12 avril 2012

"SHTF" : Guide de survie pur et dur (Première partie)

Trouvé sur un site anglo-saxon. SHTF (traduction : "On n'est pas dans la merde") est un site qui donne des pistes générales basiques en cas de coup dur. 
Traduction par Chantalouette et moi-même.
Lecture à garder dans un petit coin de sa mémoire, au cas où...


4 Avril 2012

25 compétences à acquérir pour survivre au cauchemar à venir.

De nos jours de nombreuses personnes sont tout à fait conscientes que le monde dans lequel elles vivent est ''mal barré''. En plus de la composante géophysique qui “semble” aller de travers et qui n’est peut être qu’un cycle planétaire, il y a plein de catastrophes d’origine humaine qui rôdent à l’horizon. Jamais la planète n’a eu autant d’habitants que maintenant et plus il y a de monde, plus il y a de compétition pour les ressources. Il y a davantage de pays qui recherchent des dispositifs nucléaires qu’auparavant, avec des avancées technologiques qui sont plus faciles à fabriquer qu’avant. Des armes biologiques et chimiques sont également plus faciles à fabriquer grâce aux bonds technologiques en lien avec les ordinateurs. Les marchés du pétrole sont plus serrés à cause de pays comme la Chine et l’Inde et leurs besoins croissants en énergie pour alimenter leurs économies en plein développement, et les nouvelles découvertes de champs de pétrole ne suffisent pas à les approvisionner. La débâcle de l’économie mondiale n’a pas besoin d’être présentée. En résumé, de très mauvaises périodes pourraient et frapperont probablement à votre porte. Sauf si vous et votre famille prenez cette possibilité très au sérieux, si et quand quelque chose de vraiment affreux se produit, vous pourriez vous retrouver dans les grands chiffres des statistiques.

De nombreux sites survivalistes donnent d'excellents conseils et informations sur la survie qui peuvent vous aider pendant une période de temps limité quand la vie de tous les jours sera totalement désorganisée. Cependant, que fait exactement une personne SI la société dont la plupart de nous sommes trop dépendants, n’arrive pas à se remettre sur les rails pendant une longue période ou peut-être jamais ? Et SI la civilisation implosait et ne commençait à revenir qu’après plusieurs siècles ? Si vous regardez certaines idées que les gens ont sur la survie lorsqu’on les interroge à la TV, vous pouvez vous demander ce que pensent vraiment ces gens. Les personnes qui se sont préparées pour les problèmes mondiaux sont tristement prêtes à n’importe quel désastre pendant quelques jours au mieux. Une dame pensait qu’avoir une lampe électrique était une préparation. Même ceux qui ont investi dans des réserves de nourriture pour plusieurs années, ont besoin d’acquérir des compétences basiques et de les intégrer pour améliorer leurs chances de survivre dans une situation difficile à long terme.

Voici 25 suggestions concernant les compétences de survie qui seront nécessaires dans le cas où un cauchemar vengeur frapperait la civilisation humaine. Chacune de ces 25 compétences peut constituer un article complet expliquant comment l’acquérir et l’enseigner. Alors un simple résumé sera fait pour éviter les pages de description. D’autres informations peuvent être obtenues dans les livres survivalistes et les articles sur chaque sujet. Les situations et approches personnelles d'un chaos (en anglais ''shits hits the fan'', SHTF, traduit populairement par : ''quand on se retrouve dans la merde'') seront très différentes, mais les bases seront là pour tout le monde. L’objectif principal est d’encourager les gens à apprendre et pratiquer ces compétences de survie afin que lorsqu’un cataclysme surviendra, ils puissent mieux y faire face et se sortir de cette tragédie humaine.

1.Préparez vous au pire. Les individus peuvent toujours espérer le meilleur, mais ce qui manque à la plupart de ceux qui se préparent, c’est qu’ils n’arrivent même pas à imaginer que quelque chose de vraiment affreux puisse arriver. Beaucoup trop de personnes qui se préparent pour les désastres n’arrivent pas à discuter avec leur famille et leurs amis d’une horrible calamité et de ce qu’ils devraient faire si elle se manifestait. Ce déni conduit à ne se préparer que pour deux semaines. Pour eux, il y a toujours ce gouvernement ou d’autre filets de sauvetage, qui les attend quand ils auront épuisé ce qu’ils ont préparé.

