Bistro Bar Blog

jeudi 19 janvier 2017

La vitamine C liposomale

Une méthode très intéressante, pratiquée depuis un moment aux USA, et introduite en France par Michel Dogna.

Je rappelle que la vitamine C (acide L-ascorbique) est improprement dénommée, ce n'est pas une vitamine (substance nécessaire en toute petite quantité), mais un glucoside (une substance proche de la formule chimique du glucose), donc il est nécessaire pour une très bonne santé d'en consommer à doses pondérales et non les 160 mg préconisés par les organismes officiels de santé.

Petit résumé (selon le Dr Alain Scohy) des actions de la vitamine C (je continue de la nommer ainsi pour la compréhension, mais il faudrait inventer un autre nom) :

Détoxication des pollutions de l'époque moderne (métaux lourds compris)

Évite la déshydratation liée à la sénescence et nettoie notre corps des cendres et radicaux libres qui résultent de son métabolisme normal.  

Relance l'activité rénale et permet donc des améliorations considérables pour les problèmes de fatigue ou d'insuffisance rénale.

Elle serait le catalyseur par excellence des microzymas qui sont eux-mêmes les bâtisseurs de la vie en nous. La prise de vitamine C en quantité suffisante leur permet de faire ces travaux dans les meilleures conditions : s'il y a cancer, ils ne sont pas invasifs et respectent les structures nobles comme les vaisseaux sanguins ou lymphatiques et les nerfs - les maladies évoluent de manière beaucoup plus confortables.

Les quantités qu'il préconise vont vous sembler surprenantes, mais elles sont le résultat de maintes expérimentations :

Les quantités nécessaires
- Chez l'adulte en bonne santé : 8 à 10 grammes par jour.
- Chez la femme enceinte : 10 à 15 g par jour au moins.
- Chez le bébé = 1 g par jour et par année d’âge...
- Chez une personne stressée ou présentant une pathologie : entre 15 et 20 grammes par jour.
- Chez un malade : entre 20 et 30 grammes par jour...
- Chez les personnes empoisonnées par des chimiothérapies massives et/ou sous morphine, 60 à 100 g par jour.
 Les bébés qui consomment de la vitamine C dès leur conception par l'intermédiaire de leur mère sont beaucoup plus vite éveillés et en général très calmes.

Inconvénients de la vitamine C naturelle

J'en consomme régulièrement depuis la fin des années 90, à petites doses d'abord, puis en plus grande quantité au fur et à mesure des dosages expérimentés. Actuellement j'en prends sous forme de poudre pure (fabriquée à partir du glucose), car elle pose beaucoup moins de problèmes que sous la forme d'acérola (un fruit) par exemple :

"Le principal inconvénient est l’apport de quantités trop importantes de potassium (K+) présent dans les fruits. L'excès de potassium entraîne un œdème intracellulaire qui se manifeste par une aggravation majeure des inflammations et un gonflement du panicule adipeux. Il faut donc l'éviter absolument en cas de maladie inflammatoire – comme les rhumatismes, les éruptions ou s'il y a un problème de silhouette…"

L'inconvénient majeur à mon sens est 1) sa saveur évidemment très acide (qu'on peut tamponner avec du bicarbonate de soude); 2) la quantité à ingurgiter par jour quand il y a un problème de santé, c'est à dire un minimum de 20 grammes et 3) surtout son efficacité d'absorption par le corps. Il faut savoir qu'on ne retrouvera pas la dose absorbée oralement telle quelle dans le plasma sanguin.

Si vous consommez 1000 mg (=1 g) d'acide ascorbique en poudre standard, par exemple, il n'y en aura que 200 mg qui passeront dans le plasma sanguin. Donc une efficacité de 20%, ce qui oblige à en prendre de grosses quantités en cas de maladie et s'attendre à quelques problèmes digestifs.

Une autre méthode qui ne peut être pratiquée qu'avec un protocole médical est l'injection intraveineuse d'acide ascorbique. Elle est déjà beaucoup plus efficace, mais autrefois, les ampoules contenaient 10 ml de produit et depuis on n'en trouve qu'avec 1 ml, ce que Michel Dogna considère comme un acte de malveillance pour décourager les utilisateurs.

Si on vous injecte 1000 mg de vitamine C par voie intraveineuse, il s'en retrouvera 700 mg dans le plasma sanguin. Efficacité de 70%. C'est nettement mieux, mais on doit passer par la voie médicale et c'est ordonné généralement pour les cas très graves.


