mardi 24 avril 2012

La théorie du complot



«Marion Cotillard et les complots» par Robert REDEKER



Mes amis, nous sommes des dérangés du cerveau. C'est un ''philosophe'' (eux ont la science infuse, n'est-ce pas?) qui l'affirme. Penser comme Marion Cotillard l'avait fait en public (en 2007) que le 11 septembre fait partie d'une théorie du complot est délirant.

Je suis tombée par hasard sur ce site (association loi 1901). Vous pourrez parcourir ses rubriques (il y a des horreurs) et supposer qu'il fait partie des chiens de garde de la matrice. (c'est moi qui ai surligné certains qualificatifs qui nous désignent)


Laisser les propos de Marion Cotillard à leur insondable sottise serait une erreur. En mettant en doute la version officielle des attentats du 11 septembre 2001 contre les Twin Towers de New York (Le Monde du 5 mars), l'actrice a en effet offert un puissant amplificateur à "la théorie du complot". Ces divagations ne relèvent pas d'un éclair d'imagination délirante, mais d'opinions répandues. Il importe donc de les analyser.

L'auto-désignée "théorie du complot" se ramène à la vision délirante selon laquelle la réalité, jusque dans ses détails, fait l'objet d'une manipulation occulte dont la vérité est masquée à l'humanité. Ce conspirationnisme se développe à partir d'un usage dément du principe du doute. Il prend la forme d'une croyance affirmant qu'on ne doit rien croire de ce qui nous est dit et pose l'incroyance radicale en toute vérité établie comme norme.

En apparence, il s'agit d'une négation généralisée : nier par principe toute vérité attestée par des procédures reconnues et diffusée par les canaux habituels. En réalité cette négation masque une double affirmation : d'une part, toute vérité officielle, fût-elle inscrite dans les livres d'histoire, n'est que mensonge ; d'autre part, la vérité cachée est le contraire de ce qu'on nous dit. On nous dit que Coluche est mort d'un accident, le vrai est qu'il a été assassiné ! On nous dit qu'Al-Qaida a commis les attentats du 11-Septembre, le vrai est que ce sont les Américains qui en sont les auteurs ! On nous dit que l'homme a marché sur la Lune ? Mensonge ! La preuve ? Cette fable profite aux Américains ! La dialectique conspirationniste postule que la vérité est l'exact contraire de la vérité affirmée et attestée. Cette dialectique ne s'alimente que de quelques détails insignifiants mis en exergue au titre de preuves.

Rien de plus dangereux que ce tour d'esprit ! On y reconnaît la logique négationniste. Le succès dans les masses de cette façon de raisonner faux, conduisant à tenir pour vérité le contraire de la vérité dès lors que celle-ci est officielle, ne laisse pas d'inquiéter - c'est ainsi qu'argumentent les négationnistes, ces autres faussaires de l'histoire.

On devine les avantages narcissiques de la croyance dans cette théorie : son adepte s'épanouit dans le sentiment de détenir un secret d'une extrême importance. Il jouit d'en savoir plus que les plus grands savants. Il n'a pas eu à produire d'efforts pour s'élever au-dessus des sommités, il lui a suffi d'appliquer une disposition d'esprit : le rejet de toute vérité affirmée officiellement. Dans cette négation triomphe le ressentiment contre les élites de la connaissance et se déploie une figure contemporaine de l'anti-intellectualisme. Plus gratifiant encore : l'adepte de cette théorie éprouve l'ivresse d'avoir réussi à déjouer un piège collectif, dans lequel l'humanité ordinaire tombe. Il se découvre plus malin que le conspirateur qui, sous des guises diverses, trompe l'humanité depuis des siècles !

La "théorie du complot" ne vit que d'un fantasme : la manipulation occulte. Cette obsession croît exponentiellement : plus la vérité est importante, plus elle est cachée et plus complexes en sont les manipulations. D'où Dan Brown et son Da Vinci Code : l’Église s'est constituée pour cacher la vérité sur le Christ. Le conspirationnisme a sa méthode : pour trouver la vérité cachée, il faut croire le contraire de ce qui est officiel. Il n'y a pas de preuves ! C'est qu'elles ont été dissimulées par les conspirateurs ! L'absence de preuves manifestes constitue un argument en faveur de la conspiration.

Cette théorie dénonce aussi les manipulateurs. Pour Dan Brown, c'est l'Église qui tient ce rôle. Généralement ce sont les juifs. La négation du caractère terroriste des événements du 11-Septembre voit les juifs (appelés américano-sionistes) derrière la manipulation. Nier l'événement du 11-Septembre, c'est affirmer la culpabilité américano-sioniste. Avec des variantes connues - la banque, l'argent apatride -, ces métaphores du juif. Les versions contemporaines de la "théorie du complot" se coulent dans une matrice : Les Protocoles des sages de Sion.

La théorie du complot est un ersatz des grands récits concernant le destin de l'humanité. Contre-grand récit, elle est une storytelling. Pouffer de rire devant son énonciation reste trop court. Sa parenté avec Les Protocoles des sages de Sion, son identité de structure intellectuelle avec la logique négationniste incitent à la méfiance : la théorie du complot est l'un des viscères réparés, renouvelés, du ventre d'où est sortie jadis la bête. 
 
