06 mai 2011

Petites nouvelles

Juste pour clin d'oeil, une pendule formée par des humains (virtuels). En cliquant dessus, la pendule devient numérique...
http://lovedbdb.com/nudemenClock/index2.html

*******************************
 Une aventure qui finit bien :
Une amie à moi a vu son chat "kisscool" arriver un matin avec une vilaine balafre au cou. Elle n'a pu l'emmener chez son vétérinaire habituel près de chez elle et s'est donc rendue chez un autre, en pleine ville, à environ 4 km de son domicile (mercredi dernier à 14 h)
Le chat n'était pas du tout habitué à un emprisonnement dans sa boîte de transport et s'est tellement débattu en sortant de la voiture sur le parking du vétérinaire, que la porte s'est ouverte et que le chat s'est enfui parmi les maisons. Devant aller à son travail, et après avoir appelé le chat vainement, elle est partie la mort dans l'âme. Elle est revenue le soir même et aussi le lendemain soir, ainsi que le surlendemain, pas de chat, en étant allé aussi frapper aux portes des maisons.
Le samedi matin, le mari ouvre la porte d'entrée pour aller à la boîte aux lettres et là, ô surprise, Kisscool était couché sur le paillasson. Affamé, sale, les griffes usées et sa blessure suppurante, mais bien en vie.
Intense moment de bonheur pour mes amis. Retour chez le vétérinaire pour des soins, avec une grande attention dans le transport...
La question est, bien sûr, comment le chat qui s'est retrouvé dans une ville inconnue a fait  pour retrouver son chemin ? Mystère du monde animal.


*************************************
Connaissez-vous le principe de Peter ?
Bien vu !
 Principe de Peter (Wikipédia)
 
Le Principe de Peter, également appelé « syndrome de la promotion Focus » de Laurence J. Peter et Raymond Hull, est un principe satirique relatif à l'organisation hiérarchique. Il est paru originalement sous le titre The Peter Principle (1969)
Selon ce principe, « tout employé tend à s'élever à son niveau d'incompétence. »
Il est suivi du « Corollaire de Peter » :
« Avec le temps, tout poste sera occupé par un incompétent incapable d'en assumer la responsabilité. »

Explication du principe

Principes de base :
  • un employé compétent à un poste donné est promu à un niveau hiérarchique supérieur ;
  • un incompétent à un poste donné n'est pas promu à un niveau supérieur.
Corollaires (1) :
  • un employé ne restera dans aucun des postes où il est compétent puisqu'il sera promu à des niveaux hiérarchiques supérieurs.
  • par suite des promotions, l'employé finira (peut-être) par atteindre un poste auquel il sera incompétent.
  • par son incompétence à ce poste, l'employé ne recevra plus de promotion, il restera donc indéfiniment à un poste pour lequel il est incompétent.
Corollaires (2):
  • à long terme, tous les postes finissent par être occupés par des employés incompétents pour leur fonction.
  • la majorité du travail est effectuée par des salariés n'ayant pas encore atteint leur « seuil d'incompétence ».
De plus, si nous partons des principes que plus un poste est élevé dans la hiérarchie,
  • plus il demande des compétences ;
  • plus son impact est grand sur le fonctionnement de l'organisation,
alors nous pouvons constater que l'impact de l'incompétence de l'employé aura été maximisé par le niveau hiérarchique du poste auquel il aura été promu. Ces dernières hypothèses ne sont qu'une interprétation non systématiquement retenue du principe de Peter.

Extensions ultérieures

Le principe de Peter connaît deux extensions principales établies a posteriori :
  • Si les pays vont si mal, c'est parce que tous les salariés des administrations, responsables du bon fonctionnement des pays, donc, sont incompétents pour leur poste. Les administrations qui gèrent les pays sont donc incompétentes pour leurs fonctions, d'où le mauvais fonctionnement des pays.
  • La seconde extension est appelée Loi de Dilbert (du nom d'un personnage de bande-dessinée) ; elle relève plus de l'empirisme que d'une déduction sociologique réelle. Elle suppose que les employés les moins compétents seront toujours affectés aux postes où on est sûr qu'ils produiront le moins de dégâts, c'est-à-dire l'encadrement.