La dernière pratique en date est extrêmement intéressante car elle autorise une assimilation encore meilleure, aux environs de 80%, et ajoute un produit intéressant à l'acide ascorbique en poudre : la lécithine.

C'est la vitamine C liposomale. Un liposome est comme un sac qui transporte une substance dans votre corps et ses cellules. Il est incroyablement efficace pour accomplir cette tâche, car il est fait de graisse. Il se trouve que c'est le même type de graisse qui constitue les membranes cellulaires, ce qui lui permet de traverser cette barrière beaucoup plus facilement. Les liposomes sont de plus minuscules et peuvent ainsi passer par toutes les fissures les plus infimes de nos barrières cellulaires. Selon les rapports d'expérience, 6 grammes de vitamine liposomale par voie orale équivalent au niveau cellulaire à 50 grammes de vitamine C par voie intraveineuse. (Michel Dogna) On retrouve à peu près cette efficacité de 80% citée plus haut.

C'est dans la lécithine qu'on va trouver ces liposomes. La lécithine a des vertus en soi qui vont ainsi complémenter les bienfaits de la vitamine C. 

La lécithine est une substance naturelle tellement essentielle que le corps doit absolument en fabriquer. Je vous renvoie (exceptionnellement) à la page wikipédia pour sa définition, car elle me semble correcte. 

La lécithine la plus souvent utilisée est la lécithine de soja, produite à partir de l'huile de soja. Il est bien entendu impératif d'utiliser de la lécithine de soja bio, pour éviter les divers polluants chimiques et la manipulation génétique. 

On peut trouver avec un peu plus de mal de la lécithine de tournesol.

Alors venons-en maintenant à la préparation de la vitamine C liposomale. Vous seront nécessaires :

- De l'eau, la plus pure possible (eau de source ou eau osmosée).

- De la lécithine, celle que vous aurez trouvé en bio. La mienne est sous forme de petits granulés.

- De l'acide ascorbique en poudre. Il y a plusieurs adresses sur internet. Sachez qu'elle est très nettement moins chère que la formule poudre à base d'acérola (complémentée obligatoirement avec de l'acide ascorbique pour un taux acceptable).

- De l'huile essentielle de citron ou d'orange.

- Un peu de sucre glace ou de la stévia.

- Un mixeur (ou mieux, un appareil qui chauffe tout en mixant, je ne citerai pas de marque, réglé à 37°). 

- Une petite bouteille en verre.

Cette formule évite l'emploi d'un appareil à ultra-sons qu'on préconise ailleurs. 

Et surtout vous la faites à la maison. J'ai payé 10 € le pot de 200 g de lécithine en granulés et en achetant l'acide ascorbique par kilo, il me coûte 38 € (port compris), de quoi préparer pas mal de litres de liposomale !

Pour 250 ml (250 grammes) d'eau :

Mettez-en le quart environ, tiédie, dans le mixeur et ajoutez 1 cuiller à soupe rase d'acide ascorbique (ce qui fait environ 6 grammes). Mixez.

Ensuite, ajoutez le reste d'eau tiède et 3 cuillers à soupe rase de lécithine. Mixez assez longtemps jusqu'à obtenir un aspect couleur café au lait du mélange.

Ajoutez ensuite le sucre ou la stévia et quelques gouttes d'huile essentielle d'orange ou de citron.

Mixez une dernière fois et versez dans la bouteille. Le mélange se conserve 3 jours à température ambiante et plus longtemps au réfrigérateur. 

L'ensemble est nettement moins acide que la simple poudre diluée dans l'eau. Pour un bon effet retard dans l'assimilation de la vitamine C, consommez au cours du repas.

Les 6 grammes d'acide ascorbique du mélange liposomal ci-dessus permettront l'assimilation de 4,8 grammes de vitamine C dans le plasma sanguin (80%).

Réalisez que lorsque je prenais, en cas de problème de santé, 20 grammes d'acide ascorbique dilué dans de l'eau répartis sur la journée, il ne passait en réalité que 4 grammes (20%) dans mon plasma sanguin, avec malgré tout de bons résultats !!

Maintenant si je consomme une préparation liposomale en mettant par exemple 5 grammes d'acide ascorbique (4 fois moins) dans le mélange, il va passer dans mon plasma 4 grammes d'acide ascorbique utile (80%), c'est à dire autant que ma précédente prise de 20 grammes, mais avec beaucoup plus de confort. Donc, il n'est pas difficile de monter la dose quotidienne à l'équivalent des 30 grammes standard, comme le préconise le Dr Scohy.

