11 mai 2011

La science diabolique



Le « health Ranger » dévoile le documentaire « Le dieu intérieur », qui expose les fausses fondations philosophiques de la science moderne

(NaturalNews) Je vais partager aujourd'hui avec vous un message important et d'actualité.
Comme expliqué dans cet important mini-documentaire, que nous avons décidé de publier en ce moment (lien ci-dessous), le temps est venu de s'extirper de la fausse façade de la « science moderne » et d'exposer le coeur des fondements philosophiques qui ont permis autant de douleurs, de souffrances et de destruction au nom de la « science ».

Le monde de la « science » nous a donné les armes atomiques, les OGM, les vaccins, les produits chimiques de synthèse toxiques, les pesticides et les drogues psychiatriques. Elle a utilisé des gens innocents pour des expériences médicales mortelles et déclenché une pollution génétique étendue sur notre monde par la prolifération anarchique d'organismes génétiquement modifiés. Mais les scientifiques ont soutenu qu'ils créaient un monde meilleur. « Vivez mieux grâce à la chimie », ont-ils dit il y a 20 ans. Et aujourd'hui, une génération plus tard, nous avons à gérer un effondrement de la vie sur notre planète si important et si catastrophique qu'on est en voie de l'appeler la sixième grande extinction de vie sur notre planète.

Comment la science a-t-elle pu paver le chemin pour une telle destruction de la planète ?
Regardez le mini-documentaire Le dieu intérieur pour le comprendre.
(en anglais malheureusement)

Nous dénonçons les délires philosophiques au coeur de la science

Ce nouveau documentaire, cherche à répondre aux questions du pourquoi d'une science si destructive et dangereuse. Il démarre en dénonçant la fausse philosophie affichée par le célèbre physicien Stephen Hawking qui affirme que les êtres humains sont des robots biologiques sans conscience, sans libre-arbitre, sans pensées et sans esprit.

Ses propres mots, tirés de son livre Le grand plan:
« Il est difficile d'imaginer quelle liberté peut opérer si notre comportement est déterminé par des lois physiques, il semble donc que nous ne sommes que des machines biologiques et que la liberté n'est qu'une illusion. »


Comme la plupart des scientifiques conventionnels, Hawking pense que les êtres humains ne sont pas des êtres conscients. Donc, ils sont incapables d'empathie, incapables d'aimer, d'avoir mal, de souffrir ou de prendre des décisions basées sur le libre-arbitre.

Ce manque absolu de reconnaissance de la capacité de conscience chez les êtres vivants est le coeur du principe du mal sur lequel la majorité des sciences modernes est construite. C'est le manque d'empathie lui-même qui donne corps au mal.


Fait intéressant, c'est précisément la conclusion d'un membre de la communauté scientifique, Simon Baron-Cohen, professeur de psychologie à l'université de Cambridge, qui vient de sortir un livre dans lequel sa conclusion est que le mal a pour origine un défaut d'empathie.


Il explique que les psychopathes ont « Zéro degré d'empathie », signifiant qu'ils ne reconnaissent aucune valeur ni aux pensées, ni aux sentiments d'autrui.
Ceci ne s'avère être que le principe fondamental de la science conventionnelle, qui pense que les sentiments et les pensées sont plus des « ricochets biologiques » de chimie cérébrale, sans aucune notion spirituelle, ni intention ou conscience. Le principe fondamental de la science conventionnelle comme elle est pratiquée aujourd'hui est donc psychopathique et illusoire.

C'est pourquoi tant de ramifications de la pensée soi-disant « scientifique » - la poursuite des OGM, la vaccination nuisible d'innocents enfants, l'empoisonnement chimique à grande échelle de la nature, sont de nature ouvertement psychopathique. Répandre une contamination génétique sur le monde par l'usage de graines contenant la technologie « terminator » est un acte dangereux de l'industrie psychopathique sans aucune empathie envers les créatures vivantes.


La science moderne est psychopathique dans ses applications
Un psychopathe se définit comme « une personne avec un désordre antisocial de personnalité, se manifestant par un comportement agressif, perverti, criminel ou amoral sans empathie ou remord. »
Cela décrit pourtant parfaitement le comportement de nombreuses sociétés opérant sous le label de « science ». Les sociétés de graines OGM, les fabricants de pesticides, de produits chimiques fluorés, de drogues psychiatriques, de chimiothérapie, et de vaccins sont en effet psychopathiques dans leur comportement. Ils déclarent tous opérer comme des entités « scientifiques », ils attaquent cependant agressivement ceux qui ne sont pas d'accord avec eux en les qualifiant « d'antiscientifiques ». C'est ce comportement perverti, criminel et amoral et un manque total d'empathie pour les êtres vivants qui qualifient nombre de comportement de corporations « scientifiques » aujourd'hui d'indéniable psychopathie.

