lundi 14 novembre 2011

Des maladies imaginaires

Comment « Big Pharma » crée de nouvelles maladies pour mieux vendre ses produits.
Maladies à vendre

Jusque dans les années 1980, l’industrie pharmaceutique orientait ses efforts vers la guérison des maladies existantes, même si les pathologies affectant les populations pauvres, comme la malaria, étaient négligées parce que peu rentables. Désormais, la tendance s’est inversée. Pour garantir leurs retours sur investissement et recycler leurs médicaments, les firmes inventent des pathologies sur mesure, si possible chroniques. Une publicité déguisée en information médicale, doublée d’un intense lobbying, se charge de les « vendre » au grand public et aux praticiens. Ce film – auquel l’industrie a refusé de participer – démonte les mécanismes d’une médecine sous l’emprise du marché.


Marketing du médicament et commerce de la maladie par Dailygratuit

5 commentaires:

  1. Merci, merci, de nous avoir fait connaître cette vidéo.

    RépondreSupprimer
  2. Lisez le livre de F Cambayrac "Vérités sur les maladies émergentes", édifiant!!!

    RépondreSupprimer
  3. http://www.holodent.fr/index.php/mercuriens/315-mercuriens-malades-du-mercure-dentaire

    RépondreSupprimer
  4. MERCI HELIOS. Toujours le profit, mais qu'est qu'ils vont en faire de leur "pognon" ???
    Je suis ravie de connaître la propriété des plantes.....Nous avons la chance d'avoir B.B.B. auquel rien n'échappe. Merci.

    RépondreSupprimer
  5. Parfois il vaut mieux avoir une pathologie non reconnue par la médecine officielle, sinon l'ensemble de symptomes est vite étiquetté et médicamenté!

    Il y a aussi ceux/celles qui ont un trouble méconnu et à qui un grand professeur va dire que "vous faites partie des rares cas mondiaux".
    Ceci flattant l'égo du patient dans le mauvais sens,sans faire avancer la question cruciale face à des pbs de santé quelqu'ils soient, à savoir QUELLE EN EST LA CAUSE?
    Connaîttre LES CAUSES PREMIERES permet parfois de résoudre efficacement ces soucis chroniques et invalidants...

    RépondreSupprimer

JE RAPPELLE QU'IL Y A UNE MODÉRATION DES COMMENTAIRES. TOUS CEUX À VISÉE PUBLICITAIRE PARTENT DIRECTEMENT À LA POUBELLE !