20 mai 2011

Relaxe et fin des poursuites pour Tom et Léa

Une bonne nouvelle...


Affaire de la Yourte d'Arrout: relaxe pour Tom et Léa

Voir la vidéo ICI
 
Après deux années de bras de fer avec une administration zélée et un procès très médiatisé, la Cour d’Appel de Toulouse s’est prononcée en début d’après-midi sur le sort réservé à la yourte de Tom et Léa poursuivis pour avoir habité à plein temps cette tente traditionnelle installée dans un champ sur la commune d’Arrout.

Le verdict du président est tombé: relaxe et fin des poursuites… de quoi mettre du baume au cœur de Tom et Léa qui vont pouvoir enfin reprendre une vie normale, à l’ombre des caméras et des journalistes.

Premier réflexe de la jeune femme en sortant de l’enceinte du tribunal, appeler Georges Garié l’ancien maire du petit village qui les a soutenus dans cette épreuve.

Car au-delà de l’histoire singulière de ce jeune couple qui après avoir cherché à se loger dans cette partie du Couserans pour mener à terme leurs projets professionnels (lui, en tant que cordiste spécialisé dans les travaux de hauteur, elle dans le maraîchage biologique) ont décidé d’installer une yourte sur un terrain mis à disposition gracieusement contre entretien de la parcelle.

Cet habitat léger sans empreinte écologique est devenu une solution de substitution adaptée à leurs moyens et à leurs convictions, leur permettant de vivre plus proche de la nature.

«Il n’y avait pas de logement social disponible, explique Tom, on vivait une partie de l’année en gîte et l’été dans un camion»

Le 9 février 2010, Tom et Léa sont condamnés par le tribunal correctionnel de Foix pour avoir installé leur yourte sans permis de construire.

Ils font appel à cette condamnation qui est examinée le 17 février au grand bruit au tribunal de Toulouse.

Car entre temps, en plein débat pour loppsi2, Tom et Léa sont devenus le symbole de la résistance contre les services de l’Etat.

Une résistance qui s’organise avec un comité de soutien qui arrive à lever 45 000 signatures et un véritable réseau issu du mouvement du logement alternatif et des élus Europe Ecologie.

Maitre Caroline Macary, avocate au barreau de Paris venue défendre le couple, avait demandé la relaxe au mois de février… elle a été entendue.

Aux côtés de Tom et Léa depuis le début de cette affaire, le conseiller régional François Calvet, éleveur dans le Couserans: «c’est un réel problème de société soulevé par l’histoire de ces deux jeunes […] la cour d’Appel s’est prononcée, la yourte ne sera pas détruite.

C’est une avancée remarquable pour le droit au logement des personnes aux revenus modestes dans un contexte de crise économique grave.

C’est aussi une reconnaissance du choix de vivre écologiquement au plus près de son travail […] nous sommes vraiment heureux !
»

Face au flou juridique et à la recrudescence des procès, il se pourrait bien que cette décision fasse jurisprudence.

10 commentaires:

  1. Je souhaite de tout cœur que cette décision fasse jurisprudence car effectivement Tom et Léa bien malgré sont un symbole. L'étau juridique se resserre en ce qui concerne le logement en France. Le modèle proposé par l'État semble si loin de notre réalité quotidienne... Merci Hélios de partager l'information mais aussi l'espoir...

    RépondreSupprimer
  2. Quelques fois, les pétitions et les médiatisations, tout de même, ça sert....

    RépondreSupprimer
  3. Mathieu Permaculteur20 mai 2011 à 16:07

    Je lance moi aussi un appel pour nous soutenir (Lhâa & Mathieu) dans notre projet de ferme en permaculture sur l'ile d'oleron. Depuis trois ans, nous essayons de nous installer sur notre terrain agricole pour y creer une petite ferme naturel et depuis trois ans, le maire nous refuse l'installation provisoire d'un mobilhome pour enfin pouvoir investir tout notre temps et notre argent dans ce projet (pres de la moitier du mon salaire de smicard part pour payer un logement). Aujourd'hui, le maire a lancé une procedure judiciaire pour que nous retirions la caravane et le camion qui sont stationner sur notre terrain. Si nous avions de quoi stocker notre materiel agricole ce ne serai pas trop un probleme, mais le prix des locations de hangars est hors de prix et surtout il n'y a rien a proximité de notre terrain.
    Ce maire se fait passer pour ecologiste car c'est à la mode mais le jour de ma convocation en gendarmerie, il a fait rasé deux vieux arbres centenaire (qui n'etait pas malade) en plein centre ville pour pouvoir construire des batiment à la place! Vous voyez à quel genre de polique on a à faire.
    Toutes aides sera la bien venue, conseils, soutien moral, ect... merci

    mathieupermaculture@laposte.net

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Mathieu permaculture,

    Tu pourrais faire un dossier sur ton projet, tes buts et tes démêlés qui pourrait faire l'objet d'un billet sur le BBB.(je peux m'occuper de la mise en forme si tu me l'envoies par mail avant)

    Pour trouver quelqu'un qui pourrait t'aider sur le plan légal, pourquoi ne pas alerter un journaliste du secteur qui ferait un article ?

    Pourquoi ne pas faire comme Tom et Léa (presque le même nom que Lhâa) et persister ?

    Je jette juste des idées comme ça...

    Bises et bravo à la permaculture;

    RépondreSupprimer
  5. Courage et bravo
    bises à tous les deux

    RépondreSupprimer
  6. Merci,

    Elle est pas belle la vie?
    Des grands moments de bonheur dans ce monde de brute!

