mardi 9 août 2011

Émeutes et pillages en Grande-Bretagne

Problème - réaction - solution, la formule qui fonctionne pour amener les gouvernements à leurs fins...


Émeutes au Royaume-Uni : le gouvernement prépare ses troupes et la loi martiale

Témoignages visuels : la police n'a pas bougé et a laissé des émeutiers piller des entreprises privées.

Par Paul Joseph Watson

Mardi 9 août 2011 – Infowars.com

Suite à de nombreux communiqués d'échecs de la part de la police pour arrêter les pillages ou pour répondre de manière adéquate aux émeutes londoniennes qui ravagent maintenant l'ensemble du Royaume-Uni, couvre-feux et troupes dans les rues sont en vue dans le but d'imposer la loi martiale pour réprimer les troubles civils.

BBC News a annoncé ce matin à deux reprises que des troupes étaient prêtes. C'est d'abord un journaliste qui a rapporté la déclaration ce matin à 8h30, puis un représentant de la police métropolitaine l'a répétée en disant que ''toutes les options étaient envisagées.''

La ministre de l'Intérieur Thérésa May confirme que le gouvernement envisage un ''support militaire pour la police.''

Des couvre-feux sont également en discussion pendant que les autorités se préparent à transformer la Grande-Bretagne en ''état policier verrouillé.''

''Des véhicules blindés sont venus nettoyer les rues pour la première fois à la demande de la police afin de s'attaquer à ce que les officiers supérieurs disent être les pires émeutes et pillages de mémoire d'homme'', rapporte The Guardian.

''Je n'ai pas entendu parler de couvre-feu sur le territoire britannique au siècle précédent. Il est très difficile à imposer. Je ne dis pas que c'est le seul moyen mais c'est quelque chose que nous devons envisager.'' a déclaré Diane Abbott, députée travailliste.

Ken Livingstone, ancien maire de Londres, a demandé à la police d'utiliser des canons à eau pour disperser les émeutiers.

Débutées dans les quartiers pauvres de Londres, les émeutes s'étendent maintenant à d'autres villes importantes comme Bristol, Nottingham, Liverpool et Manchester.

Il y a peu de doutes que la grande majorité des émeutiers sont des produits de la société meurtrie, de jeunes nihilistes qui se fichent des griefs politiques et se concentrent surtout sur une exploitation du chaos pour voler autant de butin que possible tout en prenant plaisir à cette stupide violence. Ce comportement amènera un accord écrasant du public pour des mesures qui régleront ces problèmes, même au prix d'une réelle loi martiale.

Ces jeunes ne devraient pas être considérés comme l'avant-garde d'une sorte de véritable révolution contre un système abusif. Si c'était le cas, ils auraient fait leurs émeutes devant Downing Street, la Maison du Parlement et Buckingham Palace. Non, ce sont des maisons de particuliers auxquelles ils mettent le feu ainsi que des entreprises dont ils pillent les marchandises haut de gamme.

Ce qui a exacerbé la situation c'est une réponse policière mollassonne, et le public a rapporté de nombreuses fois que la police n'a pas bougé et laissé durant des heures les émeutiers piller aussi bien des grands magasins que des petites entreprises privées.

Pendant les premières émeutes de dimanche soir à Tottenham, la police a été critiquée pour ''rester en retrait et laisser les émeutiers provoquer le chaos.'' Cette tendance a continué pendant les trois nuits de grabuge, et des témoins visuels ont halluciné sur la manière dont la police avait manifestement reçu l'ordre dans certains cas de ne pas arrêter les émeutiers et les pilleurs.

Voilà des années que nous prédisons le démarrage d'émeutes et de troubles de grande ampleur, particulièrement au Royaume-Uni. Nous écrivions l'année dernière que de sévères coupes invalidantes forceraient les économiquement défavorisés à ''descendre dans la rue avec le sentiment de ne rien avoir à perdre si les aides gouvernementales dont ils sont devenus dépendants se réduisaient de manière drastique.''

