19 mars 2011

Le but secret de la radioactivité

Voilà la transcription que j'évoquais à la suite de l'article de Joël Labruyère sur l'abomination du nucléaire.
Le texte à suivre est tiré de la revue n° 20 de la revue V.I.T.R.I.O.L.

Le but secret de la radioactivité

Les alchimistes ont évoqué le “Grand Oeuvre” par des symboles obscurs et des allégories profondément voilées. De quoi s'agit-il ? Accomplir le Grand Oeuvre implique la transmutation de la matière en lumière. C'est changer le plomb en or. Cette transmutation concerne le corps humain qui est la matière de l'oeuvre. Le Grand Oeuvre devrait être le but d'un être conscient de son état mortel et qui aspire à l'immortalité. Changer le plomb de l'existence terrestre en l'or pur de la vie divine, voilà le vrai sens de la vie. Le danger qui menace l'humanité, c'est de s'engager dans la transmutation inversée que préparent les prêtres de la science noire. Cette inversion du Grand Oeuvre est la libération de l'énergie atomique. L'atome est la pierre de construction de notre univers. L'énergie contenue dans l'atome doit être spiritualisée et non libérée de manière chaotique et sauvage. C'est pourquoi il faut s'opposer catégoriquement à l'usage de l'énergie nucléaire sous quelque forme que ce soit. La libération de l'énergie contenue dans l'atome est l'inversion diabolique de la libération spirituelle.

Il y a un lien évident entre la science nucléaire et l'idéologie communiste. L'athéisme est le refus de prendre en compte l'ordre universel. S'il n'y a pas de lois divines à l'origine de la manifestation, alors il est permis d'influer sur la vie et la nature qui ne sont alors que des effets du Hasard. C'est la foi athée. La nature peut être modifiée par la volonté humaine puisque cette volonté est elle-même le fruit du hasard. Quand rien n'a vraiment de sens, l'homme se croit autorisé à imposer son ordre. Aucun frein moral ne le retient s'il agit pour le progrès. Le rapport entre la démarche scientifique athée et le communisme se révèle de manière évidente à travers la personnalité des chercheurs en énergie nucléaire et des créateurs de la bombe atomique. Ils étaient pour la plupart de fervents marxistes. L'américain Oppenheimer, chef du projet de la bombe A, était un militent communiste, tout comme la plupart des savants juifs qui ont collaboré.

Si l'on croit dans le progrès matériel de manière unilatérale, il s'ensuit logiquement que l'application sociale des découvertes scientifiques doit aboutir au communisme dont le marxisme est le système rationnel. Lorsque Einstein pose son équation qui identifie l'énergie à la matière, il parachève l'oeuvre de Marx. Son intervention sera déterminante dans la course à la bombe puisqu'il pesa de son autorité de savant éprouvé sur l'esprit de Roosevelt en lui montrant que la théorie étant juste, la bombe était réalisable.
Einstein est le parrain d'Hiroshima, il a porté la bombe atomique sur les fonts baptismaux. Sa structure mentale particulière ne pouvait percevoir les conséquences sur l'ensemble de la nature. L'esprit analytique fonctionne sans repère spirituel, car il n'y a que le résultat qui compte. La Loge Noire utilise de tels cerveaux dans tous les domaines de la civilisation. Voyez combien la logique analytique fonctionne de manière optimale en cloisonnant les problèmes, évinçant ainsi totalement la pensée morale.