Dernière petite chose : nos amis compagnons réagissent très bien à la vitamine C. L'un de mes chats, qui va avoir 18 ans au printemps, a développé en fin d'automne dernier de vilaines tumeurs sur la truffe et sur la lèvre. Ce n'était pas beau à voir, il ne respirait plus que par une narine et avait du mal à manger. La réaction première habituelle est d'aller consulter un vétérinaire, mais qu'aurait-il fait sur un chat âgé ? Non, pas de véto, mais de la vitamine C diluée dans de l'eau donnée à la seringue, une "dose de cheval" pour lui, environ 2 grammes par jour. Eh bien deux semaines après tout avait disparu, le gros truc rougeâtre à vif du nez s'est cicatrisé. Il y a pas mal d'années, c'est un coryza chez mes deux chats qui a été traité avec succès de la même manière.

En cas de nouveau problème, ils passeront à la liposomale.

Note : la recette de la préparation est inspirée, entre autres, de ce SITE, chez qui je me fournis en acide ascorbique. Vous y trouverez beaucoup de réponses aux questions que vous vous posez sur la vitamine C chimique. Je précise que je n'ai aucun intérêt commercial dans l'affaire...

47 commentaires:

  1. il y a près de 20 ans, je souffrais de violente migraine et j'ai été mis au courant d'une méthode encore en court d'élaboration qui était testée sur des patient à Liège. J'ai pris contact et ai été repris dans le protocole de recherche (mon type de migraine correspondais à leur cible). On m'a prescrit pendant une certaine durée (je ne me souvient plus combien de temps, mais je dirai deux trois mois) des doses massives de vitamine C ( mon urine était devenue très très jaune et ma transpiration aussi)et depuis j'ai quasi plus de migraine et quand j'en ai une elle est sans douleur. voilà, je n'ai plus entendu parler de ce traitement ensuite. J'ignore s'il a été poursuivit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il serait intéressant que tu nous dises quel était le protocole de ce test couronné de succès. Par voie orale ? Quelle dose quotidienne ? Je ne suis pas étonnée du résultat, la vitamine C agit aussi au niveau des vaisseaux sanguins.

      Supprimer
  2. Ils m'ont fait passer des tests avec des électrodes sur la tête en testant avec des images en noir et blanc sur un écran qui changeaient tout le temps puis un test auditif dont je ne me souviens plus de la teneur. J'ai réagit positivement au teste visuel et négativement au test auditif. J'ai des migraine à aura. Ils m'ont dit que je que mon cerveau avait un défaut et qu'il surréagissait aux stimuli lumineux (et que d'autres avaient un problème similaire mais avec les sons. Il existe toute sorte d'autre migraines mais eux s'intéressaient à ces deux types uniquement. Ma mère qui avait fait elle aussi les tests avait un autre type de migraine et ils ne l'ont pas gardé pour le traitement expérimental.). C’était à l’hôpital de la Citadelle à Liège. Je ne me souviens pas du nom du médecin qui s'occupait de cette recherche (Je vais demander à ma mère si elle s'en souvient).

    Peut-être qu'en prenant contact avec eux vous pourriez en savoir plus.

    RépondreSupprimer
  3. C’était des gélules avec une poudre jaune et j'en prenais tous les jours mais je ne sais plus à quelle rythme (une fois ou deux ou trois je ne m'en rappelle pas.).

    Le docteur était un neurologue et s’appelait Schoenen.Je ne sais pas s'il est encore en activité.