2. Apprenez à entraîner votre conscience à l'inattendu. Des choses bizarres arrivent souvent et il y a des événements qui vont surprendre même les survivalistes les mieux entraînés. Beaucoup de gens vont se préparer et s’entraîner pour toutes sortes d’horreurs, ce qui est une bonne préparation. Cependant, il rode toujours la possibilité de quelque chose de tellement étrange et curieux que cela choque pratiquement tous le monde. En anticipant cette éventualité par la pensée, avant qu’elle ne se produise, vous conditionnez votre conscience à l’accepter. S’entraîner pour quelque chose d’étrange peut être fait à travers d’autres personnes dans votre cercle d’alliés qui va soudainement imaginer des scénarios.

3.Apprenez à vivre de peu. C’est s’entraîner pour les moments de vache maigre. Si une personne veut éviter le choc de passer d’une vie aisée à une vie de rationnement, c'est maintenant le moment de s’habituer. Nous considérons tellement de choses comme acquises - les commodités modernes - cela devient une habitude d’allumer la lumière et de se connecter sur internet, la TV, le téléphone cellulaire, sans même penser que cela pourrait être effacé en un instant. Nous ouvrons le réfrigérateur et il y a de la nourriture, ou on peut mettre de la nourriture précuite dans le micro-onde pour la réchauffer. Nous allons au supermarché et nous nous procurons ce dont nous avons besoin. Nous avons des distractions à portée de main. Si cela disparaît, comment les gens feront-ils face ? De manière affreuse s'ils n’ont pas appris à s’en passer pendant au moins une partie de leur vie. Chaque jour « un moment sans » ce qui nous semble indispensable et qui pourrait disparaître , aidera beaucoup à nous préparer si cela doit disparaître subitement.

4.Trouver des motivations personnelles pour continuer. Quand cela semble sans espoir après un méga épisode de chaos, avoir une raison concrète de se battre et de continuer est une nécessité absolue, afin de ne pas abandonner. Beaucoup de gens penseront, « à quoi bon » ? Et arrêteront de tenter de survivre. L’enfant de quelqu’un assis à coté d’eux, un parent, un frère, un époux, un ami, quelqu’un qui est important pour vous, peut être une inspiration pour continuer. Cela peut être simplement le désir de vivre qui aide à passer le cap. Trouver des raisons personnelles pour survivre et se battre est si important.

5. Capter le monde et les désastres potentiels en vue. Quand vous pouvez anticiper, vous avez moins de risques d’être pris au dépourvu. Le minutage est essentiel. Un individu qui peut se « barrer » avant que quelque chose ne se produise sera en avance sur le troupeau. Alors que prédire l’avenir est probablement improbable, voir une situation se développer et agir en fonction avant qu’elle ne se produise peut sauver la vie. En suivant les informations mondiales avec vigilance, vous pouvez voir des choses que d’autres ne verront pas. En devenant plus informé sur les sciences de la Terre, si vous habitez une région sensible aux désastres géophysiques, cela peut vous aider. Le vieil adage disant que « savoir c’est pouvoir » est très vrai, mais la connaissance est aussi une partie de la survie et plus vous en avez, plus vous avez de chances de survivre.

6. Faites des plans et tenez vous-y. Après un désastre, votre esprit va faire la course comme une voiture sur un circuit automobile. Planifier à l’avance et avoir écrit les mesures à prendre faciliteront la vie quand çà sera le SHTF (le chaos). Votre plan personnel est SEULEMENT ce qui convient le mieux à ce que vous allez faire pendant et après le désastre. Les gens devraient aussi avoir un plan de rechange, un PLAN B et C et D au moins si rien ne semble se passer comme prévu. Les approches hasardeuses des conséquences de catastrophes sont comme des poulets courants sans tête.

