09 juin 2011

L'avion de l'apocalypse

The Extinction Protocol

La compagnie aérienne de l'apocalypse : ravitaillé, sur le tarmac, en attente de la fin du monde



9 juin 2011 – Washington – Dans l'éventualité d'une guerre nucléaire, de la frappe d'un puissant météore ou même d'une apocalypse de zombies, l'avion totalement protégé de la « fin du monde » (Doomsday) est prêt pour sauvegarder dans les airs le président, le secrétaire de la défense, le chef du personnel inter-armées et autres personnages clé. Il se peut qu'il ne puisse éviter une photo scandale sur Twitter, mais il peut se mettre à distance d'une explosion nucléaire et rester en l'air pendant des jours sans refaire le plein de carburant. L'équipe de vol du E-4B, son nom de code militaire, dort tout à côté, prête à appareiller en 5 minutes. Elle a été rameutée dans les heures tumultueuses qui ont suivi les crash des avions sur le World Trade Center, le Pentagone et le sud de la Pennsylvanie le 11 septembre . «  Si les centres de commande au sol des Etats-Unis subissent une panne de toute sorte, ou une attaque, nous prenons l'air immédiatement. Nous sommes en alerte 24h sur 24, 7 jours sur 7, 365 jours par an », a raconté le Capitaine W. Scott « Easy » Ryder, commandant de bord, du National Airborne Operations Center (centre national des opérations en vol), à Diane Sawyer de ABC News pendant son voyage vers l'Afghanistan avec le secrétaire de la défense Robert Gates sur l'avion à l'épreuve de l'apocalypse. « Il y a au moins toujours un avion en alerte prêt à prendre l'air ». Tous les E-4B sont affectés à la 55ème escadre, à la base Air Force d'Offutt, dans le Nebraska. Le 747 modifié peut voyager à la vitesse maxi de 1140 km/h, 74 km/h plus vite que ses contreparties commerciales. L'aéronef de 223 millions de dollars est équipé d'un bouclier à impulsion électromagnétique pour protéger ses 165.000 livres d'électronique avancée. Des boucliers à thermo-rayonnement protègent aussi l'avion dans l'éventualité d'une frappe nucléaire. Une équipe de sécurité hautement entraînée voyage avec l'avion.

Une visite de l'avion (reportage ABC News)

9 commentaires:

  1. ça m'a pas l'air fiable comme engin, en plus si le pilote est bourré...

    RépondreSupprimer
  2. J'ai tendance a croire qu'un bunker ou "ville souterraine" a une grande profondeur serait plus sûr en cas d'attaque de toutes sortes?!?

    Même en tenant compte de l'escorte des 2 F18, je pense qu'il serait impossible pour cet avion de tenir face a 4 ou 5 avions de combat lancés par un autre pays, ceci uniquement en cas de conflits majeur ou mondial bien sur.

    Aie aie aie, je vais avoir le FBI la CIA et la NSA sur le dos pour complot .....

    RépondreSupprimer
  3. c'est une vraie usine à gaz ce coucou, c'est comme les centrales nucléaires, ça coûte cher et au moindre problème ça tombe en carafe, en plus si c'est la fin du monde, une fois qu'ils auront fini de tourner comme des andouilles dans les airs, ils ont un plan "B" ? parce que ce genre d'engin, ça peut pas rester éternellement en vol...

    RépondreSupprimer
  4. Hello,

    Personne ne sera a l'abri, nulle part ....

    :)

    RépondreSupprimer
  5. http://www.alliances-delivrances.com/article-la-puce-rfid-pour-tous-les-americains-en-2013-65749218.html

    RépondreSupprimer
  6. Bonsoir,

    Hors sujet. A mettre en rapport avec l'épidémie recente?


    Arme "nanotech" New contre les superbactéries résistantes aux médicaments.


    Les scientifiques de l'Institut de bioingénierie et nanotechnologie (IBN) et IBM Research - Almaden ont développé le premier polymère biodégradable nanoparticules pour lutter contre les superbactéries résistantes aux médicaments, tels que la méthicilline Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline (SARM). Ces nanoparticules peuvent tuer sélectivement les bactéries sans détruire les globules rouges sains, et d'être biodégradables, ont un grand potentiel pour traiter les maladies infectieuses dans le corps. Cela a été annoncé aujourd'hui dans la revue scientifique de premier plan, Nature Chemistry [(2011) DOI: 10.1038/nchem.1012].


    PS. Coucou David, bonsoir,

    La marque. Tu penses a la puce pour remplacer la monnaie, et moi, a un traitement médical,(avec nano cachée dedans). Futures grosses épidémies mondiales.

    Nous verrons ... ou pas, et pour l'instant, restons vigilants.

    Enormes bises, Léa.

    RépondreSupprimer
  7. http://www.youtube.com/watch?v=qv40L9ZZj5ohttp://www.youtube.com/watch?v=qv40L9ZZj5o


    ???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel dommage de lui avoir donné le beau nom celte du dieu de l'orage, Tarann ou Taranis...

      Supprimer