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour !
    Je voudrais réagir aux articles sur la Vitamine C !
    1 – Il faut bien faire la différence entre la Vitamine C naturelle extraite de fruits, le plus souvent l’acérola, qui apporte beaucoup de potassium, et l’Acide L-Ascorbique obtenue par transformation enzymatique (donc grâce à des microzymas) de sucre extraits de végétaux, qui est parfaitement pure et n’apporte absolument pas de potassium. L’Acide L-Ascorbique est donc aussi une Vitamine C naturelle, beaucoup plus économique et sans aucun inconvénient.
    2 – Il existe de grandes variations de qualité dans les différents Acide L-Ascorbique proposés à la vente. Le prix s’en ressent bien évidemment. Celle que nous proposons à l’Institut Paracelse provient de maïs garanti non transgénique et elle est de la meilleure qualité possible à ce jour.
    3 – La Vitamine C liposomale est à mon avis un conte de fées… Désolé de vous décevoir ! L’intérêt serait d’avoir une meilleure pénétration cellulaire ? L’avidité du corps pour la Vitamine C est telle que l’absorption se fait déjà par la muqueuse de la bouche. Il n’y a donc jamais de problème au niveau de l’absorption, à moins d’une mutilation étendue et grave des intestins… Par ailleurs, une fois dans le corps, ce ne sont pas les cellules qui l’utilisent mais les microzymas qui sont les bâtisseurs et les briques de base des cellules. Ils sont en particulier les briques de base des membranes cellulaires. Il n’est donc pas nécessaire que la Vitamine C pénètre à l’intérieur des cellules. Je suis persuadé que la Vitamine C liposomale n’a donc pas plus d’efficacité que l’Acide L-Ascorbique simple. Il faut donc en rester aux dosages habituels cités dans le texte d’Helios…
    4 – Les chats et les chiens savent synthétiser la Vitamine C et il est donc rarement utile de les complémenter. Par contre, leur alimentation est très carencée en vitamines du groupe B. Nous avons beaucoup de chats à la maison, et nous avons pu tester chez eux notre Complexe Paracelse (vit B, A, bambou) : les résultats sont sidérants. Des infections monstrueuses guérissent en quelques heures. Tremper une patte infectée dans de l’eau avec le contenu d’une gélule peut également être très efficace pour tout ce qui est verrue, tumeur ou plaie. Lorsqu’il y a suppuration profonde, envoyer un peu de ce mélange sous la peau avec une petite seringue par l’orifice des plaies permet la guérison en quelques heures là encore.
    5 – Par rapport aux commentaires passionnants de Vladimir le Cosaque, compte tenu des éléments qu’il donne, je pense que le cocktail dont il a fait l’essai n’était pas simplement de la Vitamine C mais un complexe de vitamines du groupe B. La vitamine B1 ou Thiamine donne cette coloration jaune des urines dont il parle. Nous avons pu constater – au travers de notre travail d’accompagnement des malades – que notre Complexe Paracelse (vit B, A, bambou) renforce considérablement l’efficacité de la Vitamine C !
    Par ailleurs, ce Complexe Paracelse (vit B, A, bambou) apporte des quantités énormes de SILICE parfaitement assimilable et utilisable par l’organisme grâce au bambou : or nous perdons chaque jour des centaines de milliers de microzymas dans les urines, les selles ou la transpiration, et nous avons donc besoin d’apports de silice pour permettre leur renouvellement. Nous recommandons d’en prendre au moins 2 gélules par jour en entretien, et de monter la dose à 8, voire 10 ou 12 par jour en cas de maladie grave.
    Bien amicalement à tous – Dr Alain Scohy - Institut Paracelse - site : alain-scohy.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour M. Scohy et merci de toutes ces précisions, même s'il y a de la pub pour votre Institut Paracelse ! Je veux bien croire que la liposomale n'agisse pas mieux que la poudre diluée dans de l'eau, mais après expérimentation, je conclus que c'est beaucoup plus agréable à consommer aux mêmes quantités. Pour les vitamines B, la levure de bière me semble également intéressante.
      Au plaisir de poursuivre cet échange !

      Supprimer
    2. Bonjour "Unknown"

      Mon prénom est Jacques, stagiaire d'une formation à Toulon vraisemblablement en 1998. J'étais le vétéran du groupe de stagiaires. Un petit (1,65m avec un petit bouc).

      Voici ma question : Concernant l'absorption de la vitamine C par l'organisme, tu ne sembles pas d'accord avec M. Dogna sur l'absorption supérieure de la Vitamine C liposomale par rapportà L-ascorbique "non liposomer".

      Pour ôter ce doute n'y aurait-il pas moyen par une analyse sanguine ou autre, de vérifier cela ?

      Merci d'avance pour ta réponse.
      Amicalement,
      J.M

      Supprimer
    3. Tu as peu de chances qu'Alain Scohy revienne commenter sur le blog. Le mieux est de le contacter par email en allant sur son site.

      Supprimer
    4. Merci Hélios, mais je serais très étonné qu'Alain ne réponde pas à ce message qui concerne tellement toutes les personnes intéressées par ce sujet.

      Cordialement,
      Jacques. M

      Supprimer
    5. Il aurait pu le faire depuis onze mois... On verra.