Évolution des hiérarchies

Hiérarques ayant atteint leur niveau d'incompétence

Peter remarque que plus le nombre d'échelons hiérarchiques est élevé, plus chacun voit une chance de parvenir à son niveau d'incompétence et de subir « la stagnation de Peter ». Il remarque que les hiérarques, quand ils sont devenus réellement incompétents, se complaisent à fréquenter des réunions, colloques, séminaires, symposiums, conférences... Le corps des hiérarques peut alors entrer en « lévitation » sous le nom de « sommet volant ». En résumé, on ne peut déboulonner un hiérarque incompétent :
  1. seul un hiérarque peut le faire ;
  2. s'il le fait, il se déjuge et admet son incompétence à discerner le personnel compétent ;
  3. mais on peut toujours déplacer la sous hiérarchie que constitue le personnel sous ses ordres ;
  4. le hiérarque reste ainsi seul à la tête d'une pyramide sans base, sur son « sommet volant ».

La défoliation hiérarchique

Peter remarque que la compétence, chez les employés d'une organisation, se répartit selon une loi normale :
  • 10 % sont super-incompétents ;
  • 20 % sont incompétents ;
  • 40 % sont modérément compétents ;
  • 20 % sont compétents ;
  • et 10 % super-compétents.
Peter observe que les 80 % au centre de la courbe restent au sein de la hiérarchie, mais pas les 20 % aux extrêmes, c'est la « défoliation hiérarchique ». Si le renvoi des 10 % super-incompétents semble évident, celui des 10 % super-compétents n'en est pas moins logique.
La super-compétence est plus redoutable que l'incompétence, en cela qu'un super-compétent outrepasse ses fonctions et bouleverse ainsi la hiérarchie. Elle déroge au premier commandement : « La hiérarchie doit se maintenir ». Pour qu'un super-compétent soit renvoyé, deux séries d'évènements doivent se produire :
  • la hiérarchie le harcèle au point de l'empêcher de produire ;
  • il n'obéit pas aux principes de « respect de la hiérarchie ».
Si l'une des deux séries manque, il n'est pas renvoyé.

Remèdes proposés

Pour un dirigeant constatant qu'il a des cadres supérieurs incompétents, il est conseillé de recourir à la « sublimation percutante ». Cette manœuvre, dont Peter avait constaté l'existence avant de publier ses idées, consiste à accorder à une personne incompétente une promotion vers un poste plus prestigieux en apparence, mais en fait à responsabilité très inférieure. À cet usage, Peter constate que les nouveaux postes ont des titres très impressionnants en comparaison de leur contenu.
Pour les personnes constatant leur propre incompétence, Peter recommande diverses diversions, par exemple la « spécialisation dans le détail » (un directeur d'école ne s'intéresse qu'à établir des sens de circulation dans les couloirs), ou « l'aberration totale », cette dernière consistant à cesser tout à fait de tenter d'accomplir son travail. Ces méthodes ne sont pas considérées comme mauvaises pour l'entreprise ou l'organisation, étant donné que dans toute organisation le travail est accompli par les personnes compétentes, les incompétents ne pouvant que les gêner.
Il est toutefois préférable de se maintenir à un poste auquel on est compétent, non seulement dans l'intérêt de l'organisation où l'on travaille, mais aussi parce qu'être compétent à son poste est un facteur de bonheur personnel. Or, Peter constate que le refus d'une promotion est mal vu par l'entourage des personnes.
Peter trouve divers exemples de personnes qui, heureuses à leur poste, accomplissent correctement leur travail principal tout en commettant des gaffes dans un aspect secondaire (ne pas s'occuper correctement de documents administratifs) ou même dans la vie de l'entreprise (se garer à la place réservée à un supérieur de temps en temps). Cette stratégie, consciente ou non, est baptisée « incompétence créatrice ».
Il est très compliqué d'utiliser le principe de Peter en politique, car accéder à un mandat d'élu n'est pas une promotion depuis une précédente fonction de dirigeant (d'adjoint au maire à maire, par exemple), mais une promotion depuis le statut de candidat en campagne (expliqué dans le chapitre Hiérarchologie et politique).
En revanche, le principe de Dilbert inventé par Scott Adams autorise la promotion des incompétents. Adams pense que les promotions sont de nos jours attribuées de manière si injuste que l'époque où régnait le principe de Peter apparaît comme un âge d'or en comparaison.
Une autre façon de contourner cette loi a été proposée par une équipe italienne composée de Alessandro Pluchino, de Andrea Rapisarda et de Cesare Garofalo : une organisation gagnerait en efficacité en attribuant les promotions en son sein de façon aléatoire2. Ce travail a été "distingué" par le prix Ig Nobel de management 2010 (les domaines du prix Ig Nobel sont libres ; il s'agit du premier prix dans ce domaine, la recherche scientifique n'ayant jamais fourni auparavant d'exemple méritant ce prix)



12 commentaires:

  1. A propos de la boule de poils perdue et retrouvée, je redonne la page de garde de ce très intéressant ouvrage de Rupert Sheldrake :

    LES POUVOIRS INEXPLIQUES DES ANIMAUX

    Pressentiment et télépathie chez les animaux sauvages et domestiques.

