lundi 17 janvier 2011

Une info de Jean-Paul Jaud

Reçu ce soir par mail l'info suivante, parue dans le journal Sud-Ouest aujourd'hui.


Un viticulteur meurt d'une "maladie professionnelle" due aux pesticides

Yannick Chénet avait témoigné dans le film "Severn" de Jean-Paul Jaud sur les dangers liés aux pesticides

Yannick Chénet, 45 ans, viticulteur à Saujon (Charente-Maritime) s'est éteint samedi soir des suites d'une leucémie reconnue comme maladie professionnelle par la Mutualité sociale agricole. Il avait notamment témoigné dans le film "Severn" de Jean-Paul Jaud sur le danger des pesticides.
Dans ce long métrage, Yannick Chénet livrait un témoignage poignant sur sa maladie : " Les produits qui m'ont empoisonné et ceux qu'on me donne pour me guérir sont fabriqués par une seule et unique firme."

3 commentaires:

  1. « Nos enfants nous accuseront » film de Jean-Paul JAUD
    Et pour la plupart il nous restera à baisser la tête face à ces accusations…

    Pour ne pas perdre tout optimisme je vous suggère l’un de ses films de bonheur tourné dans les Pyrénées en vallée du Louron, vers les lacs de Caillauas et Pouchergue ayant obtenu plusieurs grands prix dans divers festivals.
    « Des images d’une grande qualité artistique. Un documentaire plein de poésie, de tendresse et d’humanité, filmé comme une symphonie » écrivait à l’époque Le Monde.

    Korrigan

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir,

    Tout ces jeunes agriculteurs que l'on force aux rendements .....

    Toujours plus et plus vite!

    C'est malheureux.

    Léa.

    RépondreSupprimer
  3. bonjour je viens de voir les extraits du film et je suis entierement d accord sur ses propos
    moi meme je fais attention a l alimentation les enfants sont bien plus fragiles qu on étais nous meme enfants qu est ce qu on attend pour reagir manger sains manger moins mais mieux prends le temps de faire nous meme regarder les compositions des produits acheter des produits bio manger des choses de saison ne pas prend de medicament a tord et a travers d ailleurs aujourdhui le scandale commence avec certains medicaments mais ce n ai qu a debut et j espere que les médiats vont rechercher profondement pour denoncer tout ça

    RépondreSupprimer

JE RAPPELLE QU'IL Y A UNE MODÉRATION DES COMMENTAIRES. TOUS CEUX À VISÉE PUBLICITAIRE PARTENT DIRECTEMENT À LA POUBELLE !