samedi 12 mars 2011

Pollen

notre vie sur Terre dépend d’une histoire d’amour.
Au cinéma le 16 mars 2011,

Pollen de Louie Schwartzberg : le nouveau film des studios Disneynature

lundi 7 mars 2011
Posté par David Naulin , Cyrille Souche
 
Notre vie sur terre dépend d’une histoire d’amour étonnante entre les fleurs et les abeilles, les papillons, les oiseaux et les chauves-souris, qui leur permettent de se reproduire. Les fleurs ne se contentent pas d’être belles et délicates : leurs couleurs éclatantes et leur parfum exotique sont stratégiques… Ils attirent les pollinisateurs et les enivrent de désir. Ces animaux participent à une danse de la séduction complexe dont dépend un tiers de nos récoltes, une danse sans laquelle nous ne pourrions survivre. Pollen de Louie Schwartzberg présente les héros inconnus de la chaîne alimentaire mondiale. Leurs mondes fantastiques sont pleins d’histoires, de drames et de beauté. Mais ils sont de plus en plus menacés, et leur disparition pourrait aussi entraîner la nôtre.
C’est l’un des événements cinématographiques en 2011. Après "La marche de l’empereur" et "Les Ailes pourpres", les studios DisneyNature présentent Pollen de Louie Schwartzberg que l’on pourra découvrir en France, en avant-première mondiale, le 16 mars 2011. Passionné par les fleurs depuis trente ans, cet américain les a filmées en accéléré 24 h sur 24 et 7 jours sur 7 au point d’envisager de faire un film sur la relation existant entre les hommes, les plantes et les pollinisateurs. "Avec POLLEN, raconte Louie Schwartzberg, nous souhaitons sensibiliser le public sur la protection des pollinisateurs. Nous espérons qu’ils tomberont amoureux de cette relation merveilleuse et auront envie de la protéger. Dans la dernière partie du film, nous parlons des dangers qui la menacent et de ce que nous pouvons faire. Grâce à ce film, les enfants vont apprendre beaucoup de choses. à eux de faire l’expérience de planter des fleurs sur leurs balcons et de voir les abeilles et les papillons les butiner…" Voici la première bande-annonce en français de ce film :
Nouvelle bande annonce officielle :

"Avec Pollen, précise Jean-François Camilleri, président de Disney Nature, senior vice-président et directeur général de Walt Disney Motion Pictures France, on suit les principaux acteurs de cette love story : les fleurs et les pollinisateurs les plus emblématiques que sont les colibris, les chauves-souris, les papillons et les abeilles. On suit tout le travail qui se fait et on raconte cette histoire et son influence sur l’infiniment grand et sur les six milliards d’êtres humains qui vivent sur cette terre".
Photo : studios Disneynature
"La nature a inventé une histoire d’amour hallucinante qui permet à l’être humain de vivre, de manger et d’habiter sur cette planète, continue Jean-François Camilleri. Toutes les chaînes alimentaires commencent par le végétal. Si les pollinisateurs disparaissent, il n’y aurait plus de végétaux, plus de fruits, plus de légumes, plus de bétail. Il n’y aurait plus rien à manger. Tout ne disparaîtrait pas à 100 % mais à 75 %. C’est un problème capital." En effet, Pollen n’oublie pas d’évoquer les nombreux dangers qui menacent les plantes et les pollinisateurs, et notamment l’émergence du syndrome d’effondrement des colonies d’abailles (CDD pour Colony Collapse Discorder), soit la disparition soudaine et inexplicable de populations entières d’abeilles de leurs ruches. Un phénomène qui affecte l’Europe, l’Amérique du Nord et de nombreuses régions du globe.
Photo : studios Disneynature
Le réalisateur Louis Schwartzberg a travaillé sur Pollen avec une équipe d’experts scientifiques, dont Stephen Buchmann, professeur d’entomologie à l’Université d’Arizona et chercheur à l’Arizona-Sonora Desert Museum, Orley R. Taylor, professeur d’entomologie à l’Université du Kansas, fondateur et directeur du Monarch Watch et spécialiste des papillons monarques, ou encore Theodore H. Fleming, professeur émérite de biologie à l’Université de Miami et spécialiste du comportement des chauves-souris. Avec eux, le cinéaste a dressé la liste de tous les comportements des pollinisateurs choisis pour son film, puis écrit leur histoire avant d’aller sur le terrain pour filmer. Pendant une année, il a suivi les pollinisateurs dans les forêts tropicales humides du Panama mais aussi dans les montagnes et les déserts du Mexique et, enfin, dans les plaines du Kansas.
Photo : studios Disneynature
"Un an nous a suffi pour ce sujet, souligne Jean-François Camilleri. On savait où trouver nos pollinisateurs, comment les filmer et expliquer leurs comportements. La nature est faite de cycles. Elle n’est pas aussi imprévisible qu’on pourrait le penser. La pollinisation, c’est du quotidien. Prenez les papillons monarques, par exemple. Tous les ans, ils réalisent une migration qui les conduit du nord des Etats-Unis au Mexique. Les papillons possèdent une durée de vie de trois semaines. Entre leur départ et leur retour, il s’est passé trois générations, mais ceux qui reviennent sont toujours capables de retrouver l’endroit d’où sont partis leurs grands-parents". Abeille - POLLEN
L’endroit où ils arrivent au Mexique ne fait que quelques hectares. Ils débarquent par dizaines de millions, couvrent les arbres au point de les faire disparaître sous leurs couleurs. Ils ont ce même comportement depuis des milliers d’années. Quoi qu’il arrive, ils viennent à cet endroit-là depuis toujours. "Il n’y a pas eu une année où ils ont raté ce rendez-vous, reprend Jean-François Camilleri. Ils seront peut-être 20 % de moins ou 10 % de plus d’une année sur l’autre, ils arriveront peut-être avec une semaine de retard ou une semaine d’avance, mais ils seront là". Leur histoire est a découvrir, en avant-première mondiale, en France le 16 mars 2011.
Affiche POLLEN
Pour tout savoir sur la disparition des abeilles


