15 mai 2021

Témoignage d'un lanceur d'alerte sur le compteur Linky

 Destiné aux possesseurs d'un Linky. 

Je vous transmets ce que j'ai reçu par email hier.

Stéphane Lhomme rappelle d'abord que rien ne vous empêche de garder votre ancien compteur :

Bientôt arrivée à la fin de son programme de déploiement des compteurs Linky (2015/2021), l'entreprise Enedis est confrontée à d'innombrables refus, que nous n'avons hélas aucun moyen de quantifier, mais qui sont assurément immensément plus élevés que ce qu'on veut bien nous dire. Du coup, Enedis relance depuis quelques semaines ses sous-traitants pour essayer de "compléter" les poses. [exact : j'ai reçu plusieurs messages]

Ces voyous reviennent donc à la charge auprès des courageux "refuseurs" avec de nouvelles rumeurs pour essayer de les faire craquer. Ainsi, une "nouvelle loi" viendrait d'être votée et personne ne pourrait plus refuser le Linky, ce qui est totalement inventé. On note aussi le recyclage de la rumeur "Cela ne sert à rien de refuser le Linky car de toute façon tout le monde y passera en 2021", désormais c'est "de toute façon tout le monde y passera en 2022", ce qui est toujours inventé et stupide : il ne se passe rien de particulier en 2021, et ça n'arrivera pas plus en 2022, en 2023, etc

Et bien sûr, toujours les bons vieux mensonges comme "Si vous ne prenez pas le Linky, on va vous couper l'électricité" ou "vous allez payer des amendes" ou "vous serez obligé de passer au Linky plus tard et vous devrez alors le payer", etc. Pour mémoire, votre compteur ordinaire reste et restera toujours légal, et vous ne risquez RIEN à le conserver. Tout au plus, une facturation de la relève visuelle est possible (mais pas certaine), son éventuel montant n'est pas connu (tous les chiffres avancés sont donc des mensonges) et elle sera de toute façon bien moins chère que les augmentations de factures causées par le Linky ...

Rappels : http://refus.linky.gazpar.free.fr/refus-mensonges-enedis.htm

*****************

Maintenant, passons au message du lanceur d'alerte:

Electricité : le service public peut-il jouer avec votre sécurité ?


Philippe Delangle, Technicien Interventions Polyvalent chez ENEDIS près de CAEN depuis plus de 30 ans, prend le risque de témoigner pour votre sécurité. Lanceur d’alerte, il a été à l’initiative de deux alertes éthiques auprès du dispositif national ENEDIS, constatant un risque d’atteinte à la sécurité des usagers. Face à l’absence de réponse permettant de faire cesser ces dérives, il a informé la procureure de CAEN en juin 2020, des enquêtes préliminaires sont en cours d’instruction.

Philippe, soutenu par l’association ÉTHIQUE EN ACTIONS et la Maison des Lanceurs d’Alerte, souhaite maintenant sensibiliser les usagers. Il nous raconte ce qu’il a pu constater lors de certaines de ses interventions.

L’ensemble de la chaîne managériale jusqu’à la Présidente a été informé ainsi que les organisations syndicales et ses collègues intervenants à partir de septembre 2019. Philippe estime aujourd’hui que sa mission de service public prime sur les agissements internes.

J’ai constaté, en intervenant sur le terrain, de graves dérives qui remettent en cause la sécurité des usagers de l’électricité.”

Voici ses explications :

Conditions de pose d’un compteur Linky :

Pour poser un compteur Linky, l’utilisation d’un tournevis dynamométrique est imposée. Le couple de serrage indiqué est d’environ 5.1Nm et n’est pas réglable manuellement. La section minimum du branchement doit être de 4mm2.

Un contrôle périodique du couple de serrage du tournevis est imposé au minimum une fois par an. Dans ce cas, par la non-action de ma ligne managériale, nous pouvons déjà constater deux manquements à la règle :


 - Non-respect des obligations de contrôle périodique des tournevis dynamométriques :


Pour garantir la pose en toute sécurité des compteurs Linky, un tournevis dynamométrique est attribué personnellement à chaque technicien. Celui-ci doit être contrôlé au moins une fois par an comme l’exigent le document de contrôle initial ainsi qu’un document interne à ENEDIS. Un organisme indépendant en a la charge. Ces contrôles périodiques ont pour but de garantir que le couple de serrage correspond et respecte les exigences des fabricants de compteurs Linky.


3 mai 2021

Le mien, ainsi que ceux de mes collègues, n’avaient pas été contrôlés depuis que nous en avons été dotés en 2016, soit plus de 4 ans. Une campagne de contrôle a été lancée suite à mon alerte, sur mon site de travail, en novembre 2020. Cela a pris 4 mois alors que j’en avais informé l’ensemble des intervenants, la hiérarchie ainsi que les représentants syndicaux. J’ai exigé et obtenu un tournevis à jour pour continuer mon activité.

 

Le contrôle a permis de constater que 9 tournevis sur une quarantaine environ ne répondaient plus aux exigences des fabricants. Sur le secteur CAEN, on frôle donc les 25% du matériel concerné. Imaginez un instant à la maille de la France le volume que cela pourrait représenter !

Combien de compteurs ont été posés avec un serrage inadapté ?

10 mai 2021

Un génocide mondial se cache-t-il derrière la "vaccination" ?

Écoutez Jean-Jacques Crèvecœur dans sa conversation d'aujourd'hui.

Les injectés contamineraient les non-injectés par le biais de la protéine "spike", la vraie cause des effets secondaires.

En fin de vidéo, il parle des "antidotes" possibles.

https://formations.emergences.net/products/chaine-privee-gratuite-de-jjc/categories/2147896815/posts/2148950431

Des médecins et autres personnes en contact avec le public interdisent maintenant l'accès de leur lieu de travail aux "vaccinés". Une ségrégation à l'envers...

Amélie Paul : entretiens avec Ghislaine Lanctôt (+ 9ème vidéo)

L'interview n°9 ayant pour thème "La famille" est en ligne : https://www.youtube.com/watch?v=4MTsTHuDfeM

 La québécoise Amélie Paul ("Les nouvelles de la vérité brutale") a enregistré 10 entretiens d'environ 1 heure chacun avec "Ghis" portant sur les sujets abordés dans ses livrets. On ne présente plus Ghis, auteur de "La mafia médicale" qui avait fait grand-bruit à l'époque. À 80 ans, elle dispense toujours sa sagesse et ses connaissances.

Les thèmes déjà abordés sont : 

- L'évolution vers l'espèce nouvelle : https://www.youtube.com/watch?v=2fuRhbuKk2A

- L'autorité : https://www.youtube.com/watch?v=OoZGFve_h_4

- La religion : https://www.youtube.com/watch?v=bpUr4FkFGAo

- La politique : https://www.youtube.com/watch?v=RNkJMQqgJ2w

- La loi vers la justesse : https://www.youtube.com/watch?v=7-uO8lqagJI 

- L'argent vers la création illimitée : https://www.youtube.com/watch?v=px3tZ3Hj9cI

- La santé : https://www.youtube.com/watch?v=YEUfAAQmhmU

- L'éducation vers la connaissance innée : https://www.youtube.com/watch?v=3lG2AsIj4vs 


Les deux dernières vidéos ayant pour thème "la famille" et "la société" sont enregistrées, mais pas encore publiées. Elles le seront, aux dires d'Amélie, les 9 et 16 mai respectivement. Je les ajouterai à ce moment-là. 

