Bistro Bar Blog

mercredi 31 octobre 2012

Chronique ordinaire d'un chômeur du XXIème siècle

La personne qui a vécu cette mésaventure m'a demandé par mail si je voulais bien diffuser. Pas de problème, la voici :
(Note : le Pôle Emploi, je l'appelerais facilement le "Pôle nord"...)


Rapide résumé de la situation :

Au chômage suite à une rupture conventionnelle pour cause de déménagement 600 km plus loin.


Une nouvelle vie et un projet de création d’une entreprise d’électricité.


Décision remise en question face à la situation économique actuelle rendant toute velléité du genre franchement suicidaire et à la complexité administrative d’une telle tâche. Entre le statut d’auto-entrepreneur qui vous laisse vivre avec 3 clopinettes et celui d’artisan qui vous enfonce six pieds sous terre à coups de fiscalité, le choix fut vite réduit à néant.


Période au statut de créateur d’entreprise durant laquelle le Pôle Emploi s’est bizarrement fait porté pâle. Aucune nouvelle, pas de suivi, obtention péniblement d’une mini-formation, (maxi prix pour le contribuable), qui ne donna guère plus de renseignements que ceux acquis par une recherche personnelle, bref, une paix royale !


10 mois et un échec plus tard, il fallut se rendre à l’évidence que le retour au statut de simple demandeur d’emploi était inévitable.


Recherche très active par tous les moyens possibles. Les artisans n’embauchent pas, ils sont pris à la gorge. Les grosses entreprises qui passent des annonces ne répondent pas aux candidatures qu’elles reçoivent. Rien de nouveau sous le soleil....


Restent les sociétés d’intérim. Rien de transcendant là non plus mais.... Mais il y a malgré tout plus d’ouvertures de ce côté. Un nouveau problème se pose : Bruxelles a décidé qu’il était désormais obligatoire d’être détenteur d’une "habilitation" pour exercer divers métier dont celui d’électricien et ce, quel que soit votre degré de qualification et/ou votre temps d’expérience.


La situation est donc extrêmement claire : Pour bosser, il faut ce fichu papier.


Direction Pôle Emploi afin de régulariser ce point. Ils semblent les mieux placés pour fournir le chemin à suivre sur la manière d’accéder à ce billet pour le Nirvana !


Passons sur les difficultés à contacter un conseiller par téléphone ou par mail, ce qui s’avéra sans succès et déplacement directement à l’agence locale pour simplement obtenir une date d’entretien ; 1 heure de route A/R et donc d’essence, pour ce faire.


Entretien obtenu, re-belote la semaine suivante.


Et c’est là que ça se corse !




POUR LIRE LA SUITE, C'EST ICI.

15 commentaires:

  1. Bonjour Helios,

    Merci d'avoir publié ce papier.

    Comme je te l'ai dit, je le crois utile pour tous ceux qui sont concernés par ce genre de situation kafkaïenne, ne serait-ce que parce qu'il leur permettra de se sentir moins seuls.

    D'autre part, il m'était impossible de rester silencieuse devant ce foutoir qui se doit d'être dénoncé tant cela représente un abus de pouvoir, une image écoeurante du mépris existant dans ces institutions et la volonté évidente des pouvoirs publics de broyer de l'humain à qui mieux mieux.

    Salauds de pauvres!.... :-(

    Bon courage à tous ceux qui vivent de pareilles humiliations, il faut tenir debout.

    Belle journée à tous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Salauds de pauvres !..."

      Je pense que finalement les plus pauvres ce sont ces gens qui visiblement ne sont rien d'autre que des sacs vides avec un programme bâclé à l'intérieur.

      Ne vous sentez pas humiliée, c'est eux qui sont la honte de l'humanité.

      Supprimer
    2. j'aime bien cette description de "sacs vides", personnellement je les appelle les "laquais du NOM"
      J'ai vécu pendant plusieurs années une situation comme celle décrite dans le billet,cela parait tellement "énorme" et tellement "fou "que les gens qui n'ont jamais été confronté à ce type de situation(que ce soit avec le "pôle nord" ou autre organisme qui "gère" les personnes en situation "délicate" ) ne vous croient pas et je passe sous silence le type de commentaire qu'on se prend dans la figure.

      Supprimer
  2. le chômeur c'est comme le poisson qui cherche l’hameçon et qui cherche comment se faire harponner ...

    RépondreSupprimer
  3. "des sacs vides avec un programme bâclé à l'intérieur", les pauvres ^^

    RépondreSupprimer
  4. Maintenant tu sais comment faire avec eux !
    Perso il y a des années, en intérim, pour prendre mes vacances, je passais chez eux avant d'aller au soleil !
    Ma place était assuré dans la même boîte à mon retour !
    Il voulait absolument m'inscrire à tout et n'importe quoi !

    J'avais une copine secrétaire, devenue chômeuse, il lui on proposé un poste de chauffeur poids lourd !
    Elle avait pas son permis voiture !
    Pas de problème ont allait lui faire passer son PL
    Ils sont pas tous enfermés !!! Dommage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. si on voulait tous les enfermer ,
      çà ferait du travail pour les employés du BTP!

      Supprimer
  5. En effet, un bon truc de malade...
    On vois bien où veut en venir le systeme, "s'effondrer de lui même"!