Les sociétés pharmaceutiques sont engagés sur des expériences médicales impliquant la souffrance animale à grande échelle. Les vaccins sont fabriqués en récoltant les organes de singes de laboratoire malades, emprisonnés dans des conditions de vie totalement inhumaines. Les fabricants font des expériences médicales sur des enfants des pays en voie de développement. Les fabricants d'OGM mènent des expériences génétiques sur les cultures qui nuisent aux chaînes vitales de la nature. Tout ceci se déroule sous les auspices de la « science », et tout pourtant est psychopathique par nature et manque cruellement d'une philosophie fondamentale qui reconnaîtrait la conscience ou l'âme.

Ils instruisent sur la maladie et les drogues dans les écoles de médecine, en d'autres mots, mais ils n'enseignent pas aux médecins à valoriser l'expérience de la vie et la conscience de leurs patients. L'idée que le patient possède un « esprit » ou un sentiment est si étranger à la médecine moderne que le système médical conventionnel tout entier dénie totalement l'existence d'une médecine psychosomatique...comme si quelque part l'esprit n'existait même pas.

Le déni de l'existence du mental (et de son interaction avec le corps) est une sorte de maladie scientifique qui a infecté le cerveau des médecins modernes et des chercheurs médicaux. Mais cela ne s'arrête pas à la médecine, bien sûr, cette illusion rampe aussi parmi la communauté des physiciens ;

Nous ne devons pas suivre aveuglément une science qui nous mène à la destruction

Le fait que des physiciens connus comme Stephen Hawking épousent complètement la croyance effrayante que les êtres humains n'ont pas de conscience, pas de pensées et pas de libre-arbitre, est un gigantesque signe avertissant que la race humaine ne doit pas suivre aveuglément une « science » nous conduisant à la destruction.

La « science » nous a conduit sur le chemin d'une catastrophe nucléaire, d'une disparition des ressources naturelles, de la saturation chimique de nos terres agricoles et d'un effondrement programmé des pollinisateurs comme les abeilles et les chauve-souris. La « science » a irradié nos corps, drogué nos enfants, pollué notre espace par les émissions électromagnétiques des téléphones cellulaires, contaminé nos réserves d'eau et appauvri notre futur génétique par la pression incessante des contaminations de produits chimiques qui endommagent notre ADN. «La « science » conduit l'humanité à sa propre destruction tout en promettant le progrès. La « science » est devenue la justification moderne de la progression du mal - la destruction de la vie sur la planète dans le seul but de servir un agenda sociétal ou politique (au détriment de la protection de la vie).

La Science est devenue le mal incarné, en d'autres mots. Par son manque d'empathie et de reconnaissance de l'existence de l'esprit, elle met à exécution des agendas qui vont loin au-delà de « crimes contre l'humanité » et qui débordent sur le démoniaque. Au nom de la « science », on détruit la vie sur toute la terre, et malgré tout, de manière incroyable, ces promoteurs de poison qui en tirent profit proclament qu'ils sont les sauveurs du monde !

« Les gens mourront de faim si nous ne faisons pas pousser des céréales génétiquement modifiées », clament-ils. Et en même temps ils refusent de laisser un fermier en Inde conserver ses propres semences d'une génération à l'autre. Ils lui ont refusé le droit naturel de planter ses propres céréales, année après année, sans payer de royalties à la corporation monopole maléfique qui a utilisé une ingénierie génétique pour rendre les semences stériles au bout d'une génération.


C'est le modèle du mal absolu, mené au nom de la science. Il est dirigé par des êtres humains vraiment maléfiques qui sont littéralement psychopathes dans le fait qu'ils n'ont aucune capacité de valoriser la vie ou l'expérience d'autrui. Ce sont des démons qui parcourent notre monde, détruisant tout sur leur passage tout en attaquant ceux qui osent protéger la vie. Ces démons doivent aussi être détruits ou transformés si nous voulons espérer un futur acceptable pour la vie de notre terre.