7. Connaître vos réactions. Certaines personnes peuvent tout simplement ne pas faire face au stress, elles restent figées sur place et la panique les submerge. Tout le monde réagit au stress et à la peur de manière différente, et même les plus calmes peuvent être paralysés par la peur. Trouver des solutions avant que quelque chose ne se produise et tenter d’y faire face est essentiel. Les gens ont des niveaux de tolérance remarquables aux mauvaises périodes et la plupart peuvent trouver en eux ce qui est nécessaire pour survivre. N’importe quelle phobie ou crainte est habituellement mieux gérée si on l’anticipe. Le premier pas c’est de reconnaître que ces désastres peuvent arriver réellement et alors y réfléchir et écrire les solutions trouvées pour y faire face. En parler avec quelqu’un d’autre n’a pas de prix.

8. Comprendre la psychologie de personnes désespérées. Ceci est difficile. Après un événement SHTF, les gens vont tout simplement devenir fous. Ce voisin qui savait faire face à des urgences mineures sera peut être celui qui viendra frapper à votre porte avec des yeux exorbités en vous demandant vos réserves car il ne s’est pas préparé du tout. Quelqu’un dans votre propre groupe de survie peut se transformer en zombie. Des périodes inattendues font ressortir le pire chez les gens et les gens devraient se préparer à cette éventualité. Vous-même pourriez perdre le nord.. Là encore, se préparer vous aidera si cela devait arriver. Vous espérez toujours que les désastres feront ressortir ce qu’il y a de mieux chez les autres, mais souvent ce n’est pas le cas.

9. Soyez malins et inventifs. Quand le monde tombe en ruines autour de vous, il n’y aura probablement personne pour réparer ce que vous avez, ou un endroit pour le remplacer. Vous devrez soit vous en passer, soit le réparer vous-même, ou bricoler quelque chose qui fonctionnera. Beaucoup de choses peuvent être apprises en vous entraînant à ne pas utiliser les outils électriques et en utilisant seulement des outils à mains et ce que vous pouvez trouver dans les pièces détachées. Savoir utiliser des trucs qu’on trouve chez les ferrailleurs permet de fabriquer des objets uniques qui fonctionnent sera un talent nécessaire que vous devrez maîtriser quand la société s’écroulera.

10.Conditionnez-vous à avoir une mentalité de survivaliste. Des sans abri deviennent experts à découvrir des outils de survie dans ce que les autres considèrent comme des déchets. L’art de fouiner deviendra une corvée que les gens devront faire pour trouver ce dont ils ont besoin. Cette bouteille par terre après une catastrophe peut être utilisée pour beaucoup de choses notamment contenir quelque chose qui vous servira. Les gens doivent d’abord réfléchir à l’utilité que peuvent avoir certains objets. Des gens sans domicile fixe sont devenus très doués pour çà en période stable, mais tout le monde devra apprendre cela en période de cauchemar

11. Savoir où aller. Si on a l’intention d'aller ou de venir pour un endroit plus sûr, ils est bon de savoir prendre position et rester. Le transport est une question très importante à considérer et les moyens de pouvoir arriver là où on projette d’aller. Le carburant sera très important car il détermine la distance que l’on peut parcourir. Ce que tout le monde doit comprendre c’est comment lire une carte. Vous n’aurez probablement pas de système GPS pour vous guider et la bonne vieille carte sera peut être la seule façon de savoir où vous allez. Comprendre les cartes topographiques est aussi un point-clé.

12. Apprendre comment garder de la lumière la nuit. Une des situations les plus déprimantes est de passer la nuit dans une quasi-obscurité. De plus, ne pas pouvoir voir la nuit est dangereux. Apprendre à faire des bougies est une compétence qui vaut la peine d’être acquise. Des graisses et d’autres huiles brûleront et peuvent être obtenues dans la nature. Des chargeurs de piles solaires de longue durée pour les lampes de poche et des éclairages sur batterie à LED sont une autre option.

À SUIVRE

31 commentaires:

  1. Je ne vois pas ce que ce texte apporte !!!!!

    rien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien, je te souhaite, cher anonyme, de ne pas avoir à vivre un SHTF !

