Bistro Bar Blog

vendredi 17 août 2012

Bill Gates et les toilettes du futur


 Quel rapport entre le cofondateur de Microsoft et... des toilettes ? Tout simplement le fait que Bill Gates s'implique via sa fondation dans la santé publique au niveau international. Or dans nombre de pays, les lacunes des sanitaires souillent l'environnement et menacent la santé des populations.

L'objet que vous voyez ci-dessus, et qui peut nous sembler si banal, est pour une bonne partie de la population mondiale un rêve inaccessible. Pour avoir des toilettes comparables à celles qui figurent sur cette photographie, il faut toute une infrastructure dont beaucoup de pays pauvres sont cruellement dépourvus : réseau d'eau, donc système de pompage, de purification et de distribution ; système d'évacuation des eaux usées, donc égouts et structures de retraitement des eaux usées... Sans compter la première des ressources : l'eau elle-même. Faute de cette eau, et des structures pour la distribuer, l'assainir et protéger les nappes existantes des risques de pollution, bien souvent, pas de toilettes dignes de ce nom. Et bien souvent aussi, ce sont les maigres ressources en eau des pays les plus chichement pourvus qui font les frais de la pollution humaine... ce qui inclut les rejets d'excréments. Avec comme conséquence de lourds problèmes sanitaires et le risque toujours possible de propagation d'épidémies.

Aussi Bill Gates, le cofondateur de Microsoft devenu milliardaire et philanthrope, est-il en quête des toilettes du futur. Et la fondation qu'il a créée avec son épouse a récompensé mardi plusieurs innovations présentées lors d'une grande foire sur ce thème à Seattle, dans l'Etat de Washington.

Suite et Source

4 commentaires:

  1. Apres les vaccins:
    Bill Gates s’apprête à aller buter les enfants du tiers monde jusque dans les chiottes....

    RépondreSupprimer
  2. Waou ! Il est où ce merveilleux sous-bois ? Sûr, s'il était à côté de chez moi... j'y serai tout le temps et là, sûr sûr , assiduité à la méditation !!!

    le Bill = profit à n'importe quel prix....

    RépondreSupprimer
  3. Ce sous bois, c'est sûr, n'est pas en Bretagne !!!

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.