Bistro Bar Blog

jeudi 27 septembre 2012

Photos de vacances

Un petit tour en photos de virées pendant mes brèves vacances. Corrèze, Puy de Dôme, Dordogne, Creuse...Beaucoup de kilomètres mais je ne regrette pas.

En Corrèze, un site gallo-romain près du village de Millevaches (sur le plateau du même nom) :


Sur le plateau, en arrivant, ce qu'on pourrait appeler le temple (en mauvais état, c'est le moins qu'on puisse dire) :


Le site a été pillé au cours des siècles, seules de très grosses pierres comme celle-ci ont dû décourager les profiteurs

À 200 mètres en contrebas, la villa d'habitation avec citerne recueillant l'eau d'une source (à sec, cet été du moins)


Le système de canalisation d'eau qui entoure la villa



Au hasard des routes, une croix celtique, "reconvertie" par l'église catholique (un Christ en croix rajouté dessus)




Un village de chalets, tous au toit de chaume


































La "grotte" (en réalité son grenier) fleurie d'une dame qui cultive ses fleurs et vend des compositions florales (désolée pour le bras qui dépasse...). Une autre photo viendra plus tard en bannière du blog.



































En parcourant plusieurs kilomètres dans un brouillard de nuages, j'arrive au hameau de Clédat. À l'entrée, la source du village, rebaptisée fontaine de Ste Madeleine, naturellement "sanctifiée" par l'Église, c'est tout de suite plus gratifiant...


































Les maisons (restaurées) du hameau sont toutes adossées aux rochers ou construites dessus.




On ne peut se rendre compte de la taille du rocher, mais il fait bien 2 mètres de haut


































Incontournable : Collonges La Rouge. Plein de touristes et grosse chaleur



































À quelques kilomètres de Collonges, le village de Turenne, avec la tour du château inaccessible à cause d'un nuage de fourmis volantes


Une ruelle qui redescend vers le village


 Il vaut mieux ne pas entrer...ou panneau bidon ?


Toujours au hasard des routes, le tronc d'un très vieux bouleau moussu.



































En Dordogne, le château de Hautefort, pris avec le zoom maximum (je ne l'ai vu que parce que je m'étais trompée de route) :

































Toujours en Dordogne, le château de Fénelon aux belles pierres dorées.



Et pas loin de là un ancien presbytère reconverti en une très sympathique habitation. La chapelle attenante.


Le jardin intérieur avec à gauche une fontaine et au milieu un magnifique olivier. Une grande paix en ce lieu...


































Puy de Dôme, la célèbre chapelle d'Orcival de type roman, que je préfère de loin au gothique.


































Une virée vers le puy de Sancy par le téléphérique, bourré à craquer de randonneurs. Un fort vent bien glacial en haut, mais une vue imprenable, comme on dit.



 Avant de redescendre :


Photo prise en me forçant à m'approcher de la vitre de protection qu'on voit à gauche sur la photo du dessus : vertige. La gare du téléphérique est le petit point bleu ciel au milieu en bas.


































En fouillant sur le net, j'ai trouvé une vidéo d'une ballade à moto tournée dans le massif des Monédières pendant l'été 2011. On y voit plusieurs endroits où je suis passée, dont Clédat, le village de chalets et l'observatoire du Mont Bessou à 1000 mètres d'altitude. (La musique d'accompagnement est un peu stressante) :








18 commentaires:

  1. Photos de vacances de rêves pour qui va peu en vacances.

    (Depuis l'école, le plateau de Millevaches, où Seine et Loire prennent leur source m'a t'on dit, me fait rêver)

    Delphin (voyageur immobile)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi voyageur immobile, Delphin ? Tu n'aimes pas voyager ?

      Supprimer
    2. Parce que je voyage peu (réticent à l'hyper déplacement) et pour faire un clin d'oeil à Jean Giono :

      "Giono atteint le succès, avec les trois romans de la « trilogie de Pan » : Colline (1928), Un de Baumugnes (1929) et Regain (1930). Son art de conteur s’inscrit là dans une prose riche de métaphores
      "Voyageur immobile", il n'a jamais quitté sa ville natale, tout en parcourant les mondes imaginaires et sa Provence magnifiée, fabuleuse, mythologique."

      Delphin

      Supprimer
    3. Citation Delphin :"Depuis l'école, le plateau de Millevaches, où Seine et Loire prennent leur source m'a t'on dit, me fait rêver)"

      Correction Delphin : La loire (Mont gerbier des Joncs) et encore moins la seine (plateau de Langres) ne prennent pas leur source sur le plateau de Millevaches.

      Mauvais souvenirs d'école primaire. Mais chut, personne n'a remarqué...

      Delphin

      Supprimer
    4. Si, si, j'avais remarqué, mais je suis restée discrète, chuutt...

      Supprimer
    5. la Vienne alors, elle fait un petit coucou en passant au nord de la charente
      bises , catherine

      Supprimer
  2. Millevaches, c'est mille sources (bac, vac, comme vase, vaisseau, un creux d'où l'eau sourd). Je connais un endroit qui s'appelle "le sourd". C'est une source, bien sûr. Merveilles de la toponymie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même si l'étymologie de Millevaches n'a rien à voir avec ces agréables bovins, je peux certifier qu'il y a sûrement bien plus de mille vaches là-bas (pour les mangeurs de viande, il va sans dire...Quand on pense manger du boeuf, c'est plus souvent de la vache d'ailleurs)

      Supprimer
    2. dit donc helios, t'es vachement musclé, vu le bras qui dépasse, pfiouuu !

      ;-))) catherine

      Supprimer
    3. C'est le bras de ma fille, Cath !

      Supprimer
  3. Merci Hélios,

    Très très belle promenade.

    http://www.mariusvazeilles.fr/


    Bises, Léa.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il était prévu que nous allions visiter ce musée avec ma fille qui n'habite pas loin de là en plus, mais manque de temps...Merci.

      Supprimer
  4. ah sympa la cour avec l'olivier, ca me donne des idées, ses cours pavées de pierre, hop capturée ...

    bises, catherine

    RépondreSupprimer
  5. Très belles photos. Merci pour le partage. Je connais Collonges la Rouge. Superbe petite ville.
    Dommage que le site gallo-romain ne soit pas protégé. Je vais allez sur internet pour voir où il se trouve.
    Merci pour cette belle visite.

    RépondreSupprimer
  6. Sur le plateau de Millevaches il y a chaque année en décembre une concentration de motos : une hivernale . Pour les plus courageux !

    De trés jolis paysages en tout cas !

    RépondreSupprimer
  7. Oh mon Dieu! certaines vues sont vraiment extraordinaires! je me suis vu en reflet dans mon écran la bouche ouverte comme un débile:)lol merci pour le partage et pour ce bon bol d'air pur!

    RépondreSupprimer
  8. photos magnifiques ! le "grenier de la dame aux fleurs" me donne envie d'en faire une toile...
    merci beaucoup

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.