      Supprimer
    2. Traduit donc la suite au lieu de perdre ton temps à répondre à des trolls! :D (humour) ;-)

      Moi je trouve qu'il est tres interressant ce texte, car il permet de reviser certaines chose. Et puis c'est pas finit.

      Supprimer
    3. il est plain de bon sens! Il pourrait permettre dès aujourd'hui à beaucoup de se remettre les pieds sur terre et nous obliger à penser - ne serait ce qu'à cela: que la fée tout éléctrique (et toutes ces dérivées... ouilla aïe aïe) ne sera pas ad vitam aeternam- que quelques soient les raisons nous ne pourrons continuer à vivre ainsi,accidentelles ou non.
      Et si nous vivions selon ces principes on stopperait même la catastrophe écologique que nous provoquons à grands pas... on rejondrait les décroissants mieux vaut s'y habituer maintenant!

      Supprimer
  2. Dans la même ligne...http://lesurvivaliste.blogspot.fr/
    ...trés bien le gars qui tiens ce blog, pleins des conseils...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ces conseils deviennent de plus en plus nécessaire et urgent à appliquer au fil du temps qui passe. La plupart le comprendrons trop tard...


      Comprendre l'empire et y survivre :
      http://www.dailymotion.com/video/xpzxke_soral-san-giorgio-comprendre-l-empire-et-y-survivre-partie-1_news?start=3#from=embediframe

      Supprimer
    2. Merci Anonyme pour le lien "lesuvivaliste". Génial ! et tout est parfaitement dit,ainsi que sur les armes, les couteaux.... très sérieux ce lien ! re merci ! Ce n'est pas la 1ère fois que tu indiques des liens bien ! prends un pseudo...c plus sympa ;-)

      Supprimer
    3. merci très intéressant mais quand on voit ne serait ce que l'article sur les cuves de stockage de l'entrepôt de la centrale nucléaire de Hanford dans l'Etat de Washington où avec un réservoir fuyant dégage 1000 Litres de déchets radioactifs par an.et cela depuis 2005... et qu'il contient plus de 1 600 000 litres de matériel radioactif.
      on se dit oui merci pour les conseils mais aussi vite luttons contre le nucléaire!!! et là... on n'y pens emêm pas
      je crains que face à des catastrophe d'envergures les solutions individuelles soient certes utiles pour les quelques survivants mais que l'on devraitaussi s'attaquer à empêcher la folie humano energétique à se propager!

      Supprimer
    4. J'ai lu quelque part que des Japonais qui pratiquaient Amaroli avaient pu résister aux effets néfastes de la radioactivité suite aux très "sympathiques" et "démocratiques" ("gentiment démocides" ?) lachers d'Enola Gay et consoeurs.. Pisste à suivre lol... Bon petit goût de bouillon, avant la tasse qu'on veut nous faire boire :) Good game les amis, SHTF a déjà commencé ^^

      Supprimer
  3. Merci Beaucoup , je l'enregistre et l'imprimerai .

    RépondreSupprimer
  4. Merci à vous les "filles" de nous ré-indiquer le chemin de temps à autre.
    Car quoique en pensent certains, beaucoup y resteront .

    Humour :
    Grand titre dans un journal:

    Un homme sur deux à périt dans la catastrophe!

    ... et les femmes ?
    ¤¤¤¤

    RépondreSupprimer
  5. Bigre, j'ai dit la vérité, sur le blog du "lesurvivaliste" que je suis accro à BISTRO BAR BLOG ! Bises à toutes et tous ♥

    RépondreSupprimer
  6. Bonsoir,

    Hélios, coucou,

    Mon commentaire posait "problème"? Dit moi ...

    Léa est en trop? Pas de souci. :)

    Bien a toi,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou, Léa,

      je ne sais pas de quoi tu parles, de quel commentaire il s'agit. Il n'y en a aucun de toi dans les "spams" et je n'en supprime qu'exceptionnellement et sûrement pas les tiens !

