lundi 16 avril 2012

La cathédrale de Chartres : décodage (1ère partie)

Comme vous avez pu le constater, je suis passionnée de symbolisme et du décodage de monuments que fréquentent obligatoirement les êtres humains, que ce soit un aéroport décoré (Denver), une pyramide à Toulouse ou une cathédrale.

L'auteur américain Richard Cassaro (auteur d'un livre intitulé "Écrit dans la pierre"), nous livre un aperçu partiel de celle de Chartres, montrant que les étrangers s'intéressent au décodage de monuments français.
Hérésie à Chartres: La cathédrale la plus fascinante au monde

ParRichard Cassaro | 19 Janvier 2011

Les cathédrales gothiques constituent un mystère de l’Europe Médiévale ; construites il y a un milliers d’années, ces éblouissants grattes ciels en pierre laissent encore les savants intrigués quant aux méthodes de construction. Une des cathédrales les plus frappantes et les plus énigmatiques est bien la cathédrale de Chartres en France; elle a longtemps déconcerté aussi bien les spécialistes que les non initiés, qui proclament que ce n’est pas un monument ordinaire. En fait, elle ne l'est pas et ses architectes n’étaient pas des constructeurs ordinaires : c'étaient des francs-maçons « opérationnels» qui se sentaient secrètement autorisés à participer à la construction de la cathédrale, utilisant leurs secrets de fabrication pour créer un monument édifiant.

Ci-dessus: Différentes vues de la cathédrale de Chartres.

La cathédrale de Chartres, construite au douzième siècle, est une des réalisations architecturales occidentale à la fois la plus grandiose et la plus controversée. Peu de gens comprennent que Chartres est de plusieurs manières tout aussi mystérieuse et déroutante que la Grande Pyramide de Gizeh. Au cours des siècles, plusieurs écrivains ont souligné que Chartres n’était pas un monument chrétien :
''Cela parait hérétique de le dire, mais il y a quelque chose de pas tout à fait chrétien dans la cathédrale de Chartres. Ou peut être on devrait dire qu’elle est super-chrétienne, lieu de connexion entre un centre occidental de tradition spirituelle mondiale et un récit plus ancien, étrange et mystérieux.''
—Philip Ball – l'Univers de Pierre, Biographie de la Cathédrale de Chartres

Beaucoup de choses ont été écrites sur le pouvoir supposé « magique » et « alchimique » de la cathédrale de Chartres qui bénit, purifie et transforme ses visiteurs ; on dirait que le monument contient une sorte d’énergie étrange et puissante :

''Chartres semble poser autant d’énigmes que le Sphinx''
--John James

La magie commence dès le premier regard sur Chartres ; la première chose visible est sa taille impressionnante comparée aux champs de blés voisins. Le choc est indescriptible.

''A distance, Chartres semble suspendue au-dessus des champs de blé, et c’est seulement quand le visiteur s’approche que la ville apparaît, regroupée sur la colline où se situe la cathédrale.''
--Wikipédia


En se rapprochant , on commence à voir les pierres de construction massives avec lesquelles Chartres a été construite:
''La taille immense des blocs de pierre attirera l’attention du visiteur le plus décontracté, mais d’autres noteront l’union d'une simplicité massive et d'une grâce parfaite... le plus beau travail de ce genre en France.''

—J. L. J. Masse
L’absence d’outils en acier et l’ingénierie moderne donneraient l’illusion que le lever de blocs de pierre énormes est difficile sinon impossible. Cependant, ce n’est pas seulement la taille des pierres mais aussi leurs formes complexes et la manière dont elles s’imbriquent parfaitement avec peu ou pas de mortier défie l'imagination.

''Les tailleurs de pierre, maçons et sculpteurs de l’âge Gothique ont redéfini ce qui peut être réalisé avec de la pierre. Certains blocs de Chartres sont à une telle échelle que cela en fait trembler vos jambes rien qu'à les regarder…les blocs constituant les grandes arches des voûtes ont souvent des formes hautement complexes bâties avec une incroyable précision…''

—Philip Ball,  Univers de pierre: Biographie de la cathédrale de Chartres

Il est courant de lire des phrases comme ''échelle impressionnante'' et ''précision stupéfiante'' à propos des pyramides d’Égypte. Mais un édifice (comparativement) moderne comme Chartres ?

