lundi 28 septembre 2020

Conversation avec un maître de la propagande

Voici des extraits d'une très longue conversation entre Jon Rappoport et un expert en propagande à la retraite. Elle s'étale entre 2001 et 2005. Je me suis cantonnée à traduire des extraits en lien avec l'aspect médical, car cet homme a également exercé son "art" pour bien d'autres opérations psychologiques, comme la Guerre Froide, le Watergate, les histoires d'OVNIs, le 11 septembre...

On doit le développement de la propagande à Edward Bernays (le neveu de Sigmund Freud). C'est en 1919 qu'il a suggéré de remplacer ce mot par "relations publiques".

****************

Entretien avec Ellis Medavoy

Source

Traduit par Apolline

Introduction

Ellis Medavoy (un pseudonyme) a été ma première source d'interviews avant-gardistes pour nomorefakenews.com.

Avant de prendre sa retraite, il était un maître de la propagande et des relations publiques. Son travail consistait à faire gober au public d'importants narratifs pour changer la donne, comme le SIDA et autres épidémies.

Et elles ont toutes été fabriquées de toutes pièces.

Exactement, fabriquées. C'était un montage de preuves litigieuses que les médias faisaient entrer de force dans le crâne des gens.

Mais derrière chacun de ces narratifs existe une campagne organisée et derrière chaque campagne, on trouve un "formulateur".

C'est ainsi que se définit parfois Ellis. Ce qui veut dire qu'il inventait des histoires à la demande de personnes d'en haut puis les vendait aux médias.

On lui disait ce qu'il devait faire passer pour réel, ce qu'il a fait.

Il vit confortablement aujourd'hui et comme il le dit, "je n'écris pas mes mémoires."

Roublard, vigilant, généreux, piquant, irritant, méchant, sarcastique… ne fait que commencer à décrire l'homme. Il s'est un peu adouci au fil du temps, mais pas au point d'être "un témoin coopératif."

Ellis est celui qui sait comment on invente les narrations à l'usage du public et jusqu'à quel niveau on peut empiler la couche de mensonges.

Peu de temps après notre première rencontre, il m'a dit, "Vous savez, je peux vous dire comment gouverner le monde."

Ce qui m'a fait rire.

"Vraiment ?"

"Tout à fait', dit-il. "Vous fabriquez un truc compliqué. Puis vous le mettez à circuler dans la société et suivez sa propagation. Vous le rendez suffisamment compliqué pour nécessiter qu'une armée de gens s'en occupent et en débattent et alors c'est tout bon. Autre chose, ce que vous inventez doit coûter de l'argent. Beaucoup d'argent."

"Pourquoi ?"

"Parce que les gens veulent que leurs mensonges aient une valeur et plus c'est cher meilleur c'est.

"Supposons que les citoyens arrêtent de payer pour ces mensonges," ai-je dit.

"Supposons ?" répondit-il. "Supposons ? Bien sûr qu'ils vont payer. Ils vont payer jusqu'à en souffrir. Vous connaissez la vieille expression, "voir, c'est croire ?" C'est de la connerie. PAYER, C'EST CROIRE. Rappelez-vous en."

Je m'en suis rappelé.

samedi 19 septembre 2020

6 mois sans masque en salle d'opération

Vous avez peut-être lu ici ou là qu'un essai avait été réalisé concernant l'abandon du port du masque en salle d'opération. J'ai voulu vérifier l'info et j'ai trouvé l'article en question dans les Annales du Collège Royal de Chirurgie d'Angleterre.

J'ai sauté certains passages et les références d'étude, mais vous pourrez tout lire  (en anglais) sur l'article source :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2493952/?page=1

Tirez-en vos conclusions...


Le masque est-il nécessaire en salle d'opération ?


Neil Orr, chirurgien

Annales du Royal College of Surgeons of England (novembre 1981)

Mots-clé : masques, infection des plaies

Résumé

Aucun masque n'a été porté dans un bloc opératoire pendant 6 mois. Aucune augmentation d'infection des plaies n'a été constatée par la suite.

Introduction

Depuis le début du siècle [le 20ème], la coutume veut qu'on porte un masque en salle d'opération. À cette époque, on pensait que le portage nasal [microbes dans le nez] était important dans la propagation des maladies infectieuses et on avait constaté que les streptocoques hémolytiques isolés des plaies et ceux de la fièvre puerpérale étaient identiques à ceux contenus dans la gorge des équipes chirurgicales et obstétriciennes.

