vendredi 25 novembre 2011

Ma petite récolte de la Ste Catherine...

 Ajout de dernière minute : la lettre mensuelle de François Couplan :
http://www.couplan.com/fr/contact/Newsletter/lettre_infos_couplan_7.pdf

Avec un intéressant article concernant la profession d'herboriste.

**************************************

Pour ma part, je vais aux champignons depuis presque 40 ans et je n'ai encore jamais ramassé de cèpes le 25 novembre.

Chez moi en nord-Bretagne, à part une baisse sensible du thermomètre hier matin (2°au lever du jour), le temps reste doux, actuellement il fait 13°.
Les météorologues qui annonçaient une fin novembre froide se sont encore plantés.

Alors les bois et forêts environnantes sont parsemées de cueilleurs de champignons, comme moi. Depuis la pleine lune du 10 novembre, j'y vais globalement tous les deux jours et j'ai dû ramasser au bas mot 25 kg de champignons, dont la plupart sont des cèpes. Une bonne partie a été mangée chez moi ou offerte à des amis, une autre partie est congelée (en morceaux et sous forme de velouté) et le reste a été déshydraté. Si vous déshydratez des champignons, pensez à les réhydrater dans de l'eau froide et non chaude. Le gros avantage, c'est qu'ils prennent ainsi très peu de place et se gardent très longtemps.

Voilà donc la récolte de ce matin, nettoyée et prête à cuire avant congélation :

À droite les cèpes, à gauche des bolets à pied rouge (que je trouve presque aussi bon que les cèpes dits "de Bordeaux" et au milieu deux golmottes (amanites rubescentes) toutes fraîches, délicieux champignons de la famille des amanites, dont je parlais dans mon précédent article sur les champignons. Les gens ne les ramassent pas, ils ont peur de les confondre avec d'autres amanites toxiques ou mortelles, mais elles sont pourtant facilement reconnaissables. Il faut les faire cuire longtemps, elles sont toxiques crues.

Il y a 8 jours, j'ai découvert dans l'herbe un énorme rosé tout frais aux lamelles beige rosé, dont le diamètre faisait bien 25 cm, environné de 5 ou 6 jeunes. Cette variété d'agaric s'appelle "boule de neige" ou "agaric des jachères".

Les voici en gros plan :

Et puis, comme photo-souvenir, 4 petites "merveilles" de cèpes (le bébé au premier plan mesure 5 cm de haut environ :

7 commentaires:

  1. Bravo Hélios et merci la nature ...
    et les changements climatiques ?

    RépondreSupprimer
  2. HORS SUJET mais à diffuser :

    http://rutube.ru/tracks/4994619.html?v=7ce6c86b208b6841a4045d71c0ee4386

    scandaleux.

    LES MILLIONS PERDUS DE L EUROPE - Arte 2011

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour les belles photos et pour la lettre de François Couplan

    RépondreSupprimer
  4. Ca ressemble pas trop à des boules de neige Helios. Generalement ca pousse en rond de sorciere... gaffe à la refection des toilettes ;-)
    Merci pour ta reponse pour le boukin de Couplan.
    PS: trouves tu des oronges par chez toi?

    RépondreSupprimer
  5. @ Djo : mes rosés étaient délicieux et mes toilettes n'ont pas eu de problèmes. Au bout de 40 ans de cueillette, je ne pense pas avoir de problèmes de reconnaissance des champis.
    "Boule de neige" est le nom populaire pour plusieurs types de rosés.

    Non, je n'ai malheureusement jamais vu d'oronges (amanite des césars)ici en Bretagne. En as-tu par chez toi ?

    Encore un gros cèpe surprise tout près de chez moi aujourd'hui et quelques rosés...

    RépondreSupprimer
  6. @ Djo (bis)
    Je comprends que tu aies eu peur pour mon système digestif.
    La photo du milieu représente des golmottes et non des boules de neige. J'ai ajouté après le paragraphe sur les rosés...

    RépondreSupprimer
  7. Ok c'etait pas la bonne photo, jme disais aussi ke tes boules de neige ressemblaient bien à des amanites.
    D'ailleurs se mefier des agarics jaunissants (odeurs d'encre), à 2 doigts de me faire avoir l'an dernier mais un doute m'a envahi au moment de les mettre dans la gamelle. Je pensais naivement ke tous les agarics etaient comestibles :-/
    Des oronges j'en ai trouvé, c'est trop mimi kan elles sortent de l'oeuf :-) et tres fin aussi dans le gosier.
    Allez jvais ptete aller me faire une session champis entre 2 tirs de chasseurs.

    RépondreSupprimer

JE RAPPELLE QU'IL Y A UNE MODÉRATION DES COMMENTAIRES. TOUS CEUX À VISÉE PUBLICITAIRE PARTENT DIRECTEMENT À LA POUBELLE !