Il faut dénoncer la voie scientifique dépourvue de sentiment et d'âme

Il est temps que nous, citoyens de notre planète, dénoncions la philosophie sans âme de la communauté scientifique et nous engagions vers une autre plus sage, plus évoluée qui reconnaît la réalité de la conscience...pas uniquement la conscience humaine, mais la conscience de toutes les choses vivantes : les animaux, les arbres et les plantes.
Ce n'est qu'en adoptant une nouvelle philosophie qui célèbre l'existence de la conscience, de l'esprit, de l'âme et du libre-arbitre que nous pourrons espérer un jour réaliser la sagesse et la paix en tant qu'espèces.


Ce n'est qu'en valorisant la vie que nous pouvons espérer la soutenir.
Ce n'est qu'en reconnaissant la souffrance des autres que nous pouvons espérer y mettre fin.
Ce n'est qu'en abandonnant les fondements vides de la science moderne que nous pouvons espérer stopper la destruction qu'elle a libérée sur notre monde.
Un renversement philosophique est la prochaine étape pour l'avancement de l'humanité
La réelle solution aux problèmes de notre monde, vous voyez, ne requière pas forcément de bannir les OGM ou de mettre hors la loi certains pesticides chimiques. Cela requière une évolution philosophique massive qui sort l'humanité de la conception démodée de l'ère newtonienne pour la conscience vis à vis des humains et des animaux à la manière de « l'ère quantique ».
La prochaine étape de notre évolution, en d'autres mots, ne viendra pas du tout du royaume scientifique mais plutôt du royaume de la philosophie.

Sans une telle évolution de la conscience – et les renversements fondamentaux des valeurs humaines qui en découlent - nous ne parviendrons jamais à une vie durable en tant qu'espèce. Si nous suivons la « science » comme un grand leader et un enseignant, nous ne ferons que la suivre vers notre propre auto-destruction. Parce que la science n'a pas d'âme. Il n'a pas d'esprit. C'est une coque mathématique vide manquant de signification. Elle n'offrira rien de plus à notre civilisation jusqu'à ce que nous atteignions une meilleure appréciation de l'empathie, de la conscience et du libre-arbitre. Parce que ce n'est que de cette position que nous pouvons espérer comprendre correctement et appliquer la science dans un chemin de protection de la vie plutôt que de destruction.
La première partie du documentaire est visionnable maintenant (durée 22 minutes). La prochaine partie sera postée le 30 mai.

Voilà le lien vers la vidéo, les anglophones vont pouvoir apprécier
http://naturalnews.tv/v.asp?v=E3B38227225F9FC62BAEA9CC81BE1D12

9 commentaires:

  1. Tout à fait d'accord au sujet des psychopathes. Les mêmes psychopathes qui hier se sont servis de la religion pour massacrer des peuples, voir détruire des civilisations. Les mêmes qui ont interprété et utilisé certaines philosophies pour mener à bien leurs désirs de conquête et de mort. Avec la technologie, ils détiennent le pouvoir ultime sur la matière.
    Il nous faut éliminer ces déments

    RépondreSupprimer
  2. Un psychiatre dans "Faites entrer l'accusé" disait que la psychopathie n'est pas une maladie et qu'elle ne peut donc etre guérie. Il n'y a pas si longtemps, on vénérait les médecins, l'allopathie, la chimie pour les cultures et on croyait tout ce qu'on nous disait à la télévision. Heureusement, les consciences s'éveillent de plus en plus je trouve.

    RépondreSupprimer
  3. Tout a fait d'accord avec cette analyse : Elle me rappelle un documentaire canadien passionnant sorti en 2003 "The Corporation" dont l'objet avait été d'étudier les multinationales à la lumière des grilles utilisées en psychopathologie et qui en arrivait ainsi à la conclusion qu'elles étaient psychopathes! je vous en recommande vivement le visionnage.. c'est une démonstration lumineuse.
    Hélas, ce sont ces gens (patrons des multinationales, actionnaires, experts scientifiques) qui sont au pouvoir partout dans le monde.
    Je me demande chaque jour, et de manière encore plus obsédante depuis le 11 mars dernier, comment faire pour les arrêter avant qu'il ne soit trop tard.
    Pour installer le royaume de la philosophie dont vous parlez, il est essentiel de renouer avec une spiritualité saine, libérée des carcans religieux, dans laquelle le respect de l'autre, de la vie humaine, animale et végétale est une évidence. Regardez les plus jeunes enfants autour de vous, la plupart sont des êtres emplis de cette spiritualité dès leur arrivée sur terre, ils sont attirés par la nature, par les animaux, pleins d'amour et d'empathie et ont beaucoup à apprendre aux adultes perdus, en souffrance, qui les entourent.
    Je veux croire que l'espoir est là, que lorsque la masse d'humains ayant atteint cet éveil spirituel sera suffisante, nous assisterons au renversement complet et soudain des valeurs humaines qui changera la face de nos sociétés et du monde.

