06 mars 2011

Un site intéressant

Trouvé en lien chez Vieux Jade. Merci à lui de me l'avoir fait découvrir...et allez y faire un tour !

Voici la page d'accueil de ce site :


       Ce site n'est pas un de plus traitant du passé breton; il rompt totalement avec l'histoire officielle. Britani,conservatoire des Civilisations du passé par la transmission orale, vous invite à découvrir  la véritable Histoire de la Bretagne, de ses origines à nos jours, une histoire vraie, bien différente de "l'officielle". Et elle sera sans concession.
      Cette histoire est également celle des peuples européens, de leurs langues, us, coutumes et légendes. Vous découvrirez ceci à travers quelques articles de notres site et dans nos différents livres. N'hésitez pas à nous poser toutes les questions que vous souhaitez (onglet contact), nous vous répondrons avec plaisir.
     Cette découverte, vous pouvez commencer à la faire en consultant, gratuitement, la totalité de notre premier ouvrage (que nous appellerons le livre "0") et connaître ainsi les liens unissant la langue Bretonne et les langues européennes et méditérranéennes, (en cliquant sur le lien ci-dessus langue mère ), liens qui seront le socle des révélations que nous a transmis un de nos oncles, vieil érudit et  dernier détenteur de la mémoire des peuples anciens. Ils furent sept à recevoir ces révélations, transmises de génération en génération, mais un seul les transmis à son neveu pour qu'il puisse les dévoiler, l'époque actuelle étant plus permissive, grâce à la mondialisation de la communication.

Voici la définition de l'Europe, revue par le site Britani, terre d'éveil


ANNA/EUROPA
Tu peupleras les Nations !’’ Notre vieux peuple brito-israélite l’a fait !

Aujourd’hui, pour renouer avec leur lointain passé oublié, les Etats européens placent leur retrouvaille sous l’égide de leur ancienne déesse tribale ANNA. En effet, EUROPA est ANNA hellénisée, rebaptisée parce que tout ce qui nous concerne n’est que "légendes". Ne sommes-nous pas devenu le peuple de ANNA et donc celui des contes et légendes, avec suites ordonnées : pas d’histoire, pas d’alphabet, pas d’influence ; peuple aîné de la mémoire ancestrale, s’effaçant pour ne pas assombrir l’aura d’une poignée de dominants injustifiés. Nos lois coutumières interdisaient justement toute domination sans élection, même David les respecta, faisant clairement alliance avec nos vieux chefs de tribus à Hébron.
Voulant réhabiliter notre mémoire antédiluvienne, il convenait à ‘‘Britani terre d’éveil’’ de rappeler que EUROPA était la Brito-israélite ou la Bretonne ANNA, et d’expliquer son rôle symbolique de réceptrice de nos âmes en au-delà.

Dans notre série de livres, ANNA tiendra une place importante, apparaissant avant le déluge dans les noms des chefs de Sumer, exemple En-mé-en-lu-Anna, que nous traduisons avec beaucoup d’autres au livre II chapitre IV. Puis, pour toute la Mésopotamie, elle deviendra la déesse Inanna ‘moi ANNA’. Son nom se retrouvera dans tout le pourtour méditerranéen : Hattùsa (pays des Hatti, Hittites) ; Bro Cañaan ; avec un (t) ANAT en Kemé, l’Egypte. Le plus extraordinaire se trouve sur les tablettes d’argile de la célèbre Ugarit : comme le Christ, que nos anciens voyaient E C'hréistéis, ‘au centre du jour’, au centre de la clarté’, en soleil triomphant, visage entouré de l’auréole solaire, la traduction historique de ces tablettes dit aussi que ANNA ou ANNAT était la grand-mère du soleil triomphant. Les milliers d’années n’altèrent pas nos contes et légendes.
Lorsque notre tribu de Dan, dès le treizième siècle av. J-C, viendra exploiter les métaux au Septentrion, elle ajoutera le nom de sa protectrice, Tuatha de Danann(a), ‘th’ vaut ‘z’, Tù-az a dé Dan-ANNA. Ce sera en 610 av. J-C que les vieux chefs tribaux rejoindront le " Bro Og ",‘le pays de l''Ouest, justifiant ainsi la légende de EUROPA.
Le dernier peuplement se fera début du 9ième siècle apr. J-C : les Rùs de Dan, partant de la Scandia, conquerront Novgorod puis la Rùssia, ‘les rouges elle fait’. Ainsi Le " Bro Og", ‘le pays de l’Ouest’, le Septentrion, était peuplé comme le demandait la vieille prophétie. ANNA/EUROPA allait de la Ouraw, baie des Trépassés (en Finistère) à l’Ourall. Noter que Ouraw, avec les racines bretonnes veut dire "la porte de sortie de la fin" et Ourall "l'autre porte de sortie"!                   
Notre série de livres ne se limitera pas à cette seule revendication; nous allons aussi réveiller notre vieille philosophie et rejeter la violence. Nos anciens voyaient dans l’humain une ‘Substance de Dieu’ qui le rendait tabou. Certains se sont cru plus que Dieu, alors notre monde est devenu violent. 

Le site propose en téléchargement gratuit PDF un dictionnaire qui permet de retrouver le vrai sens des mots, avant la latinisation imposée par l'église.

http://britani.org/languemere.html

1 commentaire: