25 mars 2011

Cinquante travailleurs de Fukushima contaminés


Le Réacteur endommagé n ° 3 de la centrale nucléaire s'est peut être fissuré alors que cinquante travailleurs de Fukushima sont traités pour contamination radioactive.

By Oliver Pickup

* Exposés à 10.000 fois le maximum de sécurité
* «La situation actuelle est encore très imprévisible», dit le Premier ministre
* Le Gouvernement japonais encourage l'évacuation volontaire - et y contribuera
* Deux voyageurs japonais ont « dépassé sérieusement » les niveaux de radiation considérés comme sûrs en Chine
* Le nombre officiel de morts atteint 10.000 - mais devrait augmenter considérablement
* Les autres travailleurs exposés à 3.000 pour cent fois plus de radiation que la normale
* L'eau du robinet impropre à la consommation à 60 miles (90 km) de Tokyo, prévient le gouvernement
* La catastrophe naturelle pourrait coûter 310 milliards de dollars - la plus chère de l'histoire
* Plus de 161.000 étrangers ont quitté le Japon depuis le séisme et le tsunami

Certains de ceux qu'on appelle les «Cinquante de Fukushima » ont été exposés à 10.000 fois la quantité normale de radiations dans leur lutte pour rafraichir et rétablir l'électricité à la centrale nucléaire endommagée, selon l'Agence japonaise de sûreté nucléaire et industrielle.

Alors que le bilan officiel du séisme et du tsunami qui a frappé il y a quinze jours, a atteint 10.000, de nombreux travailleurs à Fukushima Dai-ichi, qui ont également été surnommés les Samouraï atomiques, ont été emmenés à l'hôpital après être entrés en contact avec de l'eau contaminée.

Trois hommes ont été brûlés lorsque l'eau qui montait jusqu'aux genoux à pénétré dans leurs bottes et la contamination proviendrait de l'un des six réacteurs de la centrale - réacteur 3 - qui est supposée s'être fissurée.

Workers, who stepped into radiation-contaminated water at the Fukushima Dai-ichi nuclear plant, are shielded with tarpaulins before receiving decontamination treatment at a nearby hospital
Des travailleurs ayant marché dans de l'eau contaminée à la centrale de Fukushima s'abritent sous des bâches avant de recevoir un traitement de décontamination à l'hôpital proche aujourd'hui

Le responsable de l'agence japonaise de sécurité nucléaire et industrielle, Hidehiko Nishiyama, a dit qu'il existe une possibilité d'une «  sorte de fuite » du réacteur, et il émis l'hypothèse que l'enceinte de confinement de l'unité aurait été fissurée.

Il a laissé entendre que le dommage serait survenu dans le coeur du réacteur, mais qu'il était limité, et a dit: «Quelque chose dans le réacteur peut avoir été endommagé. Nos données suggèrent que le réacteur conserve certaines fonctions de confinement ».

D'autres responsables ont déclaré que le dommage à Fukushima, située à 140 miles( 220 km) au nord de Tokyo, pourrait en revanche s'être produit dans d'autres équipements, y compris dans la tuyauterie ou dans la piscine de combustible usé.

Le secrétaire général du gouvernement du Japon Yukio Edano a dit qu'une enquête rigoureuse est en cours pour établir la raison d'une fuite à la centrale.

Workers try to connect transmission lines to restore electric power supply to Unit 3 and Unit 4 at the Fukushima Dai-ichi nuclear power plant in Okumamach
Des ouvriers tentent de connecter des lignes de transmission pour restaurer le courant aux unités 3 et 4

Wearing their protective radiation suits, some of the 536 helping to restore power to the plant, climb a transmission tower
Habillés de vêtements protecteurs, quelque 536 aident à restaurer le courant et soulèvent une tour de transmission

De toute façon, avec des niveaux de radiation aussi élevés, il faut se demander si les mesures de sécurité en place sont adéquats, où 536 personnes sont actuellement stationnés, selon Tokyo Electric Power Co. - propriétaire officiel de l'usine - y compris les autorités gouvernementales et pompiers.