      Supprimer
  5. Un remerciement pour toi, sur mon danysis.blogspot.com qui cherche désespérément un Administrateur (que certains se marrent C pas grave )

    Anonyme21 janvier 2017 à 02:04
    Merci Hélios, je pense passer commande dès que j'aurais terminé celles que je prends actuellement. La poudre qu'ils proposent peut se prendre dans de l'eau (éventuellement avec une paille pour éviter les douleurs aux gencives, je ne peux pas prendre de jus de citron pour cette raison, les douleurs sont atroces). Ma dentiste m'a recommandé 2g par jour. Si vous ne savez pas, ce n'est pas grave, je poserai la question à l'adresse que vous m'avez gentiment communiquée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec un peu de bicarbonate le mélange devient neutre, et aussi actif, et permet la consommation de quantité suffisante sans les inconvénient !
      La dentiste aurait pû te le préciser ! ! !

      Avec la solution proposée par Hélios que je suis en train de suivre le confort est encore plus agréable et permet de consommer plus facilement et agréablement et avec un passage plus rapide dans l'organisme de quantités plus importantes de vitamine C.
      Ou bien pour les "frileux" en en prenant que "un peu" ils auront des vrai résultats ! ! !

      Supprimer
  6. Lu sur un site très récemment :

    Les fumeurs, les cancéreux et les schizophrènes n’en rejettent (de l'acide ascorbique usé) pratiquement pas dans les urines quelle que soit la quantité qui leur est fournie, tant leur état de carence est important.
    Il en résulte ce qu’on appelle l’hypoascorbémie pouvant se manifester sous des formes très diverses (Scorbut !)

    RépondreSupprimer
  7. Globalement, le mélange avec la lécithine permet une assimilation multipliée par QUATRE et donc les réactions digestives (puisque vous allez en prendre 4 fois moins) diminuées d'autant ! ce n'est pas à négliger ... À la maison nous en préparons une bouteille de 75cl avec 20g de Vit C (soit 40g de poudre) .
    Une càs (env3cl) par jour correspond à la dose d’entretien de 3g/j recommandé!

    RépondreSupprimer
  8. bonsoir à tous, déjà , merci pour cet article. Je souhaite me lancer dans la fabrication de la vitamine C liposomale . Je ne comprends pas pourquoi certaines recettes comme celle ici présente n'utilise pas pour le mélange un nettoyeur ultrason alors que d'autres préconise cet appareil. Sur quoi influe le nettoyeur ? sur la qualité du mélange obtenu ? qu'est ce que ça change si je mélange avec un blender ?
    par avance, merci

    message pour Bertie : pouvez vous nous laisser votre recette grand modèle avec les doses exactes - merci ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le nettoyeur à ultra-son permet aux molécules grasses de lécithine de parfaitement englober celles de l'acide ascorbique. Si on utilise un mixeur, il faut pour obtenir ce même résultat, mixer à très grande vitesse. Le mien va jusqu'à 10.000 tours/minute. Et c'est bien plus rapide qu'avec le nettoyeur.

      Supprimer
  9. Bonsoir Helios, mieux vaut trouver un mixeur comme le votre alors, mille merci à vous. zaza

    RépondreSupprimer
  10. Inconvénient du nettoyeur à ultrasons : le prix, pas d'autres usages, petit bac nécessitant des transferts nombreux et pas commodes !
    À la limite un petit mixeur pour les bouillies de Bébé ferait usage ! ... en plusieurs fois ...!

    RECETTE.

    Pour une bouteille de 1 litre :
    60g de poudre d'acide ascorbique (vitamine C )
    30g de lécithine Soja ou tournesol (BIO obligatoirement donc non OGM sans résidus divers)
    Ajoutez une partie de l'eau suivant votre mixer et faire tourner à vitesse maxi pour bien "enrober" la vitamine C.
    Ajoutez 75g de sucre (celui qui vous convient mais pas de l'aspartame !)
    +ou- 10 gouttes d'Huile Essentielle d'orange douce ou de citron selon votre goût ' (à tester !)
    Ajoutez ce que vous pouvez d'eau (selon votre mixer).
    Versez dans une bouteille d'un litre qui se referme facilement et durablement (il y a des bouteilles de jus de fruit avec des bouchon métallique comme cela) et complétez. Secouez énergiquement, C'est prêt !
    Conservez au frigo de préférence .

    Il semble que 2 cuillères à soupe (10g) du mélange correspond à 1,25g de vit C assimilé par l'organisme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Celle que j'ai épousé et qui m'accompagne au quotidien me dit que 10 gouttes d'huile essentielle peux être trop . Selon les marques le goût peux être trop fort, testez avec seulement 4 gttes suggère-t-elle.
      Elle me suggère aussi de donner la recette en cuillère et non pas en grammes !
      DONC :
      10 càcafé bombées de Vit C
      5 càsoupe pas bombées lécithine
      5 càsoupe bombées sucre

      Pour tester vos cuillères vous pouvez aller jusqu'au fond du pot et diviser le poids du produit par le nombre de cuillères faites !