Extrait du film : la Chauve Souris est aussi un pollinisateur
On estime sur terre, qu’un mammifère sur cinq est une chauve-souris. Il existe environ un millier d’espèces différentes. Présente sur tous les continents (à l’exception de l’Antarctique) et sur beaucoup d’îles, la chauve-souris est le seul mammifère capable de voler. La petite chauve-souris à long nez (Leptonycteris curasöae) montrée dans POLLEN féconde les cactus colonnaires du Mexique. Leur migration se fait sur un axe nord-sud qui suit la floraison de plantes géantes centenaires comme l’agave, le saguaro, le cardon, le cactus à tuyaux d’orgue, et plusieurs espèces d’arbres. Le saguaro peut mesurer jusqu’à 18 mètres de haut et les plus gros spécimens ont parfois plus d’une douzaine de bras. Ils font des bourgeons qui fleurissent de la fin du mois de mai au début du mois de juin. Le cactus cardon est encore plus gros que le saguaro et fleurit la nuit. Les deux plantes ont une espérance de vie qui va de 150 à 200 ans. Lorsqu’elles visitent ces plantes, les chauves-souris volent en groupes d’une douzaine ou plus. En un clignement d’oeil, elles se positionnent au dessus de la fleur, lèchent le nectar avec leur langue et couvrent leurs museaux de pollen qu’elles transportent ensuite de cactus en cactus. Bien que ceux-ci soient aussi visités par d’autres pollinisateurs, leur évolution a fait d’eux des "plantes à chauves-souris", ce qui semble indiquer que le nombre de chauves-souris à pollen était il y a des centaines de milliers d’années beaucoup plus important qu’aujourd’hui.


4 commentaires:

  1. lasorciererouge30 août 2012 à 20:01

    http://www.wikistrike.com/article-le-mystere-de-la-disparition-des-abeilles-film-documentaire-109561402.html

    RépondreSupprimer
  2. http://fr.mg41.mail.yahoo.com/neo/launch#mail

    RépondreSupprimer
  3. http://nuage1962.wordpress.com/2014/07/10/coutez-le-mystrieux-chant-des-reines-abeilles/#comment-58618

    RépondreSupprimer
  4. http://action.sumofus.org/fr/a/bayer-bees-lawsuit-french/

    RépondreSupprimer

JE RAPPELLE QU'IL Y A UNE MODÉRATION DES COMMENTAIRES. TOUS CEUX À VISÉE PUBLICITAIRE PARTENT DIRECTEMENT À LA POUBELLE !