Vous pouvez retrouver Amélie Paul dans la dernière émission de l'Info en Questions du 6 mai : https://odysee.com/@Jean-Jacques-Crevecoeur:f/infoenquestions47:a

 

02 mai 2021

Une très intéressante (et intelligente) initiative

 Le site https://animap.fr/ répertorie les entreprises qui refusent la discrimination du "pass sanitaire" avec la preuve d'un test PCR négatif ou de l'injection d'un "vaccin". Cela inclut les magasins.

animap.fr – De quoi s’agit-il

À cause du Corona et de la gestion politique de ce virus, des fractures de plus en plus profondes se forment au sein de la population. Avec le passeport vaccinal prévu dans un avenir proche, seront désavantagées et exclues toutes les personnes qui ne veulent pas se faire injecter ce vaccin Covid-19 en phase expérimentale. La réponse à cet apartheid vaccinal imminent est ANIMAP.

Il s’agit d’un répertoire d’industries et de produits, pour les entreprises de tous les secteurs, n’excluant personne, vacciné ou non, testé ou non, et qui permettent à tous d’accéder librement à leurs produits et services.

Êtes-vous également et sans hésitation contre la discrimination et l’exclusion des personnes qui ne veulent pas se faire vacciner ? Cliquez ici pour enregistrer gratuitement votre entreprise.

 

Veuillez noter que l’ANIMAP est géré par des bénévoles et que, par conséquent, toutes les traductions ne sont pas encore correctes. Bien sûr, nous serions très heureux d’une contribution. Merci beaucoup.

 

Allez lire les infos sur le site. Animap existe en Suisse, en Allemagne, en Autriche et depuis peu en Italie.

Ils distribuent des flyers à distribuer ou afficher.

Il y a une carte qui répertorie les entreprises françaises déjà inscrites.

Parlez-en à vos commerçants habituels... La page pour s'inscrire est bien faite.


01 mai 2021

La révélation de Dendera

 Grâce à plusieurs échanges avec Dominique Guillet (le fondateur de Kokopelli), j'ai découvert les écrits de John Lash sur le site "Magie Tantrique Gaïenne". J'ai demandé à Dominique de me présenter John Lash. Voici :

"John Lash est né en 1945 à New-York City. Il est considéré comme le successeur authentique de Mircea Eliade et l’héritier direct de Joseph Campbell. Au contraire de ces deux universitaires de réputation mondiale, John est un érudit autodidacte, et free-lance, qui fusionne études et mysticisme expérimental afin d’enseigner la mythologie dynamique: à savoir l’application du mythe à la vie plutôt que son unique interprétation. John expose, ainsi, avec brio, comment la puissance du mythe dirige l’expérience individuelle et comment elle influence des événements historiques, sur le long terme.  John est un expert en mythologie sidérale, en astronomie (à l’œil nu, sans télescope) et en cycles de précession. Il enseigne, également, la critique des systèmes de croyance.

Sur son premier site internet, metahistory.org, John présenta une révision radicale du Gnosticisme avec des commentaires originaux sur les Codex de Nag Hammadi. Il présenta, également, l’unique restauration intégrale, jamais présentée par un érudit, du Mythe Sophianique des Mystères Païens: l’histoire sacrée de Gaïa-Sophia qui évoque l’origine de la Terre et de l’espèce humaine à partir du cœur galactique.

Sur son second site internet, gaiaspora.org, John présenta tous ses interviews-radio, de 2006 à 2015, ainsi que 144 causeries données dans le cadre de ce qu’il appela “Gaian Navigation Experiment” - “L’Expérimentation de Navigation Gaïenne” - entre mars 2011 et mars 2014.

Sur son troisième site internet, toujours en activité, kalirising.org, John présente sa poésie tantrico-érotique - dans le sens le plus authentique des termes Tantra et Eros - dont ses “conversions” lyriques du poète Britannique William Butler Yeats.

John Lash est, également, l’auteur d’une œuvre écrite: The Seeker's Handbook (1991), Twins and the Double (1993), The Hero - Manhood and Power (1995), Quest for the Zodiac (1999), Not in His Image (2006).

Depuis septembre 2018, tous les contenus de ses deux premiers sites internet ont été transférés sur une nouvelle plate-forme dénommée “Nemeta”, “les Bosquets Sacrés”: nemeta.org.  - qui présente, de plus, toutes les récentes et très nombreuses causeries de John.

Ainsi, aujourd’hui, Nemeta est une école en ligne dirigée, animée et inspirée par John Lash - et orchestrée, structurellement, par son alliée Vanessa - proposant différents thèmes: le Tantra Planétaire, l’Alchimie Gaïenne, la Cosmologie, les Études du Graal, la Gnose, la Métacritique, le Mythe Vivant, l’Art de la Poésie, le Kali Yuga, le Biomysticisme, la Mythophrénie, l’Astronomie à l’œil nu, l’Idéosophie, la Célestique, les Humanités… avec, en sus, des dizaines de causeries dans les rubriques “Terton and Terma” et “Breaking Nous”.

Une grande partie de cette œuvre est disponible en Français, depuis 2007, grâce aux traductions de Xochi qui furent tout d’abord présentées sur son site liberterre.fr et qui sont, aujourd’hui, présentées sur son site “Magie Tantrique Gaïenne”.

Une partie de cette œuvre est, également, disponible en Espagnol, grâce aux traductions d’une Kalika dans la région d’Alicante: metahistoria.org."

Et maintenant, un article traduit par Dominique ("Xochi") sur le zodiaque de Dendera, rédigé par Lash en 2011.

La Révélation de Dendera

Notre moment dans l’Ordre Mythique des Ages

Commentaires sur les épidémies globales et l’extinction

Dans le monde entier, un unique artéfact sacré préserve, sous une forme claire et cohérente, la structure complète des Âges du Monde. Il s’agit du Zodiaque de Dendera, un bas-relief qui provient du sud de l’Égypte et qui est exposé au Louvre. Cet artéfact, qui est profondément encodé de mythes et d’évocations historiques, préserve la sagesse d’ancêtres oubliés qui perçurent les secrets du temps. Conçu comme un cadran pour sonder le temps, il révèle la structure mythique de l’expérience de l’humanité au fil de 26 millénaires.

Les Âges Zodiacaux (le Bélier, le Verseau, les Poissons…) sont gravés sur le Zodiaque de Dendera par le biais d’images qui peuvent être corrélées à des constellations et, par conséquent, à des périodes historiques. Il en résulte un agenda global, une perspective visionnaire du développement humain sur le long terme. Dendera témoigne d’une connaissance initiée du cycle complet de 26 000 années de temps astronomique (cycle de précession) incluant le point de départ, ou l’heure zéro, du cycle intégral. Une telle précision n’est rendue possible que par une connaissance de la direction du centre galactique et de l’alignement précessionnel avec le cœur de la galaxie (une mise en phase) qui adviendra en l’an 2216.

Le Zodiaque de Dendera consigne la date calendaire la plus ancienne qui soit connue, à savoir 4241 avant notre ère. Si ce n’était qu’à cet égard, cet artéfact serait unique au monde mais, qui plus est, il exhibe plusieurs caractéristiques remarquables que l’on ne trouve dans aucun autre vestige antique. Il déploie la structure intégrale des Âges du Monde avec une référence spécifique à notre époque actuelle étendue à deux siècles dans le futur. Les études qui ont été fondées sur cette structure valident, de manière intelligible, la corrélation entre les calendriers Hindou, Maya, Égyptien et Aztèque de sorte que la chronologie cosmique puisse être déclinée jusqu’à notre époque actuelle. 

