Bistro Bar Blog

jeudi 9 août 2012

La "médecine" de demain


Si vous êtes un peu dépressif ou pour éviter de gâcher vos vacances, évitez s'il vous plaît de lire cette traduction...

Médecine individualisée : la FDA a approuvé une micro-puce ingérable comme système de pistage

Susanne Posel
Occupy Corporatism
4 août 2012

La FDA (Food and Drug Administration) a approuvé un capteur digital ingérable qui peut faire un traçage de santé en affirmant que les patients ne prennent pas leurs médications régulièrement et ont besoin d'un appareil de traçage dans leur corps pour les aider dans leurs soins médicaux. L'industrie médicale de masse possède un terme pour ce nouveau type d'espionnage : la médecine individualisée.


Proteus Digital Health (PDH) a publié le Marqueur à Ingestion qui a déjà été approuvé en Europe. George Savage, co-fondateur et médecin-chef à PDH prétend que ceci marque l'entrée vers une nouvelle ère de médecine digitale qui ''changera le paradigme.''

Le marqueur, de la taille d'un grain de sable, peut être inséré dans un comprimé et ingéré pour contrôler le patient et sa santé corporelle. L'appareil peut réunir des mesures telles que le rythme cardiaque, la position du corps et l'activité. Le marqueur envoie un signal vers votre smartphone, qui transmet ensuite les données à votre médecin. Les données en temps réel concernant vos caractéristiques biologiques peuvent être transférées sans fil.

Eric Topol, généticien et cardiologue, professeur de génomique (Wiki : La génomique est une discipline de la biologie moderne. Elle étudie le fonctionnement d'un organisme, d'un organe, d'un cancer, etc. à l'échelle du génome, et non plus limitée à celle d'un seul gène.
La génomique se divise en deux branches :La génomique structurale, qui se charge du séquençage du génome entier ; La génomique fonctionnelle, qui vise à déterminer la fonction et l'expression des gènes séquencés en caractérisant le transcriptome et le protéome.)
à l'institut de recherche Scripps dit tout heureux : ''La validation de la FDA représente une étape majeure dans la médecine digitale.

Des comprimés directement numérisés, pour la première fois, conjointement avec notre infrastructure sans fil, peut s'avérer une nouvelle norme d'adhésion à une médication efficace et une aide importante à la gestion des maladies chroniques.''

Les transhumanistes du Projet Avatar 2045 (un article là-dessus sur le BBB à la date du 22 juillet 2012) soutiennent le marqueur. C'est un groupe de scientifiques russes qui travaillent pour la ''réalisation d'une possibilité d'un élargissement de la vie humaine par des moyens de technologie cybernétique'' avec comme fil conducteur le mariage de l'humanité avec une ''nouvelle culture'' basée sur la science.

En travaillant de concert avec des scientifiques internationaux, ils explorent la robotique anthropomorphique (l'intégration de l'homme avec la machine) tout en modélisant systèmes vivants et fonctions cérébrales par des transporteurs artificiels pour réaliser une immortalité cybernétique.

Les membres de l'élite cherchent les moyens de devenir immortels par la possibilité de joindre leurs esprits à des ordinateurs pour pouvoir vivre éternellement.

Le gouvernement américain, en recherche constante de nouveaux moyens de manipulation, a versé des fonds pour des micro-puces implantables qui pourraient surveiller les soldats et l'effet des conditions physique sur les champs de bataille.

Grâce à des implants cérébraux, ingérés dans une aspirine, des électrodes ''écoutent'' l'activité du cerveau et stimulent parfois une activité qui ''inspire'' vers une action ou une émotion. En réglant l'activité du cerveau par des neurones surveilleurs les scientifiques peuvent déchiffrer les pensées et implanter avec facilité des suggestions.

Dans le département Duke Neurogenetics au centre médical de l'université Duke, des étudiants de premier cycle mènent des expériences pour recueillir des informations sur les gens par des scanners cérébraux, des tests psy et des marqueurs génétiques. Cette étude est conduite par le Pr Ahmed Hariri, qui espère déverrouiller les mystères de la propension innée d'une personne à l'anxiété, l'alcoolisme et autres traits psychologiques définis.

