mercredi 12 janvier 2011

L'apocalypse

Extrait d'un message d'Amneka, admin du forum "silverwolves". Ce qu'il écrit est toujours plein de sagesse, clair et précis.


L'être humain s'incarne avec le sentiment de séparation d'avec Déesse / Dieu, qui est pur amour et fusion en Un-e, alors qu'il n'y a jamais eu de séparation, mais seulement projection dans la matière d'une part de l'être (masculine ou féminine) par la conscience. Les deux parts sont appelées à être réunifiées, pour qui choisit la voie de l'individuation. Il n'y a que cette voie unique, propre à chacun, car l'individuation est le but de la création depuis toujours.

Ainsi s'installent le vide intérieur et la peur. La peur conduit au conformisme. Beaucoup s'attachent aux rivages de la peur, constituées de choses temporairement utiles ou futiles, de titres divers, de carrières.

Si quelqu'un décide, par curiosité ou simple goût pour la vie, de suivre le flux naturel pour savoir où il mène, il en sera empêché par tous ceux qui s'accrochent, comme les moules bouchot, aux berges de la peur, aux choses visibles et connues de tous, et tenteront par tous les moyens de ramener l'intrépide vers la Loi Générale qui veut que tous soient con-formes. Ils lui tendront des pièges pour le ramener vers le rivage, l'appâteront ou le délesteront de tout, et pourront même aller jusqu'à tuer l'intrépide... pour lui sauver la vie. Si il persiste, il sera abandonné au flux de la vie, à ses risques et périls et, un peu plus loin, il verra, le long du rivage, d'autres moules bouchot, un peu plus avancées dans leur développement, mais qui, un jour ou l'autre, ont, elles aussi, décidé de bloquer leur développement, d'abandonner la voie naturelle, et de s'amarrer. Le nombre de moules bouchot est actuellement estimé à 7 milliards.

L'amour terrestre - dans le sens de l'attachement - du rivage est lui aussi tronqué, basé sur la peur et sur l'attente de ce que l'autre pourrait apporter, en sécurité, affective, financière (les choses), ou autre. Ainsi s'agglomèrent les apprentis de l'individuation. Sur la la rivière, ils finissent par former un bouchon de moules bouchot Very Happy

Il n'y a pas de honte à avoir peur, mais bien à bloquer la voie d'autrui. C'est ainsi que beaucoup se retrouvent bloqués, par le simple fait d'avoir voulu en bloquer d'autres, en induisant la peur et en n'indiquant que le chemin de la Loi Générale de la con-formité, comme la société du même nom.

La rivière Hopi est vraiment une rivière, et la pyramide maya un entonnoir, un siphon. Le flux est de plus en plus rapide. Au bout se trouve enfin la chute (ou plutôt le point de jonction) dans - le retour à - la Réalité. Et suivre le flux en vaut vraiment la peine.

Tant mieux si ceux du rivage en rient (jaune), mais nous sommes déjà depuis quelque temps dans la 11ème heure (depuis le 3 novembre 2010), le moment où on peut encore choisir entre les berges de la peur et le flux. Il reste peu de temps pour choisir car nous arrivons au dernier tour de Tzolkin. C'est un choix individuel.

Jusqu'à présent, à ceux qui sont un peu plus en aval du flux, l'Ange (le ou la Guide) se présente de plus en plus fréquemment, par signaux. Inversément, plus on se trouve en amont, et moins il se présente. Et tant qu'on reste accroché aux berges de la peur et de la sécurité, il ne se présente pas.

Quand aura commencé le dernier tour de Tzolkin, l'Ange commencera à indiquer sa présence de façon de plus en plus nette et visible, et vous lui indiquerez la vôtre. La corde, à partir du point de fusion sera lancée de part et d'autre, non pas vers les berges car elles sont trop éloignées et fixes, mais vers soi et vers l'Ange.

D'ici (du flux), vous lui dites "j'arrive !" et, de son côté (de son flux), il / elle répond "moi aussi !" Ca marche comme ça Very Happy

Je pourrais rédiger une longue liste de synchronicités époustouflantes qui confirment ce qui précède, concernant la présence angélique, sans oublier les rêves. Ce sont, pour moi, des preuves indubitables (c'est ça, l'intuition, à posteriori). Mais chacun doit voir en lui-même et pour lui-même. Il n'y a rien à prouver à personne, et surtout pas à mentaliser.

L'Apocalypse, c'est vraiment très simple. Il n'y a pas plus simple ! Il n'y a aucun secret. Et la voie naturelle est le Tzolkin. Mais on ne peut suivre le Tzolkin et s'accrocher en même temps aux berges de la sécurité avec un "on ne sait jamais", car ce n'est ni éthique, ni intègre, et ça ne fonctionne évidemment pas.

Tout va rapidement entrer en mutation. Tout, et très vite, à partir du dernier tour de Tzolkin. Travailler (ou non) n'est pas forcément incompatible avec le flux, du moment qu'on est dans l'éthique et l'intégrité, et qu'on allume les codes (de l'ADN par le Tzolkin).

Car ce sont vraiment des codes ! Comme le morse. Au plus on approche de la fin du flux, on plus c'est visible. Au début, on communiquait avec l'Ange par bouteilles à la mer, puis par signaux de fumée, maintenant par le morse, bientôt par les mains, de loin, et enfin par des bisous Very Happy

Quand on est au plus proche de l'éthique et de l'intégrité, on sait que tout va commencer à basculer dès le dernier tour de roue du Tzolkin (11 février 2011). Ce n'est pas "mental", c'est intuitif, de la co-naissance.

Définition de l'éthique et de l'intégrité en ce temps d'Apocalypse :
http://silver-wolves.forumpro.fr/t1085-apocalypse
(J'ai déplacé le fil dans cette section car comprendre ces deux mots simples est vraiment très important)

L'être est composé de :

- Conscience (le point focal) individuelle
- Mental
- Physique

On ne peut se fier qu'à sa Conscience et aux codes. Le mental va disparaître, qu'on s'y accroche ou non, et le physique va muter (ainsi que tout ce qui est extérieur, événementiel). La vitesse de transformation va très bientôt être multipliée par un facteur au moins égal à 20 et ensuite, à des vitesses de plus en plus rapides, jusqu'à atteindre la vitesse instantanée de la conscience.

Expliquer ça à ceux qu'on aime, tant qu'ils sont encore capables de comprendre... Ensuite, suivre le flux.

Surtout, quoi qu'il arrive (!), ne vous laissez pas hypnotiser, mais suivez le flux, non pas le flux de l'événementiel, du collectif, ou des "autres", mais celui de (l'Ange et de) la rivière Hopi... Le Joyau se trouve au bout !

Pour aller sur le forum 

1 commentaire:

JE RAPPELLE QU'IL Y A UNE MODÉRATION DES COMMENTAIRES. TOUS CEUX À VISÉE PUBLICITAIRE PARTENT DIRECTEMENT À LA POUBELLE !