samedi 27 août 2011

L'arbre s'est vengé...

Photos envoyées sur ma messagerie par Danysis.

Étape 1: quand on décide de couper un vieil arbre magnifique qui doit juste faire trop d'ombre ou dont on craint la chute dans une tempête


Étape 2 : l'arbre est coupé et amorce sa descente


Étape 3 : un résultat...pas vraiment inattendu.


Mais bon, ils n'ont pas tout perdu, ils ont du bois pour reconstruire...

9 commentaires:

  1. Auprès de mon arbre je vivais heureux,
    J’aurais jamais du le couper mon arbre…

    Quand un homme plante un arbre, il se plante lui-même.
    (John Muir Naturaliste et défenseur des sites naturels)
    Quand un homme coupe un arbre…

    Au passage petit bulletin météo régional :

    Ce dernier lundi 22.08 : 39° à l’ombre, 56° plein soleil, plein sud.
    Ce matin samedi 27.08 à 7h 6° et neige à 1800m
    Notre érable cinquantenaire perd ses feuilles avec plus d’un mois d’avance
    Les rosiers ont eux plus d’un mois de retard et déjà des colchiques dans les prés.

    A travers la France, Belgique, Suisse et ailleurs, a-t-on enregistré pareils phénomènes ?

    RépondreSupprimer
  2. une belle différence de température Korrigan!

    Ici les mûres(déjà mûres) et les champignons ont fait leur apparition il y a 3 semaines et les feuilles ont commencé de tomber en même temps...

    RépondreSupprimer
  3. Hello, ici en Bourgogne du Sud, début de semaine à 35°c à l'ombre, je n'ai pas regardé en plein soleil et hier après-midi (sous les orages) 13°c !! Les peupliers et marronniers sont déjà en train de changer de couleur, les vignes aussi. Les vendanges ont eu 3 semaines d'avance !

    Bon week-end
    Caralmera

    RépondreSupprimer
  4. Sympa cette petite démonstration de "comment reconstruire sa maison".
    C'est promis ... j'ai un magnifique cèdre à 3 m de la maison et de temps en temps, je louche vers lui, en me disant qu'il faudra bien, si les tempêtes se font + fortes, me résigner à le couper.
    Mais, j'ai deux options soit, continuer à négocier avec lui afin d'obtenir sa clémence et jusqu'à ce jour, ça marche. Les branches tombent toujours dans le jardin des voisins, charmants d'ailleurs.
    Ou prendre un jardinier qui s'y connaisse réellement en découpe. Il me semble qu'on coupe un arbre en biais pour qu'il tombe dans le sens désiré ?
    @ Korrigan
    En région parisienne, à part, les marronniers dont les feuilles sont toutes rabougries pour cause de maladie, je n'ai pas remarqué d'anomalies.

    Ah si, les vacanciers sont rentrés.

    Cassandre

    RépondreSupprimer
  5. Soit c'est voulu soit ce sont des bricolos du dimanche (après l’apéro). Pour le faire tomber pile sur la maison je m'y serais pas mieux pris. Une coupe coté opposé eut été preferable.

    RépondreSupprimer
  6. bien fait, bien fait, bien fait ! pauvre arbre !

    RépondreSupprimer
  7. @ Cassandre:
    Autre option: l'élagage.
    Pratiqué régulièrement et avec conscience, c'est sans doute un moyen pour préserver et la vie de l'arbre, et le toit de sa maison... et les bonnes relations avec ses voisins...

    RépondreSupprimer
  8. a mon avis le gars est chez sa belle mere là pas de doute ...hi hi hi
    enfin c'est ce que j'aurais fait même etant une fille ...

    RépondreSupprimer

JE RAPPELLE QU'IL Y A UNE MODÉRATION DES COMMENTAIRES. TOUS CEUX À VISÉE PUBLICITAIRE PARTENT DIRECTEMENT À LA POUBELLE !