samedi 21 avril 2012

Je ne résiste pas...

avant d'en finir avec la mascarade des élections, à vous poster une photo et un article trouvé chez les moutons enragés (via Chantalouette) :

Une marque de papier toilette turque nommée « Sarkozy » !! On savait qu'on était dans la merde (voir comm ci-dessous), mais tout de même !

Copie d'un des commentaires :

Son nom se prononce ‘char-köz-y’ en hongrois et signifie littéralement « un lieu entouré de boue ». Il proviendrait de la ville hongroise de Sarköze, bâtie effectivement sur des marécages, le’y’ final indiquant une origine noble (son nom complet est en fait Sarkozy de Nagy-Bocsa).
Ce qui fait le plus marrer les Hongrois interrogés, c’est la prononciation de son nom à la française : ‘Sar-koz-y’. En effet, le phonème ‘Sar’ signifie ‘merde’ en hongrois (qui s’écrit en fait ‘szar’). Et l‘on apprend que ‘Sarkozy’, prononcé à la française, signifie littéralement « dans la merde » en hongrois… Véridique.

8 commentaires:

  1. Et aussi Stéphane Guillon qui appelle à voter Sarko

    http://www.ozap.com/actu/zapping-stephane-guillon-appelle-a-voter-nicolas-sarkozy/440518

    Cassandre

    RépondreSupprimer
  2. Ah voila du très bel humour et en plus en toute vérité.

    RépondreSupprimer
  3. Vu que le coq est le seul animal qui chante quand il a les pieds dans la merde...!

    RépondreSupprimer
  4. L’heure de Dieu n’est pas loin, dit Saint Michel, cette terreur profonde fera ressortir le triomphe de la nouvelle France. Mais ce triomphe ne peut venir avant que la Justice ne se soit appesantie sur cette terre gâtée.

    - N’attendez rien de celui qui règne comme roi et qui, aujourd’hui, est assis dans le même fauteuil que les autres - fauteuil qui ne porte aucune marque d’un pouvoir spécial et plus grand.

    - Sa pensée est accordée à la pensée des autres, sa parole à leur parole, sa volonté à leur volonté. Sa puissance et ses pouvoirs ne sont pas plus que ceux de celui qui est le dernier. N’attendez rien de ce côté : il ne mérite pas plus de respect que tout le reste.

    - Dans la tempête, sa voix criera aussi fort que les autres, contre tout ce que Dieu a établi. Il n’y a pas de fermeté en lui : ils l’ont mené ; ils l’ont dirigé. Voilà le portrait de cet homme : c’est un poteau de boue. Plaignons-le, mais n’y pensons guère.

    - Je n’y pense point, bon Saint Michel.

    - Pour ramener le Roi choisi et destiné par Dieu, il faut que tous ceux qui sont à présent soient balayés.

    29 septembre 1878

    RépondreSupprimer
  5. @ anonyme de 6:49
    prophétie de marie-julie jahenny.
    si tu continue la lecture, on va tout droit vers la guerre civile.

    RépondreSupprimer
  6. Bigre, bigre ! je ne vais plus regarder mon papier WC avec le même regard !!! et pire s'il se trou....LOL !

    RépondreSupprimer

  7. J'SORS PAS, C'EST RADIOACTIF DEHORS...!

    RépondreSupprimer
  8. Même si vous jugé cet homme ça vous donne quoi !

    RépondreSupprimer

JE RAPPELLE QU'IL Y A UNE MODÉRATION DES COMMENTAIRES. TOUS CEUX À VISÉE PUBLICITAIRE PARTENT DIRECTEMENT À LA POUBELLE !