01 avril 2012

L'optimum climatique médiéval et la vigne en Auvergne

L’Antiquité : Genèse des vignes et cadre mythologique
Importée par les grecs dès le VIème siècle avec J.C puis par les romains en Narbonnaise (IIème siècle av. J.C), le vin est arrivé en Auvergne au moment des conquêtes de César (-52 à -50). Le Puy de Corent ou encore le célèbre plateau de Gergovie abritent deux grands oppidums commerçants et militaires dans lesquelles des centaines d’amphores ont été découvertes. Egalement importé pendant toute la période gallo-romaine, le vin a ensuite été fabriqué sur place, les habitants profitant des excellentes orientations des coteaux, sis sur les paysages à caractères mythologiques, dont les puys, souvent sacrés et où l’on retrouve encore aujourd’hui les traces de temples (le plus célèbre, le temple de Mercure sur le Puy de Dôme). On atteste avec certitude la diffusion et l’expansion de plants de vignes dès le Vème siècle ap. JC, grâce aux écrits de Sidoine Apollinaire, évêque de Clermont et également écrivain. Dès lors, le vignoble ne cessa de s’accroître.
L’optimum climatique médiéval
Durant le haut Moyen-Age (Vème-Xème siècle), la vigne continue son expansion et profite dès le Xème siècle de l’optimum climatique médiéval : une hausse des températures s’échelonnant environ de 800 à 1300. Celle-ci amènera les vignerons à planter jusqu’à 1000m d’altitude au début du bas Moyen-Age ! Suite aux consultations des archives, on estime à 10000 hectares la surface plantée en vignes au XIème siècle. La Peste de 1347 et la Guerre de Cents Ans (1337-1453) ont limité, comme partout ailleurs, l’expansion des superficies et des productions.

SUITE ET SOURCE
Si quelqu'un connait en Auvergne un lieu situé à 1000 d'altitude et avec de la vigne, çà serait sympa de me l'indiquer pour que j'aille le voir!

4 commentaires:

  1. http://www.24heures.ch/sante/environnement/Le-CO2-vrai-coupable-de-la-fin-du-dernier-Age-de-glace/story/20422490

    pour info

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'article est pourtant du 4 avril et non du 1er. Ils ont dû se tromper de date...:)

      Supprimer
  2. Je cite
    "Selon l'étude, la modification de l'orbite terrestre a amorcé la fonte d'une partie de la calotte glaciaire recouvrant l'Amérique du Nord et l'Europe."

    c'est donc bien la modification de l'orbite terrestre qui a initié les choses!
    c'est comme le froid glacial comme en février qui "prouve" un réchauffement climatique..!

    RépondreSupprimer
  3. La modification de l'orbite terrestre provoque une elevation de CO 2 provoquant lui même un changement de climat, ok

    MAIS

    par contre l'augmentation depuis 100 ans du CO 2 jusqu'a actuellement 393 ppm, contrairement a l'exemple, cette nouvelle elevation n'aurait absolument aucun effet...

    LOGIQUE

    et surtout ETONNANT COMME RESONNEMENT ??????????????????????????

    RépondreSupprimer