13 juin 2011

L'Italie dit non au nucléaire

Ils ont tout compris !
Lire aussi ici :
http://web2.next-up.org/email.php?id=2534&cv=KHN4g78709tesO4qKyQd


Italie/référendums: M. Berlusconi reconnaît sa défaite sur tous les thèmes


ROME - Le chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi a reconnu lundi sa défaite sur tous les thèmes des référendums de dimanche et lundi à travers lesquels les Italiens ont massivement rejeté un retour au nucléaire, la privatisation de l'eau et son immunité judiciaire.

Il apparaît clairement que la volonté des Italiens est nette sur tous les thèmes de ce vote, a déclaré le Cavaliere dans un communiqué de ses services.

Selon des résultats encore partiels du ministère de l'Intérieur, une majorité énorme d'Italiens, entre 95 et 96%, ont voté oui pour faire abroger des lois du gouvernement Berlusconi sur ces dossiers.

Il a estimé que le gouvernement et le parlement ont le devoir d'accepter pleinement les réponses données aux référendums portant sur le nucléaire, sa propre immunité judiciaire et la privatisation de l'eau (gestion et tarification).

M. Berlusconi a reconnu que la forte affluence aux référendums, avec un taux de 57%, bien supérieur au quorum (50% plus une voix), démontre une volonté de participation des citoyens aux décisions sur notre avenir qui ne peut être ignorée.


(©AFP / 13 juin 2011 18h07)

7 commentaires:

  1. Et la France elle, reste toujours l'irréductible Gaulois contre l'envahisseur écolo

    RépondreSupprimer
  2. http://www.google.com/hostednews/canadianpress/article/ALeqM5h-5kvwDIyRZ2aTOtNw6k6Obb9hOw?docId=7106593

    ne rèver pas trop ...du nucléaire on va en bouffer d'une manière ou d'une autre...

    RépondreSupprimer
  3. Hello,

    Qui est capable de vivre sur notre Terre, complètement irradiée, eaux polluées, sols infertiles, irrespirabilité infecte ....

    Ceux du NOM ne sont que des marionnettes! Ils pensent maitriser! Mais ceux qui s'en viennent, après eux, seront pires!

    Prenez bien soin de vous, je vous embrasse très fort, Léa.

    RépondreSupprimer
  4. Oui Hélios ils ont compris l’enjeu sanitaire.

    Mais ont-ils compris qu’à l’instar de nos divers pays ils ne disposeront pas immédiatement d’énergies de remplacement ?

    Ont-ils compris qu’ils devront acheter de l’énergie nucléaire dans la période de transition ?

    Ont-ils compris qu’au plan économique ceci pèsera un peu plus sur leur quotidien, que ce n’est ni Berlusconi ni son successeur qui en paiera la facture ?

    Ont-ils compris que, dans le contexte mondial actuel les énergies de remplacement, la géothermie notamment, induisant recherche, création, mise en application, commercialisation demandant des investissements énormes, que là n’est pas l’immédiate solution ?

    Ont-ils compris qu’un accident nucléaire en France ne les met pas plus que l’Allemagne à l’abri des conséquences pour leur santé ?

    En définitive, qui a compris que si on n’est pas capable de modérer très fortement notre frénésie énergivore occidentale, d’accepter de se contraindre, et de proposer aux pays dits émergents qui emboîtent le pas sur le même chemin, une autre voie de développement que la consommation à outrance, qui a compris que c’est une fuite désespérée en avant ?

    RépondreSupprimer
  5. Ceci ramené à nos petites contingences égoïstement matérielles.

    Le Ciel en décidera autrement.

    "Des coupures de courant contrôlées pour protéger le réseau électrique contre les tempêtes solaires (article britannique du 13 juin 2011"

    Les fonctionnaires de la Grande-Bretagne et des États-Unis se préparent à faire des coupures de courant contrôlées dans leur approvisionnement en électricité dans le pays et ce, en réponse à un avertissement d'une possible tempête solaire puissante qui doit frapper la Terre.
    Lors d'un entretien avec The Independent, Thomas Bogdan, directeur de l'US Space Weather Prediction Centre, a dit que le fait de maîtriser les pannes va protéger les réseaux d'électricité nationaux contre les dommages qui pourraient prendre des mois voire des années à réparer si une importante tempête solaire frappait la Terre.

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Korrigan,
    Je réponds à ton comm de 14h34. Bien d'accord avec toi sur tes arguments, mais les italiens devaient-ils dire oui au nucléaire ??
    Ou alors la question était-elle mal posée ?

    RépondreSupprimer