vendredi 12 août 2011

Dossier pyramides (suite et fin)


Voici la traduction de la quatrième et dernière vidéo sur les pyramides bosniaques, traduite cette fois par Chantalouette, que je remercie. 
Où l'on verra que même le monde de l'archéologie est pollué par le fric et l'orgueil... 

Edit : la totalité des vidéos de ce dossier a été sous-titrée par Jane Burgermeister pour faire une seule vidéo de 53 mn, la voici :


Pyramides Bosniaques (The Edge of Science) par JaneBurgermeister




Le journaliste demandait :

''Qu'en est-il des scientifiques égyptiens ?

Nous avons appelé, via le gouvernement égyptien, leurs experts. La première année, nous avons reçu le Dr Ali Barakat, Lamia El Hadidi, le Pr Mustafa Ibrahim Ali, ils ont tous confirmé le caractère artificiel des structures. La deuxième année, ce fut l'équipe de l'université du Caire, de leur faculté d'archéologie qui est la plus importante au monde, ils sont venus, conduits par le Dr Nabil Swelim. Il est actuellement l'égyptologue mondial le plus réputé. Il a découvert 4 pyramides en Égypte et il a écrit quelques encyclopédies sur les pyramides égyptiennes.
Et au bout de deux ans, il a conclu que ''la pyramide bosniaque du soleil est la plus grande pyramide au monde et que c'est une très brillante réussite au niveau construction. Nous aurons besoin de beaucoup de temps pour découvrir qui a construit ces monuments et pourquoi.''
Le Pr Selim et son équipe ont conclu que la Bosnie et l'Herzégovine seront appelés le pays des pyramides. Les années à venir donneront une validation finale internationale.


Qu'ont dit leurs collègues ? D'abord, en parlant de tourisme, le tourisme égyptien est basé sur les pyramides. Ils gagnent quoi avec leurs pyramides ? 15 milliards de dollars ?


Oui, tous les ans des touristes visitent les pyramides égyptiennes.


Et c'est bien connu que le grand patron, là-bas, de A à Z, c'est Zahi Hawass. Bien sûr, il n'a jamais été branché sur des points de vue alternatifs concernant l'histoire humaine. Mais qu'a t-il dit quand ses compatriotes sont arrivés avec l'information qu'il y avait des pyramides plus grandes que celles à côté du Caire ?


Le Dr Ali Barakat est l'homme envoyé personnellement par le Dr Hawass à Visoko et à Sarajevo pour explorer les pyramides bosniaques. Au bout de 45 jours, le Dr Barakat a fait son rapport à la conférence de presse que nous avons organisée à Sarajevo le 25 juin 2006. Et il a conclu ''Ce sont des pyramides construites par des hommes'' !
Deux jours après, il y a eu une réunion au Caire, à laquelle participait entre autres le Conseil des Antiquités, conduite par le Dr Zahi Hawass, le département du tourisme et le département de la culture, avec un seul thème au programme : l'effet de la découverte des pyramides bosniaques sur le tourisme égyptien. C'est vrai, chaque année l'Égypte gagne 15,5 milliards de dollars grâce au tourisme.
Imaginez que seulement 20% des allemands, scandinaves ou des américains aillent en Bosnie au lieu d'aller en Égypte. Cela fait 3 ou 4 milliards. Soudain les pyramides bosniaques sont devenues une question politique globale.
Après la réunion, le Dr Hawass est venu devant la presse et a dit ''il n'y a pas de pyramides en Bosnie, c'est seulement un tas de rochers.'' Il n'était cependant pas le seul à réagir ainsi. Depuis le premier jour, des archéologues et géologues bosniaques qui ne sont jamais venus à Visoko ont demandé que cette recherche soit stoppée. Ils n'ont pas seulement exprimé leur opinion qu'il n'y avait rien, mais ont aussi demandé l'arrêt des fouilles. Après avoir échoué, ils ont demandé l'aide du Dr Anthony Harding, chef de l'association européenne des archéologues. Il a écrit une lettre à toutes les associations nationales d'archéologie, interdisant à tous les archéologues européens, allemand, italiens, espagnols... d'aller à Visoko et au contraire de boycotter l'endroit. Il a dit : ''Ceux qui ne respectent pas le boycott ne trouveront pas de travail dans leur pays natal. Malheureusement cette tendance s'est poursuivie, 50 des meilleurs anthropologues, archéologues et géologues ont signé une pétition il y a 4 ans pour arrêter le projet.
Malheureusement, malheureusement POUR EUX, nous ne les avons pas écoutés. Nous avons insisté et été persévérants. Il y en a qui nous ont rejoint dans le projet et nous nous sommes réjouis de tous nos succès et découvertes...et avons été témoins de ce que nous pensons ici être la découverte archéologique la plus significative de ce siècle.
Nous avons un complexe pyramidal énorme et il semble que cela va entraîner une avalanche en réévaluant le rôle de ces structures dans le monde antique. Et nous devons devenir conscients que nous ne sommes pas en fait les plus intelligents, les plus évolués et les plus beaux à avoir marché sur la Terre.

