Bistro Bar Blog

lundi 1 octobre 2012

Musique !

Lisa Gerrard et Denez Prigent chantent des complaintes typiques des terres bretonnes.








3 commentaires:

  1. Coucou Korrigan, perdu dans ses brumes montagnardes. Ici c'est du vent et la boucaille qui arrive.

    Bisous canins et humains.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère Madame,

      Je vous suis très obligé de votre aimable attention à ce difficile moment où inexplicablement nous sommes plongés dans un inhabituel crachin (hier c’était plutôt chat) breton, indiciblement plongés dans d’autres brumes probablement issues d’Avalon.
      Le chamois devenu Cheval d’orgueil, la marmotte transmuée hermine celtique, mêmes nos savoyardes tourbières cousinent avec la sphaigne de Pylais.

      Afin de prolonger ce rêve je sollicite de votre haute bienveillance la production/émission/audition de Loreena Mckeenit, Chieftains, Dan Ar Braz, Alan Stivell, Gilles Servat et tant d'autres avec au hasard Galways’reel, the bard of Arnagh et pour la gent féminine My heart will go on et Irish washerwoman dont je serai heureux pour ce dernier titre d’avoir votre bretonne traduction.

      Veuillez agréer, chère Madame, l’expression de ma parfaite reconnaissance et de mon indéfectible affection.

      Korriganix

      Supprimer
    2. Merci,cher Monsieur Korriganix de cette douce lettre.

      Je vais me mettre en quatre pour trouver les titres de musique dont vous me fîtes la liste ci-dessus.

      Et ce sera avec une joie non dissimulée que nous ferons écouter à nos chers lecteurs cette belle musique celtique qui remue les entrailles.

      Quant à la traduction bretonne du dernier titre évoqué, je ne saurai répondre à votre demande et vous m'en voyez désolée.

      Recevez également les preuves de mon indéfectible affection.

      Héliosixe

      Supprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.