Bistro Bar Blog

samedi 4 août 2012

Un autre objet-mystère

Mais là, accrochez-vous pour découvrir ce que c'est. Je ne vous donnerai pas la solution...

Un étrange objet millénaire d'origine inconnue


1er août 2012



MessageToEagle.com – Au début de l'année 1974, un étrange petit objet a été rapporté à la lumière par un groupe d'ouvriers de construction qui creusaient dans une région du centre de la Roumanie.

La découverte a été faite à une profondeur d'approximativement dix mètres, dans les sédiments de la rivière Mures, à 2 km à l'est de Aiud et environ 50 km au sud de Cluj-Napoca, l'ancienne capitale de la Transylvanie.

Au début, l'objet semblait être une pierre sombre, mais après avoir enlevé l'épaisse couche de sable de sa surface, il se révéla être un objet métallique d'origine inconnue.

Le spécimen mesure 20,2 cm de long, 12,7 cm d'épaisseur, 7 cm de haut et possède une dépression circulaire (de 4 cm de diamètre) au centre.

Il y a sur l'autre côté du mystérieux objet un autre petit trou d'un diamètre de 1,7 cm perpendiculaire au premier.

Deux protrusions en forme de nageoire sont clairement visibles à l'extrémité de l'artefact, mais leur raison d'être est inconnu.

Au début, personne n'était particulièrement intéressé par l'artefact, il atterrit donc dans une salle de rangement dans le musée historique de Transylvanie et y resta inaperçu pendant 21 ans.

Ce ne fut qu'en 1995 que la pièce de métal, qui pèse 2,3 kg fut ''redécouverte'' et analysée.


Une analyse métallurgique détaillée fut faite à l'institut de recherche des minéraux et des métaux dans une ville proche de Bucarest, et elle révéla que l'objet en question était extrêmement complexe et se composait d'un alliage de plusieurs éléments, comme :

89% d'aluminum,
6.2% de cuivre,
2.8% de silice,
1.8% de Zinc,
0.4% de plomb,
0.3% d'étain,
0.2% de zirconium,
0.1% de cadmium.

De petites quantités de Nickel, de cobalt, de bismuth, d'argent et des traces de gallium ont y ont également été découvertes.


L'objet se compose principalement d'aluminium (89%), un métal souvent trouvé dans la nature, pourtant pas sous sa forme pure, mais à l'état de bauxite, dont on extrait l'aluminium.

Comme tout le monde le sait (!), l'aluminium a été découvert en 1825 par H.C. Oerstred et produit pour la première fois à l'échelle industrielle en France en 1854.

Pourtant, il faudrait des années et des années de recherche sérieuse pour trouver une méthode efficace afin de libérer le métal de son minerai et encore d'autres années pour créer un procédé de production qui permettrait que le métal soit réalisable sur un plan commercial.

La production d'aluminium nécessite un processus industriel compliqué, une électrolyse et des températures supérieures à 900°C.

Ce mystérieux objet trouvé à Aiud, qu'on pense être âgé d'au moins 10.000 ans, a été recouvert d'une couche d'oxyde d'aluminium d'environ 1 mm d'épaisseur.

La connaissance de l'aluminium a été semble-t-il redécouverte par nous très récemment.

Qu'est donc ce vieil artefact ? Est-ce une contrefaçon ou une vraie pièce de technologie avancée de nos ancêtres ?


Traduit par Hélios

28 commentaires:

  1. Heu....j'ai du voir la même chose sur Uranus, je les pensé plus ordonnés quand même !

    RépondreSupprimer
  2. C'est un tazzer de la police intergalactique. Cette unité d'élite assurait la sécurité de la galaxie au temps où les Hasgard prospectait les étoiles à la recherche du rayonnement de Zarta.
    La tazzer était parfaitement adapté "aux mains" des agents qui utilisaient l'énergie de leur éther pour le faire fonctionner. Il était aussi source de polémique à l'époque car, mal calibré, il pouvait exploser la boîte crânienne des troubles à la loi.

    Source: La recherche du rayonnement Z. Aux éditions morpions.

    RépondreSupprimer
  3. C'est un tazzer de la police intergalactique. Cette unité d'élite assurait la sécurité de la galaxie au temps où les Hasgard prospectait les étoiles à la recherche du rayonnement de Zarta.
    La tazzer était parfaitement adapté "aux mains" des agents qui utilisaient l'énergie de leur éther pour le faire fonctionner. Il était aussi source de polémique à l'époque car, mal calibré, il pouvait exploser la boîte crânienne des troubles à la loi.

    Source: La recherche du rayonnement Z. Aux éditions morpions.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MDR... Géniale ton histoire! :D

      Supprimer
  4. On dirait une pièce moulée ou usinée...anciennes civilisations terrestres ou extra, qui sait...l'histoire de la terre, écrite et effacée x fois...