      Supprimer
    2. Bonsoir Bertie
      Merci pour votre recette, mais pouvez me dire si le fait de mettre le double d'acide ascorbique que de lécithine est normal, car a chaque fois que je trouve une recette de vitamine c liposomal,et bien il y a toujours 60 de lécithine pour 15 g d'acide environ.
      Merci beaucoup si vous prenez le temps de me répondre
      René

      Supprimer
    3. Je peux répondre aussi à votre question. On peut mettre autant d'acide ascorbique que l'on veut, du moment qu'il y a suffisamment de lécithine pour enrober les molécules de vitamine C, ce qui donne une consistance grasse. Personnellement, je mets 15 cuillers à café bombées de poudre d'acide ascorbique et 6 cuillères à soupe bien pleine de lécithine pour 3 litres d'eau froide.Et je mixe à très grande vitesse pendant 5 minutes. Si on ne peut mixer à très grande vitesse, il suffit de tiédir l'eau auparavant.

      Supprimer
    4. Je met un "bémol" sur l'explication de Hélios ! A moins d'avoir un "TRÈS grand" mixer (qui n'existe pas) il faut ajouter les 2,5 litres d'eau APRÈS avoir mixé à grande vitesse le mélange lécithine et acide ascorbique, afin que celle-ci soit bien enrobée. Ce qui est le but recherché !
      Ce n'est plus possible quand il y a trop de volume ... NON faire tiédir ne fera pas du liposomal ! ! ! La quantité de l'un par rapport à l'autre dépends surtout de votre tolérance personnelle à l'acidité. À vous de choisir . Bien sur vous pouvez en mettre un peu plus !

      Supprimer
  11. bonsoir et merci à Bertie et sa compagne pour la recette dictée en cuillères ;)
    J'aurais tous mes ingrédients avant la fin de la semaine, je pourrais élaborer et profiter de cette belle recette grâce à vous et Helios. merci ! zaza

    RépondreSupprimer
  12. L'article est très intéressant. J'avale de la liposomale en sachets Altrient C (Livon)soit 6 gr/jour(très onéreux) pour lutter contre mon cancer récidivant. J'avale aussi environ 15 grammes sous forme d’acide ascorbique (inconfortable, même avec du bicarbonate de sodium. Quelques fois par semaine j'ajoute 20 grammes sous forme d’ascorbate de sodium (voie rectale, encore plus inconfortable). La fabriquer moi-même, me permettra de monter la dose. Dans mon cas, l'ajout de SUCRE me semble sans intérêt. Il est prouvé que le sucre est responsable d'un nombre de cancers suite aux réponses insuliniques et aux inflammations associées. Merci Helios

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'ajout de sucre est simplement pour le confort d'absorption du mélange très acide, il est évident qu'on peut s'en passer.
      Pour une vision lucide du cancer, pense à lire ou relire les articles sur le cancer et en particulier ceux concernant le Dr Hamer, le premier qui a su l'expliquer : il suffit d'aller cliquer sur la catégorie "santé" dans la colonne de droite du blog. Et bonne guérison !

      Supprimer
    2. Un cancer récidivant ?
      C'est donc (!) que votre cerveau limbique, celui qui prend les décisions, n'as pas reçu les instructions de changements de façons de réagir, par rapport à la (les) situation qui à déclenché le premier cancer!
      Profitez de ce répit pour aller décoder cette "situation" ... et la changer au plus profond !

      Supprimer
  13. Bonjour,

    Merci pour toutes ces infos.
    Je suis tenté par essayer la fabrication artisanale et me pose la question de la chaleur induite par le mixeur. Cela ne détruit-il pas les propriétés des composés qui se trouvent chauffés lors du mélange ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh! c'est un mixer que vous avez, pas une centrifugeuse de centrale nucléaire ! (humour). Vous n'allez pas atteindre 50° ni même 37°!
      Si vous avez des craintes, vous pouvez toujours ajouter de l'eau froide en cours de route. Et même mettre l'eau au frigo avant ! MAIS la lécithine aura plus de difficulté à enrober la Vitamine C ... Quittez votre crainte, laissez-vous tenter. Amicalement.

      Supprimer
  14. INFO IMPORTANTE en plus:
    la lécithine de soja naturelle est très riche en deux molécules excellentes pour le cerveau : la phosphatidylcholine, qui protège notamment les artères et en particulier celles du cerveau, et la phosphatidylsérine qui favorise le fonctionnement des neurones.