L’histoire nous informe que les bâtisseurs de Chartres avaient soudainement et mystérieusement fait des avancées technologiques rapides et sans précédent, leur permettant d’atteindre des sommets alors inouïs en Europe.Ces technologies comprennent :
    Une arche pointue(première grande innovation)
    Un arc boutant (seconde grande innovation)
    Une croisée d’ogives (troisième grande innovation)
Que se passe-t-il ici?

Plus grande que la (statue de la) Liberté

En s'approchant de la façade ouest, le premier aspect du monument qui se laisse voir est la taille réelle des tours jumelles. La tour de droite fait 105 mètres et la gauche 113 mètres, plus grandes que la statue de la Liberté, du sol au sommet de la torche !
La Cathédrale de Chartres en France. Statue de la Liberté , New York

Les visiteurs à Chartres, font souvent la remarque qu’elle semble communiquer une sorte de message, un sentiment qui n’est pas surprenant du tout : dans les constructions médiévales, les monuments étaient très souvent conçus pour communiquer sagesse et idées ésotériques :
''...l’histoire de l’architecture est l’histoire de l’écriture. Avant la presse imprimée, l’humanité communiquait par l’architecture. De Stonehenge au Parthenon… Les rangées de pierre étaient des phrases… pendant que les colonnes grecques étaient des « hiéroglyphes » emplis de signification''.

—Rob Zaretsky, Victor Hugo et l'Architecture
Si Chartres est vraiment un message dans la pierre, alors que dit-il?

Les tours jumelles ''Soleil'' et ''Lune''

Commençons le décryptage du message par les tours jumelles, ces mystérieuses tours que de nombreuses cathédrales semblent partager :

Ci-dessus : Les dénommées ''Cathédrales Notre-Dame"   ont toutes été construites au cours de la même période médiévale (aux environs de 1200). Elles montrent toutes des tours jumelles dans la même position

Les deux tours de Chartres sont couronnées chacune d’un emblème en fer, la tour nord possède un soleil et la tour sud une lune :
Les tours jumelles de Chartres sont appelées les ""Tours du Soleil et de la Lune"”

Ces symboles sont les premiers indices d'une hérésie païenne encodée à Chartres, une référence directe à l'ancienne doctrine païenne des opposés : une idée que tout dans l'univers est composé de deux pouvoirs diamétralement opposés :
''Érigé par les maçons...le fronton ouest de chaque église possédait deux tours représentant les deux colonnes...les aspects masculin et féminin, les forces active et passive...Appelé dans la cathédrale de Chartres, les tours du soleil et de la lune...''
---Warren Kenton, introduction à la Cabale
''Ces tours géantes, vraiment, et leur pinacles aériens ne sont pas des sœurs jumelles, mais plutôt, il semblerait, la sœur et le frère aîné, avec leurs points de ressemblance et leurs points de différence.''
Cécil Headlam, l'histoire de Chartres
Ces tours en fait équivalent à la paire des ''Piliers jumeaux'', hautement révérés par les francs-maçons, organisation créditée du plan et de la construction des cathédrales gothiques.
Les deux piliers, visibles ci-dessous sur un important document maçonnique, sont nommés ''Yakin'' et ''Boaz'' – Jakin étant la tour à main droite (couronnée du soleil) et Boaz la tour à main gauche (couronnée de la lune).