    RépondreSupprimer
  6. Les réseaux de l'horreur N°2

    "Lundi 29 Octobre 2012, Sortie en catastrophe du Reportage "Les réseaux de l'horreur n°2"

    Il n'est évidemment pas terminé, ni monté, ni officiel, mais la situation exige que l'Affaire Stan Maillaud soit explicitée, et compréhensible pour le plus grand nombre, tant le sujet est grave, difficile et tabou.

    Les éléments disponibles sur le net, assemblés correctement, donnent une vision très claire de la démarche de Stan Maillaud, de Janett Seeman, et de tout ceux qui veulent exposer au grand jour les violences barbares faites aux enfants, en france. Il est ainsi démontrable qu'il ne s'agit bien évidement pas d'un gang de malfaiteurs, mais de chevaliers d'un autre temps qui combattent le mal absolu.

    Ce reportage peut etre vu comme une enquète d'immersion, une télé-réalité salvatrice, un documentaire collaboratif citoyen, un carnet de bord, un atelier de montage, mais aussi comme une formidable conjonction entre une cyber-dissidence survoltée et des résistants de terrains des plus discrets et à bout de souffle.

    Un grand merci à tous les sites webs qui relaient sans relache les infos, et surtout un appel au soutien de toutes les équipes au sol, restées dans l'ombre, aux mamans et aux papas qui sont toujours actuellement dans l'impasse, et de toute urgence aux enfants violés, torturés, découpés, et assassinés, en ce moment même ... sous notre nez.

    La fin n'est pas écrite"
    http://www.pedopolis.com/pages/sous-pages-reportages/les-reseaux-de-l-horreur-n-2/

    RépondreSupprimer
  7. Plus de raison de se préoccuper de l'activiste des droits de l'enfant Stan Maillaud ! Les gens qui se sont inquiétés durant des semaines à propose de l'activiste français des droits des enfants Stan Maillaud disparu sont informés qu'il n'y a plus de raison de s'inquiéter. L'enquête de recherche de Stan a été terminée il y a quelques heures avec succès par les équipes de Morkhoven et de la Suisse. Étant donné qu'il existe également un mandat d'arrêt contre Stan, aucune autre information ne sera transmise. Nous remercions tous ceux qui ont, d'une manière ou d'une autre, apporté leur aide pour retrouver Stan. » (par Marcel Vervloesem via FB)

    RépondreSupprimer
  8. Dire que c'est moi qu'ils ont enfermé parce que je désirais parler d'Amour aux adeptes de Freud. Pourtant, je maintiens que ce Patapsychanaliste de pacotilles n'a jamais dépassé le stade de l'émotion. C'est pour cela que sa lucidité tenait dans son froc ... Mais bon. Comment expliquer aux apprentis torquemadas que la Terre est ronde si en regardant la Lune, ils voient un carré où une ligne droite ...

    Etre bien portant dans une société malade, n'est pas signe de bonne santé que je sache.
    Courage à tous les 'Choms'. Le 'travail', du latin 'tripaliare'(tourmenter), était aussi un instrument de torture utilisé par l'inquisition, pour soumettre les 'hérétiques' à la 'question'.
    Aujourd'hui, l'absurde a supplanter la raison. Les bombes sont intelligentes et humanitaires. La guerre c'est la paix. Les dommages ne sont que 'collatéraux', j'en passe et des meilleures. Nous avons même lu sur ce blog, un Cupidon promouvoir son intelligence, sans montrer aucun échantillon présentable. Toutes les chemises qu'il vend ont des manches dans le dos. Faut-être crétin n'est-ce-pas ? Sextuple crétin, comme ses maitres ...

    Courage. La peur est en train de changer de camp.

    Le fou dubu

    RépondreSupprimer
  9. Message à Fou Dubu

    J'ai bien lu tout tes posts sur ce blog.
    Que tu ai résolu la quadrature du cercle, le nombre pi et bien d'autres énigmes du même genre, prouve que tu est un être supérieur et ce que je ne saurais remettre en question.

    Mais je dois t'avouer qu'il y une énigme que j'aimerais que tu m'expliquasses.

    La voici : peut tu me dire à moi, pourquoi la faculté et les instances juridique ont décidés de t'enfermer dans un asile d'aliénés depuis plus de 7 ans avec aucun espoir d'en sortir un jour !
    As tu étranglé ta spy ou commis d'autre actes du même tabac ?
    Merci d'avance pour ta réponse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le nombre Pi ne se résoud pas ! C'est un curseur qui mesure de plus en plus précisement les figures géométriques. La quadrature du cercle je l'ai déja dit. C'est un cas d'assymetrie géo-spatiale. Tous cercles peuvent devenir des carrés, mais l'inverse non. Bé

      Dis, combien tu as d'identité, Bé ?

      Le fou dubu

      Ps ; Qui te trouve trôllement drôle ...

      Supprimer
  10. Bé, t'as pas tout lu tous mes posts, sinon tu le saurais ... Bé


    Le fou dubu

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Laissons PI et la quadrature les cercles et les carré !
      Tu veux pas répondre pourquoi t'est enfermé !!
      Le vrai et unique Bé

      Supprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.