04 avril 2011

Le séisme du Japon avait été prédit

La vidéo ci-dessous explique qu'un physicien italien et son équipe sont capables de prédire une dizaine de jours auparavant de manière scientifique la survenue de séismes majeurs.
J'ai demandé à Chantalouette de visionner cette vidéo et d'en traduire les principaux passages. 
Environ 7 minutes sur 10 sont traduites, le reste sera fait demain. Vous pourrez donc revenir sur ce billet, d'autant que la suite me semble importante.
Je remercie David d'avoir signalé cette vidéo dans un commentaire et Chantal pour son travail.






"Bonjour, je suis Matthew Osden de Alpac TV.

Le 4 avril aura lieu à Vienne en Autriche, une conférence de l'assemblée générale de l'Union Européenne de Géoscience.

Lors d'une session dédiée aux Tremblements de Terre, Pier Franscesco Biagi , Professeur de Physique, de l'université de Bari, présentera la preuve choquante de la connaissance qu'avaient dès le 1er mars ses collègues Japonais qu'un seisme majeur allait frapper le Japon dans les 10 jours. L'information était disponible et l'avertissement émis, mais il n'existait pas d'agence gouvernementale capable d'agir et de répondre à ce problème.
Le séisme que l'équipe de Biagi avait prédit a frappé avec une force mortelle exactement 10 jours plus tard.

Le Pr Biagi et son équipe de chercheurs ont travaillé pendant plusieurs années afin d'étudier comment les changements dans les basses et très basses fréquences et les basses fréquences des ondes radio peuvent indiquer des zones possibles d'activités sismiques futures.
En utilisant la méthode que cette équipe a developpée, Biagi rend compte qu'il peut prédire 10 jours à l'avance avec 80% de probabilité qu'un seisme majeur va se produire dans un rayon de 100 km autour du lieu indiqué.

En analysant des signaux radios envoyés par des transmetteurs terrestres reçus par le satellite Démeter qui fut mis en orbite par l'agence spatiale française pour mesurer la relation entre les perturbations de la ionosphère et les évenements sysmiques, Biagi et son équipe ont surveillé les changements dans la haute atmosphère au niveau des bandes de fréquence sur le spectre allant de 3 à 300 Khz .
L'équipe de Biagi a pu développer une méthode permettant d'éliminer la perturbation que les résultats ont provoqués par différentes sources naturelles de "bruit radios"(bruit de fond radios?) et ainsi isoler l'amplitude de base normale pour une région donnée de la planète, à partir de laquelle ils ont pu mesurer les changements.

Au cours de ces dernières années, l'équipe de Biagi a détecté des données recueillies dans le spectre des basses fréquences de l'environnement...
Ces anomalies ont été corroborées directement par des évènements sysmiques majeurs ..dont la cause n'est pas très claire...prouvant que la prédiction des tremblement de Terre est plausible scientifiquement et (souligne) les effets interactifs dans la radiativité et l'environnement électromagnétique terrestres..et les activités sismiques sans oublier l'utilité d'une étude pour le développement, amenant plus de compréhension générale sur le couplage de la lithosphère et de la ionosphère. Ce travail confirme pour Biagi l'engagement pour étudier et suivre (monitorer) les précurseurs de seismes pour prédire et avertir de catastrophes iminentes. C'est un précurseur de ce type qui a signalé aux collègues Japonais de Biagi le premier mars qu'un séisme majeur était à l'horizon, le Professeur Biagi rapportera les détails pendant sa présentation au congrés de Vienne la semaine prochaine.

Dans une discussion, plus tôt aujourd'hui, avec un représentant du Mouvement Larouche aujourd'hui en Italie, Biagi a rapporté que si les Japonais avaient eu une agence gouvernementale active avec le pouvoir d'agir avec de tels avertissements comme Biagi et son équipe les ont présentés, toutes les victimes du séisme mortel et du Tsunami auraient pu être évacués et sauvées.

Non seulement les 11000 morts et 16000 disparus auraient pu presque tous être évités et des milliers de vies sauvées avec une évacuation de manière ordonnée une semaine avant la catastrophe, mais en plus la Crise à Fukushima aurait pu être évitée avec les avertissements qui auraient permis aux ingénieurs d'avoir suffisamment de temps pour fermer les réacteurs, pas quelques minutes à l'avance, mais 10 jours avant pour refroidir les réacteurs d'une manière sûre.

Ce n'est pas certain que les scientifiques Japonais ont averti le gouvernement et rien n'a été fait ou bien si : les avertissements ont été rejetés par la communauté scientifique à cause de l'oligarchie régnante qui rejette de telles recherches comme celles du Professeur Biagi.

