12 juin 2011

SEISME DANS L'EDUCATION NATIONALE

Trouvé chez JO

ACADEMIE DE GRENOBLE
Education Nationale
IA-IPR – Inspecteurs d’académie – Inspecteurs pédagogiques régionaux
Inspections académiques départementales
Cité administrative
Rue Joseph Chanrion
38032 GRENOBLE Cedex

Département de l’Isère, le 12 juin 2011

Objet : revendication de la libération des enfants

Mesdames, Messieurs les inspecteurs académiques,

Mesdames, Messieurs les proviseurs, directeurs et enseignants de toute catégorie,

Ma fille scolarisée en 4ème au collège de X dans le Nord-Isère se plaint de maux de dos et de migraines depuis qu’elle est rentrée dans le secondaire, cela fait 3 ans. De plus l’ambiance collective lui est de moins en moins supportable. Je ne vise pas un établissement en particulier. Je constate que ce phénomène est général et il y a des explications à tout cela.

Dernièrement, elle est rentrée des cours fatiguée et énervée parce que son sac avait cédé aux niveaux des fermetures-éclairs et d’une roulette. Pas étonnant lorsqu’on voit le volume de ce sac et son poids. Je l’ai fait peser au bureau de Poste le plus proche, soit 13 kg ! Vous ne pourriez vous-mêmes porter ce sac tous les jours sur le dos.

Je constate que les enfants subissent un asservissement collectif accru à un système défaillant, sans compter qu’ils travaillent nombreuses heures dans l’unique objectif de pouvoir « gagner leur vie » plus tard – Depuis quand la vie se gagne ? La vie EST de toute éternité.

Un enfant éveillé de 10 ans vous demandera : « Pourquoi nous, on n’est pas payé quand on travaille à l’école ? ». Voilà le résultat de vos politiques éducatives.

Vous adultes, descendants de nombreuses générations, êtes les grandes victimes d’un formatage qui date depuis des millénaires et qui se renforce actuellement chez nos enfants. Ces pauvres petits «ânes» au dos bossu (scoliose) qui sont utilisés pour supporter la marchandise et qui devront suivre des séances d’ostéopathie et de kinésithérapie, afin de retrouver la décence de leur corps. Un cercle vicieux qui vide le porte-monnaie des parents et ruine dans tous les sens du terme la santé publique. « Travailler plus pour dépenser plus »… musique de basse fréquence, devenue une « routine » afin de vous aveugler davantage. Les petits comme les grands répondent à l’appel…

Les enfants se plaignent quotidiennement de l’école, parce qu’ils ne sont pas respectés et écoutés. Je n’investirai pas dans un autre sac onéreux pour terminer la fin de l’année. Les tissus LAFUMA étant de nature rigide n’ont pas fait le poids devant de telles exigences ! Nombreux parents sont consternés.

Pas question non plus de renforcer votre léthargie en achetant aux enfants du secondaire et du tertiaire une valise à roulette, sous prétexte que c’est moins fatiguant à porter. Quand vos enfants partent au collège ou au lycée, on dirait qu’ils partent en voyage pour une semaine !

Il semblerait que les enfants soient vos pantins et votre assurance vie. Sans eux, vous n’êtes plus rien. Vous les « bâtissez » pour leur avenir, d’après vous. Pourquoi focaliser sur un avenir fort incertain lorsque l’on sait que TOUT se vit au PRESENT. C’est la conscience du peuple qui bâtit votre société.

Malheureusement, tout votre système repose sur la peur et l’appréhension de l’avenir. Vous n’avez pas l’impression de manquer quelque chose ? Les enfants, comme vous, sont des êtres magnifiques et profondément connectés à leurs origines stellaires et divines. Ils savent des choses que vous ignorez encore, parce que désinformés. Ils ont des potentiels qui dépassent votre imagination. Pour la majorité d’entre eux, vous êtes considérés comme des inconscients et des fous. Dès la maternelle, leur refus catégorique de suivre les consignes « simples » et leurs pleures à répétition devraient vous interpeller.