    RépondreSupprimer
  15. Il est toujours possible de douter que la Vita C liposomale n'est pas mieux absorbée que la non liposomale. Seul le dosage sanguin de vitamine C peut ôter ce doute. Je pense qu'il a été réalisé et s'il est confirmé, il n'y a pas de doute à avoir.

    RépondreSupprimer
  16. bjr berthie tout d abord merci pour cette mine d informations !!!! neanmoins je suis perdue avec tout cela pourriez vs me donner la recette en cuillere a soupe et connaitre un fournisseur qui vend des pdt de qualite ?? de plus est ce qu 1 blender pourrait faire l affaire ?

    RépondreSupprimer
  17. Bertie (sans H SVP merci)
    Voyez mon commentaire du 4 juin, en cuillères !!!
    Un Blender qui tourne à grande vitesse avec des petites quantités suffira à englober votre acide ascorbique dans la lécithine ce qui est le but recherché ... Relisez TOUT depuis le début . Dans sa note en fin d'article Hélios donne une adresse (vers ce SITE) c'est là que je me fournis aussi . La lécithine est en magasin bio .
    Rappelez-vous que en cas de vrai problème de santé il faut atteindre, (malgré les inconvénients digestifs éventuels !) 20g / 24h pour un résultat optimal c'est ce que dit Alain SCOHY et d'autres . Je l'ai "utilisé" plusieurs fois et la différence est là ! 20g est la limite du changement ! Et avec le liposomal c'est beaucoup plus facile ! ! ! Portez vous bien.

    RépondreSupprimer
  18. Le mécanisme de la cancerogenese et de la cancerisation est expliqué par Andre Gernez père de la decouverte des cellules souches et d un protocole de prevention du cancer validé par l inserm en 73

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec le respect que je dois au dr André Gernez qui était indubitablement un homme de bien, il s'est complètement gouré en fondant sa théorie sur une autre théorie : la division cellulaire.
      Aujourd'hui en 2017, malgré les milliards investis depuis tant d'années et malgré une quantité invraisemblable d'observateurs mondiaux rivés à leurs microscope pendant toute leur carrière, il n'a JAMAIS été observé, photographié ou filmé une quelconque division d'une cellule VIVANTE dans un organisme évolué y compris végétal. JAMAIS...
      un peu d"épistémologie ne fait de mal à personne ...

      Supprimer
    2. Exact ! D'ailleurs Monsieur Pasteur à toujours interdit que dans ses laboratoire soit acheté des microscopes à fort grossissement ( de mémoire supérieur à x700)!
      Les microscopes électronique d'aujourd'hui font beaucoup mieux certes, mais sur des cellules mortes et noyées dans de la résine.

      Supprimer
  19. Bonjour,

    J'ai du mal à m'y retrouver avec toutes ces informations sur le net, et puis comment vérifier ... ?

    Bref, je lis plus haut
    "L’Acide L-Ascorbique est donc aussi une Vitamine C naturelle"
    Donc aussi "vivante" que la vit-c issue de végétaux? Il parait qu'il y a une histoire de bio électricité, que sous un microscope la vit C naturelle "bouge" alors que la chimique est "morte" ... Et que la vit C "morte" aurait des effets néfastes... bref...

    Quoi utiliser pour fabriquer notre vit C avec la lécithine ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Celle que votre corps saura utiliser !
      celle proposée (et utilisée) par Hélios la garde en vie ça c'est une certitude !
      C'est celle que j'utilise aussi...
      Après viennent les questions de coût puis des fabrications made in (n'importe où) à éviter comme on évite ... (au choix !)

      Supprimer
  20. Bonjour, pourriez vous me donner la posologie pour des enfants en bas âge atteints de maladies chroniques types bronchites et asthme ? Merci beaucoup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Des enfants en bas âge qui souffrent de maladies respiratoires chroniques ont peut-être des déséquilibres alimentaires en dehors d'un problème psycho-émotionnel de vécu. Pour ces derniers, il faut se demander ce qu'ils ont vécu depuis leur naissance comme stress. Concernant la vitamine C, on dit classiquement 2 à 3 grammes par jour selon l'âge. Un surdosage n'étant pas du tout risqué, je pense qu'on peut leur faire avaler une cuillère à soupe de liposomale par jour. Il est intéressant aussi de tester une possible allergie au lait de vache, dans ce cas supprimer tout produit laitier de ce type pendant au moins 3 semaines et voir si amélioration.