Les travailleurs ont entrepris diverses mesures pour prévenir la libération future de substances radioactives dans l'air local et au-delà et 17 personnes ont déjà été exposées à 100 ou plus millisieverts de radiations depuis que la crise de la centrale a commencé il ya deux semaines après le séisme de magnitude de taille 9,0 et le tsunami.

Pour mettre en évidence les niveaux extrêmes de radiation, on dit qu'une personne dans un pays industrialisé est naturellement exposée à 3 millisieverts de rayonnement par an - 3 pour cent du montant auxquels des travailleurs sont régulièrement exposés.

While trying to limit the damage of the disaster, contaminated water somehow seeped through the workers' protective gear
En essayant de limiter les dommages, de l'eau contaminée a traversé les protections d'ouvriers la nuit dernière

Dans une allocution télévisée, le Premier ministre Kan a dit cet après-midi: «La situation actuelle est encore très imprévisible. »

«Nous travaillons pour éviter que la situation ne s'aggrave. Nous devons continuer à être extrêmement vigilants. "

Il a remercié les travailleurs, les pompiers et les forces d'autodéfense pour avoir 'risqué leur vie' afin d'essayer de refroidir les réacteurs de la centrale de Fukushima Dai-ichi.

Le gouvernement japonais a déclaré qu'il offre le transport et autres formes d'assistance aux personnes dans une zone tampon autour de l'usine, en admettant que ces gens aient été mis dans une situation«difficile» .

Le Secrétaire général de cabinet Edano a dit que les autorités encouragent les gens vivant dans la zone d'exclusion, entre 20 et 30 km (12,5 et 19 miles), de l'usine à quitter la zone volontairement en raison des défis « qu'ils ont rencontrés dans leur vie quotidienne ».

D'autres Sonnette d'alarme ont sonné , alors que les autorités chinoises ont révélé ce matin qu'ils ont arrêté deux voyageurs japonais - essayant de quitter le Japon - dont les niveaux de radiations ont été jugées bien au-dessus des limites de sécurité.

«Les tests ont montré que les deux voyageurs avaient sérieusement dépassé la limite, d'après « l'Administration générale de contrôle de la qualité, l'inspection et la quarantaine (AQSIQ).

Les touristes sont arrivés mercredi en avion dans la ville de Wuxi, à l'est de la Chine, et les radiations détectées montrent la gravité de la contamination en provenance de la crise nucléaire du Japon qui a atteint pour la première fois ce pays.

Sombre scene: Earthquake and tsunami victims are buried at a mass grave site in Higashimatsushima, northern Japan
Sombre scène : les victimes du séisme et du tsunami sont enterrées dans une fosse commune à Matsushima, préfecture de Miyagi

Grieving: A man pays his respects at the temporary mass grave site
En pleurs, un homme présente ses respects sur le site de la fosse commune

Dans un communiqué l'agence a dit que les individus - en provenance des préfectures de Nagano et Saitama - ont reçu un traitement médical et ne présentent aucun risque pour les autres.

Alors que beaucoup se bousculent pour échapper à des scènes chaotiques et aux retombées, un agent d'immigration a confirmé aujourd'hui que plus de 161.000 étrangers ont quitté le Japon depuis que le désastre a frappé il y a quinze jours - une multiplication par huit d'environ 20.000 à la même période l'an dernier.

Pendant ce temps les eaux du robinet testées sur quatre sites dans la préfecture d'Ibaraki - située dans le nord-est, à 60 miles de Tokyo - ont toutes montré des niveaux de radiation supérieurs à ce qui est considéré comme sûr pour les bébés

Les données du gouvernement, rendues public aujourd'hui - et mesurées sur les échantillons d'hier dans les villes de Tokaimura et Hitachi - ont montré entre un minimum de 119 becquerels d'iode radioactif par kilogramme d'eau et un maximum de 230 becquerels de la même substance radioactive.


