mercredi 3 août 2011

Un exercice de non-réflexion (suite et presque fin)

Certains ont trouvé la réponse, soit parce qu'ils la connaissaient d'avance, soit parce qu'ils n'ont pas utilisé leur mental (et c'est un compliment). Notre cerveau gauche (celui de l'analyse et des chiffres) est très, trop puissant.


On pourrait poursuivre cette série de chiffres à l'infini.

Je donnerai la solution demain après-midi et vous verrez que c'est extrêmement simple.

Bonne journée.

5 commentaires:

  1. Zut, je viens de vendre la mèche !!! Sorry

    Annecy hier 0,13 (bis) aujourd'hui 0,17 (bise)

    RépondreSupprimer
  2. Un peu plus réfléchi !!!! ou pas du tout pour lui !!!

    Plus que le
    > Tsunami sur les côtes Nippones,
    > L'affaire qui parut de nature friponne,
    > Plus loin que le Effémi provoqua des remous :
    > Pour la première fois Déeska banda mou !
    > Mais l'amour qu’il portait aux petites
    > culottes,
    > Avait-il mérité qu’on lui mît les menottes ?
    > Qu’avait-il fait, sinon que tenter d'honorer,
    > En bravant le Sida qu’on y pouvait trouver,
    > L'entre-deux rebondi d'une Cananéenne,
    > Race bibliquement vouée à la géhenne... ?
    > De l'acte rédempteur, eût-il dû s'abstenir ?
    > Qu’en pense Anne Sinclair qui n'a rien vu venir
    > ?
    > David n'usa-t-il pas ainsi de Bethsabée,
    > Qui ne fut pas cruelle et céda bouche bée ?
    > Déeska pouvait-il étant fils de Sion,
    > Donc de la race élue !- oublier l'élection ?
    > Peut-on lui reprocher de s'être trompé d'urne,
    > Et d'en avoir cherché la fente avec ses burnes
    > ?
    > Allons donc ! Quand on est serviteur de Démos,
    > Et qu’on se sent pourvu du braquemart d'Eros,
    > On se doit de pousser l'argument sans réplique,
    > Afin que tout sillon devienne raie publique !
    > Mais toi, de tels assauts, si riche en souvenirs,
    > Comment Anne Sinclair n'as-tu rien vu venir ?
    > Un poète a bien dit, et ça vaut pour Hercule,
    > Que le désir s'accroît quand l'effet se recule !
    > C'est un fait que l'objet désiré recula,
    > La tentatrice noire ayant dit : « Halte-là ! ».
    > Ainsi donc l'instrument dont s'honorait Priape,
    > Se trouva bêtement privé de sa soupape,
    > Et Déeska gagné par la fièvre du rut,
    > Déversa sa fureur sans atteindre son but !
    > Ce Niagara, (ce n'était pas la mer à boire !)
    > Devint pour la police une piste notoire !
    > Et désormais, le Procureur va requérir !
    > Comment Anne Sinclair n'as-tu rien vu venir ?
    > Princesse dont la grande ambition s'est brisée,
    > Par une foufounette insensible au plaisir,
    > La roche Tarpéienne est près de l'Elysée !
    > Mais comment tes yeux pers n'ont-ils rien vu
    > venir !
    > Jean d’Ax

    RépondreSupprimer
  3. désolée mais j'ai rien trouvé il faut avouer qu'au bout de 30secondes ,stop

    suis je dans la catégorie des " trelous "

    en clair ignard

    ça m'empêche pas ,j'aime la vie

    salut a tous et bonne buit

    RépondreSupprimer
  4. Total hs : un ovni dans le ciel de midi-Pyrénées :
    http://www.lemonde.fr/planete/article/2011/08/03/un-ovni-apercu-dans-le-sud-ouest-peut-etre-une-meteorite_1555884_3244.html

    A rapprocher de ce qui s'est passé en Bretagne il y a peu ?

    RépondreSupprimer
  5. Super cette poésie ! pour la "non-réflexion" bof tout est en vacance et en plus je suis fâchée avec les ciffres ! Bises à tous !

    RépondreSupprimer

JE RAPPELLE QU'IL Y A UNE MODÉRATION DES COMMENTAIRES. TOUS CEUX À VISÉE PUBLICITAIRE PARTENT DIRECTEMENT À LA POUBELLE !