 

Correction de la fin de cycle Maya. A l’automne de l’année 2009, des érudits Mayanistes ont recalculé le Long Compte afin de corroborer la fin de cycle communément acceptée du 21 décembre 2012 et qui fut calculée par la corrélation Goodman-Martinez-Thompson avec le calendrier Julien. Des scientifiques Allemands et Hollandais proposent maintenant la date corrigée de 2208. Cette date se situe à 8 années d’écart seulement de l’heure zéro des Ages du Monde que j’ai calculée en me fondant sur la chronologie de Dendera, à savoir l’an 2216. Cela signifie que la corrélation Maya/Egyptienne, que je dérive du Zodiaque de Dendera, est presque exacte. Janvier 2010

Le Zodiaque de Dendera n’était pas seulement l’instrument de la science astronomique Égyptienne. Il encode également les secrets d’un ancien culte de biologie sacrée. Le mythe d’Hathor, et de son fils Horus, relie notre histoire collective aux sociétés, orientées vers la Déesse, qui prospéraient avant l’émergence de la civilisation aux alentours de 4000 avant notre ère. Dendera était au cœur du culte d’Hathor qui précéda les régimes patriarcaux fratricides des classes de prêtres Séthiens et Osiriens de la vallée du Nil. Ces classes sacerdotales contrôlèrent la théocratie la plus longue qui ait survécu dans le monde mais ils ne le purent qu’en ayant recours, dans une certaine mesure, à l’expertise biochimique et eugénique des prêtresses de Dendera consacrées à Hathor/Horus, un couple de mère et de fils sans père ou sans géniteur mâle.

30 avril 2021

Le Parlement Européen a voté en faveur du "certificat UE covid-19", mais c'était déjà prévu avant

 Malgré la notification de responsabilité du groupe de médecins pour une éthique du covid...

Pas surprenant, sachant que ces gens sont aux ordres des mondialistes en général et du Forum Économique Mondial en particulier.

Mais on apprend également sans surprise que c'était déjà prévu bien avant l'arrivée officielle de la plandémie.


Alors que le Parlement Européen approuve le certificat d'immunité, un document prouve qu'il était en préparation depuis 2019


 Par Derrick Broze (29 avril 2021) pour The Last American Vagabond

Traduit par Apolline

Dès juin, les voyageurs européens sont attendus à se déplacer grâce à un passeport d'immunité covid-19 tout juste approuvé par l'Union Européenne, cependant, un examen approfondi révèle que les passeports étaient déjà "dans les tuyaux" depuis 2019 au moins.

L'Union Européenne a annoncé jeudi le plan pour passer à la phase suivante pour une mise en œuvre européenne des fameux "passeports d'immunité" controversés. Les représentants des membres de l'UE ont débattu mercredi du lancement du certificat et ont annoncé les résultats jeudi matin. Le vote a donné 540 oui, 119 non et 31 abstentions. La mise en application du "certificat UE covid-19" se fera probablement début juin.

Ce certificat sera de type numérique ou version papier avec un QR code [QR = quick response] permettant à toute personne pleinement vaccinée ou donnant la preuve d'un test covid négatif ou ayant guéri du covid-19, de voyager dans l'Union Européenne. Bien qu'on parle souvent de "passeports d'immunité", ils ne se réfèrent pas nécessairement à l'immunité ni à un statut de vaccination car les individus peuvent aussi utiliser un test négatif au covid pour le recevoir. 


 Durant les débats de mercredi, des membres du Parlement ont réclamé une date butoir pour le programme, ils ont finalement opté pour un système dont la durée ne devrait pas dépasser 12 mois. Ils ont également voté en faveur d'un changement de nom, abandonnant "certificat numérique vert" pour "certificat UE covid-19".

Un membre italien, Piernicola Pedicini, a mis en garde contre une précipitation à approuver la procédure des certificats, déclarant que "la hâte est mauvaise conseillère". Il s'est montré aussi préoccupé par le fait d'avoir passé outre l'étape de la commission quant à son aspect législatif.

Le stade de mise en œuvre à venir implique des négociations entre le Parlement Européen et les dirigeants des 27 états-membres de l'UE sur la manière de démarrer le système de certification. Chaque état-membre doit mettre une infrastructure au point pour émettre, vérifier et stocker les données du certificat. Le dénommé "passage dans l'UE" sera ouvert en juin, autorisant les états-membres à rejoindre le programme.

27 avril 2021

Le climat est le nouveau COVID

Le plan se poursuit...

En fin d'article, un tableau qui donne un aperçu des mesures prévues pour abaisser la température mondiale de 1,5° et de 63 % les émissions de CO2 entre 2017 et 2030.


LE CLIMAT EST LE NOUVEAU COVID


Les "politiques de santé publique" censées lutter contre le covid19 vont être rebaptisées "sauvetage de la planète"

Par Kit Knightly (Off-Guardian, 23 avril 2021)

Traduit par Apolline

Hier, c'était le Jour de la Terre [institué le 22 avril 1970]. Les hashtags traditionnels du jour de l'environnement ont circulé pour un temps à travers les réseaux sociaux. Cette année n'était pas différente, sauf qu'il s'en dégageait un relent d'agenda plus puissant que d'habitude.

Le narratif de la "pandémie virale mortelle" perd lentement du terrain. Que ce soit dû au public atteint d'une "fatigue post-virale" ou à un revirement délibéré des sujets discutés par les médias, difficile à dire. Mais il est certain que moins d'énergie circule que l'an dernier à la même époque à ce sujet.

Cela dit, il est aussi parfaitement clair que les gouvernements du monde ne sont pas d'humeur à abandonner leur "pouvoirs d'urgence" nouvellement acquis et que les prétendues "mesures anti-covid" ne sont pas prêtes à disparaître.

En particulier les confinements, qui sont étiquetés depuis peu comme étant "bons pour la planète".

L'idée que confiner le public "allait aider la Terre à guérir" remonte en fait à mars de l'an dernier, quand les médias ont diffusé partout dans le monde que les quelques semaines de confinement ont rendu l'eau des canaux vénitiens si claire qu'on voyait nager des dauphins dans la ville.

Ce récit s'est prouvé par la suite totalement faux, ce qui n'a pas empêché sa reprise des dizaines de fois dans les gros titres. 

26 avril 2021

Déjà 32.000 antennes-relais 5G en France (carte)

Et voici une carte avec leur localisation détaillée. Cliquez sur le cercle de votre région. Chaque antenne-relais y figure.

https://partage.agirpourlenvironnement.org/s/antennes-relais-5g/

Francis Lalanne, "Ils sont beaux nos sourires"



25 avril 2021

Effets secondaires et décès en lien avec les 4 "vaccins" expérimentaux covid-19 (données officielles)

Données fournies par le site EudraVigilance (version en français possible). Je n'ai traduit que les réactions au "vaccin" Pfizer, car c'est celui qui provoque, de loin, les plus nombreux effets secondaires et décès. Mais vous pouvez voir les autres ICI.

7.766 morts, 330.218 préjudices corporels : Base de données européenne sur les effets secondaires des "vaccins" covid-19

Par Brian Shilhavy (24 avril 2021)
Éditeur de Health Impact News


La base de données européenne
qui rapporte les effets suspectés de réactions aux médicaments se nomme EudraVigilance ; elle compile aussi les préjudices et décès après injection des "vaccins" expérimentaux covid-19.

Voici ce que déclare EudraVigilance à propos de sa base de données :

Ce site web a été mis en ligne par l'Agence européenne des médicaments en 2012, pour fournir au public un accès aux déclarations sur les effets indésirables suspectés d’être liés aux médicaments (également appelés réactions indésirables). Ces rapports sont transmis par voie électronique à EudraVigilance par les autorités nationales de réglementation des médicaments et par les entreprises pharmaceutiques titulaires d'autorisations de mise sur le marché  pour les médicaments.

EudraVigilance est un système conçu pour la collecte des déclarations d’effets indésirables suspectés d’être liés aux médicaments. Ces rapports sont utilisés pour l'évaluation des bénéfices et des risques des médicaments pendant leur développement et pour la surveillance de leur sécurité postérieurement à leur autorisation dans l'Espace économique européen (EEE). EudraVigilance est utilisé depuis décembre 2001.

Ce site web a été mis en ligne pour répondre à la politique d'accès à EudraVigilance, élaborée pour améliorer la santé publique en soutenant la surveillance de la sécurité des médicaments, et pour renforcer la transparence pour les parties intéressées, notamment le grand public.

Le conseil d'administration de l'Agence européenne des médicaments a approuvé la politique d'accès à EudraVigilance en décembre 2010. Une révision a été adoptée par le conseil d'administration en décembre 2015 sur la base de la législation de 2010 relative à la pharmacovigilance. La politique vise à fournir aux parties intéressées, telles que les autorités nationales de réglementation des médicaments dans l'EEE, la Commission européenne, les professionnels de santé, les patients et les consommateurs, ainsi que l'industrie pharmaceutique et les organismes de recherche, un accès aux déclarations d’effets indésirables suspectés d’être liés à un médicament ou à une substance active.

La transparence est un principe directeur clé de l'Agence et constitue le fondement sur lequel se bâtit la confiance dans le processus de réglementation. En renforçant la transparence, l'Agence est plus à même de répondre aux besoins croissants des parties intéressées, notamment du grand public, en matière d'accès aux informations.

Leur rapport à la date du 17 avril 2021 répertorie 7.766 décès et 330.218 effets secondaires à la suite des 4 vaccins covid-19 expérimentaux :

Un abonné de Health Impact News en Europe a parcouru les rapports pour chacun des 4 "vaccins" inclus ici. Cet abonné s'est porté volontaire pour lister toutes les réactions, effets secondaires et décès, et c'est un énorme travail, car à aucun endroit du système EudraVigilance les résultats ne sont affichés sous forme de tableau.

24 avril 2021

Notification de responsabilité aux membres du parlement européen concernant le vote du "passeport vert numérique"

 Sur le site de :

Doctors for Covid Ethics

Tous les membres du parlement européen ont reçu une notification de responsabilité concernant les dommages et les décès imputés au vaccin Covid-19

Le 20 avril 2021, en vue du vote de l'Union Européenne du 28 avril sur les passeports vaccinaux (le "certificat vert numérique"), des notifications de responsabilité pour les dommages et décès imputés aux vaccins ont été remises à chacun des membres du parlement européen. La liste complète des destinataires est visible ICI.


NOTIFICATION DE RESPONSABILITÉ

[NOM]

20 avril 2021

Cette notification de responsabilité vous a été REMISE personnellement.

Vous pouvez être tenu pour personnellement responsable des dommages et décès causés par la mise en œuvre de la proposition dénommée RÈGLEMENT DU PARLEMENT ET DU CONSEIL EUROPÉENS relatif à l'émission, la vérification et l'acceptation de certificats interopérables de vaccination, test et rétablissement pour faciliter la libre circulation durant la pandémie covid-19 (certificat vert numérique) Bruxelles, 17 mars 2021, désigné pour contraindre à une large acceptation de la vaccination expérimentale. Si vous persistez à soutenir une telle mise en œuvre et si vous n'intervenez pas pour atténuer vos actions passées qui encouragent une telle mise en œuvre, vous pourrez être tenu pour personnellement responsable de tout dommage et mort qui en résulterait.

En annexe, et en tant que parties intégrantes de cette notification de responsabilité, figurent les documents suivants : Lettre ouverte urgente des médecins et scientifiques à l'Agence Européenne des Médicaments (A.E.M.) concernant les inquiétudes sur la sécurité du vaccin covid-19 ; réponse de l'A.E.M. aux médecins pour l'éthique covid ; des médecins et scientifiques accusent le régulateur médical de minimiser les dangers du vaccin covid-19 ; la lettre de réfutation à l'A.E.M. par les médecins pour l'éthique Covid ; les signatures des médecins pour l'éthique covid. [Tous les liens pré-cités se trouvent sur cette page : https://doctors4covidethics.medium.com/notices-of-liability-for-covid-19-vaccine-harms-and-deaths-served-on-all-members-of-the-european-a1f81f57216f

En outre, vous pouvez être tenu personnellement responsable du soutien de CRIMES CONTRE L'HUMANITÉ, définis comme des actes délibérément commis en tant que politique généralisée ou systématique, dirigés contre des civils et effectués dans le cadre d'une politique de l'état.

Vous êtes priés de répondre à cette NOTIFICATION DE RESPONSABILITÉ dans les 14 jours suivant la DATE DE SIGNIFICATION à :

MÉDECINS POUR L'ÉTHIQUE COVID

Doctors4CovidEthics@protonmail.com

23 avril 2021

L'info en questions du 22 avril (à écouter et partager SVP)

Le journaliste Richard Boutry explique pourquoi il quitte France Soir et annonce ses futurs projets. 

Tal Schaller, à partir de 1h 08, parle entre autres des recommandations de Michael Yeadon (l'ancien scientifique en chef de Pfizer) concernant les très graves risques mortels des injections à ARN et le plan de dépopulation de masse.

JJC nous brosse une chronologie du programme décidé depuis 30 ans pour en arriver à ce que nous vivons aujourd'hui (bioterrorisme + crise économique). À partir de 1 h 08 ' de la vidéo.

Chloé Framery nous parle de la potentielle cyber-pandémie à venir (plus d'électricité, internet coupé, rupture chaînes d'approvisionnement et transport) organisée par le Forum Économique Mondial. À partir de 1h 45'.

Tal Schaller nous montre à partir de 2h 05' comment créer un égrégore en nous projetant dans le futur. Il nous parle aussi du Pr Fourtillan qui est détenu pour 2 mois.

https://odysee.com/@LeLibrePenseur.org:2/10000000_305299861163682_8451420000461177178_n:5

21 avril 2021

Lettre ouverte au gouvernement et à ses conseillers sanitaires

Une lettre ouverte d'un "psychobiologiste", publiée aujourd'hui sur le site de Néosanté, qui remet les choses dans le bon sens.

LETTRE OUVERTE AU GOUVERNEMENT ET À SES CONSEILLERS SANITAIRES


Par Francis Cance (21 avril 2021)

Pour commencer cette lettre je vais aller droit au but qu’elle souhaite atteindre : Je vous exhorte à cesser de porter atteinte à la santé et à la vie des populations par les décisions que vous prenez à leur encontre, sous le prétexte de santé publique.

On pourrait se demander pourquoi science médicale et science politique se mélangent, tant leur domaine respectif est éloigné l’un de l’autre. Ce que l’on observe, c’est une instrumentalisation de la santé qui renforce des pouvoirs politiques, avec pour seul résultat, l’exercice de plus en plus fort d’un contrôle sur les populations.

Dès lors, je vais aussi user de ce même mélange hérétique entre ces deux domaines pour rétablir l’ordre des causes et des conséquences : Où les décisions politiques ne sont pas les conséquences d’un désordre sanitaire, mais où les décisions politiques sont les causes des désordres dans la santé publique.

Voici maintenant les raisons sur lesquelles se fonde mon propos :

La grande variété des symptômes et des maladies observés lors de cette « pandémie », témoigne seulement de la variété des souffrances morales ressenties par la population et causées par une politique anxiogène, je pourrais dire pathogène, et la création de grandes confusions.

Il n’est pas de vérité, scientifique soit-elle, qui ne dépende des paradigmes à partir desquels elle est observée. L’objet de ma lettre d’aujourd’hui porte sur les vérités partielles sur lesquelles se fondent les pratiques de la médecine actuelle.

Nul n’ignore maintenant que ces vérités découlent des conclusions de l’école pasteurienne que je vais ici, et pour faire simple, résumer en quelques mots :

Les organismes sont naturellement sains et saufs et doivent leurs désordres à l’intervention belliqueuse d’agents microbiens ou autres, venant de l’extérieur. Ce qu’il faut comprendre comme suit : les causes des maladies dites infectieuses sont toutes d’origine exogène.

09 avril 2021

L'EAU COHÉRENTE: lumière, champs électromagnétiques, 5G... et santé (importante interview)

Notre corps, tout comme notre planète, est constitué d'environ 70% d'eau. La qualité de cette eau est donc primordiale.

Avec les pollutions diverses qui nous assaillent, existe-t-il un moyen de "régénérer", "ré-encoder" l'eau pour lui rendre sa vitalité ?