Charts radiation levels by prefecture over the past two weeks

Detailed map with charts and factbox locating damage and deaths caused by a powerful earthquake


Le gouvernement japonais suggère que tout niveau supérieur à 100 becquerels n'est pas considéré comme sûr pour les enfants âgés d'un an et les jeunes. Toutefois, les niveaux recommandés restent inférieurs à la limite de 300 becquerels pour tous les adultes.

En entendant les nouvelles, les résidents des localités - et ceux à Tokyo - ont "dévalisé" les rayons des magasins pour de l'eau en bouteille et quelques autres nécessités de base.

« Ma première pensée a été que j'ai besoin d'acheter des bouteilles d'eau », dit Reiko Matsumoto, un agent immobilier et mère d'une fillette de cinq ans. «Je ne sais pas non plus si je peux lui laisser prendre un bain."

En outre, des radiations ont été trouvées dans le lait cru, l'eau de mer et 11 sortes de légumes, y compris le brocoli, le chou-fleur et les navets, cultivés dans des zones autour de la centrale.

Alors que le pays "bataille"du mieux qu'il peut, le bilan officiel a franchi la barre des 10.000 aujourd'hui, et il est prévu qu'il augmente pendant un certain temps - l'Agence nationale de police a déclaré que plus de 17.400 personnes sont toujours portées disparues.

Ces concordances peuvent se chevaucher, mais la police de l'une des préfectures les plus durement touchés, Miyagi, estime que les décès seront supérieurs à 15000 dans cette seule région.

Des centaines de milliers de survivants campent toujours dans des abris temporaires, 660.000 ménages n'ont pas d'eau et plus de 209.000 n'ont pas l'électricité.

Les dommages pourraient s'élever à 310 milliards de dollars, a déclaré le gouvernement, ce qui en fait la catastrophe naturelle la plus coûteuse dans les annales.


This aerial photograph shows the moment went the tsunami, which struck on March 11, hit the Fukushima Dai-ichi nuclear power plant
Photo aérienne qui montre l'arrivée du tsunami qui a frappé la centrale de Fukushima Daiichi le 11 mars


Traduction Chantalouette et Hélios

9 commentaires:

  1. Tres bon travail les filles...

    RépondreSupprimer
  2. Oui je confirme, très bon boulot.

    "Les dommages pourraient s'élever à 310 milliards de dollars, a déclaré le gouvernement, ce qui en fait la catastrophe naturelle la plus coûteuse dans les annales."

    Qu'est ce qu'un anus vient faire dans l'histoire?? OK OK je sors......

    La dessus, BARMAAAAAAAAAN ....... un café. :D

    RépondreSupprimer
  3. Je dirais même plus...excellentissime travail d'information et de synthèse.
    Le BBB est en train de devenir LE site réactivo-informatif.

    26 mars 2011 Annecy 9h 0,15 μSv

    RépondreSupprimer
  4. J'aurais pu dire radioactivo-informatif !

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour les compliments !
    Mais je crois que le jeu en vaut largement la chandelle, si on n'est pas foutus...
    http://noxmail.us/Syl20Jonathan/?p=19908

    RépondreSupprimer
  6. Je ne peux pas poster l'article dont lien ci-dessus, non pas possible...

    RépondreSupprimer
  7. Pollution de l'air, pollution de l'eau - les nouvelles sur le taux de radioactivité dans l'océan sont alarmantes ce matin -.
    Cette pollution s'étend, sur la terre, comme une chape totalement transparente. La transparence - un terme très à la mode - ... On y est.
    Cassandre

    RépondreSupprimer
  8. Mais si Helios, il faut le poster.
    "Radio-activo informatif"
    Il faut informer au maximum.

    RépondreSupprimer
  9. "Je ne peux pas poster l'article dont lien ci-dessus, non pas possible..."
    Pourquoi n'as tu pas mis la photo de l'article original?

    RépondreSupprimer