Bistro Bar Blog

mardi 28 août 2012

"Aie la foi"


Leçons de foi et de vie au téléphone


Le temple hindou au nord-ouest de Londres

J'étais au téléphone hier soir avec Luc, qui vit au nord-ouest de Londres. Nous parlions de religions et autres sujets similaires.

Il me racontait que son père, Matthieu, prenait des leçons d'hindou, bien que né dans une famille chrétienne. Cela provenait de l'intérêt qu'il a porté toute sa vie au yoga.

Luc et son père ne se voyaient pas très souvent pendant l'enfance de Luc et ils ont vraiment commencé à se voir souvent après que Matthieu soit entré en phase terminale de maladie.

Matthieu vivait sur la côte sud d'Angleterre et était déterminé à aller voir son fils à Londres, donc, malgré sa santé fragile, il partit pour la journée en car. Il avait foi en un voyage sans problèmes, ce qui fut le cas.

Vers la fin de sa visite, il dit à Luc qu'il aimerait visiter le temple hindou de Shri Swaminarayan Mandir, situé au nord-ouest de Londres. Luc lui dit qu'ils n'en auraient pas le temps et qu'il louperait son car. Matthieu insista qu'ils auraient le temps, ils partirent donc malgré les réserves de Luc.

Le temple est vraiment spectaculaire, les éléments sculptés qui font sa richesse ont été sculptés en Inde et transportés ensuite à Londres.

Luc et Matthieu visitèrent le temple malgré l'anxiété de Luc sur le risque de rater le car. Matthieu insista à nouveau qu'ils avaient le temps – et il avait une foi absolue là-dessus.

Familier des conditions de circulation de Londres, Luc pensait qu'ils n'attraperaient jamais la correspondance à Victoria. Quand ils furent prêts à quitter le temple, ils n'avaient que vingt minutes pour faire le trajet. ''Aie confiance'', disait Matthieu, ''Nous aurons le car sans problèmes''.

Aux dires de Luc le trajet vers Victoria fut 'plutôt bizarre'. Tous les feux étaient au vert et ils naviguèrent dans la circulation sans aucun arrêt.

Ils arrivèrent à la gare routière mais quelques minutes plus tard que l'heure de départ du car. De nouveau Matthieu assura à Luc que tout irait bien.

Ils allèrent au lieu d'embarquement et le car venait juste de faire monter les passagers. Il avait été retardé de 5 ou 10 minutes. ''Je t'avais dit que cela allait le faire,'' a dit Matthieu, ''Aie la foi''.

Ce fut la dernière fois que Luc vit Matthieu vivant et il est toujours étonné de la foi que son père avait eu pour la correspondance du car. Il 'savait' qu'il serait à l'heure.

À la fin de ma conversation téléphonique avec Luc, je sentis qu'on m'avait rappelé plusieurs leçons de vie.


Traduit par Hélios

8 commentaires:

  1. lasorciererouge28 août 2012 à 14:51

    http://www.wikistrike.com/article-bresil-la-cour-supreme-ordonne-la-reprise-des-travaux-du-belo-monte-un-desastre-109497431.html


    ....quand on lit ça, difficile de garder la fois !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non!... là c'est: "Aie les foies!"...

      Supprimer
    2. lasorciererouge29 août 2012 à 12:55

      .....mieux vaut une faute d'orthographe qu'une faute de goût !!

      Supprimer
  2. Les trains aussi sont jamais à l'heure ici .
    Alors que les Bus à Londres c'est pas pire ?


    RépondreSupprimer
  3. Nous oublions parfois.. la fois...mais j'ai trouvès ces paroles au quelles je croi enormement

    la fois voie l'invisible,
    croi à l'incroiable,
    recoit limpossible

    je l'ai sperimentè plusiers fois dans ma vie
    loriana

    RépondreSupprimer
  4. Si croire est une religion je préfère PAS croire ..

    RépondreSupprimer
  5. En fait son père ne croyait pas qu'il serait a l'heure ...il le SAVAIT.
    La différence entre les 2 est que "croire" suppose encore un léger doute, alors que "savoir est une certitude.
    Donc, son père savait ;)
    gwen

    RépondreSupprimer
  6. http://philippe-william-sinclair.com/2013/07/03/tombe-et-releve-toi-a-voir-car-si-bon-pour-lame/

    ..à voir jusqu'au bout !!

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.