lundi 16 mai 2011

3ème guerre mondiale

Trouvé sur le blog d'Alexaander Higgins, mais pas ailleurs sur le net. Ce serait bien que ce soit un canular. Le texte est très long, si je peux je traduirai la suite demain. En voici un avant-goût :


Le congrès vote la déclaration de 3ème guerre mondiale – une guerre sans fin, sans frontières ni ennemis clairement déclarés

Le congrès des États-Unis va voter une législation qui autorise le démarrage officiel de la 3ème guerre mondiale

La législation autorise le président des États-Unis à prendre des mesures militaires unilatérales contre toute nation, organisation et personnes, à la fois à l'intérieur du pays et au-delà, qui ont prétendu, actuellement ou dans le passé, avoir encouragé ou engagé des hostilités ou qui ont apporté une aide à l'encouragement d'hostilités contre les États-Unis ou un quelconque de ses alliés.

La législation supprime la condition d'approbation du congrès pour l'usage de la force militaire et à la place donne au président une autorité dictatoriale totale pour s'engager dans n'importe et toute action militaire pour une période indéfinie.

Elle donne même au président l'autorisation de lancer des attaques contre les citoyens américains à l'intérieur des États-Unis sans supervision d'aucune sorte de la part du congrès.
Juste pour récapituler, parce que c'est énorme :
Guerre sans fin – La guerre continuera jusqu'à ce que toutes les hostilités soient terminées, ce qui ne se produira jamais.
Pas de frontières – Le président aura pleine autorité pour lancer des frappes militaires contre tout pays, organisation ou personne, y compris contre les citoyens américains sur le sol US.
Action militaire unilatérale – Pleine autorité pour envahir toute nation n'importe quand sans besoin d'une approbation du congrès.
Pas d'ennemi clairement défini – Les États-Unis peuvent déclarer ou prétendre que n'importe qui est un terroriste ou prétendre qu'il soutient ou a soutenu des « hostilités » contre l'US et attaquer à volonté.
Autorisation d'envahir plusieurs pays – D'après la loi, le président aurait pleine autorité pour envahir l'Iran, la Syrie, la Corée du nord, de même que d'autres nations en Afrique et au Moyen Orient et même la Russie et la Chine, tous sont connus pour avoir soutenu et appuyé des hostilités contre les États-Unis. 

11 commentaires:

  1. Au moins, maintenant c'est dit, c'est fait, c'est voté. Et ils ont remis la main sur le FMI. Tout baigne.

    RépondreSupprimer
  2. Moi aussi, moi aussi, monsieur obamo, je soutien des ostilité verbale contre les usa depuis 2 decenies, vous voulez mon adresse monsieur oboma? Si vous pouviez faire sauter la maison du voisin en même temps, ça serait sympas... merci monsieur aboma...

    RépondreSupprimer
  3. 0.10 microSv/h
    salon de p-ce
    M.

    RépondreSupprimer
  4. moi qui croyais que la seconde n’était pas finie....

    RépondreSupprimer
  5. Villeurbanne : 0,12

    RépondreSupprimer
  6. Dans la revue "Silence"
    http://www.revuesilence.net/index.php?page=japon_colere
    Japon
    Je suis en colère
    Je suis en colère parce que l'accident de Tchernobyl n'a pas servi de leçon. Et que l'on continue à entendre et lire les mêmes mensonges sur le nucléaire dans les médias.

    Je suis en colère quand j'entend à la radio, un haut responsable du nucléaire français nous dire qu'on ne peut remettre en cause le nucléaire : "personne n'a envie de revenir à la bougie". Que je sache, dans les pays européens qui n'ont pas de centrales nucléaires (Autriche, Danemark, Grèce, Irlande, Islande, Italie, Luxembourg, Norvège, Portugal…), y-en-t-il où l'on s'éclaire à la bougie ? Il n'y a que 441 réacteurs nucléaires dans le monde (dont 58 en France, 55 au Japon)… dans seulement 31 pays, tous les autres pays s'en passent.

    Je suis en colère quand en 1979, après l'accident nucléaire de Three-Mile Island, on nous a dit que c'était parce que les Américains étaient moins forts que nous ; quand en 1986, après l'accident de Tchernobyl, on nous a dit que les Russes étaient moins foirt que nous… et que je lis aujourd'hui que les Japonais sont moins forts que nous… De qui se moque-t-on ?

    Je suis en colère quand on me dit que l'on peut continuer à exploiter encore des vieux réacteurs comme Fessenheim en Alsace (qui a trente ans) parce que "plus il est vieux, mieux on connait un réacteur". Ce n'est pas parce que vous connaissez bien les défauts de votre vieille voiture qu'elle tombe moins souvent en panne et moins gravement. (Le réacteur Fukushima-Daiichi 1, qui vient d'exploser avait 40 ans et a été autorisé à continuer de fonctionner pour dix ans en février 2011 !).

    Je suis en colère quand on nous dit que l'on ne peut se passer du nucléaire en France, parce que cette énergie fournit près de 80 % de notre électricité. C'est oublier que l'électricité n'est pas la principale source d'énergie (c'est le pétrole) et que le nucléaire ne représente que 17 % de notre énergie. Si l'on voulait s'arrêter, on pourrait s'appuyer sur une solidarité au niveau de l'Europe : là, le nucléaire ne représente que 35 % de l'électricité et seulement 9 % de l'énergie ! Il suffirait donc d'économiser 9 % pour s'en passer !
    Le texte en entier sur le site

    RépondreSupprimer
  7. Annecy 17 mai 2011 0,12 μSv/h

    Le prix Nobel de la paix récompense « la personnalité ayant le plus ou le mieux contribué au rapprochement des peuples, à la suppression ou à la réduction des armées permanentes, à la réunion et à la propagation des progrès pour la paix » selon les volontés, définies par testament, d'Alfred Nobel. Cela comprend la lutte pour la paix, les droits de l'homme, l'aide humanitaire, la liberté.

    « Si tu veux la paix, prépare la guerre », citation parfois attribuée à Jules César.
    Il est vrai que l’actuel récipiendaire est plus Jules que César…
    On peut même arguer d'un triste récipient d’air !

    RépondreSupprimer
  8. En fait, relisant l’article en question, ce bonhomme est pour le « rapprochement » des peuples à sa manière, il va même probablement beaucoup s’en rapprocher et de très près, invoquant cette citation de Tristan Bernard :
    « Il y a des menaces de paix, mais nous ne sommes pas prêts »

    RépondreSupprimer
  9. Cassandre, je pense exactement la même chose et je suis en colère mi aussi de voir le monde qui nous entoure de ne pas réagir. Sans compter le pb de stockage comme dans le film (intoeternity).

    RépondreSupprimer
  10. @ Anonyme de 17.33
    Ce texte n'est pas de moi. C'est une amie qui me l'a transmis ce matin. J'ai mis le lien dans mon post.
    Mais j'adhère complétement à ce qui est écrit. Et puis, ma colère n'a fait qu'augmenter aujourd'hui quand je vois l'affaire DSK et la façon dont cet homme est traité. Pire que les jeux Romains. Et pourtant, je ne l'ai jamais apprécié.

    RépondreSupprimer

JE RAPPELLE QU'IL Y A UNE MODÉRATION DES COMMENTAIRES. TOUS CEUX À VISÉE PUBLICITAIRE PARTENT DIRECTEMENT À LA POUBELLE !