Eh bien, le Dr Tom Cowan a publié sur son site une interview avec Rudolf Zantinge qui a travaillé 12 ans avec son équipe pour "fabriquer" une eau "cohérente" qui garde indéfiniment sa structure. Elle est stockée dans un tube en cristal de quartz et en plongeant et agitant ce tube dans nos boissons, l'eau qu'elles contiennent reprend sa cohérence. Vous comprendrez tout cela en lisant la traduction de l'interview ou en l'écoutant en anglais.

En fin d'article, j'ai posté quelques infos et des réponses aux questions fréquentes à propos de cette eau, tirées du site Analemma. Pour info, je reçois bientôt le tube...et ferai de multiples expériences sur la germination avec photos que je publierai sur le blog.

Bonne lecture !

Rudolph Zantinge, présentation

(Ru)Dolf est un entrepreneur néerlandais ayant une expérience dans les domaines de la fibre optique, des télécommunications, de l'intelligence artificielle et de l'exploration de données. Au début de sa carrière, il a cofondé Syllogic, une entreprise informatique internationale dans les domaines de l'IA, de l'apprentissage automatique et des systèmes de gestion de bases de données. Après le rachat de Syllogic par Perot Systems, Dolf a été directeur européen de la société. Plus tard, il a été directeur de l'informatique chez KPN, la plus grande société de télécommunications néerlandaise. Il a fondé et présidé UNET, l'une des premières entreprises de fibre optique en Europe. 

Après une carrière axée sur la technologie, la carrière de Dolf a pris un tournant inhabituel lorsqu'il a poursuivi l'étude de la médecine chinoise / acupuncture et s'est penché sur l'impact des fréquences électromagnétiques sur les systèmes biologiques. Cela l'a conduit à poursuivre ses recherches sur la photonique, la physiologie, la lumière et l'eau. Il s'est associé à Eric Laarakker (vétérinaire holistique, chercheur, éducateur et entrepreneur) pour développer la technologie permettant de créer une eau cohérente à spectre complet et de mesurer ses effets positifs sur les systèmes biologiques. Il est passionné par la fourniture de solutions holistiques et naturelles pour contrer l'impact des radiations électromagnétiques sur notre santé et notre conscience.

********

Début de l'interview. Tom Cowan explique qu'il est allé écouter une conférence de Dolf sur la cohérence de l'eau en relation avec les champs électromagnétiques. Et bien que n'appréciant pas les conférences, il a trouvé celle de Dolf extrêmement intéressante et importante.

Il lui demande de se présenter et d'expliquer ce qu'est une eau cohérente et comment elle est affectée par la 4G ou la 5G.

Dolf : Laissez-moi vous parler de mon expérience. J'étais un homme d'affaires, j'ai travaillé comme PDG pour de nombreuses grandes compagnies, j'ai travaillé dans la Silicon Valley. J'ai travaillé tout autour du monde. J'avais ma propre société. Je l'ai vendue et j'ai participé à un groupe de recherche. Il se passe beaucoup de choses dans le monde. Tous les hommes politiques rencontrés auxquels j'ai parlé, c'était au sujet de l'armement, de la pollution et j'ai conclu qu'aucun n'avait de réponse. Ils suivaient les règles, les schémas habituels.

Tom : Ce dont vous parlez, se passait quand ?

Dolf : Il y a plus de 15-20 ans. Entretemps, quand j'étais jeune, j'étais déjà souvent en contact avec des gens dans l'Himalaya et donc des choses comme l'énergie m'étaient tout à fait familières. Je travaillais dessus, mais en tant que PDG, je devais me concentrer sur mon travail. J'ai été l'un des premiers inventeurs au monde de l'intelligence artificielle et de l'exploration de données et nous avons introduit cette technologie dans le monde et cela m'a rendu nerveux parce que je voyais que même avec une bonne invention, elle peut être terriblement mal utilisée et je me suis dit de ne pas être naïf la prochaine fois et de savoir avec qui je discute, etc.

Tom : Vous travailliez donc dans ce domaine de l'IA et développiez des produits ou des innovations.

Dolf : Oui. Pour tout vous dire, je travaillais dans un centre avec un laboratoire dans la région de San Francisco. Il y avait toute une équipe, des gens fantastiques et j'ai introduit ce truc de l'IA et à cette époque déjà, nous savions comme il est simple d'influencer les gens et votre dernier président [Il parle de Trump] l'a amplement démontré. Nous avons aussi découvert combien il est important pour certaines organisations de rassembler des données.

Tom : En effet. Et déjà à ce moment-là vous disiez être en relation avec des gens dans l'Himalaya, vous aviez donc déjà pris une autre voie.

Dolf : Étant jeune, j'avais lu "Autobiographie d'un yogi" de Paramahansa Yogananda. J'ai pris contact avec ces maîtres et j'ai été introduit à cette technologie, ce qui a apporté une grande influence dans ma vie. Je ne pouvais plus continuer à travailler en tant que PDG. Nous ne parlions que d'argent, de profits, de parts et j'ai commencé à détester ça. En même temps, j'en suis venu à la conclusion que quelque chose de très négatif se passait sur cette planète avec de plus en plus de gens malades. Je voyais comment ça se passait dans l'agriculture etc. Puis j'ai rencontré un ami qui est toujours mon collègue. Il était vétérinaire et est parvenu à la même conclusion que moi. Nous avons fait des tests dans un laboratoire puis j'ai été invité en 2007 à rencontrer le Pr Popp en Allemagne, celui qui a découvert les biophotons.

Puis Popp est tombé malade et on m'a demandé de reprendre son laboratoire. J'ai accepté, j'ai repris toute l'équipe et j'ai introduit la nouvelle technologie.

Tom : Vous n'aviez aucune approche scientifique auparavant ?

Dolf : non, seulement de l'intérêt et cela m'a beaucoup aidé parce que j'ai posé des questions stupides et j'ai découvert que c'était la chose la plus importante. Car j'avais beaucoup de docteurs en sciences, en médecine, en biologie. Ils étaient très limités parce que c'était leur mode de pensée. Nous avons donc démarré avec une formation très simple un jour par semaine. Chacun devait venir avec une histoire très étrange; c'était complètement idiot, mais je devais les sortir de leur manière de penser de départ et 90 % des questions étaient vraiment stupides mais 10 % étaient très valables et voilà comment nous avons poursuivi. Puis soudain tout le monde s'y est intéressé. Ils ont dit, "hé, ça marche" mais travailler avec ces biophotons m'a vraiment incité à ouvrir les yeux.

03 avril 2021

Résumé de la situation : lettre de l'archevêque Carlo Maria Viganò

Je laisse la parole à cet archevêque qui était déjà intervenu deux fois l'année dernière et avait dénoncé le scandale en reliant correctement les points. 

La vérité doit l'emporter sur la peur : Covid-19, vaccin et Great Reset

Par l'Archevêque Carlo Maria Viganò, (25 mars 2021)

Cette Lettre reflète dans une large mesure mon intervention au prochain sommet "Truth Over Fear : Covid-19, the Vaccine, and the Great Reset", les 30 avril et 1er mai 2021, organisé par Patrick Coffin. Cet événement essentiel réunira plus de 20 des meilleurs médecins, chercheurs et avocats du monde, et proposera une approche scientifique et cohérente de la pseudo-pandémie. Tout le monde a droit à un consentement éclairé.

Cette crise sert à créer les conditions nécessaires pour rendre inévitable le Great Reset, c'est-à-dire le passage d'un monde basé sur la civilisation gréco-romaine et le christianisme à un monde sans âme, sans racines, sans idéaux. En pratique, il s'agit du passage du Royaume du Christ au Royaume de l'Antichrist.

Ce que nous avons appris jusqu'ici sur la pseudo-pandémie nous donne l'image d'une réalité inquiétante et d'une conspiration criminelle encore plus inquiétante ourdie par des esprits égarés. Cette réalité, cependant, n'est pas prise en considération par ceux qui, hypnotisés par l'endoctrinement médiatique, persistent à considérer une grave grippe saisonnière comme un fléau pandémique, les traitements connus comme inefficaces, et les prétendus vaccins reconnus inutiles et nocifs comme rien moins que miraculeux. 

