25 mars 2011

Pluie jaune à Toyo


De la pluie jaune sur Tokyo? La même excuse du pollen que pour le mensonge de la pluie jaune de Tchernobyl.
http://theintelhub.com/wp-content/uploads/2011/03/Tokyos-Yellow-Rain.gif

"Le sanctuaire de l'intel" 24 mars 2011

Alors que le gouvernement japonais continue de dire que la pluie jaune observée au Japon était tout simplement du "pollen", beaucoup se sont rappelés d'un incident très similaire après la catastrophe nucléaire de Tchernobyl

Comme un leitmotiv, l'Agence météorologique du Japon a confirmé que la pluie était du pollen après avoir reçu des centaines d'appels de citoyens inquiets.

La pluie ''jaune'' vue mercredi dans la région du Kanto aux environs de Tokyo a été causée par le pollen, pas par des matières radioactives comme de nombreux habitants s'étaient inquiétés, a déclaré jeudi l'Agence météorologique du Japon jeudi, rapporté par le Japan Times.

C'est vrai, selon les soit disant experts, suffisamment de pollen pour que des centaines de personnes rendent compte de leurs constatations, est tombé sur Tokyo en même temps qu'une catastrophe nucléaire dévastatrice a "libéré" des niveaux élevés de radiations dans un rayon d'au moins 20 kilomètres autour de la centrale nucléaire.
Cette explication a rappelé à beaucoup la pluie jaune qui est tombée après la catastrophe de Tchernobyl.

De même que pour l'explication donnée au Japon, des représentants du gouvernement avaient affirmé que la pluie jaune radioactive qui est tombé à Gomel, en Biélorussie, était simplement du pollen et qu'il n'y avait rien à craindre. Nous savons maintenant que c'était un énorme mensonge caractérisé.

Les femmes et les enfants ont joué dans les flaques de pluie jaune après la catastrophe nucléaire de Tchernobyl. Souvenir de Tchernobyl - La pluie jaune:

"Nous avons tous sauté dans les flaques avec le truc jaune. ... Vous ne le voyez pas dans l'air, il ne se matérialise pas. Mais quand vous voyez la poussière jaune, vous voyez les radiations'', dit Antonina Sergief.
L'accident a été causé au départ par une petite erreur de tests qui a abouti à une réaction en chaîne dans laquelle la vapeur à haute pression a littéralement fait exploser le sommet d'un réacteur nucléaire.

Le résultat a été la libération de 100 fois plus de radiations que les bombes atomiques larguées sur Hiroshima et Nagasaki, selon le mémoire des Nations Unies sur la question deTchernobyl.

Parmi les éléments instables ont été libérés de l'iode-131, du césium-137, du strontium-90 et du plutonium-239. Les scientifiques disent que l'exposition à ces éléments, en particulier avec de telles doses, altère les fonctions cruciales des cellules et endommage l'ADN .

"Lorsque ces éléments ont d'abord atteint Sergieff il y a 20 ans, ils sont venus sous la forme de pluie jaune.
C'est peu de temps après que les habitants de sa ville natale ont su que ce n'était simplement pas du"pollen" - comme le leur assuraient les fonctionnaires du gouvernement ", dit-elle.
Que la pluie jaune en train de tomber sur le Japon soit 100% radioactive reste à voir.

Cela étant dit, l'histoire se répète et la façon dont le Japon a caché cette catastrophe et a utilisé exactement les mêmes excuses que celles utilisées à Tchernobyl indique que nous pourrions être confrontés à un désastre beaucoup plus important que ce que les fonctionnaires japonais sont prêts à admettre.

La chute du présumé pollen rend les gens nerveux dans le Kanto.

Traduction Chantalouette

2 commentaires:

  1. LES INDUSTRIELS DU NUCLEAIRE SONT EN VERITE DES CRIMINELS CONTRE HUMANITE JUGENT LES ET ENFERMENT LES DANS LES PRISONS
    SI NOUS SOMME TOUS UNIE DE NE PLUS PAYER NOS FACTURES EDF TEMPS QU ILS FERMENT TOUTES LEUR USINES NUCLEAIRES ILS VONT SE BOUGER VITE POUR EVITER DE COULER

    RépondreSupprimer
  2. pluie jaune mardi 12 avril 2011 à Mons en Belgique

    RépondreSupprimer