Bistro Bar Blog

vendredi 26 octobre 2012

Empathie chien-humain


Cet article s'adresse à ceux qui ont le bonheur d'avoir un toutou ou qui veulent juste en apprendre plus sur son comportement. Il ressort, on s'en doutait, qu'il est en empathie avec son "maître" (je mets ce mot entre parenthèses et je l'utilise dans le texte par commodité).

Votre chien vous observe et interprète votre comportement


Les chiens étudient souvent les réponses des humains pour comprendre des situations confuses

23 octobre 2012 par Stanley Coren


C'est parfois une observation fortuite d'événements quotidiens qui nous donne un indice quant à ce qu'il se passe dans la tête du chien. Avez-vous déjà fait attention à une situation où vous marchez dans une pièce ou dans un endroit non familier, et que votre chien semble balayer l'environnement du regard et agir en étant peu sûr de ce qu'il s'y passe ? Repensez à cette situation et essayez de vous souvenir de ce votre chien a fait en premier. Vous allez probablement vous rappeler que la première chose qu'il fait habituellement dans de telles situations est de tourner sa tête vers vous pour vous regarder.
Une équipe de psychologues de la faculté de médecine à l'université de Milan dirigée par le Dr Sarah Marshall-Pescini, a prêté attention à ce comportement chez les chiens et remarqué ce comportement était très semblable aux actes observés par les psychologues chez les jeunes enfants humains. On le nomme techniquement ''représentation sociale'', et elle se réfère à l'essai d'une utilisation des perceptions d'une personne et à l'interprétation d'une situation pour aider à mieux comprendre cette situation pour guider le futur comportement de l'enfant. C'est un comportement très utile aux gens en général car il leur permet d'éviter des erreurs préjudiciables qui pourraient être faites s'ils faisaient une gaffe dans une situation où ils tâtonnent.
Il y a en réalité deux composantes à la représentation sociale. Pour la première composante, l'enfant regarde directement la personne en cause ou la personne qui a l'autorité et revient ensuite à l'objet ou la situation qui l'inquiète. C'est cet aller-retour du regard entre un visage et une situation qui est en réalité le signal de communication, et il semble être fait pour obtenir l'attention du responsable et lui faire diriger son regard sur l'objet d'inquiétude. C'est tout à fait différent d'une recherche de simple réconfort qui n'obligerait pas à ces aller-retours entre la personne et la situation qui cause un souci. La deuxième composante de ce processus implique de lire les comportements et la réponse émotionnelle du responsable et de s'en servir pour guider le comportement de l'enfant. Si un chien agit de manière semblable cela voudrait dire que si votre compagnon ne se sent pas assuré d'une chose à laquelle il est confronté, il fera des aller-retours visuels entre votre visage et la situation qui le chagrine pour attirer votre attention vers elle, et ensuite essaiera de lire votre réponse émotionnelle, qu'elle soit positive ou négative,  pour utiliser cette information afin de l'aider à décider de sa future action.



Pour voir si les chiens agissent à la manière des jeunes enfants les chercheurs ont dû mettre au point une situation qui engendrerait un léger degré de stress, juste assez pour causer un peu d'inquiétude et d'incertitude, mais pas suffisamment pour créer une vraie peur. La solution fut très simple. Ils ont pris un ventilateur oscillant ordinaire et y ont attaché des bandelettes en plastique. La rotation du ventilateur fait claquer les bandelettes avec le courant d'air et le bruit du moteur ainsi que le claquement alterné des bandelettes fournissent un stimulus supplémentaire inhabituel qu'un chien peut considérer comme un facteur potentiel d'inquiétude.



La première chose à déterminer est si oui ou non, comme chez l'enfant, cette représentation sociale ne se produit que quand il y a incertitude. Des chiens ont donc été amenés dans la pièce, sans laisse, pendant qu'on expliquait l'expérience à leur propriétaire. Si le ventilateur n'était pas présent pour provoquer une situation ambiguë, les chiens avaient tendance à parcourir la pièce et à ne regarder que rarement leur maître. Ce fut seulement en situation de test quand le ventilateur fonctionnait que le chien faisait quelques pas dans la pièce et ensuite 83 % d'entre eux ont immédiatement regardé leur maître et ensuite de nouveau le ventilateur. Leur regard allait de l'un à l'autre et semblait chercher avec espoir une interprétation de l'étrange objet chez leur maître.



Avec le chien qui regarde son maître, la question est de savoir si notre compagnon canin va en fait agir sur la base de la réponse émotionnelle de son maître. Pour cette phase, les expérimentateurs avaient simplement délivré un message verbal avec une intonation de voix appropriée, du style, ''Qu'est-ce que c'est désagréable !'' ou ''Je n'aime pas regarder ce truc !'' pour le groupe qui exprimait une réponse négative, ou ''C'est vraiment super !'' ou ''Qu'est-ce que c'est bien !'' pour le groupe exprimant une interprétation positive.



Il s'avère que les chiens sont vraiment très sensibles à une réponse négative ou circonspecte de leur maître. Dans le cas où le maître exprime un déplaisir pour le stimulus, les chiens ont nettement tendance à se figer, puis stoppent tout mouvement et restent au même endroit. C'est très semblable à ce que font les petits enfants humains quand ils sont confrontés à un message négatif de leur responsable humain. Dans cet exemple les chiens ne semblent pourtant pas être aussi réceptifs quand le message verbal est une réponse positive. Dans ce cas les chiens ne changeaient pas beaucoup de comportement et circulaient toujours un peu dans la pièce, agissant comme s'ils essayaient toujours d'interpréter ce qui se passe. C'est presque comme s'ils jetaient un œil sur leur maîtres et demandaient, ''devrais-je m'inquiéter ?'' et si la réponse était ''Non'' ils continuaient à faire ce qu'ils faisaient avant.



Mais si le maître rend le contenu du message positif ou négatif plus explicite en utilisant tout leur corps plutôt que leur seule voix, la situation change. Si le maître s'approche de l'objet inquiétant sans montrer de frayeur, alors le chien s'approche aussi. Si le maître s'accroupit près de l'objet le chien peut même venir le toucher. Si le maître s'éloigne pourtant de l'objet qui inquiète son chien comme s'il était également inquiet, alors le chien s'éloignera avec lui et ne viendra plus auprès de l'objet suspect.



Dans son ensemble, cette recherche suggère que les chiens, comme les enfants humains, comptent sur les humains qui ont de l'importance dans leur vie pour les aider à interpréter les situations qui pourraient être ambiguës ou problématiques. Ils regardent le visage de leur responsable humain quand ils sont inquiets et semblent chercher une preuve qui suggère que leur compagnon humain est également inquiet ou dans l'expectative sur la situation. S'ils découvrent une émotion négative chez leur responsable ils répondent plus ou moins en se figeant sur place, comportement qui peut leur éviter des ennuis. Si le comportement de l'humain est plus ouvert, comme de s'approcher ou de s'éloigner de l'objet ou de la situation inquiétante, le chien interprète clairement ce comportement et répond à l'identique.



La conclusion qui ressort d'une telle recherche est que lorsque nos chiens ne sont pas sûrs de ce qui arrive, juste comme chez les enfants humais, ils comptent sur nous pour interpréter si c'est bon ou mauvais. De plus, nos chiens ajustent leur propre comportement et leurs réponses émotionnelles selon leur interprétation de notre réaction émotionnelle. En d'autres mots, votre chien vous observe répondre au monde et essaie d'interpréter votre comportement.

SOURCE


Traduit par Hélios du BBB.

13 commentaires:

  1. votre chien vous observe répondre au monde et essaie d'interpréter votre comportement.