* Robert Redeker est philosophe. Son article a été publié dans l’édition du journal Le Monde du 29.03.08. http://www.lemonde.fr/opinions/article/2008/03/29/marion-cotillard-et-les-complots-par-robert-redeker_1028772_3232.html

SOURCE
(cliquer sur le lien vers l'article du monde.fr, ne mène nulle part, sûrement trop ancien...)

10 commentaires:

  1. Devrait se faire remettre la raie d'équerre ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. WARF , WARF ! Gaffe à ceux qui ont le cerveau lent !!!

      Supprimer

  2. @ Hélios et la gente féminine...

    (J'vais encore m'faire des copines...)

    LA RÉVOLUTION ISLANDAISE

    http://eso-news.blogspot.fr/


    Sinon, rapport à la "théorie" du complot, personnellement je ne trouve que des preuves, et beaucoup, beaucoup, vraiment beaucoup de victimes, (de moins en moins innocentes)...

    Et parfois, je rêve un peu, à la réalité Fullford - Tolec/Tannath - J Kettler - ... Pourquoi ne m’arrêterai-je qu'au sordide coté obscur de la Force...
    JE PENSE CE QUE JE VEUX, (comme tout le monde ? )

    RépondreSupprimer
  3. pour ces corporatistes qui en fait ne défendent que leur titre et leur clientele ; bien tenue par une science officielle; les crachats sur ceux qui doutent sont logiques! par contre ils sont evidemment incapable de prouver ce qu ils défendent fasse a ceux qui les interrogent............... bien sur ........... une simple question parmi 1000 !!! le rapport officiel du 9.11 parle t il de la tour 7 ?

    RépondreSupprimer
  4. Salut Helios,

    Vu dans les infos il y a 5min, "Un orque blanc 'albinos'"

    http://www.lefigaro.fr/environnement/2012/04/24/01029-20120424ARTFIG00505-un-orque-albinos-filme-au-large-des-cotes-russes.php

    Auraient-ils été faire un tour du coté de Fukushima???

    RépondreSupprimer
  5. Y'auront beau m'insulter, rire de moi, me trouver toute sorte de maladies mentales, JAMAIS ils ne feront changer d'idée. On voit dans ce philosophe la tactique classique pour discréditer quelqu'un, en utilisant la calomnie... pôvre con

    RépondreSupprimer
  6. Y'a trois sortes de philosophe: les allumés qui se prennent pour kiekergard où deleuze,les "matuvu" style BHL, et ceux qui restent,dans la droite lignée de Bourdieu...On fait ce qu'on peut avec le cerveau qu'on a...

    RépondreSupprimer
  7. Bonsoir, merci,


    l’Histoire nous démontre que c’est souvent ceux qu’on traite de "fous" qui font avancer les choses et révolutionnent notre monde.

    Brisons les règles !
    Pensons différemment !
    Voyons le monde à travers nos yeux d’enfant !
    Le monde a besoin de toutes les façons de penser… mais surtout des déviantes.

    Bises, Léa.

    RépondreSupprimer
  8. http://conxientia.fr/non-classe/nigel-farage-lhomme-qui-derange-a-eu-un-accident-1140

    Voila ce qui arrive quand on dit publiquement la vérité,..il n'y a pas de hazard !!

    RépondreSupprimer
  9. États-Unis : contrôle au faciès légalisé ?!







    La Cour suprême des États-Unis doit trancher sur le sort d’une loi de l’État de l’Arizona légalisant le contrôle au faciès. Elle s’est saisie du dossier hier et comme dans le cas de la loi réformant le système de santé, son verdict est attendu d’ici au mois de juin. La loi entrée en vigueur en juillet 2010 en Arizona visait tout particulièrement les dizaines de milliers de migrants latino-américains. Elle est dénoncée régulièrement par les citoyens et les organisations épris de droits et de libertés. Interrogé par l’AFP, Anthony Romero, directeur de l’Union américaine pour la défense des droits civils (Aclu), relève que, si une telle loi était validée par la Cour suprême, la police serait, « pour la première fois », autorisée à « arrêter quelqu’un en se basant uniquement sur la couleur de sa peau ou sur son origine ethnique ».

    Les défenseurs des droits de l’homme craignent que l’Arizona fasse des émules : cinq États ont déjà voté une loi similaire et 13 autres l’envisagent. Le gouvernement Obama avait immédiatement contesté ce texte en justice et obtenu qu’il soit purgé de ses quatre dispositions controversées : le contrôle, même sans motif, du statut migratoire de toute personne soupçonnée d’être illégalement aux États-Unis ; l’obligation pour tout immigré de pouvoir présenter des papiers à tout moment ; l’interdiction de travailler ou de rechercher un emploi en l’absence de papiers ; et l’arrestation sans mandat de tout individu suspecté d’être clandestin. L’Arizona estime, lui, que son texte est « parfaitement compatible avec la loi fédérale ». D’où le litige.

    Comme un désaveu de la réforme de la santé, une décision favorable à l’Arizona en juin constituerait une aubaine pour le Parti républicain et son candidat à la présidentielle, Mitt Romney, prêts à faire feu de tout bois populiste et sécuritaire.

    Une loi de l’Arizona autorisant l’arrestation d’individus sur leur look devant la Cour suprême.

    l’Humanité

    ....de la théorie passons à la pratique du complot !!

    RépondreSupprimer

JE RAPPELLE QU'IL Y A UNE MODÉRATION DES COMMENTAIRES. TOUS CEUX À VISÉE PUBLICITAIRE PARTENT DIRECTEMENT À LA POUBELLE !