La réputation des entreprises pharmaceutiques

Nous savons que les géants de l'industrie pharmaceutique - AstraZeneca, Pfizer, Moderna, Johnson & Johnson - non seulement n'ont pas suivi les protocoles ordinaires de test des médicaments, mais ils ont un long passé de condamnations pour avoir précédemment causé de graves dommages à la population, en distribuant des vaccins dont il a été révélé qu'ils provoquaient des maladies invalidantes.

Les conflits d'intérêts

Nous connaissons les énormes conflits d'intérêts qui existent entre les entreprises pharmaceutiques et les organismes chargés de leur contrôle : dans de nombreux cas, les employés de ces entreprises sont passés par les entités qui doivent approuver et autoriser l'utilisation des médicaments, et il est difficile d'imaginer que ceux-ci - qui continuent souvent à avoir des liens professionnels avec Big Pharma - aient la liberté de procéder à une évaluation juste et prudente. En effet, nous venons de voir récemment avec le cas d'AstraZeneca en Europe que la nocivité évidente du soi-disant vaccin - qui a conduit certaines Nations à suspendre sa distribution - n'est pas considérée comme une raison suffisante par l'EMA (Agence européenne des médicaments) pour en interdire l'adoption. Les récentes découvertes sur les effets secondaires graves ont été conçues pour exclure la majorité des cas et surtout pour ignorer délibérément la relation de cause à effet entre l'inoculation du vaccin et ses effets secondaires à court ou à long terme.

31 mars 2021

Le contrôle mental dans l'ère du "covid"

Comment en est-on arrivé à cette soumission de la population à des mesures totalement irrationnelles ??

C'est la question que pose Yves Rasir dans sa dernière newsletter du 31mars. 

Il donne en lien l'article d'un psychiatre qui explique l'effet d'hypnose subi par les populations.

Voici le début de cet article publié par Nexus, vous le trouverez ICI dans son intégralité.

« Le contrôle mental », par le psychiatre Frédéric Badel

Comment parvient-on à faire porter le masque à toute une population sans qu’aucune preuve ne soit apportée d’une quelconque utilité du port de celui-ci ? Comment en vient-on à proposer le principe d’un passeport vaccinal pour un virus peu létal, mutant, qui tue essentiellement des personnes de plus de 80 ans ? Et comment se fait-il que ces propositions, solutions ou injonctions déclenchent si peu de réactions auprès des populations concernées ? Voici les questions posées le psychiatre Frédéric Badel, et les réponses qu’il leur a apportées.

Certaines techniques de manipulation de masse permettent d’expliquer l’évolution rapide des contenus de pensée à l’échelle de la population et l’adhésion d’une grande partie de cette population à un nouveau programme.

La manipulation de masse ne date pas d’hier. Les outils pour la mettre en place se sont modernisés et ont gagné en rapidité. La manipulation va permettre de disséminer à grande échelle une propagande visant à modifier les repères et les croyances habituels, puis à les remplacer par de nouveaux, sans qu’aucune supercherie ne soit détectée.

De nos jours, la propagation rapide de la propagande d’État est réalisée via la télévision qui reste l’outil d’information quotidien principal pour une majorité de Français. Cette véritable « institution » qu’est cet outil de communication et d’information occupe généralement une place centrale dans un salon ou une pièce où sont pris les repas. La télévision capte les regards et les conversations. Des expériences datant de la fin des années 60 (Thomas Mulholland, Herbert Krugman) montrent qu’après seulement une minute d’écoute, l’activité cérébrale du spectateur se modifie et passe de fréquences bêta à des fréquences alpha . Ce passage signe l’émoussement de la pensée logique et critique pour une détente proche de l’hypnose, ce qui peut expliquer bien des endormissements devant la télé. La propagande va donc employer l’activité hypnotique de cet outil omniprésent.

La télé propose actuellement des programmes en continu. Deux éléments sont utilisés :

La répétition d’informations identiques auprès de populations en état semi hypnotique permet de mieux ancrer ces informations dans le cerveau. La population recevant les mêmes informations acquiert un mode de pensée unique qui crée une pression sociale, peer pressure, un mécanisme d’auto-régulation du peuple par lui-même. Une fonction naturelle de l’homme est en effet de se calquer inconsciemment sur le modèle social ; à l’échelle de l’individu, un nouveau modèle s’installe pour correspondre à la pensée dominante. L’instinct grégaire et l’obéissance à la règle transforment les citoyens en gardiens de l’ordre établi.

La généralisation de programmes ne faisant pas intervenir la réflexion, la diffusion de programmes de télé-réalité faisant appel à la distraction, permettent de détourner l’attention et d’abêtir le peuple en l’éloignant des vrais problèmes sociaux.
Les programmes proposent donc une alternance d’informations inquiétantes et de programmes aliénants permettant la détente.

La télé est le média le plus performant pour conditionner les populations. Les journaux, débats d’idées lors de rencontres par exemple sont moins performants, car non hypnotiques. Les lecteurs ou auditeurs gardent un esprit critique, une réflexion, qui permettent plus difficilement d’accéder au subconscient pour y introduire de nouveaux concepts.

Le matraquage médiatique télévisuel utilise certaines stratégies visant à favoriser la modification des croyances. L’ingénierie sociale s’est développée dès les années 30 et plus particulièrement après-guerre. Elle a connu une accélération avec l’arrivée de la télévision qui a permis de s’introduire rapidement dans tous les foyers.

Lisez la suite ici : https://www.nexus.fr/actualite/analyse/controle-mental/

29 mars 2021

Les routes d'internet

 Après avoir lu l'article sur le blog d'Olivier Demeulenaere,

De « l’Evénement 201 » à « Cyber Polygone » – Simulation d’une « cyberpandémie » à venir au Forum de Davos

Il est intéressant de savoir comment circulent les informations par internet. Et ce porte-conteneur bloqué dans le canal de Suez se situe au-dessus d'un câble de transmission immergé. Sans compter le problème vis à vis des pétroliers qui sont eux aussi coincés. (Pensez à avoir toujours le plein de carburant et une réserve, de même que sur le plan alimentaire pour vous et vos animaux).

Voici un article traduit de Google et révisé par mes soins qui explique comment les câbles internet circulent sous les mers du globe, sachant que les câbles terrestres ne font pas l'objet de l'article. 

Tout d'abord, voici le lien vers la carte interactive montrant de manière stylisée les câbles sous-marins autour du globe : https://www.submarinecablemap.com/

Un aperçu où figure l'Europe :


Et ma traduction révisée des questions fréquemment posées à ce sujet. On notera la très faible utilisation des satellites pour la communication d'internet (si leurs infos sont fiables) :

 Foire aux questions sur les câbles sous-marins


Combien de câbles y a-t-il?

Début 2021, il y avait environ 426 câbles sous-marins en service dans le monde.

Le nombre total de câbles change constamment à mesure que de nouveaux câbles entrent en service et que les câbles plus anciens sont mis hors service.

Les routes des câbles sous-marins indiquent-elles l'itinéraire réel emprunté par les câbles?

Non. Les itinéraires des câbles sur notre carte sont stylisés et ne reflètent pas le chemin réel emprunté par les systèmes.

Cette approche de conception permet de suivre plus facilement les différents câbles et de discerner leurs points d'atterrage [arrivée sur la terre]. Dans la réalité, les câbles qui traversent des zones similaires d'un océan empruntent des chemins similaires. Ces chemins sont choisis après des études marines complètes qui sélectionnent des itinéraires pour éviter des conditions dangereuses pouvant potentiellement endommager un câble.

Comment fonctionnent les câbles?