      Alors, dis-moi quoi (comme on dit dans le chnor).

      Supprimer
  7. Hélios, merci,

    Le commentaire. Ce n'était pas important. :)))

    Hélios, tu sais combien j'apprécie ton blog, ton remarquable travail ainsi que tout ceux qui font de même, merci à vous tous et toutes, mais je crois que j'ai perdue ma langue pour les sujets graves. Pas de déni, y vois assez clair, mais plus les mots. Ou si peu. Qu'ajouter à tant de douleur?

    Je reste avec vous tous, mais ... moins.

    Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien, ou très peu, mais assez pour (tenter de)faire ce qu'il y a faire. Au mieux. Pas besoin de te faire un dessin. ;) La limace bleue, tu t'en souviens? Bref, vais pas conter toute ma vie! :)

    Que les formidables informateurs de coeur continuent à oeuvrer et ouvrir les yeux. Léa c'est plutôt sur le terrain, pas pour elle, pour les autres, Léa plus besoin de rien ...

    Ne sais pas lire l'avenir, mais quoi qu'il advienne, créer des bulles vertes de bonheur et d'entre aide est le meilleur des gestes à accomplir, pour tous, quatre pattes, deux pattes, plus, sans pattes, (ohoooo, ma limace chérie, quelle choupinette, celle là! :), ailés, plumés, et notre si belle planète. Des réseaux hors socièté. C'est l'unique solution valable. Vraies valeurs et bonnes volontés. Sages comme des colombes, et rusés comme des renards(serpents). "Ils" s'attendent à la violence, ils auront la ruse! Bien plus efficace... destabilisant. Ce n'est que mon opinion.

    Belle soirée, et gros poutoux, à bientôt, Léa.

    RépondreSupprimer
  8. Coucou Léa
    Bien d'accord avec toi, entre autre avec le dernier paragraphe, çà permet d'avoir une longueur d'avance.
    Bon weekend (ici de la pluie , de la pluie, ta limace serait heureuse)
    Plein de poutoux d'Auvergne

    RépondreSupprimer
  9. Pas mal de parieur n'ose pas miser en Bourse. Le monde des options binaires leur semblent trop compliqué et peu sont au courant que les probabilités de remporter la mise avoisinent les 50%. Voila pourquoi les Traders et Brokers du monde entier s'en mettent plein les poche assez couremment avec la Bourse en ligne.
    Review my homepage - Parier sur les Options Binaires

    RépondreSupprimer
  10. lasorciererouge28 août 2012 à 23:18

    http://spread-the-truth777.blogspot.fr/2012/08/grece-une-vie-en-autarcie-loin-de-la.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed:+blogspot/vRGh+(SPREAD+THE+TRUTH)

    RépondreSupprimer
  11. http://www.bio-sport.fr/lencyclopedie-faites-tout-vous-meme-pdf-telechargeable/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour ma socière bien aimée (ou le ? ) C'est un SOS ! je n'arrive pas à ouvrir le lien. Je suis sur ma petite terrasse à Menton, tu as vu, il y a que 19 ° ;-)
      STP, d'un coup de balai, dis moi pourquoi je ne peux ouvrir le lien et donc le PDF ! MERCI ♥ bises

      Supprimer
    2. Merci à la sorcièrerouge pour cette encyclopédie
      Coucou Danysis, je suis juste au dessus! et sur mon balcon il fait 15° à l'ombre et 20° au soleil...
      Ce qui me permet de pouvoir ouvrir le lien.
      J'arrive sur le blog Enky Ptah "blog de soutien de notre dieu créateur" (tiens je ne savais pas qu'il avait besoin de soutien!! LOL
      dont voici le lien http://www.bio-sport.fr/
      c'est vrai, c'est du sport de soutenir le dieu créateur!! lol

      et pour trouver le pdf tu défiles et c'est le quatrième article. En bas de la page le lien pour télécharger le pdf. 88 Mo format zip mais tu en as pour 608 pages
      Bonne lecture!
      Bon week end à tutti!


      Supprimer
    3. ....Menton, c'est ma ville de naissance !!!
      Hi, hi, hi,..ma socière...très drole !