Le but occulte de la fission atomique

Hormis les applications fonctionnelles de l'énergie nucléaire, il faut en comprendre les aspects occultes et magiques. Peu de gens savent que la fission atomique est une procédure pour libérer de la chaleur qui sert à chauffer afin de produire de la vapeur. Cette vapeur fait tourner les turbines qui génèrent de l'électricité. Une procédure aussi complexe pour obtenir, au final, un simple dégagement de vapeur d'eau ! Ceci mérite réflexion. Sait-on que dans la théorie de la fission nucléraire, il faut tellement de carburant naturel pour démarrer la combustion de l'atome que le coût en est supérieur au gain ?
Nous qui comprenons ces choses, nous sommes forcés de nous demander quel est le but principal de la fission atomique ? C'est de produire de la radioactivité.
La production d'électricité domestique est un leurre pour masquer l'intention réelle du lobby nucléaire : obtenir un dégagement massif de rayonnements radioactifs. On fait croire que ce dégagement radioactif est une conséquence fâcheuse du processus nucléaire alors qu'en réalité, il est le but recherché.
Constamment, les autorités augmentent le seuil acceptable des normes de radioactivité; jusqu'au jour où l'on ne fournira plus d'indication. La nature absorbe le poison et mute.
1500 réacteurs nucléaires sont en activité, sans compter les sous-marins et autres vaisseaux de guerre. Les Etats-Unis et la France recèlent la plus grande concentration de centrales atomiques. De nombreux pays se livrent sans répit à des explosions atomiques souterraines secrètes. Les déchets s'entassent sous les mers dans des fûts de métal dont la résistance est limitée. On recycle les déchets pour produire du super poison émettant une radioactivité d'enfer.
Tout ceci nous autorise à dire que ce dégagement énergétique a une utilité sur une dimension infra-matérielle de même nature vibratoire que la radioactivité. Une radioactivité vraiment infernale !

Les puissances infra-matérielles

Dans une couche interne de la Terre se sont concentrées des puissances que l'on nomme Asuras, d'après un mot sanskrit qui signifie anti-dieux. Ce sont les formes inférieures de la vie qui ont été chassées vers le bas et se sont trouvées liées ensemble en créant des formes démoniaques terrifiantes. Ces formations infra-matérielles sont, en quelque sorte, le déchet de l'évolution, et leur système vibratoire ne correspond pas à celui de la nature et de l'atmosphère. Elles ne pourraient survivre à l'air libre, étant confinées sur un plan vibratoire bien au-dessous du niveau de notre dimension matérielle.
La mythologie hindoue identifie les Asuras à des démons, mais ce type de formation démoniaque est différent de celles qui grouillent sur la dimension astrale. Ce sont des infra-démons, des formes énergétiques étranges et invisibles à la perception physique ou même clairvoyante.
Ces puissances ne peuvent émerger dans le monde humain qu'à travers certaines fréquences vibratoires : la radioactivité et les systèmes électromagnétiques de la technologie informatique.
A l'avenir, l'union de l'énergie nucléaire et du réseau Internet produira un champ magnétique qui enfermera l'humanité.
Le dégagement énergétique d'une explosion souterraine est une véritable libération pour les Asuras qui inhalent la force et se dégagent ainsi de leur zone de repli confinée. Toute forme de vie désire vivre et survivre. Les Asuras ont l'opportunité d'être réveillés et de commencer un cycle d'évolution dans une nature transformée à leur image. Ces dieux inférieurs recréent un monde à leur mesure grâce à la technologie inspirée par la Loge Noire.
Voulez-vous comprendre la politique des élites qui travaillent à l'unification mondiale dans tous les domaines ? Cette politique n'a qu'un but : donner force et puissance à la “Bête”, comme l'exprime le livre de l'Apocalypse de Jean.
C'est dans le centre expérimental du CERN en Suisse que la connexion entre l'atome et Internet a été réalisée. Après avoir trouvé une nouvelle énergie vitale au travers de la fusion nucléaire, les Asuras ont désormais un cerveau artificiel grâce au réservoir d'information d'Internet. Ils peuvent circuler sur le réseau planétaire dans une dimension qui paraît virtuelle mais qui est leur réalité.
Ne croyez pas que tout ceci ressemblera à un film d'épouvante. Non, cette situation est déjà en place, et vous êtres tranquillement au milieu comme un figurant, assis devant votre écran. Peu à peu votre liberté de penser s'évanouira sans même que vous vous en rendiez compte. De manière insensible, vous abdiquez chaque jour devant l'inéluctable transformation de votre mode de vie, de votre environnement, de votre comportement, et de l'inversion de vos processus de conscience. Peu d'êtres réalisent qu'ils ne sont plus ce qu'ils étaient, et qu'une mutation s'opère dans leur âme, indolore et invisible. Le règne de la “Bête” s'étend à travers la conscience de l'humanité et, bientôt, cette humanité ne sera plus qu'un corps abandonné à la volonté asurique.
                                                                                                       W.O.R.C.

