Bistro Bar Blog

lundi 13 août 2012

Une petite histoire de rainette

par notre Health Ranger de NaturalNews, Mike Adams...Son état, le Texas, est touché par une terrible sécheresse depuis 2011, mais son jardin cultivé en bio semble y avoir échappé.


Des grenouilles rainettes dans mon jardin : photos du Health Ranger qui montrent le délicieux résultat d'un jardinage sans produits chimiques

(NaturalNews) J'ai des rainettes dans mon jardin ! Comme les photos en gros plan ci-dessous le montrent, ces rainettes adorent grimper sur nos brocolis. Il n'y en a pas qu'une, nous en avons des douzaines qui grimpent partout dans le jardin, qui apparaissent chaque nuit et font entendre leurs chants haut perchés semblables à celui du criquet.

Pourquoi je parle de ça ? Parce que les grenouilles sont extrêmement sensibles aux produits chimiques toxiques. Un jardin rempli de pesticides et de fongicides n'attirera pas une population abondante de grenouilles. À ce titre, repérer une population de grenouilles en bonne santé et dynamiques dans votre région (ou dans votre jardin) est un signe sûr que vous évitez les produits chimiques et pratiquez une agriculture biologique.

Voyage accidentel avec une rainette en revenant d'Austin

L'autre nuit je suis allé en voiture à Austin pour une réunion et sur le chemin du retour, j'ai découvert qu'une de ces rainettes avait sauté en douce dans ma voiture et tentait de sortir en sautant par une vitre. Choqué de sentir une grenouille qui grimpait sur mon bras gauche, j'ai su immédiatement que je devais aider cette rainette à regagner un jardin. Je n'avais presque plus de carburant, il me fallait m'arrêter et refaire le plein pour rentrer.

Ce fut un effort bizarre et désespéré pour garder la rainette à l'intérieur de la voiture pendant que je sortais et faisais le plein. Si la grenouille s'était échappée, elle serait morte dans le rude environnement d'Austin, j'étais donc déterminé à la garder en vie et la ramener à la maison.

Après avoir passé avec succès l'épreuve du plein, je remarquais que la grenouille s'était recroquevillée en mode ''prévention de déshydratation'', grâce auquel elles minimisent l'exposition de surface de peau pour conserver de l'eau. Ces grenouilles ont besoin de beaucoup d'humidité et je voyais bien que celle-ci commençait à se dessécher. La couleur de sa peau était passée du vert vif habituel à une sorte de gris.

Je me dépêchais donc de rentrer au ranch, et heureusement il y avait peu de trafic parce qu'il était tard. Je conduisis jusqu'au jardin, sortit de la voiture et récupérai la grenouille sur le sol de la voiture. J'attrapai le tuyau d'arrosage et imprégnai une zone sous un figuier pour la rendre aussi humide que possible puis plaçai la grenouille sur l'herbe mouillée. Sensation un peu poisseuse de sa peau sur la mienne. Après l'avoir sortie, je l'ai aspergée d'eau, avec une pression réduite du tuyau. Une fois sûr qu'elle était saine et sauve, revenue dans un jardin humide sans produits chimiques, je notai mentalement : contrôler la voiture pour les prochaines fois, avant de rouler vers Austin !

Voici les photos des rainettes de mon jardin, je ne peux dire si c'est exactement la même que celle que j'ai sauvée, parce que nous en avons un grand nombre maintenant :

Et une autre :


Traduit par Hélios

3 commentaires:

  1. Sensationnel ! Merci Hélios . J'adore les grenouilles, dans mon village il y en a beaucoup, des rainettes et autres, sur le bord de la rivière, il y a aussi des "milliers" de bébés. Ils n'ont pas froid aux yeux, en maillot et faisant "bronzette" à mi-ombre, ils sautent sur le ventre, les jambes... écoutent quand on leur parle.... NON, je ne suis pas (encore) dingo ! Avec ma fille, nous avions "apprivoisé" un crapaud, tous les soir en baladant, je le sifflais. Au bout de 4 - 5 minutes il nous répondait de son croa-croa. Les intonations n'étaient pas les mêmes, nous lui parlions gentiment et il nous tenait la conversation, il nous regardait, toujours sur la même pierre. Et tous les soirs pendant un mois, nous allions lui dire bonne nuit ! Quant aux bébés lézards, ils restent dans la main et lève bien haut le "museau" pour se faire caresser dessous ! Une Grande joie, ce partage avec tous ces animaux ! ♥

    un lien qui donne des photos !

    http://www.meteo-europ.com/fr/it/liguria/vessalico-photos.html

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir,

    Merci Hélios. Quand il y a des crapettes, c'est aussi bon signe?Merveilleuse histoire, Danysis. Merci.

    Bien a vous toutes et tous, Léa.

    RépondreSupprimer
  3. http://www.wikistrike.com/article-les-scientifiques-ont-reproduit-avec-succes-une-minuscule-grenouille-bleue-qui-est-si-toxique-qu-ell-118612820.html

    ...la beauté du diable ??

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.