La prévention de l'infection des plaies opératoires est devenue depuis comme une obsession et il est aujourd'hui obligatoire de réduire à son absolu minimum le nombre de bactéries en salle d'opération. À cet effet, diverses et ingénieuses manœuvres ont été réalisées ; parmi les plus simples, le port du masque. L'efficacité des masques à réduire l'infection des plaies opératoires n'a jamais été établie mais leur efficacité à réduire la contamination bactérienne a été étudiée dans le plus grand détail. D'après des preuves expérimentales, on a développé l'hypothèse que la contamination de boîtes de Pétri disposées stratégiquement était directement corrélée à une infection de tissus vivants. Un essai simple a été conçu pour mettre cette hypothèse à l'épreuve.

vendredi 18 septembre 2020

Carte de la couverture 5G dans le monde + vidéo "lnfos en questions" du 17/09 consacrée à la 5G

Au hasard d'une lecture, j'ai trouvé une carte mondiale de couverture de la 5G. Lisez ce qui est écrit sous la carte, il est expliqué d'où proviennent les données (si c'est tant soi peu fiable...).

Voici pour la France et une partie de l'Europe. Rien en Belgique et un maximum en Suisse :


Pour voir la carte mondiale et naviguer dessus, allez sur le site : https://www.nperf.com/fr/map/5g

*****************************************

Plutôt que l'article prévu qui date un peu, je préfère publier l'émission Infos en questions d'hier soir 17 septembre consacré à la 5G, avec Patrice Goyaud de l'Association Robin des Toits. (Durée : 2h23')


Le site Robin des Toits : https://www.robindestoits.org/ 

Avec plein d'informations pratiques sous forme de fiches.

Le site ANFR mentionné par Patrice : https://www.anfr.fr/accueil/

samedi 12 septembre 2020

Que de 11, que de 11 !

 Je me suis amusée à relever quelques dates clé concernant la fausse pandémie. Il ressort de mes recherches que le 11 sort souvent, nombre gagnant sur la roulette du coronacircus.

En numérologie, le nombre 11 est un nombre maître, tout comme ses arcanes supérieurs, le 22 et le 33. 

Le nombre 11 est utilisé par les loges maçonniques et sataniques comme signe de ralliement. Tout événement programmé un 11 ou se produisant ce jour-là est comme un clin d’œil à ceux qui sont dans le secret.

Par exemple, le 11 septembre 1990,11 ans avant le 11 septembre 2001. (Il reste 111 jours avant la fin de l'année), George Bush père a utilisé pour la 1ère fois l'expression "Nouvel Ordre Mondial".

Je vous épargne l'événement Fukushima le 11 mars 2011, l'armistice de 1918 (11/11). Et il y a bien d'autres dates importantes avec ce jour, mais ce n'est pas le but de ce bref article.

Alors voyons les 11 pour la pseudo-pandémie, en y incluant le 22 :

- Le 11 février 2020, l'OMS annonce le nom du nouveau virus;

- Le 22 janvier, le gouvernement chinois décide une mise en quarantaine des 3 villes "contaminées" de la province de Hubei;

- Le 11 mars, l'OMS déclare officiellement la pandémie; 

- Le début du confinement en France démarre le 17 mars, il aurait paru suspect de le décider le jour de déclaration de l'OMS, mais...

- Le confinement s'achève le 11 mai, il aura duré (5 x 11) jours;

- Le 22 mai, le Lancet publie son étude frauduleuse sur l'HCQ;

- La fin de l'urgence sanitaire est déclarée le 10 juillet à minuit, elle commence donc dans les faits le 11;

- Le 11 septembre, le 1er ministre Castex fait son allocution sur la suite des événements.

J'en ai sûrement oublié. Alors juste des coïncidences ? Nous verrons si la série des 11 se poursuit...

Cathy O'Brien : le masque est une opération de contrôle mental

Je vous avais annoncé en 2013 la sortie du livre de Cathy O'Brien et Mark Phillips, L'Amérique en pleine trans-e-formation.

Cathy tient un blog et son dernier article du 10 septembre vient, si nous en avions besoin, confirmer nos soupçons. Elle qui a subi depuis sa naissance un contrôle mental MK-Ultra poussé, est très bien placée pour nous affirmer que le port du masque, parfaitement inutile pour un virus non contagieux et dont la présence n'a pas été prouvée, s'assimile à ce type de contrôle.

Comme elle évoque Mickael Jackson, j'ai ajouté quelques photos de lui en fin d'article.

Le grand démasquage

 

Le choix vous appartient

Par Cathy O'Brien

Traduction par Apolline 

Les masques sont un outil de contrôle mental évident et le fait que de nombreuses personnes dans le monde s'y soumettent me perturbe beaucoup.

En voyant ces dernières années des photos de Chine avec des personnes portant des masques pour soi-disant contrôler, "en raison de la pollution", l'air qu'ils respirent , j'ai compris que c'était un mécanisme de contrôle de la population par la dépersonnalisation, tout comme le sont les burkas.