Les câbles sous-marins modernes utilisent  la technologie de la fibre optique . Les lasers à une extrémité parcourent à des vitesses extrêmement rapides les minces fibres de verre jusqu'aux récepteurs à l'autre extrémité du câble. Ces fibres de verre sont enveloppées dans des couches de plastique (et parfois de fil d'acier) pour la protection. 

Quelle est l'épaisseur des câbles sous-marins?

Pendant la majeure partie de son voyage à travers l'océan, la largeur d'un câble est généralement celle d'un tuyau d'arrosage. Les filaments qui transportent les signaux lumineux sont extrêmement fins - à peu près le diamètre d'un cheveu humain.

Ces fibres sont gainées de plusieurs couches d'isolation et de protection. Les câbles posés plus près du rivage utilisent des couches supplémentaires de blindage pour une protection accrue.

Les câbles reposent-ils réellement au fond des océans?

Oui, les câbles sont tout au fond. Les câbles en bordure du rivage sont enfouis sous le fond marin par protection, ce qui explique pourquoi vous ne voyez pas de câbles lorsque vous allez à la plage, mais en haute mer, ils sont posés directement sur le fond de l'océan.

Bien entendu, un soin considérable est pris pour s'assurer que les câbles suivent le chemin le plus sûr pour éviter les zones de faille, les zones de pêche, les zones d'ancrage et autres dangers. Pour réduire les dommages accidentels, l'industrie des câbles sous-marins passe également beaucoup de temps à informer les autres industries maritimes de l'emplacement des câbles.

25 mars 2021

Non, vous n'êtes pas une personnalité juridique : la fraude du nom légal (+ nouvelle vidéo)

 Vous êtes un être humain et non une entité appartenant à la SOCIÉTÉ RÉPUBLIQUE FRANÇAISE, qui est une corporation privée :

Pour comprendre cette affaire de fraude et connaître vos droits en tant qu'être humain, regardez cette vidéo de Quartier Libre avec Angel, sur Odysee :

https://odysee.com/@quartierlibre.tv:8/QL25:2 

Des liens sous la vidéo et dans les commentaires.

Le site "Divulgation" : https://divulgation.fr/2021/01/05/larnaque-la-plus-incroyable-dont-vous-ne-savez-rien/

Le canal Telegram de Divulgation.fr : https://t.me/divulgationfr
Leur site internet : https://divulgation.fr

**************************

Une vidéo qui fait suite avec les "solutions" : https://odysee.com/@quartierlibre.tv:8/QL26:4

23 mars 2021

Le (très tenace ) mythe de la contagion

 Mythe très soigneusement entretenu... Bien traité dans cet article.

La contagion : quelques éléments de réponse a contrario de la funeste doxa actuelle

par Edy Fernandez (21 mars 2021)

La contagion, problème très actuel, et question que beaucoup se posent, n’est pas le fait de germes sensés être pathogènes qui viendraient nous agresser de l’extérieur mais se produit essentiellement par transmission d’information et entrée en résonance avec ladite information.

Dans l’univers, tout est vibratoire. Ces vibrations, ces fréquences, ces ondes, sont porteuses d’informations. Nous y sommes perpétuellement soumis, traversés, impactés à notre insu. Or les facteurs de stress dans l’environnement, sources de nos maladies, sont multiples, quotidiens. Ils représentent une information, négative, de basse vibration, qui nous impacte plus ou moins selon notre état mental et physique.

Ces facteurs peuvent être aussi bien le froid et la grisaille que l’effet des ondes ou une engueulade avec notre moitié. Ou la peur, ou la guerre. Ils sont légion.

Lorsqu’une population est soumise aux mêmes facteurs de stress, aux mêmes conditions environnementales, un certain nombre de personnes vont développer des symptômes plus ou moins similaires en fonction de leur terrain individuel, de leur état de santé et de leur état psychologique. On va alors extrapoler sur une contagion de personne à personne, ce qui est (presque) totalement erroné, la contagion de personne à personne n’étant pas due à de vilaines bébêtes mais à la transmission d’une information morbide par l’intrication quantique de l’eau et/ou l’électromagnétisme. On peut parler d’effet de mimétisme.

Les facteurs de stress dans l’environnement sont des vibrations basses. Si nous vibrons à la même hauteur que ces facteurs de stress, qui peuvent aussi être le fait des personnes que nous côtoyons, nous entrons en résonance et sommes impactés par ces informations au pouvoir plus ou moins délétère. C’est une porte ouverte. Nous sommes alors susceptibles de « tomber » malades car le stress se transmet, de la même façon que le rire et la joie. La peur en est un exemple flagrant. On parle alors d’effet nocebo, l’inverse de l’effet placebo. La suggestibilité et la croyance à la base de ces effets sont des facteurs hautement sous-estimés, notamment par les sciences matérialistes, ils sont pourtant au cœur du problème actuel.

L’effet nocebo, un élément crucial pour comprendre les phénomènes qui nous impactent négativement, est trop largement mésestimé. Il est pourtant le fait de notre inconscient, de notre subconscient et de l’inconscient collectif, qui sous-tendent tous nos comportements. On pourrait aisément dire qu’il s’apparente à la sorcellerie. Par exemple, les informations anxiogènes quotidiennes véhiculées par médias et médecins suffisent à entrer en résonance avec ces basses vibrations qui nous rendent malades et peuvent même nous tuer, par le pouvoir de la croyance et de la suggestibilité. Il suffit de baisser en énergie et en cohérence et d’être dans l’état de réceptivité adéquat pour entrer en résonance avec ces vibrations morbides et en devenir victimes. Peur, colère, angoisse, tristesse, nous mettent en état de fragilité extrême.

C’est pourquoi il est essentiel de chercher à vibrer le plus haut possible, par l’amour, la joie, la gratitude, afin d’échapper aux basses vibrations de l’environnement qui nous entraînent quasi inévitablement vers le stress et la maladie. La maladie étant toujours porteuse de messages dans l’optique d’une guérison réelle, qui n’est pas celle de l’illusion transitoire apportée par les médicaments et la chimie, car il est surtout question de prise de conscience, de changement et de cohérence de vie.

À ce sujet, il y a un excellent livre de Joe Dispenza, spécialiste reconnu de l’épigénétique, qui traite intelligemment de ces éléments mal connus et controversés. Il s’intitule : « Le placebo, c’est vous ».

N’ayant pas la prétention de détenir la vérité, qui est assurément complexe, ceci correspond juste à ce que je pense et ressens actuellement. Je m’inspire également des réflexions des Drs Alain Scohy [voir la vidéo postée dans le précédent article, la question a été posée] et Tal Schaller, ainsi que d’autres. À vous de voir si tout cela vous parle..

 

19 mars 2021

L'info en questions avec le Dr Alain Scohy

 Très intéressante soirée avec cet invité de marque, qui nous parle des virus et des microzymas du Pr Béchamp.

La vidéo a été supprimée sur YT, voici le lien vers Odysee : 

https://odysee.com/@BrestBuzz:f/lNF0-en-OU3STl0NS--40---LlV3-avec-le-Dr-Alain-Scohy-FB:2

13 mars 2021

10 mars 2021

La lettre ouverte exemplaire d'un pharmacien (qui est aussi juriste) face à l'obligation vaccinale des soignants

Monsieur Olivier VÉRAN,

Ministre des solidarités et de la santé,

République Française,

 

 

Copie adressée à :

Monsieur le Président de la République, Emmanuel MACRON ;

Monsieur le Premier ministre, Jean CASTEX ;

L’Assemblée nationale ;

[au] Sénat ;

la haute autorité de santé (HAS) ;

l’agence nationale de sécurité du médicament (ANSM).

 

Depuis quelques jours, un projet, visant à rendre « obligatoire » la vaccination contre la Covid-19 pour les « soignants », semble se profiler.

La vaccination est un acte médical. La décision de se vacciner, ou non, relève du colloque singulier qui unit la personne à son médecin ; médecin traitant notamment. Les échanges enregistrés dans ce cadre sont protégés, de façon absolue, par le secret professionnel médical.