Les sociétés de médicaments développent actuellement des substituts pharmaceutiques pour bloquer et briser les propensions d'addiction comme appoint de traitements psychologiques. Le but est de créer un test génétique détaillé de l'esprit.

Avec les sociétés pharmaceutiques qui louchent vers la fabrication bio-électronique, la médecine conventionnelle va peu à peu disparaître. Le traitement consistera en signaux électriques, surveillance du corps par des implants qui peuvent transmettre des quantités massives de données, aussi bien physiques que neurologiques, mais aussi en l'administration de médicaments sans la participation du patient. Concrètement, plus besoin d'avaler un comprimé, il vous sera administré par un appareillage électronique implanté.

Des millions et des millions de dollars sont dépensés pour faire évoluer les soins de santé vers des implants par micro-puces qui contrôlent aussi votre cerveau au nom de la guérison de maladies neurologiques par un déferlement sans fin de technologie qui pourrait tout simplement changer notre manière de penser.

L'épilepsie, le diabète et l'obésité peuvent se contrôler par un système de santé global avec des ''impulsions électroniques dans le cerveau plutôt qu'avec des comprimés ou des piqûres.'' Des signaux électriques contrôleront la fonction de l'organe (ou son problème) sous le couvert d'un besoin moindre de chirurgie ou de dépendance à des comprimés.

Sous la houlette de GlaxoSmithKline, le chef de recherche Moncer Slaouni déclare que ''le challenge est d'intégrer une fonction – par des interfaces cerveau-ordinateur, une science des matériaux, la nanotechnologie, du courant par micro-batteries – pour fournir un bénéfice thérapeutique.''

Lors de tests de laboratoire, des rats ont répondu conformément au plan ; montrer que l'implantation d'une micro-puce nerveuse a transféré une information au cerveau du rat. Quand le cerveau est endommagé, la micro-puce a pu faire exécuter au rat des fonctions qui n'auraient pu se faire sans l'implant.

Intel a produit des micro-puces qui collaboreront d'ici 2020 avec le cerveau humain par des ordinateurs et des téléphones cellulaires. En utilisant les ondes cérébrales, un ordinateur, un clavier, la télévision et les téléphones mobiles peuvent être contrôlés et mis en service.

Le géant de l'électronique IBM a des chercheurs qui étudient comment les ondes cérébrales s'ajustent à la fréquence d'un appareil électronique avec leur voisinage pour pouvoir perfectionner la science de la bio-informatique qui lira l'activité cérébrale par analyse de la reconnaissance faciale, les réponses aux émotions et schémas de pensée, pour le ''bénéfice'' de la technologie.

SOURCE

Traduit par Hélios

17 commentaires:

  1. et je suppose que cela rapportera aux industriels....

    RépondreSupprimer
  2. Choix automatisés = Consciences électroniques = Humanoïdes, la nature détrônée au profit de la création humaine limitée par la cupidité !
    Fêh.

    RépondreSupprimer
  3. La bêtise humaine étant sans limite !!!!!

    On a de bons jours devant nous !!!

    Alan

    RépondreSupprimer
  4. :)... Coucou de la plage, du cote de begmeil....

    Il y a aussi de bon coté je trouve a ce type de decouverte... Je pense au pedophiles regulierement relacher dans la nature sans reel suivi therapeutique... C'est un peu comme un bracelet electronique qui en plus d'indiquer la localisation permettrais de savoir si le traitement est pris comme il faut...:(
    Mon fils a une legere hemiplegie au niveau de la main droite, la formidable equipe qui le suit, l'aide, et nous aussi, est en train de rechercher au niveau de son bras ce que l'on apelle le muscle ressort....le but etant de lui faire des injections de toxine botulique....??!??...par un chercheur francais sur ce type d'handicap...
    Et bien je peus vous dire qu'a notre niveau nous serions pret et lui surtout a y mettre un peu d'electronique....:)...comme luke skywalker...:)
    Voila juste mon avis sur ce que l'on recupere de bon a l'issue de recherches peut etre farfelues...:)
    Bon vent et une pensee a ceux qui ne peuvent pas profiter pleinement du beau temps....
    Jerome

    RépondreSupprimer
  5. Le problème n'est pas la vertu de cette technologie, c'est qu'il y aura toujours des crottés pour l'utiliser contre l'humain, pour son contrôle. ces cochonneries-là sont toujours vantés sous leur beau jour, mais grattez un peu et vous verrez le RÉEL BUT de ces technologies.