Ne vous leurrez pas, ces émeutes seront rapidement exploitées par le système pour transformer la Grande-Bretagne en un état policier encore plus contrôlé. Les émeutes ne mènent à rien sauf à faire paraître raisonnable l'ordre établi quelle que soit la réponse apportée, mesures qui seront totalement acceptées par un public bombardé d'images de chaos, de pillages et d'incendies.



Les émeutes anglaises ne sont pas politiques  S/T par hussardelamort

Traduit par Chantalouette et Hélios

10 commentaires:

  1. http://www.liberation.fr/monde/01012353441-la-police-londonienne-appelle-a-denoncer-les-pilleurs
    Si les réseaux sociaux ont pu aider les émeutiers à se coordonner, pourquoi n'aideraient-ils pas la police à identifier les pilleurs? C'est exactement ce que la Met, la police londonienne, a mis en œuvre ce mardi. Sous le titre «London rioters wanted» («Pilleurs recherchés»), le site de la Met a publié une douzaine d'images issues de vidéosurveillance montrant des pilleurs. «Que ceux qui comptent sortir pour se livrer à des actes violents ou criminels ou l'ont déjà fait soient avertis. Nous avons des photos et des preuves que nous n'hésiterons pas à utiliser pour vous identifier et vous amener devant la justice.» Les images ont été mises en ligne sur un compte Flickr dédié.

    Le site du tabloïd Daily Mail va plus loin: «La police n'a publié que DOUZE photos, mais nous en avons trouvé trente de plus», affirme le journal, qui a glané et agrandi des photos de presse.

    L'initiative a aussi trouvé des soutiens sur la Toile. Sur le site «Catch a looter» («Attrapez un pilleur»), les internautes sont appelés à envoyer toutes les images des émeutes et pillages qu'ils pourront trouver, et à tenter d'identifier les individus sur les photos, avant de donner toutes ces informations à «Crimestoppers», une ONG qui propose dénoncer des crimes anonymement, en ligne ou par téléphone....

    Cassandre

    RépondreSupprimer
  2. J'ai regardé BBC news ce matin et je n'ai pas entendu parler d'armée ou de couvre-feu, seulement que 16.000 policiers allaient etre déployés ce soir et que plus de 400 émeutiers avaient été arretés si bien que les cellules des commissariats de Londres sont pleines. J'ai vu aussi des émeutiers s'attaquer aux policiers ou leur courir après, une quarantaine de bobbies sont blessés dont 2 sont à l'hopital en chirurgie.
    C'est ce dont je me souviens mais je ne suis pas trop du matin.
    Bonne nuit

    RépondreSupprimer
  3. Hélios ou Chantalouette, auriez vous des connaissances en italien ? ou des contacts pouvant faire une petite traduction d'une vidéo de 4 min ?

    Merci et désolé pour le hors-sujet...

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Shaka (ou Shakka), il y a peut-être quelqu'un pour traduire l'italien, mais il faudrait que tu nous donnes le lien vers la vidéo.
    Merci. Bises

    RépondreSupprimer
  5. Page d'info "Royaume Uni",de la BBC:
    http://www.bbc.co.uk/news/uk-14449675

    RépondreSupprimer
  6. Le plus étonnant, dans tous cela, ce ne sont pas les pilleurs, enfants légitimes de ce système hautement spéculatif, même et surtout pour les plus pauvres. Le plus étonnant, c'est combien les moutons se font encore berner...

    Ho l'homme ne descend pas du singe, il descend plutôt du mouton... ( D Saez )

    RépondreSupprimer
  7. Cet homme risque beaucoup, alors je dis Respect...

    https://www.facebook.com/laurent.cuenca.39/videos/802338426539455/?fref=nf

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour,

    Et pendant ce temps, en France...

    http://www.oureyeislife.com/?p=968

    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  9. https://www.youtube.com/watch?v=jSaWdf1PYuA&feature=youtu.be


    Aux membres des forces armées. vidéo

    RépondreSupprimer

JE RAPPELLE QU'IL Y A UNE MODÉRATION DES COMMENTAIRES. TOUS CEUX À VISÉE PUBLICITAIRE PARTENT DIRECTEMENT À LA POUBELLE !