Sans présumer de ma décision personnelle, ce projet, pour le moins inattendu, appelle de ma part les observations suivantes que je souhaite vous transmettre dans la présente lettre ouverte ; à tort ou à raison.

En l’espèce, les conditions, notamment juridiques, requises par une telle « obligation » ne sont pas réunies.

Un tel projet heurte plusieurs dispositions du droit interne et externe, dont celles occupant le sommet de la hiérarchie des normes, qui protègent notamment l’intégrité physique, la vie et le consentement libre et éclairé de toute personne humaine. Le corps humain, la volonté de la personne et la dignité humaine sont hautement protégés par le droit ; y compris après la mort.

Le corps humain est une valeur sociale protégée par le Code pénal, notamment.

La protection du corps humain constitue le principe ; l’intervention médicale n’est que l’exception soumise à des conditions strictes consacrées par le droit et la jurisprudence.

Il ressort de notamment vos propres affirmations, des documents publiés par la haute autorité de santé (HAS) et par l’agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), que le rapport bénéfice/risque des vaccins contre la Covid-19 n’est pas encore bien connu. Pas plus tard que le 18 février 2021, vous avez confirmé qu’aucun pays européen n’a pu apporter la preuve que ces vaccins permettent de prévenir les formes « graves » de cette maladie. Il n’est pas démontré, non plus, que ces vaccins empêchent la « transmission virale ». Vous avez renouvelé ces doutes dans vos écritures adressées les 22, 25 et 26 février 2021 au juge des référés auprès du Conseil d’État (cf. Ordonnance du 3 mars 2021, n°449759). Ce juge a d’ailleurs relevé les informations, pour le moins inexactes et contradictoires, qui ont été diffusées auprès du public par les autorités sanitaires. Et plusieurs autres questions sont toujours en suspens.

Devrait-on se vacciner, par la force, pour éviter un « rhume » ; ou mieux encore, se vacciner alors que de nombreuses personnes n’ont aucun symptôme clinique : elles ne sont pas malades ?

Il y a lieu de rappeler également que ces autorités officielles, et notamment la HAS et l’ANSM, n’hésitent pas à promouvoir le « mésusage » de ces vaccins en recommandant des pratiques en décalage avec l’autorisation de mise sur le marché (AMM) elle-même.

Ces vaccins ne bénéficient d’ailleurs que d’une AMM « conditionnelle » qui est, par nature, incompatible avec ladite « obligation » que certains voudraient imposer, de façon brutale, aux soignants.

Ce qui se passe actuellement, en France notamment, pourrait s’apparenter à de la recherche biomédicale : des essais cliniques chez l’Homme (femme et homme) qui sont menés en dehors du cadre strict réservé à cette expérimentation. Celle-ci est pourtant censée précéder ladite mise sur le marché d’un médicament tel que le vaccin. Des essais cliniques « sauvages » organisés, de façon officielle, par une AMM conditionnelle ?

Lire la suite sur le blog du Libre Penseur

J'ajoute une vidéo du Dr Denis Agret sur les effets indésirables et décès suite au "vaccin" : https://rumble.com/veidap-le-dr-denis-agret-explique-les-effets-secondaires-graves-et-dcs-suite-aux-v.html

27 février 2021

"Servitude volontaire"

 François Chartrand explique comment l'humanité en est arrivée aujourd'hui au point de la servitude volontaire et qu'il est grandement temps de reprendre le pouvoir qui nous appartient de droit.


25 février 2021

Notification aux directeurs d'établissements scolaires

Des tests sont prévus sur les enfants dès la rentrée scolaire de février-mars. L'asso Réaction19 (https://reaction19.fr) et Me Brusa ont rédigé ce courrier que vous devez remplir et envoyer en recommandé avec AR au directeur (trice) de l'école, du collège ou du lycée de votre enfant, ado. Il aborde tous les tests possibles.

C'est une info réservée aux adhérents, mais je trouve tellement important que vous puissiez légalement éviter ces tests à vos enfants et petits-enfants.

 

Voici le lien direct vers le courrier, car ce n'est pas très lisible : https://reaction19.fr/wp-content/uploads/2021/01/Notification-aux-Directeurs-de%CC%81coles-tests-PCR.pdf

Surtout adhérez à l'asso, il y a une foule de formulaires divers pour contrer la dictature. 10€/an.

Et partagez cette vidéo : https://infovf.com/video/2021-022-peur-par-les-chiffres-pour-maintenir-peuple-dans-sideration--6448.html

24 février 2021

"Déclaration relative à l'isolement du virus"

Abonnée au site du Dr Andrew Kaufman, j'ai reçu hier sa dernière newsletter et j'ai pensé que ce qu'il envoyait était suffisamment important pour être traduit et publié. Cet article peut servir de critère à tous les détracteurs soutenant qu'il y a bien un virus SARS-CoV-2 qui provoque une maladie nommée "Covid 19".

Dr kaufman
Dr Kaufman

Tom, moi et d'autres avons été récemment contestés dans notre analyse scientifique relative au virus. Nous sentons que c'est la clé centrale et la question la plus importante à comprendre face à notre situation mondiale actuelle. Nous avons donc créé notre "déclaration relative à l'isolement du virus"(en anglais SOVI pour "Statement On Virus Isolation"). Cette déclaration présente notre argumentation sous la forme d'une monographie claire et concise. Il est à espérer, après sa lecture, que les gens vont cesser de nous envoyer des articles prétendant faussement que le virus a été isolé ou qu'un séquençage du génome a été réalisé. Signez notre déclaration si vous êtes d'accord pour exprimer votre soutien. Vous pouvez le faire ici (allez tout à la fin du texte) :

https://www.andrewkaufmanmd.com/sovi/

Déclaration relative à l'isolement du virus

Isolement : action d'isoler ; fait ou condition d'être isolé ou de se tenir seul ; séparation d'autres choses ou personnes ; solitude.

- Dictionnaire anglais Oxford

La controverse pour savoir si le virus SARS-CoV-2 a été isolé ou purifié se poursuit. Cependant, en utilisant la définition ci-dessus, le bon sens, les lois de la logique et les préceptes de la science, toute personne impartiale doit arriver à la conclusion que le virus SARS-CoV-2 n'a jamais été isolé ou purifié. Par conséquent, aucune confirmation de l'existence du virus ne peut être trouvée. Les conséquences sur le plan de la logique, du bon sens et de la science sont de ce fait :

Les conséquences, sur le plan de la logique, du bon sens et de la science, sont donc que :

- la structure et la composition de quelque chose qui n'est pas montrée restent inconnues, y compris la présence, la structure et la fonction d'un hypothétique spicule ou d'autres protéines ;

- la séquence génétique de quelque chose qui n'a jamais été découvert ne peut être connue ;

- les "variantes" de quelque chose dont l'existence n'a pas été démontrée ne peuvent être connues ;

- il est impossible de démontrer que le SRAS-CoV-2 provoque une maladie appelée Covid-19.

En termes aussi concis que possible, voici la façon correcte d'isoler, de caractériser et de démontrer l'existence d'un nouveau virus. Tout d'abord, on prélève des échantillons (sang, crachats, sécrétions) sur un certain nombre de personnes (par exemple 500) dont les symptômes sont suffisamment uniques et spécifiques pour caractériser une maladie. Sans mélanger ces échantillons avec un tissu ou un produit contenant également du matériel génétique, le virologue va les laisser macérer, les filtrer et faire une ultracentrifugation, c'est-à-dire qu'il va purifier l'échantillon. Cette technique de virologie courante, utilisée depuis des décennies pour isoler les bactériophages (1) et les virus dits géants dans tout laboratoire de virologie, permet ensuite au virologue de montrer au microscope électronique des milliers de particules de taille et de forme identiques. Ces particules constituent le virus isolé et purifié.