    RépondreSupprimer
  4. villeurbanne : 0;08

    RépondreSupprimer
  5. JE CITE:
    "Ce n'est qu'en valorisant la vie que nous pouvons espérer la soutenir.
    Ce n'est qu'en reconnaissant la souffrance des autres que nous pouvons espérer y mettre fin.
    Ce n'est qu'en abandonnant les fondements vides de la science moderne que nous pouvons espérer stopper la destruction qu'elle a libérée sur notre monde."
    OUI,c'est la mire,mais peu de personne sur terre le pense ainsi
    je cite encore :"
    Comme la plupart des scientifiques conventionnels, Hawking pense que les êtres humains ne sont pas des êtres conscients. Donc, ils sont incapables d'empathie, incapables d'aimer, d'avoir mal, de souffrir ou de prendre des décisions basées sur le libre-arbitre."
    Il a vraiment écrit ça dans son livre,textuellement? si c'est vraiment sa pensée, comment a-t-il fait, lui ..pour penser quelque chose et pondre un bouquin?
    je pense que beaucoup d'individus ne connaissent pas cette notion de libre-arbitre car on entend souvent:" ce n'est pas ma faute ,c'est à cause de...etc.." ,alors que si on est suffisamment honnête avec soi-même,on conclura bien vite à notre responsabilité dans tout les domaines de notre vie,le libre-arbitre est d abord inconscient puis devient conscient au fur et à mesure du développement intellectuel et spirituel d'un individus,beaucoup sont comme des enfants et vivent dans le dénie de leurs actions(c'est pas ma faute)et donc responsabilité,et j'en viens à cette fausse idée que les enfants aiment etc..c'est encore une idée fausse,j'ai vu à plusieurs reprises des petits se taper sans vergogne ou s'en prendre à un animal sans défense,ou rester stoïques à côté d'un autre qui hurle de douleur,les enfants ne sont plus des anges dès leur naissance,ils n'ont pas la notion du mal,mais le font ,là est leur innocence...un enfant n'aime pas ses parents ,il les désire,jusqu'à..apprendre à les haïr pour mieux les aimer(adolescence),cela devient un acte volontaire,conscient...nous sommes des êtres pensant mais pas doter du "véritable amour",on doit l'apprendre et beaucoup n'ont pas les parents qu'il faut pour le leur enseigner,ne l'ayant pas reçu eux-même,etc...l'éveil spirituel de la masse humaine n'est pas pour demain,la race humaine va de caribe en Scylla,
    Pour finir,je souhaiterais qu'on arrête de diaboliser les religions,les faits d'armes sont issus d'hommes "mal" éduqués,d'interprétations vaseuses concernant la déité,et il n'est pire carcan ,à mes yeux ,que celui qui se livre à ses penchants les plus vils(qu'il soit religieux ou non),celui-là EST le prisonnier...la religion quand elle n'est pas détournée à des fins humaines est un guide ,une ligne de vie pas un carcan,la maîtrise de ses appétits apprend beaucoup sur soi et ses propres capacités mais aussi sur les autres,et provoque l'oubli de soi et l'empathie,justement!
    Bon !je viens de démontrer à Mr Hawking ,que pour un robot biologique ,je ne me débrouillais pas si mal,LOL

    RépondreSupprimer
  6. tout a fait d'accord avec cet aspect ! l'empathie et l'humilité devraient faire partie intrinsèques essentielles de notre humanité et de notre science. mais il y a encore du chemin à parcourir, les hommes n'en sont qu'à l'exaltation du pouvoir que leur donne la connaissance et se laissent aveugler !
    Ceci fait écho à ce que j'ai lu :
    http://www.rue89.com/2011/05/06/jeremy-rifkin-partageons-l-energie-comme-l-information-202691
    et merci pour ce blog d'infos que je suis depuis mars

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour,
    Où a disparu le formidable article que j'ai lu hier au sujet du crime contre l'humanité avancé ???
    Merci de toute l'info que vous distribuez, j'apprécie réellement. Bon courage pour la suite;-)))
    Isa

    RépondreSupprimer
  8. http://ma-planete.com/videos/id_198227/title_Un-peu-de-philosophie-avec-Peter-Moore/

    RépondreSupprimer
  9. http://www.inexplique-endebat.com/article-indignez-vous-stephane-hessel-115833612.html

    RépondreSupprimer