    IL ESSAIE , c'est là la difficulté ....!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. du coup a nous de mieux comprendre notre chien, pour interpreter

      Linda

      Supprimer
  2. Bonjour Hélios. C'est l'occasion de vous féliciter et remercier pour ce blog remarquable. Il faudrait remonter le sujet "ressentis face à 2012" parce que les réponses intéressantes continuent mais ce sujet est maintenant "parti aux oubliettes" et les visiteurs ne le voient plus comme avant. Merci et encore bravo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour les compliments.

      Non, je ne veux pas "remonter" l'article sur le 21 décembre, ce n'était qu'une petite tribune libre et il y en aura d'autres.

      Amitiés

      Supprimer
  3. Deux proches de Stan Maillaud interpellés à Besançon

    http://www.egaliteetreconciliation.fr/Deux-proches-de-Stan-Maillaud-interpelles-a-Besancon-14541.html#forum

    RépondreSupprimer
  4. Laurent LOUIS (MLD) se mobilise pour Stan Maillaud, Janett, Jérémy et la victime de Besançon

    http://www.youtube.com/watch?v=fRLE74rYlh0

    RépondreSupprimer
  5. Je suis extrêmement en colère de savoir que Janett, la Maman et Jérémy aient été incarcérés alors qu'ils ne sont en rien coupables, bien au contraire ils oeuvrent pour protéger les Enfants (quoi de plus noble ?) et que Justice soit rendue. Si vous avez déjà connu les internements forcés en psychiatrie, les GAV ou la prison, vous savez quel calvaire on est en train de leur faire subir. L'angoisse, les fouilles au corps, le froid, l'insalubrité, les locaux, déjà pour des personnes un peu endurcies rien n'est évident alors mettez-vous un peu à leur place, incarcérés, inculpés, alors qu'ils sont "INNOCENTS" !!!!!!!!!!! J'ai été surprises de voir que Janett était à "Saintes", fief gauchiste et ville d'importance sur bien des points (politiques, RG, patrimoines historique, etc...) alors qu'elle aurait été interpellée dans le Sud. http://fr.wikipedia.org/wiki/Saintes Janett je pense très fort à toi, je sais ce que tu es en train d'endurer, mes prières t'accompagnent comme toujours, je maudis mon impuissance et mon manque de moyens pour te sortir de là... Rachel153

    RépondreSupprimer
  6. Non, je ne veux pas "remonter" l'article sur le 21 décembre, ce n'était qu'une petite tribune libre et il y en aura d'autres.
    Un intervenant sur ce topic écrit=
    Oui j'ai peur et j'ai décidé de mettre fin à mes jours.
    Hélios répond =
    c'est une blague, il n'arrivera rien le 21 décembre.
    Les intervenants ce sont expliqués du plus profond de leur âme avec un sérieux extrême !
    Hélios ce fout de nous en long et en large.
    C'est vraiment pas beau.
    Un lecteur en colère

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. M'enfin anonyme de 14H05 , c'est vrai qu'il n'arrivera RIEN le 21/12/2012, à part ce qui se passe sur terre comme d'habitude ! Faut cesser de se laisser manipuler et encore plus par la peur ! le sérieux des intervenants ne fait pas de doute.... Cependant, le jour où Hélios se "foutra de nous" les poules auront des dents !!!

      Supprimer
  7. http://wamiz.com/chiens/actu/prison-ferme-pour-un-eleveur-qui-maltraitait-ses-animaux-3137.html

    RépondreSupprimer
  8. http://nuage1962.wordpress.com/2013/04/30/xena-la-chienne-miracule-devenue-la-meilleure-amie-dun-enfant-autiste/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci sorcière, merveilleuse histoire.

      Supprimer
  9. http://wamiz.com/chiens/actu/une-photo-d-un-chien-devant-le-cercueil-de-son-maitre-fait-le-tour-du-web-3598.html?utm_source=Oempro&utm_medium=Email&utm_content=Subscriber%23157215&utm_campaign=Newsletter%20du%20Vendredi%2007%20Juin%202013

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.