25 mai 2011

Communiqué de la CRIIRAD

COMMUNIQUÉ CRIIRAD

25 mai 2011 – 11h00
CRIIRAD

Siège association et laboratoire : 471 av. V. Hugo / Valence / FRANCE
Téléphone : 33 (0)4 75 41 82 50 / Télécopie : 33 (0)4 75 81 26 48
Courriel : contact@criirad.org / Web : http://www.criirad.org

TCHERNOBYL BIS REPETITA ?

La CRIIRAD publie ce jour la carte qui prouve que la France a été contaminée dès le 22 mars 2011 : les masses d’air contaminé par les rejets radioactifs de la centrale nucléaire de FUKUSHIMA DAIICHI sont arrivées 2 jours avant la date indiquée par l’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN) ; elles ont affecté les trois quarts de la France (et non pas le seul sommet du Puy-de-Dôme) ; l’activité de l’iode 131 particulaire était plus de 20 fois supérieure à celle annoncée pour le 24 mars.

La France métropolitaine n’a pas été touchée 48 heures après l’Europe septentrionale mais
simultanément. Pour établir sa cartographie, la CRIIRAD s’est basée sur les chiffres de l’IRSN et
de certains exploitants, chiffres qui ne figurent pas sur le site CRITER où se trouve, de source officielle,  "l’ensemble des résultats de la surveillance spécifique du territoire français (métropole et DROM-COM) effectuée par l’IRSN dans le cadre du suivi de l’impact à très longue distance des rejets radioactifs de l’accident de Fukushima " mais sur le site du Réseau National de Mesure de l’environnement (RNM), curieusement délaissé au profit du premier en pleine gestion de crise.

La CRIIRAD a saisi ce jour, le Premier ministre, M. François FILLON, et le président de l’Autorité de Sûreté Nucléaire, M. André-Claude LACOSTE, d’une DEMANDE D’ENQUETE sur la chronologie des faits et les différents niveaux de responsabilités. Placé sous la tutelle conjointe de cinq ministères, l’IRSN intervient, en effet, comme appui technique du gouvernement et de l’ASNpour toutes les questions relatives à la radioprotection et à la surveillance radiologique du territoire français. Sur financement public, il est notamment chargé de « rendre compte de la réalité des contaminations de l'environnement et des risques associés ».

PLUS D’INFORMATION

Lire le courrier adressé au Premier ministre

Lire le courrier adressé au Président de l’ASN

Afficher la carte de France de la contamination de l’air par l’iode 131 particulaire le 22 mars 2011.
Lire l’extrait du rapport de la CRIIRAD relatif à l’impact des rejets radioactifs de FUKUSHIMA DAIICHI sur la France / Chapitre relatif à la contamination de l’air et à l’analyse critique des informations officielles.

Visionner la consultation des résultats relatifs au 22 mars 2011.

Site RNM : http://www.mesure-radioactivite.fr/public/

Document CRIIRAD – Corinne CASTANIER

Pour voir les différents documents ci-dessus, allez ICI

5 commentaires:

  1. Que faut-il comprendre à toutes ces informations ? Que la France a été contaminée ? A quel degré de gravité ? Quels sont les risques pour la santé ? Qui peut nous aider ?

    RépondreSupprimer
  2. Merci Hélios,

    Autre question. Pour les personnes déja touchées par Tchernobyl, et qui n'ont plus la glande thyroïde en fonction, que se passe t'il? Cela va direct sur un autre organe?

    Bien a vous toutes et tous, Léa.

    RépondreSupprimer
  3. gérard me disait dans un mail :

    "Le mensonge est de mise et pire qu'en 86!

    On va tous trinquer... mais + ou - selon les lois de la loterie...

    Depuis 86, je pense pratiquement tous les jours aux liquidateurs de Tchernobyl à qui nous devons d'être encore en vie...

    Il y a eu un miracle grâce à leur sacrifice"...

    et il a raison c'est on ne peut plus clair

    dans mon entourage ,personne ne parle plus de "fuck us."..., l'info est passée à la trappe ,remplacée par dsk ,la sécheresse , et les débilités habituelles des merdias ...leur réveil va être douloureux ...

    RépondreSupprimer
  4. David a écrit:"Depuis 86, je pense pratiquement tous les jours aux liquidateurs de Tchernobyl à qui nous devons d'être encore en vie..."

    Il y a eu un miracle grâce à leur sacrifice"...
    ça me prend aux tripes chaque fois que je pense à eux..et tout ces liquidateurs nippons,ces populations sacrifiées,ces enfants...

    RépondreSupprimer
  5. A quel jeu joue le Criirad ?????
    Je ne comprends plus rien.
    Je n'arrive pas à trouver sur leur site de mesure en µSv/h de nos régions.
    http://www.mesure-radioactivite.fr/public/spip.php?page=carte#
    Sur cette carte je trouve Sospel, et des mesures faites sur du lait de chèvres et de brebis, à Moulinet (plus au Nord de Sospel), mesures réalisées en Mai 2009 et Juin 2010, 1 prélèvement par an.
    Aucune mesure de l'air avec des appareils qu'ils vendent (Radex)
    Rien à faire de leur carte de mesures, un foutage de gueule complet !!!

    Bon, ce soir à Sospel, 0,11 µSv/h, mesure habituelle (entre 0,08 et 0,12) où est donc la CONTAMINATION ????

    RépondreSupprimer