        **************                                                                                                      

Quelques informations supplémentaires :



J. Robert Oppenheimer (1904-1967)
Physicien américain et conseiller du gouvernement, qui dirigea la mise au point des premières bombes atomiques.
Né à NewYork le 22avril 1904, Oppenheimer fit ses études à Harvard et aux universités de Cambridge et de Göttingen. Après avoir travaillé à l'International Education Board (1928-1929), il fut nommé professeur de physique à l'université de Californie et au California Institute of Technology (1929-1947), où il mit en place des cours de physique théorique. Il est connu pour sa contribution à la théorie quantique et à la théorie de la relativité, et pour ses études sur les rayons cosmiques, les positrons et les étoiles à neutrons.
Pendant deux ans (1943-1945), Oppenheimer dirigea le projet de la bombe atomique à Los Alamos (Nouveau-Mexique). Ses capacités de meneur et d'organisateur lui valurent la médaille du Mérite en 1946. En 1947, il prit la direction de l'Institut de Princeton (New Jersey), poste qu'il occupa jusqu'à l'année précédant sa mort. Il fut également le président de la Commission consultative sur l'énergie atomique (AEC) de 1947 à 1952 et y resta ensuite comme conseiller. En 1954, toutefois, il fut suspendu de ses fonctions à cause de ses liens antérieurs avec les communistes, ce qui reflète l'atmosphère politique de l'époque ainsi que le désaccord clairement affiché de certains politiciens et militaires quant à l'opposition d'Oppenheimer au développement de la bombe à hydrogène et son soutien au contrôle de la fabrication des armes. Cependant, sa loyauté n'était pas vraiment mise en doute. En conséquence, des efforts furent entrepris pour le réhabiliter et, en 1963, l'AEC lui décerna sa récompense la plus honorifique, le trophée Enrico Fermi. Oppenheimer consacra ses dernières années à l'étude des relations entre la science et la société ; il mourut à Princeton le 18 février 1967.
Parmi ses écrits, on retiendra Science et bon sens (1954) et Conférences sur l'Électrodynamique (posthume, 1970).
************
On se sert du mot asura pour promouvoir des jeux (japonais...) :

http://www.zonejeu.info/2010/09/asuras-wrath-la-reponse-de-capcom-god.html



  **************

Tableau récapitulatif des centrales dans le monde

Ce tableau récapitule le nombre de réacteurs nucléaires en activité en 2011 ou arrétés récemment. Il indique la part du nucléaire dans la production électrique totale par pays. Il ne tient pas compte des réacteurs de recherche.


Pays nombre de
centrales
nombre de
réacteurs
Part du
nucléaire
Remarques
États-unis 70 104 20% Liste des réacteurs nucléaires des États-Unis
France 19 58 78% Liste des réacteurs nucléaires en France
Japon 17 54 35% Liste des réacteurs nucléaires au Japon
Russie 10 32 17,8% 24242 MW Liste des réacteurs nucléaires de Russie
Allemagne 12 17 22% Liste des centrales nucléaires d'Allemagne
Corée du Sud 4 20
Liste des centrales nucléaires de Corée du Sud
Royaume-Uni 10 19 22% Liste des réacteurs nucléaires du Royaume-Uni
République populaire de Chine 5 13
27 en construction Liste des centrales nucléaires de Chine
Inde 7 16 3% 4780 MW Liste des centrales nucléaires de l'Inde
Espagne 6 8
Liste des centrales nucléaires d'Espagne
Suède 5 10 45% Liste des centrales nucléaires de Suède
Slovaquie 2 5 65% Centrale nucléaire de Bohunice, Centrale nucléaire de Mochovce
République Tchèque 2 6
3760 MW Centrale nucléaire de Dukovany et Centrale nucléaire de Temelín
Ukraine 5 15 ~50% Liste des centrales nucléaires d'Ukraine
1 centrale arrêtée (Tchernobyl)
Canada 5

Liste des centrales nucléaires du Canada
Belgique 2 7 55% Liste des centrales nucléaires de Belgique
Pakistan 2

Centrale nucléaire de Chasnupp et KANUPP
Finlande 2 2
Liste des centrales nucléaires de Finlande
Argentine 2 2
Programme nucléaire de l'Argentine
Roumanie 1
10% 1 en construction
Afrique du Sud 1 2 6,6% Centrale de Koeberg
Mexique 1

Centrale nucléaire de Laguna Verde
Brésil 1 2
Centrale nucléaire Amiral Alvaro Alberto
Israël 1 1
Centrale nucléaire de Dimona
Lituanie 0 0 0 1360 MW Centrale nucléaire d'Ignalina
(arrêtée fin 2009, représentait 70%)
Italie 0 0
Liste des centrales nucléaires d'Italie
(Sortie du nucléaire en 1987)
Autriche 0 0
Liste des réacteurs nucléaires en Autriche
(Sortie du nucléaire en 1978)