Couronnées du soleil et de la lune les tours jumelles de la cathédrale, comme les deux piliers, expriment la doctrine païenne des paires opposées :
Le soleil signifie le jour. La lune signifie la nuit.
La journée il fait chaud. La nuit il fait froid.
La journée apporte la lumière. La nuit apporte l'obscurité.
Le jour est sec. La nuit est humide.
Et ainsi de suite.
Ces paires d'opposés spontanément créées forment la clef perdue de toutes les écoles de Mystères de l'histoire (philosophie, enseignements hermétiques, pierre philosophale, alchimie etc.). La doctrine des opposés nous enseigne que nous vivons dans un monde à la fois de lumière et d'ombre, de vrai et de faux, du bien et du mal.
Le francs-maçon Manly Hall (1901-1990) a expliqué :
''Jakin, le pilier blanc de lumière...Boaz, le pilier ombreux de l'obscurité... ces deux piliers donnent respectivement une connotation d'actif et de passif...le soleil et la lune... le bon et le mauvais, la lumière et l'obscurité...''
---Manly Hall, les enseignements secrets à travers les Âges
Au début du 20ème siècle, le génial architecte Claude Bragdon a écrit :
''...l'homme, comme le soleil, est le seigneur du jour ; il ressemble au feu, force dévastatrice ; la femme est sujette au rythme lunaire ; comme l'eau ; elle est douce, sinueuse, féconde...Les guides maçonniques du Moyen-Âge étaient les gardiens de l'ésotérisme... le nord ou tour de droite (''le côté de l'homme'') était appelée le pilier masculin sacré, Jakin ; et le sud, ou tour de gauche (''le côté de la femme''), le pilier féminin sacré, Boaz...''
---Claude Bragdon, la belle nécessité
L'existence d'un pilier masculin et féminin à Chartres et pour les autres cathédrales du haut gothique révèle que les francs-maçons croyaient en cette doctrine païenne de dualité. Cette dualité est symbolisée depuis des temps anciens par le nombre DEUX.
De même que l'homme n'est pas étranger à l'univers, mais vit à l'intérieur de lui, les anciens pensaient aussi que le corps humain est duel, avec un côté droit ''solaire'' et le côté gauche ''lunaire'' :
Les Anciens pensaient que le corps physique de l'homme imitait la dualité de l'univers dans lequel il vit.

La Kabbale et le Gnosticisme enseignent qu'en équilibrant ou en ''réconciliant'' ces forces opposées dans notre corps, on peut ''s'éveiller'' ; l'énergie féminine peut et doit être utilisée comme activateur du masculin. Quand il y a polarité il y a tension, et il est dit qu'à l'intérieur de cette tension se manifeste une transformation miraculeuse en nous, comme le changement que fait la chenille quand elle se transforme en papillon.
Quand nous équilibrons les forces jumelles opposées dans notre esprit et notre corps – cet équilibre est symbolisé par le nombre TROIS – une réaction alchimique active ou éveille un Troisième Œil mystique dormant en nous :
''...en chaque homme existe un Oeil de l'Âme qui... est bien plus précieux que dix mille yeux sur un corps, car par lui seul on voit la vérité.''
---Platon, la république
Une fois éveillé, ce Troisième Oeil s'aventure vers l'intérieur. Durant cette introspection, une puissante transformation se produit. On découvre ou 'voit', à l'aide de ce Troisième Oeil, une divinité consciente retenue captive à l'intérieur, une divinité éternelle qui est le Soi. Cette divinité, que nous nommons l'âme, est en fait un dieu qui a chuté d'un royaume spirituelle supérieur et se retrouve loin de chez lui.
''Un homme est un dieu en ruine.''
—Ralph Waldo Emerson
Le chercheur découvre qu'il est ce dieu, et à sa grande stupéfaction apprend que, en raison de son état de chute, ce dieu est maintenant enveloppé dans un corps animal qui mime la dualité de l'univers. En équilibrant les opposés, il peut ouvrir cependant son Oeil de l'Esprit ; en le faisant il apprend qu'il peut percevoir et ensuite utiliser son vrai Soi supérieur ou son âme au centre de sa nature physique duelle.
L'allumage d'une ampoule en fixant une tige de métal aux deux extrémités d'une batterie est une merveilleuse métaphore pour le Troisième Oeil ; dans l'hindouisme, par exemple, le concept de Troisième Oeil est réalisable grâce à un yoga et une méditation sur la Kundalini sur des points d'énergie du corps humain. Notez le ''point'' du Troisième Oeil sur le front :