    Editions du Rocher
    Avec cette dédicace du Dr Sheldrake
    "A tous les animaux dont j'ai tant appris"

    RépondreSupprimer
  2. A propos du syndrome de Peter.
    L'affaire semble aujourd'hui claire.
    Il nous faut évoluer dans un monde d'incompétences et de malhonnêtetés.

    Annecy 6 mai 2011 0,12 μSv/h

    RépondreSupprimer
  3. Coucou Hélios,

    Aujourd'hui, grand jour, j'ai planté les graines de tomates que tu m'avais envoyée. C'est une première. Merci à toi et aussi à Léa (si elle passe par là)
    Bises

    RépondreSupprimer
  4. bonjour Cassandre, je souhaite longue vie aux petites graines. Les miennes sont en terre depuis un moment et ont poussé sans problèmes.Je salive déjà à la pensée des entrées et des divers coulis que je vais pouvoir préparer.

    Petite info qui va ravir Malou, si elle passe par le blog :
    Romandie News
    ALERTE - Le lancement de la navette Endeavour pas avant le 16 mai


    WASHINGTON - Le lancement de la navette spatiale américaine Endeavour a été reporté pour la troisième fois et n'aura pas lieu au plus tôt avant le lundi 16 mai, a annoncé vendredi la Nasa.

    Mais ils ne disent pas pourquoi c'est encore reporté...
    Bises à toi

    RépondreSupprimer
  5. http://landdestroyer.blogspot.com/2011/05/international-crisis-group-sweating.html

    RépondreSupprimer
  6. http://www.zerohedge.com/article/silverfinger-true-story-nelson-bunker-hunt

    RépondreSupprimer
  7. http://www.crashdebug.fr/index.php/dossiers/99-dossiers/1192-soldats-jetables-comment-le-pentagone-triche-sur-les-veterans-blesses

    ils sont techniquement opérationnel , ils attendent l'ordre du feu d'artifice ....

    RépondreSupprimer
  8. Coucou les amies, amis,


    Belle fin pour cette escapade de chat. Ils n'ont pas la parole, mais ce manque est largement compensé par l'immense tendresse et d'autres sens, que les humains n'ont pas, ou n'ont plus. Et a entendre les dires de certains, sur les incohérences en cours, un bon bourrage de bouche, avec de la laine de verre, serait plus que neccéssaire. :)

    Grand Merci pour les infos en provenance du Japon. Ce site est un des seuls qui en parle encore souvent. A croire que tout est retourné a la normale. Plus rien a signaler ... misère!

    Hélios je me permet un petit mot pour Jade. Merci au Bistro bar blog de faire l'intermédiaire.

    Jade, allo, allo,

    Je n'arrive plus a poster sur ton blog. Mon PC me plante a chaque fois. Jade, excuse moi, mais c'est ta playliste .... elle est trop volumineuse. Il faudrait allèger. Je ne sais pas vraiment si c'est cela qui me bloque la page, mais tente de décharger, juste pour voir, si tu le veux bien. Merci Jade.

    Pas de commentaires de ma part. J'espère que tu ne crois pas que je te snobe? :)))

    Bisous a toutes et tous, bon vouik and. Léa.

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Léa,
    J'ai le mail de VJ, aussi vais-je lui transmettre ta requête.
    Bien sûr que pour le Japon, il faut continuer à en parler, même si l'Europe de l'ouest est pour l'instant non concernée par les rejets. Il y a là-bas des gens qui se sacrifient pour tenter d'arrêter ces horreurs.
    Bises
    Hélios

    PS : tes graines de tomates vont encore faire des heureux(ses), au moins Cassandre et moi...

    RépondreSupprimer
  10. Coucou à toutes et tous!

    Juste pour signaler un autre BBB sympa que j'ai découvert hier: http://www.youtube.com/watch?v=ND5Vctn5dTg

    RépondreSupprimer
  11. Merci Hélios pour l'info!
    Bonne nuit et merci à toi pour tes articles.
    Suis un peu occupée à jouer à la mamie gateau ces jours-ci.
    Bisous
    Malou

    RépondreSupprimer
  12. A propos de la pendule formée par des humains (virtuels). En cliquant dessus, la pendule devient numérique et en cliquant sur la pendule numérique, celle-ci devient analogique !

    Cool non ?

    RépondreSupprimer