 

Liste des réacteurs nucléaires au Japon



Centrales nucléaires au Japon
Le Japon compte 55 réacteurs nucléaires de production répartis sur 17 centrales.
Le Japon est au 3e rang des pays producteurs d'électricité nucléaire, ce qui lui permet de fournir plus du tiers des besoins en électricité du pays.
La construction de 11 réacteurs supplémentaires est prévue d'ici 2018.

Liste des 17 centrales de production

Réacteur nucléaire :
http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9acteur_nucl%C3%A9aire
**************
Photos de la centrale de Fukushima, (merci à Korrigan pour le lien)
Avant le séisme

Le 16 mars

Le 17 mars
 Vidéo de la modélisation des rejets établi par l'IRSN:

http://www.maxisciences.com/catastrophe-nucl%e9aire-au-japon/l-039-irsn-propose-une-modelisation-des-rejets-radioactifs_art13282.html


5 commentaires:

  1. houachhhh : bÖÖÖ travail !

    SUPER ! merci !

    RépondreSupprimer
  2. merci pour cet article, instructif, et bien vu sur le coté occulte

    RépondreSupprimer
  3. Presque 80% de notre energie est d'origine nucléaire. 19 centrales en France. Waouh, je l'ignorais. Plus de 1100 incidents en 2010 dans les centrales françaises. !!!
    Et un président, très très agité à la tête de la France. Hum, cocktail explosif.
    Cassandre

    RépondreSupprimer
  4. lasorciererouge20 août 2012 à 07:05

    Camp de concentration nucléaire pour tous


    Extrait d'un article courageux et intéressant de Paolo Scampa, tiré de son livre. Ce chercheur s'est évertué à calculer le nombre de particules nucléaires présent aujourd'hui dans l'air et sur la terre, suite aux fameux essais nucléaires des années 45 à 80. Il parle aussi de Tchernobyl et Fukushima, et des guerres. Et il maudit les physiciens nucléaires qui cachent au monde la vérité absurde de la situation actuelle, tout comme il blâme les fausses mesures et fausses informations communiquées par les autorités nucléaires. Et le silence complice des gouvernements.
    "La physique n'est hélas pas une opinion et que l'air soit désormais envahi par les nanoparticules radioactives n'est pas un mirage. Les essais nucléaires ont transformé la biosphère en un imperceptible Auschwitz atomique lent. La planète est devenue un vaste territoire de concentration radioactif.

    Mais autant à Auschwitz qu'à Disneyworld, on y respire la même mort de l'humanité même si ici de manière bien plus discrète, indirecte et sournoise que là. Par la grâce des physiciens nucléaires que l'on loue tant, nous vivons en effet désormais et à jamais dans une chambre à gaz radioactive infiniment vaste et à effet tumoral retardé.

    Du soir au matin nous baignons libres dans une atmosphère insalubre saturée de radionucléides artificiels qui sont autant de minuscules bombes cancérigènes à retardement. Inspirant paisiblement nos 28 m3 quotidiens d'air surchargé de nanoparticules atomiques, nous vivons tranquilles l'aube d'une patiente et irréversible solution terminale qui viendra avec le temps. Notre monde a en somme glissé de facto de la dictatoriale solution finale « pour les autres » à la démocratique solution terminale « pour tous ». Du Zyklon B au 239Pu tel est bien la mesure inavouée du progrès politique connu par l'humanité après la seconde guerre mondiale. Heil Nuke. Que pourrions-nous dire d'autre face à ce crime radiologique contre l'humanité ? "

    Paolo Scampa, Président de l'AIPRI (Association Internationale pour la Protection contre les Rayons Ionisants ).

    http://www.vff-marenostrum.org/News/La-chambre-gaz-atomique-P.Scampa-2012.pdf



    Source: Bembem.skynetblogs.be

    RépondreSupprimer
  5. lasorciererouge25 août 2012 à 21:02

    http://spread-the-truth777.blogspot.fr/2012/08/des-milliers-de-fissures-dans-le.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed:+blogspot/vRGh+(SPREAD+THE+TRUTH)

    RépondreSupprimer