    RépondreSupprimer
  6. J'ajouterais que la médecine chimique et électronique c'est de la merde. Ça n'existe que pour faire des profits.

    RépondreSupprimer
  7. La bionique va tous nous bioniquer
    Et les nanotechnogourbies aussi
    http://www.internetactu.net/tag/nanotechnologie/

    RépondreSupprimer
  8. Grâce à des implants cérébraux, ingérés dans une aspirine, des électrodes ''écoutent'' l'activité du cerveau .............wouai j'veux bien, mais ça n'est pas clair !!!
    Un implant...c'est implanté ! pas ingéré ! Si un nano est possible d'être ingéré, faut qu'il voyage en passant les parois, estomac... migre dans le sang, wouai, mais arrivé ....où....il faut que le nano futé avec ses petites mains et ses petits pieds se dise "- ah, me voilà arrivé...dans le cerveau, sur le méandre X , faut que je m'implante ! "
    Trop de "crottés" comme il est dit ! Des ondes, encore des ondes...; on ne sait pas encore l'impact des portables... j'imagine un cerveau, avec son copain le nano, qui grille en écoutant son portable...; LOL ! ça va être marrant le futur humain ! sera t'il encore "humain" ?

    RépondreSupprimer
  9. bleu ou rouge???
    aux cas ou,si,1 jour ,un truc essaye de me mettre un implant sous la peau...qu'il le fasse pendant mon sommeil,sinon...
    je lui parlerais jardinage au début,,,
    jp31

    RépondreSupprimer
  10. science sans conscience...apologie de la technologie...recherche à but hautement lucratif...FUCK !

    RépondreSupprimer
  11. Allez hop, au boulot:
    http://www.dailymail.co.uk/news/article-2183858/All-presidents-bar-directly-descended-medieval-English-king.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas le temps de traduire, désolée, sauf si Chantalouette veut le faire...

      Le fait que l'ancêtre (en 1215) de toute la lignée était anglais, prouve bien que les USA appartiennent au royaume d'Angleterre. Le nid de l'élite mondiale se trouve là, niché au coeur de la City.

      Supprimer
    2. Chantalouette va le traduire.

      Supprimer
  12. ...Serait-ce pour nous "avoir" complètement sous contrôle?...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a tellement et de plus en plus d'occasions de nous mettre sous contrôle...Très subtilement, nous devenons de plus en plus cernés.

      Voilà pourquoi je publie ce genre d'articles pour avoir les yeux ouverts sur la réalité de notre monde d'aujourd'hui, même si on se demande comment y survivre avec un maximum (ou minimum) de liberté.

      Supprimer
    2. Merci de nous tenir au courant, nous devons absolument OUVRIR NOS YEUX ET NOS OREILLES....

      Supprimer
  13. L'épilepsie, le diabète et l'obésité peuvent se contrôler par un système de santé global avec des ''impulsions électroniques dans le cerveau plutôt qu'avec des comprimés ou des piqûres.'' Des signaux électriques contrôleront la fonction de l'organe (ou son problème) sous le couvert d'un besoin moindre de chirurgie ou de dépendance à des comprimés.

    Le diabète et l'obésité "ON" sait les guérir naturellement et (malheureusement) sans produits chimiques, ni comprimés, ni artefacts divers, donc sans rapports financiers prolongés et volumineux.
    Pourquoi vouloir se couper de toutes ressources devrait se dire les patrons des labos ?
    Que se cache-t-il derrière tout cela sinon une recherche de pouvoir.
    HEUREUSEMENT.... les zélites se font aussi "la guerre du pouvoir" entre eux, autrement nous ne serions pas là en train d'en parler !

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.