03 avril 2012

Médecins du Monde devrait ouvrir un centre de soins itinérant en Auvergne


Devant l’accroissement des délais de recours aux soins en France, Médecins du Monde a choisi l’Auvergne, et le secteur des Combrailles, pour dresser un état des lieux de la santé des populations en milieu rural.

Dans le Puy-de-dôme, les médecins généralistes continuent de partir à la retraite. Mais tous ne seront pas remplacés ! Dans certaines communes rurales, les déserts médicaux gagnent du terrain. Comment enrayer ce déclin ? Les initiatives se multiplient, mais cela ne suffit pas. Et la précarité a également gagné nos campagnes. À tel point qu'en juin prochain, une équipe de Médecins du Monde devrait ouvrir un centre de soins itinérant dans un secteur type, celui des Combrailles. Jean-François Corty, directeur de la Mission France de Médecins du Monde, détaille la démarche : « Aujourd'hui, les populations rurales sont touchées par la précarité suite à la migration de travailleurs pauvres et de nombreuses familles. Trop affaiblis financièrement, beaucoup désertent les grandes villes au profit des villages alentour ». Pour le moment en cours de réflexion, cette mission aura pour but de dresser un état des lieux des conditions de vie et de l'état de santé des populations rurales et ainsi d'alerter les pouvoirs politiques locaux. « Notre idée n'est pas de nous substituer aux décideurs, mais de devenir une force de propositions pour combler les failles de notre système de santé solidaire ».

SUITE ET SOURCE

http://www.lamontagne.fr/auvergne/actualite/2012/04/03/medecins-du-monde-devrait-ouvrir-un-centre-de-soins-itinerant-en-auvergne-1133999.html

1 commentaire:

  1. Aïe, il vaudrait mieux laisser ces auvergnats tranquilles avec le minimum de médecins, donc de risques de problèmes de santé...
    Non pas Médecins du monde, mais Médecins immondes.

    RépondreSupprimer