Mais un point encore plus important est que pour coordonner un tel effort, il faut une organisation internationale d'agences gouvernementales nationales, financées et dirigés d'en haut, pour rechercher et surveiller les indicateurs connus et prouvés comme précèdant les séismes et avoir des plans d'évacuation pour les différents endroits afin de prévenir les effets mortels de séismes, éruptions volcaniques et tsunamis.

Comme l'a dit le Professeur Biagi au journal autrichien "Der Standart":

"Il y a un grand progrès dans la recherche d'indicateurs de séismes. Nous avons de bons paramètres et différents phenomènes qui pointent vers des séismes a venir, mais tout ceci n'est documenté que dans des études scientifiques. Il n'y a nulle part d'organisme d'état qui utiliserait ces options pour prédire les séismes de façon conséquente. Ce n'est pas le travail des universités mais celui des agences d'état. Jusqu'à présent, seules des données sont collectées, mais çà serait possible, nous pouvons déjà faire des prévisions."

Biagi a dit que s'il était directeur de la NASA et qu'il pouvait décider du financement des programmes de recherche , il commencerait un programme sélectif de satellites coûtant un million de dollars chacun et qui, comparé a ce qu'a coûté le renflouement de Wall street, ne serait rien du tout. Mais il n'y a pas de financement gouvernemental pour cela, comme le dit Biagi, aujourd'hui, les gouvernements préfèrent financer d'autres programmes comme l'accouplement des ours polaires . Biagi lui même a du financer ses recherches par un prêt personnel. Au Japon, la situation est similaire."

Suite de la traduction de la vidéo :


Le problème, dit Larouche, est que si Barak Obama n’est pas destitué (au motif de l'amendement 25 section 4) non seulement il continuera à démanteler systématiquement les programmes d’étude par satellites existants, mais il bloquera les programmes satellites en général et les efforts pour remettre en route la loi « Glast Eagle » (loi financière de 1932), qui pourrait supprimer les millions de dettes et permettre de se mobiliser pour la recherche sur les séismes et la défense. Pour ces deux raisons B. Obama a du sang sur les mains en empêchant ce type de progrès scientifique. Cela a un effet genocidaire, la responsabilité des centaines de milliers ou de millions de vies perdues lors de tremblements de terre et autres activité sismiques repose entièrement sur ses épaules, alors qu’il continue de s’opposer à un programme de préparation mondiale. L’équipe de Larouche continuera de rassembler des images permettant de comprendre se quil se passe grâce aux satellite et autres équipements nécessaires comme celui utilisé par Biagi et son équipe pour obtenir les multiples indicateurs dont l’humanit é a besoin pour comparer et recouper et comprendre correctement afin de prédire correctement les desastres futurs et limiter les dégâts potentiels. Ce pouvoir est uniquement humain.
Alors que nous entrons dans une période d’activité solaire intense où le soleil et le système solaire baignent dans des « eaux » inconnues et dangereuses au nord de la galaxie, il faudra la mobilisation des pouvoirs créateurs de toute l’équipe humaine afin de nous permettre d’être certains que les espèces évitent le sort de nombreuses espèces qui se sont éteintes auparavant.
Et en nous mobilisant pour atteindre les hauts niveaux scientifiques nécessaires à la comprehension et « dompter » ces grandes forces galactiques .
Nous formerons en « nous même » ? la mission divine de l’homme de vivre et travaillerons à co-créer avec le createur de notre univers afin d’améliorer les choses.


Concernant le Pr Biagi, j'ai trouvé des références en italien et une en anglais, dont je vous donne le LIEN avec le traducteur :

http://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=http://www.nature.com/nature/debates/earthquake/equake_12.html&ei=NuWZTfG1PJGJhQfgwLDfCA&sa=X&oi=translate&ct=result&resnum=5&ved=0CEIQ7gEwBA&prev=/search%3Fq%3Dpier%2Bfrancesco%2Bbiagi%26hl%3Dfr%26client%3Dfirefox-a%26hs%3Db0R%26rls%3Dcom.mandriva:en-US:unofficial%26prmd%3Divnso


Le satellite Démeter (http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9m%C3%A9ter_%28satellite%29) fonctionne depuis 5 ans pour recueillir les données. Comme par hasard, il vient d'être "désarmé" le 17 mars 2011, 6 jours après le séisme du Japon :

http://smsc.cnes.fr/DEMETER/Fr/GP_actualite.htm



3 commentaires:

  1. lasorciererouge27 août 2012 à 11:35

    http://maxinevoyance.com/2012/08/27/un-seisme-de-magnitude-7-4-provoque-un-tsunami-au-salvador/


    Ce qui doit arriver .....arrivera !!

    RépondreSupprimer
  2. http://www.wikistrike.com/article-un-tremblement-de-terre-est-aussi-un-haut-parleur-geant-111562638.html

    RépondreSupprimer