24 décembre 2020

L'intelligence secrète de l'eau

Loin des horreurs que nous vivons depuis près d'un an, voici pour cette fin d'année de quoi nous changer les idées et nous faire découvrir des choses merveilleuses
sur l'EAU. 

Sur une vidéo trouvée "par hasard" sur internet, dont je traduis en les résumant les principaux passages et publie les 30 photos (captures d'écran), Véda Austin, une chercheuse et artiste néo-zélandaise nous raconte ses expériences avec l'eau.

La vidéo originale (en anglais avec sous-titrage) sera postée en fin d'article.

Je lui laisse la parole :

"Je cherche depuis 8 ans la manière dont l'eau stocke l'information. J'ai lu toutes les publications de Masaru Emoto et ai découvert les travaux d'un ingénieur en radionique, Thomas Hieronymus [décédé en 1988], qui a constaté que les organes fraîchement récupérés sur des animaux semblaient affecter la manière dont gelait la buée au bord du verre. La buée qui gelait prenait la forme de l'organe. L'organe semble avoir une force vitale et la force se trouve dans l'eau, le sang dans l'organe, et influence la manière de geler. 

Emoto travaillait microscopiquement et obtenait une géométrie Une autre personne qui m'a inspiré obtenait une imagerie.

Je me suis inspirée de ces personnes et à partir de là, j'ai voulu savoir si je pouvais faire quelque chose pour prouver que l'eau stockait l'information. 

J'ai commencé des expérimentations en ce sens. Je n'avais pas de microscope à l'époque et je me suis dit que j'allais me servir d'une coupelle en verre, type boîte de Pétri, y mettre de l'eau et y imprimer une pensée, puis mettre la coupelle au congélateur.

Après avoir mis l'eau, j'ai remarqué qu'il y avait une peluche sur l'eau, j'ai donc mis ma main dans l'eau pour l'enlever en me demandant consciemment si ma main aurait un impact sur la "mémoire" de l'eau. Puis j'ai mis la coupelle au congélateur.

Plus tard dans la journée, j'ai récupéré la coupelle, l'ai mise à la lumière et ai pris une photo avec mon téléphone. 

Et cette photo a eu un effet si profond sur moi qu'elle a inspiré ces huit dernières années de recherche.

Depuis, j'ai fait environ 12.000 photos avec l'eau répondant à une influence par des images. Ici, on se situe au niveau macroscopique. 

Je vais vous montrer dans un instant de quoi je parle avec des photos.