      Supprimer
    2. Je confirme ce que dit Hélios concernant le problème alimentaire . Attention de bien informer la nounou ou l'école ! il y a du lait partout ! et le yaourt et le fromage c'est du lait et dans la brioche il y en a aussi ! cherchez sur internet il y a d'excellent site et blogs spécialisés pour vous guider ...

      Décodage extrait de la revue néosanté N°17 page 22 :
      Bronchite :
      Dans mon territoire, que je partage avec les autres,
      il est vital que je puisse toujours respirer, que je dispose d’un espace vital minimum, sinon, si l’autre empiète trop sur mon aire intérieure, j’étouffe. «Tu m’étouffes», «tu me pompes l’air»,
      «laisse-moi respirer», dit-on souvent.
      Pour la bronchiolite, le conflit est le même que
      pour la bronchite mais en plus, vu la résonance
      de la maladie sur les alvéoles pulmonaires
      toutes proches, il y a le conflit de peur panique
      de la mort par étouffement, un conflit qui peut
      être entretenu par la maladie elle-même. Le
      petit enfant, confronté à ses premières séparations (du sein maternel), a très peur, au plus profond de lui, et cela vient réveiller des mémoires inconscientes dramatiques, issues de
      la généalogie ou de la période de grossesse.
      La menace est plus profonde, plus intime que dans le cas d’une bronchite. Elle s’associe à l’angoisse d’être seul au monde face au danger mortel. Par exemple, cela vient du fait que la personne qui devrait sécuriser l’enfant (la mère ou le père, voire les deux), est elle-même angoissée, donc angoissante. Le nouveau-né qui est encore très fortement en cohérence avec le ressenti de sa mère, va l’exprimer dans sa biologie. L’enfant est protégé par quelqu’un
      d’angoissé (+ou-) !
      bonne accompagnement de sa guérison complète!
      Tenez-nous au courant ?

      Supprimer
  21. Bonjour article intéressant et je pense suivre vos formules pour faire mixture a la maison ! Pouvez vous mindiquez des sites pour commander ? Cordialement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est dans le texte d'Hélios !

      Note : la recette de la préparation est inspirée, entre autres, de ce SITE, chez qui je me fournis en acide ascorbique. Vous y trouverez beaucoup de réponses aux questions que vous vous posez sur la vitamine C chimique. Je précise que je n'ai aucun intérêt commercial dans l'affaire...

      Supprimer
  22. En lisant l'article jusqu'au bout, on trouve en effet le lien vers ce fournisseur (chez qui je n'ai aucun intérêt commercial, je le rappelle, mais ses prix sont très corrects et on est livré dans les 3 jours). Je remets le lien ici :

    http://vitcnat.com/

    RépondreSupprimer
  23. Bonjour, l'article ainsi que les commentaires sont très intéressants, merci à tous! En cherchant des informations sur la vitamine C, j'ai appris qu'elle est disponible sous la forme acide ascorbique ou ascorbate de sodium. Laquelle serait la mieux adaptée pour la liposomale? Merci d'avance!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Réponse prouvée sur Internet :
      L'ascorbate de sodium contenant 889 mg d'acide ascorbique et 111 mg de sodium. en raison de sa teneur élevée en sodium n'est pas recommandé pour ceux qui ont un régime alimentaire faible en sodium.
      Une différence évidente entre l'acide ascorbique et de l'ascorbate de sodium est dans la pureté de la vitamine. L'acide ascorbique est la vitamine C pure, tandis que l'ascorbate de sodium est dilué avec du sodium, signifie que vous auriez à prendre plus ascorbate de sodium pour la même quantité de vitamine C

      Supprimer
  24. Bonjour
    Merci pour cet article fort intéressant, les "lacunes que j'ai dans mes ignorances", me font vous posez cette question, le liposomale on en parle beaucoup en ce moment, on propose m^me le curcuma liposomé, bon, breF;Ma question , pensez vous que l'absorption, de VITC avec simplement un corps gras tel que Coco, pourrait être un palliatif ) la préparation dite liposomée?
    Merci , j'envisage d'en préparer tel que vous le proposez, mais je reste soucieux avec le soja quand même en dose importante et quotidienne, m^me si c'est sous forme de lécythine, les avis semblent diverger considérablement.
    Merci à vous
    Cordialement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quoi le soja ? Celui des Américains OGM poussé à grand renfort de produits chimiques ? Ou celui Français du Sud-Ouest Biologique ? Il faut savoir de quoi vous avez PEUR !
      Les avis ne divergent pas ...

      Supprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.