Vous voulez dire vous et moi ?

Nous pourrions être des exceptions (rigole)

De toute manière, j'aimerai ajouter qu'en suivant la chronologie des recherches sur la pyramide bosniaque du soleil et sur d'autres pyramides...et étant donné le flot de documents scientifiques publié, on peut voir comment les scientifiques viennent travailler un an ou deux et soumettent avec plaisir des compte-rendus positifs...et ensuite au bout de deux ans, dès que leurs collègues des instituts sont au courant de ce qu'ils ont fait, ils disparaissent simplement, s'évanouissent. Certains se sont penchés sur le cas, d'autres ont eu peur. D'autres ont le sentiment qu'ils seront ostracisés toute leur vie, si eux-mêmes ou leur institut est cité en lien avec quelque chose d'aussi ''ridicule'' que les pyramides bosniaques. C'est visible même avec une échelle microscopique.

C'est honteux que de Sarajevo à Boston, de Londres à Milan...les gens soient persécutés, des gens qui ont montré leur courage civique et une dignité scientifique par leur venue à Visoko et par les mesures effectuées.
Très souvent, nous insistons pour que nos instruments, calibrés et fréquemment remis à jour, soient utilisés pour effectuer des mesures et prouvent avec des indicateurs exacts que nous avons affaire à des structures artificielles.
Malheureusement, beaucoup ne veulent pas écouter, parce que pour eux changer la totalité de l'histoire serait dire adieu à leurs thèses de doctorat et leur statut d'enseignant. Tout ce que les instituts et collèges d'archéologie, d'histoire et d'anthropologie ont enseigné pendant des décennies.

Une atmosphère similaire domine dans les instituts de sciences naturelles et autres. C'est une sorte de solidarité professionnelle ou simplement une manière très efficace d'étiqueter quelque chose. C'est aussi simple que ça...

Mais il y a heureusement des chercheurs indépendants qui n'ont pas peur de cette condamnation et de cet étiquetage que vous avez mentionné. Il y a ceux qui font avancer la science. Si nous pensons que gagner un titre, une position signifie que la science s'est arrêtée avec nous, nous devenons des freins pour cette science. Même si je peux paraître en avance de 50 ans aux yeux de quelqu'un, je sais que dans 50 ans les gens riront de moi et du peu que je savais. Mais ils riront particulièrement de ceux qui disent aujourd’hui que la grande pyramide est utilisée comme tombe pour Chéops – sans aucune preuve – sans momie, sans ses ossements, sans hiéroglyphes, sans mobilier royal, sans bandeau devant.

A chaque fois que je vois une tombe de ce type, je me dis ''C'EST LA VIE !''
De toutes manières, Semir, merci. Quand vous aurez des nouvelles, nous nous reverrons ; c'était une carte postale, ou si vous préférez, un poster du monde des pyramides, de la vallée des pyramides. Ces structures qui se dressent comme des phares à chaque fois que notre attention se tourne vers les énigmes de l'histoire ancienne de l'humanité. Mais aujourd’hui nous sommes dans le présent, bien que minuit soit passé, alors en fait nous sommes déjà demain.

Avant de nous séparer, vous aviez parlé de blagues au sujet des pyramides bosniaques. Tenant compte de la taille des pyramides bosniaques, il y avait une publicité dans un journal bosniaque disant ''J'échange une grande pyramide bosniaque contre deux plus petites en Égypte !''

Merci et bonne nuit.

6 commentaires:

  1. Gros travail ! Merci à vous toutes

    RépondreSupprimer
  2. Ah la la, faut pas bousculer l'odre établi, jamais ! :(

    Le premier qui dit la vérité, il doit être exécuté, chantait Guy Bear ! Que c'est vrai !

    Ces pyramides bosniaques m'ont passionnée, merci de me les avoir fait découvrir.

    RépondreSupprimer
  3. Merci de cette publication en Français, cela manquait :-)

    RépondreSupprimer
  4. J'ai beaucoup apprécié de contribuer à faire connaitre ce sujet passionnant, merci à Helios
    et merci à vous pour vos ....remerciements !

    bonne journée

    Caralmera

    RépondreSupprimer
  5. http://www.wikistrike.com/article-les-petroglyphes-de-las-labradas-114149347.html

    RépondreSupprimer
  6. http://area51blog.wordpress.com/2013/01/31/documentaire-larcheologie-interdite-vf/

    RépondreSupprimer

JE RAPPELLE QU'IL Y A UNE MODÉRATION DES COMMENTAIRES. TOUS CEUX À VISÉE PUBLICITAIRE PARTENT DIRECTEMENT À LA POUBELLE !