À gauche : le grand Bouddha Kamakura, Japon, avec le point du 3ème oeil sur le front. À droite : la Kundalini, qui qui doit activer les canaux Ida et Pingala, masculin et féminin unis, pour éveiller le 3ème oeil.
Le mot Kundalini est un ancien terme sanscrit décrivant une ''illumination'' que vit quelqu'un pendant la découverte de l'âme, et le yoga de la Kundalini est dédié à la pratique d'ouverture du chakra Ajna, ou Troisième Oeil.
Bien que virtuellement inconnue en occident, la Kundalini est sensée dans l'histoire être responsable de l'éveil spirituel et religieux de l'homme et cela dans toutes les parties du monde. Dans les temps anciens, elle constituait une partie du ''travail'' des sociétés secrètes, comme celle des francs-maçons.
''L'oeil qui voit tout... c'est l'oeil de la francs-maçonnerie, le troisième œil. Alors que je crois pertinemment que peu de maçons comprennent leurs propres symboles, le fait demeure qu'ils les utilisent...''
—Dr. George Washington Carey, Les merveilles du corps humain
Ci-dessus : Les deux piliers maçonniques (soleil et lune) en équilibre, pour l'ouverture du troisième oeil
Le Troisième Oeil, selon cette doctrine, n'est plus en service dans la vie de tous les jours. Éveiller le Troisième Oeil demande la compréhension des paires d'opposés et la découverte de son centre entre eux. C'est hérétique dans le contexte occidental, c'est l'union avec Dieu et puni de mort depuis plus d'un millier d'années en Europe.
De semblables idées d'harmonisation, d'unification, de réconciliation et d'équilibrage des opposés existent dans toutes les cultures et ces idées sont toujours associées au seul Troisième Oeil :

Représentations du troisième oeil à travers l'histoire, en différents endroits du monde. De gauche à droite : Sculpture mexicaine; oeil de Ra égyptien; un heaume iranien en métal  avec masque du 16ème siècle; gravure rupestre sur un mur à Teotihuacán, Mexique.
''Malheureusement notre esprit occidental, manquant de culture, n'a jamais pourtant conçu le concept, ni même le nom, pour l'union des opposés par le chemin du milieu, cette notion des plus fondamentales de l'expérience intérieure...

...c'est à priori le fait le plus individuel et le plus universel, l'accomplissement le plus légitime de la réalité de la vie individuelle.''
—Carl Jung

Pour en revenir à Chartres, nous notons qu'entre les piliers masculin et féminin nous voyons une magnifique et très significative œuvre d'architecture : une rosace géante, qui ne symbolise rien d'autre qu'un œil géant.
À suivre...
Traduit par Chantalouette et Hélios

7 commentaires:

  1. TRES TRES BON TRAVAIL HELIOS ! Quel boulot ! Merci pour ce que tu fais ! As-tu vu mon message concernant la cathédrale de Chartres ? ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Dany pour les compliments. Pour cette partie, Chantalouette m'a bien aidée.
      Oui, j'ai bien reçu ton message (mon ordi à moi fonctionne bien, n'est-ce pas ?)

      Alors, la santé ? Pas de problème ?

      Bises

      Supprimer
  2. l'initiation commence avec le labyrinthe à l'intérieur même ...
    au pied de la cathédrale, il y eut des fouilles un moment, on a pu voir mis à jour des thermes romaines, puis ne sachant pas comment exploiter cette découverte, le tout fut recouvert et caché à tout jamais ...
    bises à tous,
    Cat

    RépondreSupprimer
  3. Salut et merci pour les articles de ton blog.Je vous recommande le livre de LOUIS CHARPENTIER sur la cathedrale de Chartres (ecrit dans les annes 60)ainsi que tous ses autres livres d'ailleurs,c'est passionant !!!
    bonne nuit a tous
    El'sharon

    RépondreSupprimer
  4. http://au-bout-de-la-route.blogspot.ca/2012/04/la-sentez-vous-approcher-la-vague.html

    RépondreSupprimer
  5. quel beau boulot ! passionnant , je crois que je vais l'imprimer pour y revenir souvent merci les filles de nous permettre de contacter le symbolisme , si riche de sens pour qui a des yeux pour voir et des oreilles pour entendre !
    gros bibis d'affection !

    RépondreSupprimer
  6. Merci les filles,

    C'est très intérressant et lourd de sens ...
    Quel sens?
    Au secours!!!
    Mon décodeur est en mode pose.
    Volontairement ...

    :)))

    Grosses bises à toutes et tous, belle journée, Léa.

    RépondreSupprimer

JE RAPPELLE QU'IL Y A UNE MODÉRATION DES COMMENTAIRES. TOUS CEUX À VISÉE PUBLICITAIRE PARTENT DIRECTEMENT À LA POUBELLE !