    Bisous, Léa.

    PS. Mathieu, bonsoir. Contacter l'avocate de Léa et Tom. Elle pourrait vous être de bons conseils.

    Bonne suite a vous.

    RépondreSupprimer
  7. Mathieu,
    Heureuse de te lire, même si c'est pour constater que le moral est au plus bas...
    As-tu songé qu'Oléron n'est peut être pas le lieu idéal pour accueillir un tel projet? Certaines communes en Ariège ou dans l'Aude me semblent plus ouvertes de ce point de vue.
    Sinon sache que je connais un journaliste au sud Ouest. je peux lui en toucher un mot.
    je te maile. Amour et Félicité pour ta petite tribu
    Cécile, ton amie d'enfance(j'ai vu qu'il y en a plusieurs sur le blog).

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Mathieu le permaculteur,
    Ton cas ressemble pas mal à celui de Richard Wallner, de l'écolieu Le Petit Colibri, aussi en permaculture. Son maire, agriculteur, voulait récupérer les terres et l'empêchait de construire, après avoir instauré un PLU de dernière minute. Il a galèré de nombreuses années, mais le tribunal vient enfin de lui donner raison. Bon ok, il est à sec, mais compte se remplumer. Peut-être peux-tu échanger avec lui ? Son site (un peu bordélique, patience) : http://aupetitcolibri.free.fr et la page concernant les dernières décisions de justice : http://aupetitcolibri.free.fr/NOUS_AIDER/NouvellesAvril11.html
    Bon courage ! K.

    RépondreSupprimer
  9. "l’ancien maire du petit village .. les a soutenus dans cette épreuve."

    alors qui leur a causé des problèmes?il y a sûrement quelqu'un que ça dérange.....pour avoir les terres?parce que les gens se fichent pas mal si les autres dorment dehors ou autres,pas le maire en tout cas qui les a comprit
    les sous ,c'est le nerf de la guerre,
    on accepte les gens du voyage en caravane alors pourquoi pas une yourte ,c'est joli en plus!peut-être froid en hiver?
    le pays de la liberté mon oeil dès qu'il y a intérêt financier,dessous l'histoire..,les idéaux ne font pas le poids
    bon courage à eux deux

    RépondreSupprimer
  10. Mathieu Permaculteur23 mai 2011 à 09:44

    Bonjours
    Tout d'abord, desolé pour cette reponse tardive que vous ne lirez peut etre pas car en retard de plusieurs jours.
    Je vous remerci tous pour vous reponses.

    En premier toi, "ma p'tite Cécile" ;-) je tiens à ne pas t'inquieté sur notre morale, même si il y a des hauts et des bas, dans l'ensemble, ça va bien. Oui, j'ai souvent songé à me barrer de cette ile de malade, mon ile natale, la terre de mes ancetres, des fois, je me demande sitoutes ces emmerdes que l'on nous cause ici ne sont pas des signes du destin pour que nous foutions le camps! Je regarde souvent des annonces sur des vieilles fermes dans des coins isolé pour une somme vraiment modique, nous serions tranquil, loin du monde. Le probleme est que même ces sommes modique sont plus que ce que nous possedons! Mais je pense de plus en plus à trouver une solution de ce type là... J'attend ta reponse pour le journaliste, car si je ne peut pas partir, ce sera une tres bonne aide pour nous face au "pot de fer". Merci à toi, je ne voulais pas te parlé de ça pour ne pas te causé de soucis, je pense que tu a dejas les tiens ;-)

    @ Helios, ton idée est seduisante, il faut voir comment je peut te presenter ça. Merci

    @ Léa, Je vais essayer de contacter cette avocate, même si je ne me fait pas trops d'illusion car ses tarifs doivent etre hors de mes moyens, même avec une aides juridique partielle. Mais qui sait? Merci a toi. PS: Les graines de tomate ta grande tante d'Italie sont en train de bien pousser (je n'avait pas eu la place et le temps de les planter l'année derniere) :-)

    @ Chantalouette, je ne sais pas si tu parle de nous, ou de Tom et Léa, mais je te remerci quand même :-)

    @ Kuriakin, Richard est mon exemple, c'est grace a lui que j'ai decouvert la permaculture appliqué a une ferme, apres avoir vue des conference de claude Bourgignon qui parlais des champs de cereales sur cette technique.
    J'avais ete voir Richard à une porte ouverte dans sa ferme il y a quelques années et j'apprend beaucoups de choses sur son site que je m'efforce de mettre en pratique sur mon terrain (je suis d'ailleur en photo sur sont site au milieu d'autres personnes mais je ne vous dirait pas où ;-)) Pareil, je n'ose pas trop l'embeter avec mes problemes, il en a de bien plus gros que moi malheureusement. Quel monde de tarer dans lequel on vit! Mais merci quand même a toi aussi.

    Aujourd'hui, je vais prendre un rendez vous pour voir une commission locale sur l'agriculture pour voir les solutions qui s'offrent (ou pas) à moi. J'aurai du faire ça depuis longtemps, mais je ne suis pas tres doué dans le domaine administratif, mon domaine, c'est la pratique et le reste me prend vraiment la tête (ce n'est pas que je ne veuille pas le faire, mais c'est que ça me fout vraiment le tournis toute cette paperasse, je suis pour ainsi dire mentalement inapte a faire toutes ces choses de façon simple) ;-)

    Bonne journé a tous et encore merci
    Mathieu Permaculteur.

    RépondreSupprimer