    RépondreSupprimer
  5. Sur Uranus ???
    Encore…
    On ne me la fait pas deux fois, c’est une machine à faire les suppositoires en tenue de camouflage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hi hi hi !

      Bien vu, mais ce ne doit pas être ça.

      De toutes façons tous ces artefacts font partie des mystères de notre planète.

      Supprimer
  6. un décapsuleur de cannettes de bière oublié là par un voyageur du temps !

    cervesia

    RépondreSupprimer
  7. un porte rouleau de papier cul...

    RépondreSupprimer
  8. on dirait bien un bidule...^^

    RépondreSupprimer
  9. Pour faire des pièces de monnaie?

    RépondreSupprimer
  10. M'enfin ! M'enfin ! Personne ne voit RIEN ? C'est un bidule pour le bracelet d'une montre ! (mais où est la montre ? ) il y a même la place pour le petit ressort ! M'enfin !

    RépondreSupprimer
  11. Ça ressemble à une pièce mécanique comme celles qui servent à retenir une roue crantée (comme dans les pendules par exemple).
    Et ça pourrait tout simplement être une pièce d'un avion de la seconde guerre mondiale qui l'aurait perdu lors d'une explosion ou d'un dégât due a un combats aérien et que cette dernière, tombant de très, très haut est venu se ficher profondément dans les sédiments de cette rivière??
    Ont ils la possibilité de faire des analyses de datation avec la corrosion ou pas?

    Par contre, je ne suis pas un septique des objets venu d'un autre passé, ma première découverte fut "l'objet de coso" quand j'etait petit...

    RépondreSupprimer
  12. C'est le schmilimilblick....

    http://www.dailymotion.com/video/x22sow_coluche-le-schmilblick-2-6_fun

    Bises

    Cassandre

    RépondreSupprimer
  13. Je pencherai pour un gond, (une moitié de charnière) qui était scellé ! Il manque la partie mobile .

    RépondreSupprimer
  14. Oui mais un grand gond ou un petit gond ?
    En tout cas un vieux gond !

    « Le temps ne fait rien à l'affaire
    Quand on est gond on est gond »

    (G.Brassens)

    RépondreSupprimer
  15. Mouaie....personne ne sait finalement !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui, l'Hélios, qui nous fait des cachotteries....LOL ! ;-)

      Supprimer
    2. L'Hélios aimerait vous donner la réponse pour cet objet mais elle n'a pas encore la faculté de se déplacer dans le temps !

      Je me suis contentée de traduire l'article. Mais je vois que l'imagination est sans limite, au vu des propositions.

      Supprimer
  16. Alors là, vous êtes à coté de la plaque !
    C'est tout simplement une attache de caravane d'un vaisseau intergalactique qui c'est renversé en approchant trop prés du ruisseau, alors que le pilote cherchait un coin bucolique pour poser son engin interplanétaire.En fouillant encore un peu, on devrait mettre la main sur le reste de la caravane !

    RépondreSupprimer
  17. Peut-être une fibule (ne pas confondre avec la fistule), cette petite pièce métallique qui servait à agrafer les toges.

    Bien sûr une telle fibule induirait une maxi toge (ne pas confondre avec le byzantin eucologe) qui aurait pu être portée par un immense Allobroge, le Celte qui jamais ne capitula devant une romaine manipule commandée par un consul portant la toge maintenue par la fibule.

    Ne pas confondre non plus avec la sextule pesant quatre scrupules, soit 5,10 g donc sans commune mesure avec la fibule exposée, à moins qu’il ne s’agisse que de l’épitoge et donc à peine un corpuscule.

    Vous suivez ?

    Non ? Bon ! Concluons…

    Foin de ce bidule, Ignoti nulla cupido selon Ovide ou Catulle.

    RépondreSupprimer
  18. D'après pépette la cousine de la chatte à ma voisine, il s'agirait d'une idole illumichatti tete de chat cyclope de sakapus Ier, grand pacha des Carpates mais néanmoins félidé patibulaire situant son règne à la période pré-chaldéenne à 2186 av Felix le Chaste en mettant une paté à Akelchaton, son frère siamois avant l'arrivé catastrophique et cataclysmique pour sa lignée, des binoculaires Acatpath Poilux appelé aussi les minets pas poltron.

    Cette chatoyante civilisation était maitre des métaux particulièrement dans l'aluminoum (appelé aluminium par la suite) et dans la maitrise de la médecine notamment dans les célèbres sirops pour matoux.

    A vérifier...

    RépondreSupprimer
  19. lasorciererouge5 août 2012 à 21:57

    ....trop drôle, j'adoore !!

    RépondreSupprimer
  20. après le rasoir je propose le couillomètre ?

    RépondreSupprimer
  21. un épluche cailloux ?
    épluche si affinité...

    RépondreSupprimer
  22. :))))))))))))))))))

    Plaquette de frein de la tata venue d'ailleurs . :)

    Non, ne sais pas. Bisous Léa.

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.