Les masques dépersonnalisent tout en donnant à la personne l'impression qu'elle n'a pas de voix. C'est une barrière vis à vis des autres.

Au cours du projet Monarch MK Ultra de contrôle mental, Michael Jackson devait porter un masque pour faire taire sa voix afin qu'il ne puisse pas demander de l'aide.

Vous souvenez-vous de sa voix chuchotée quand il ne chantait pas ? Les masques contrôlent l'esprit de l'extérieur vers l'intérieur, comme un changement de notre discours. En contrôlant ce que nous pouvons dire et ne pouvons pas dire de peur d'être taxés, par exemple, de racistes ou d'être passés à tabac, il exerce en fin de compte un contrôle sur la pensée qui guide nos paroles et finalement nos actes (ou leur absence). 

De même, un masque étouffe nos mots afin que nous ne soyons pas bien entendus. Qui contrôle sa voix… contrôle ses mots… son intellect.

C'est du contrôle mental.

dimanche 6 septembre 2020

TRÈS URGENT !!! 2 AVOCATS PORTENT PLAINTE CONTRE LE PORT DU MASQUE OBLIGATOIRE, IL FAUT PARTICIPER AVANT LE 10 SEPTEMBRE !

Bonjour, enfin une excellente nouvelle, ça bouge sérieux en France !

2 avocats, Me Séverine Manna et Me Rémi Philippot déposent une plainte contre le port du masque obligatoire.

Ils attaquent le décret du 10 juillet et ils n'ont que deux mois pour porter plainte. Donc vous devez participer avant le 10 septembre, dernier délai.

Allez écouter la vidéo sur la chaîne de Silvano Trotta :


Et allez vite participer (9,60 € par personne) sur leur site "agir ensemble":

https://agir-ensemble.eu/

J'ai fait mon paiement par CB, le site est clair, il faut juste un peu de patience entre chaque opération. 

Diffusez à tout votre fichier et partagez cet article, le temps presse !

jeudi 3 septembre 2020

Maître Brusa sur le port du masque pour les collèges et lycées, plein d'infos intéressantes

 Aujourd'hui, Me Brusa a fait un live à 16h que voici en replay :


Le gouvernement a (sournoisement) modifié (le 27 août) des articles du décret du 10 juillet, en supprimant certaines circonstances permettant le non-port du masque par les collégiens et lycéens. 

Me Brusa a dû revoir sa copie et il a travaillé plus en détail sur le protocole sanitaire pour les établissements scolaires.

Il traite de divers points intéressants :

- La possibilité d'obtenir du médecin référent un certificat de dérogation au port du masque pour son enfant, sans aucun besoin d'un quelconque problème de santé. Le Conseil de l'Ordre ne s'y oppose pas. Le courrier du conseil de l'ordre sera mis en ligne.

- Il est illégal de renvoyer un élève s'il ne porte pas de masque. Il ne risque aucune contravention non plus. 

- Il suggère aux parents de rédiger une pétition (appuyée par le cabinet d'avocat).

- Un courrier sera envoyé aux différents ministères (éducation et santé) qui n'ont pas pouvoir à établir un protocole sanitaire et un autre au premier ministre.

- Un courrier pour les directeurs d'établissement scolaire est en préparation, il sera mis en ligne sur le site Réaction19. Chaque parent pourra l'envoyer sous enveloppe au directeur concerné sans indiquer l'expéditeur sur le courrier, ainsi pas de souci pour les enfants (risque éventuel de harcèlement).

- Il vous conseille fortement d'adhérer à l'asso réaction19 (plus de 5000 adhérents actuellement). C'est 10 €/an pour les personnes physiques et 20€ pour les personnes morales. Ces sommes permettront de mener des actions juridiques individuelles dans la lutte contre les lois liberticides. 

- Le cabinet d'avocats va saisir le tribunal administratif ou le conseil d'état afin de faire nommer un collège d'experts pour établir la "théorie risque/avantage" sur le fait de porter un masque.

Affaire à suivre et un grand merci à Me Brusa et à ses associés.

mardi 1 septembre 2020

Me Brusa (avocat de Réaction19) sur le protocole sanitaire des écoles et celui pour les entreprises (avec ajouts)

https://www.youtube.com/watch?v=eqEz3Xig9JU

Une deuxième vidéo à suivre, important !

https://www.youtube.com/watch?v=x49kNYZ-fQE 

Sa vidéo hier soir sur le protocole pour les entreprises, totalement illégal !

https://www.youtube.com/watch?v=YcquZ-vhZvA 


Vous pouvez aller lire le "protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l'épidémie de covid-19" ICI.

Et celui pour les établissements scolaires ICI.