Vous vous prenez pour des êtres supérieurs, pour des « maîtres », avec des titres pompeux que vous décrochez sur papier et parfois médaillés pour nombreux d’entre vous, alors que vous êtes tous au même niveau.

Vous cataloguez certains cas « d’hyper-actifs », « d’autistes » ou de « rêveurs », alors que vous ignorez tout de vous-même. Vous inventez des maladies pour vous plaindre après des dettes nationales.

Dès qu’un enfant ne rentre pas dans votre « moule », il doit consulter des spécialistes. Qui êtes-vous pour diriger la vie de ces enfants qui sont pleins de vie et ouverts d’esprit ? Rien. Vous n’avez aucun droit sur la vie des autres.

SUITE ET SOURCE

9 commentaires:

  1. Vraiment excellent ... je fais tourner !

    RépondreSupprimer
  2. Un MAMOUTH il lui faut du temps paraît-il pour bouger...
    Là ça fait un peu plus de 25 ans que le sujet est "BRULANT" sauf peut-être pour l'éducation nationale !

    nous avons un ami instituteur qui n'as plus de temps à lui !!! pour faire autre chose .
    Il est vraiment temps que ce monde se casse la Gueule .

    RépondreSupprimer
  3. Je ne sais pas pour vous, mais, tout autour de moi, je sens monter une totale exaspération...

    RépondreSupprimer
  4. « We don't need no education.
    We don't need no thought control.
    No dark sarcasm in the classroom.
    Teacher, leave those kids alone.
    Hey, Teacher, leave those kids alone!
    All in all it's just another brick in the wall.
    All in all you're just another brick in the wall. »

    (Pink Floyd – The Wall)

    De toute manière the wall on va se le prendre incessamment-sous peu, peut-être même avant !

    RépondreSupprimer
  5. je connais un monsieur de 78 ans qui travaillait aux vignes dès l'âge de 6 ans,faisait la vaisselle et allait à l'école en plus!l'avenir incertain sera dur,ce n'est pas en les dorant qu'on en fera des combattants ces petits anges,car il s'agit d'une vraie lutte de survie,c'est vrai que les cartables sont lourds,et moins résistants qu'avant(même LAFUMA;il y a diverses qualités dans cette marque!)=c'est le commerce ça! moi, je finissais l'année en terminal avec des sacs à surgelé et de la seconde à la terminale je faisais 5km à pied par jours(X6jours),parfois les pieds en sang avec des chaussures neuves...il y a 25 ans;aujourd'hui ,ils montent dans les voitures à peine sortis de l'enceinte de l'école,tout est relatif...

    RépondreSupprimer
  6. @ maquerytte
    bonjour et que la paix soit avec toi, sans vouloir t'offenser ton post est hors sujet, on s'en tape un peu de ton parcours pour aller à l'école il y a 25 piges !
    je suis papa, et quand bien même je ne le serais pas, je ne veus pas voir mes enfants lobotomisés, vidés d'espoir d'envie et de créativité à peine adulte.
    relis bien "leurs origines stellaires et divines"
    je revendique aussi leur libération et UN REEL APPRENTISSAGE DE LEUR FILIATION DIVINE !
    TOUS LES LIVRES D'HISTOIRES SONT A REECRIRE

    AMOUR ET PAIX A TOUS

    RépondreSupprimer
  7. C'est un éternel recommencement avec ces problèmes de cartable !

    RépondreSupprimer
  8. Bjr la Vie est une ecole .. l'enseignement francais est a ce jour construit pour faire des SUPER intelligents ou dans 90% des cas de supers IGNORANTS!
    c'est le but CACHE des divers gouvernants tous issus de la meme obedience .. ! alors
    en pleurons pas .. nous les avons ELUS !
    et commme le disait un"" Vieux "fort sage .. quel est l animal le plsu destructeur le plsu dangereux sur terre? c est le "Z'ELU"!

    RépondreSupprimer