      Help...besoin de soleil et de chaleur,Paris c'est pas la joie!

      Bises à tout le monde.

      Supprimer
    4. Ben... redescend à Menton! j'vois que cela comme solution!
      Qu'est ce qu'on attend pour empêcher le maire d'interdire de mettre des panneaux solaires... quelques centrales en moins ce ne serait pas plus cool?

      Supprimer
    5. OUPS, SorcièreRouge...je suis VERTE de confusion ! J'ai donné à Paris.... + de 6 ans, m'enfin, j'ai vite sauté sur les mutations pour revenir à côté de la ville de ma naissance... NICE. Mais alors là... avec la fête du citron, le carnaval, les batailles des fleurs....On supporte grâce au SOLEIL, les touristes, même pas polis ! Merci Hankouneko, je me suis tordu le cou pour te "voir au dessus", où au dessus ? merci du lien.... j'abandonne, trop c trop ! BISES à vous 2

      Supprimer
    6. A Hankouneko - ce maire... faut le tuer... 25 ans de main mise sur Menton avec sa pouf adjointe. Trucage aux dernières élections, on attends toujours qu'il passe en justice ! Mais grâce aux cumuls des mandats.... lui maire et sénateur et autres, l'adjointe au conseil de région et... bon suis pas là pour faire de la politique.... M'enfin !
      A TOUS
      Apprenez vite à connaître les plantes... elles pousseront toujours ! celles qui se mangent, celles qui soignent !

      Pensez aussi aux huiles essentielles pour vos soins, surtout lors du marasme attendu.Dans le lien suivant, un clic sous le nom de la plante en liste vous indique ses propriétés et la tête qu'elle a ! LES HUILES ESSENTIELLES NE SE PÉRIMENT PAS.

      http://www.aroma-zone.com/aroma/commande_fra.asp

      Puis - en phyto -
      http://sante.planet.fr/aliments-et-vertus-sante-9-antibiotiques-naturels.1647.74.html

      http://www.fredobio-asso.org/article/fichiers/index_phytotherapie.pdf

      et au final ;
      http://www.savoirtoutfaire.com/forum/

      ♥♥


      Supprimer
  12. Aller sorcière rouge revient!!!
    Danysis tu vois toujours le soleil que le Mont Ours me le cache! Au dessus au dessus! à quelques km dans la montagne le week end à l'abri de la fête des citrons. Pas besoin de me tordre le coup pour voir Menton! Après une première mutation à menton après plus de... en région proche de Paris je connais le gris! et Paris ça rime et c'est vrai) je travaille à Nice cette année et les touristes pas plus polis ... Mais c'est bien connu malgré qu'ils soient indispensables à notre économie il est de tradition de ne pas trop les aimer, et ils ne mettent pas du leur à se faire supporter! Et pourtant sans eux.... on coule!
    quelle drôle de société...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Paris, ça rime avec gris.. Et menton, avec marron! :D
      Merci La Sorciere rouge pour le lien de ce magnifique ouvrage, une véritable mine d'or, un condensé de tout (une partie) de ce qu'il faut savoir pour vivre en autarcie. Un bouquin qui vaudra plus que de l'or dans quelques temps!
      Il ne me reste plus qu'a trouver à l'acheter...

      Supprimer
    2. Et en pdf, imprimé par nos soins en gris clair (pas foncé souvent comme à Paris), cela nous coûterait il plus cher ?

      ;- ) ou :-(

      à Ngiu ♥♥♥

      Supprimer
    3. J'ai peur que oui, vue le prix des cartouches, et surtout, ça prendrai beaucoup de place et serai plus fragile qu'un original.

      Supprimer
  13. @Ngiu,
    sans vouloir faire de pub, il me semble que je l'ai vu sur Amazon.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je l'ai vu aussi, 69€ je ne vais pas dire qu'il est cher, parce qu'il vaut cent fois plus mais juste que je n'ai pas le budget pour... je l'ai vue partir tout à l'heure à 36€ sur ebay... :-)

      Supprimer