samedi 29 janvier 2011

L'énigme de Nazca

Voilà un site qui me fascine depuis mon enfance.


Ces lignes énigmatiques et mystérieuses furent découvertes par hasard en 1939 par l'américain Paul Kosok au cours d'un survol de la région alors qu'il travaillait sur les réseaux d'aqueducs. Parmi l'entrelacs de lignes géométriques de taille gigantesque qui s'y trouvent, on a identifié 18 figures animales gravées dans le sol, dont un singe, une araignée, des oiseaux, un lézard et un chien. Certaines lignes et dessins franchissent même des vallées et des montagnes, comme l'étrange " homme-hibou " ou homme extraterrestre.
La situation de ces lignes géantes au milieu du désert aride qui n'enregistre que de très faibles précipitations annuelles a permis que ces lignes soient protégées de l'érosion et des outrages du temps.
L'existence des lignes de Nazca pose plus d'une question, mais la première qui vient à l'esprit est sans doute la suivante : puisqu'il est impossible de les observer à même le sol, pour qui furent-elles tracées et par quels moyens ?
On ne réussit pas à dessiner parfaitement des figures dans la taille varie entre 50 m et 300 m de façon fort approximative. Ces dessins sont donc le résultat d'un long travail méthodique et très précis. Les pierres naturelles qui reposaient sur le sol furent soigneusement enlevées, et le sillon ainsi formé fut bordé par certaines d'entre elles afin d'accuser davantage son relief.
Plusieurs ont tenté d'élucider le mystère qui entoure toujours ces étranges géoglyphes. Malgré tout, les questions fusent de partout et les réponses sérieusement documentées se font rares pour ne pas dire inexistantes. Depuis la découverte des lignes, certains, à court d'arguments, ont même avancé qu'elles sont le résultat de l'intervention d'extraterrestres.
Les années se suivent et les lignes de Nazca continuent à stupéfier les touristes et à déconcerter les historiens. Leur message est peut-être inscrit dans le sol, mais le désert refuse toujours de dévoiler ses secrets.




Une équipe japonaise vient de découvrir deux autres géoglyphes à Nazca :

Mercredi 19 Janvier 2011
YAMAGATA
Une équipe de chercheurs japonais a annoncé mardi avoir découvert deux nouveaux géoglyphes sur le plateau de Nazca, site enregistré au patrimoine mondial de l'UNESCO pour ses lignes et géoglyphes géants.
L'équipe, dirigée par Masato Sakai, professeur à l'Université des Lettres et des Sciences sociales gérée par l'Etat de Yamagata, a déclaré que les géoglyphes nouvellement découverts semblent représenter une tête humaine et un animal.
En 2006, la même équipe avait annoncé la découverte d'environ 100 nouveaux géoglyphes sur le plateau de Nazca, de nombreux étant en forme de lignes droites et triangulaires.
Le chef de la Faculté Yoichi Watanabe a déclaré que les nouveaux géoglyphes ont été trouvés à environ 10 kilomètres au nord de Nazca où se situent les géoglyphes géants d'animaux, de poissons et d'insectes. Un temple est situé à proximité du site des nouvelles découvertes.
''Il est rare de trouver des géoglyphes d'êtres vivants dans cette partie du plateau,''a déclaré Watanabe.
Il a dit que le géoglyphe de ce qui semble être une tête humaine mesure autour de 4,20 mètres de long et 3,10 mètres de large et que les chercheurs ont confirmé que des éléments ressemblent à deux yeux, une bouche et l'oreille droite.
Une analyse de la terre cuite découverte à proximité du site indique que le géoglyphe de la tête humaine a été créé dans la période de la civilisation Nazca tôt ou même avant. La civilisation Nazca a prospéré aux environs de 200 avant JC à 600 après.
L'autre géoglyphe qui semble être un animal mesure environ 2,70 mètres de long et 6,90 mètres de large. On ne sait pas quand il a été créé.
L'équipe japonaise a commencé des études sur le site du plateau de Nazca en août 2010 avec l'autorisation du Ministère de la Culture du Pérou.
Les deux nouveaux géoglyphes n'ont probablement pas été identifiés lors des relevés aériens en raison de leur petite taille, a déclaré Watanabe.
Il a également déclaré que l'équipe a déposé un rapport sur les nouvelles découvertes au Ministère de la Culture péruvien, et qu'elle se penchera sur les relations entre les géoglyphes découverts et le temple voisin.
Nazca est situé sur la côte sud du Pérou, à environ 400 km au sud de Lima. Les lignes et géoglyphes de Nazca et des pampas de Jumana ont été ajoutés à la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en 1994.
Les lignes, qui ont été gravées entre 500 avant JC et 500 après, sont parmi les plus grands mystères de l'archéologie en raison de leur nombre, de leur forme et de leur taille. Les lignes et géoglyphes couvrent environ 450 km ².
Traduit par Hélios
SOURCE 

3 commentaires:

  1. Coucou,

    C'est fascinant! Nous sommes bien peu de chose ....


    Bises, Léa.

    RépondreSupprimer
  2. Coucou Léa,
    bien d'accord avec toi nous sommes petits a coté de tout çà,
    j'espère que tout va bien pour toi
    bises
    Chantal

    RépondreSupprimer
  3. http://www.dailymotion.com/video/x20mwef_sur-la-piste-des-nazcas_webcam

    RépondreSupprimer

JE RAPPELLE QU'IL Y A UNE MODÉRATION DES COMMENTAIRES. TOUS CEUX À VISÉE PUBLICITAIRE PARTENT DIRECTEMENT À LA POUBELLE !