Bistro Bar Blog

jeudi 7 juin 2012

"Le seigneur des drones"

J'écoutais l'info sur la sortie de ce livre ce matin en allant au marché concernant le prix Nobel de la paix...On se demande si l'auteur du livre ne va pas avoir un accident.
 
Avec d'abord le portrait d'un redoutable tueur en série

Il n'a qu'une obsession : liquider. En presque quatre ans, il a déjà des dizaines de morts sur la conscience, sans doute plus. C'est un tueur redoutablement intelligent et organisé : avant de choisir une cible, il l'étudie soigneusement, et même dit-on avec un soin maniaque.

Ce psychopathe suit toujours le même rituel macabre : sur son bureau, il étale un jeu de cartes, on les appelle "les cartes de baseball". Sur chacune de ces cartes qui sont en fait des fiches, une biographie plus ou moins détaillée, une photo. Le bureau sur lequel sont posées ces fiches mortelles n'est pas n'importe quel bureau, il est sans doute ovale, le tueur s'appelle Barack Obama.

Ce portrait inattendu du président américain est dressé dans un livre qui vient de sortir aux Etats-Unis où il est en train de créer une onde de choc, écrit Stéphane Trano sur marianne2.fr. Un livre titré "Tuer ou capturer", signé de Daniel Klaidman, journaliste d'investigation réputé qui est aussi l'un des meilleurs spécialistes  américains du terrorisme.

"Tuer ou capturer"

                     
 Un livre où on trouve une foule de révélations sur les détails de la lutte anti-terroriste...

Il révèle comment le président en personne choisit une par une les cibles des attaques des drones américains en Afghanistan. C'est détaillé aussi dans un article du New York Times, repris dans Courrier International, on découvre le processus mis en place par Barack Obama : chaque semaine ou presque, une visioconférence top-secrète réunit une centaine de responsables des services de sécurité. Le New York Times parle d'un macabre "club de discussion" qui étudie une par une les cibles potentielles.

A la fin du processus, avec son jeu de "cartes de baseball", c'est Barack Obama qui a le dernier mot et qui désigne ceux qui entrent sur la "kill-list", la liste des cibles, ceux qui doivent mourir. A ce moment-là, des drones décollent à l'autre bout du monde, en Afghanistan, au Yemen ou en Somalie. Le dernier vol mortel d'un drone, au début de la semaine, a fait une quinzaine de morts, dont le numéro deux d'Al-Qaïda.

La revue Foreign Policy, citée dans Courrier International, consacre aussi son dernier numéro aux guerres secrètes d'Obama. Il souligne que le Barack Obama d'il y a quatre ans qui s'opposait à la torture et promettait d'en finir avec les méthodes sauvages, le Barack Obama Prix Nobel de la Paix, est maintenant le président amércain qui a approuvé le plus de frappes ciblées de toute l'histoire des Etats-Unis.
Et marianne2.fr ajoute en évoquant la face cachée de Barack Obama que jamais un président américain n'est allé aussi loin dans la pratique occulte du pouvoir dans la plus parfaite indifférence de l'opinion de son pays et des autres pays occidentaux.

"Barack Obama, le seigneur des drones" : c'est le surnom trouvé par un chroniqueur conservateur qui donne par ailleurs dans le Washington Post une lecture politique de toutes ces révélations qui se succèdent dans la presse américaine : il dénonce une opération de communication orchestrée par la Maison Blanche pour redonner une image de dur à un président affaibli sur le plan intérieur.

SOURCE

********************************************

La face cachée de Barack Obama

Obama est-il le Poutine de l'Amérique? Le livre choc du journaliste de Newsweek Daniel Klaidman révèle ce qui s'est passé derrière les murs de la Maison Blanche depuis l'accession au pouvoir du 44ème président des Etats-Unis. Un contenu explosif. 

C'était un changement peu probable pour l'un des avocats des droits de l'homme les plus respectés de sa génération. A l'Université de Yale, il avait mémorisé les noms et les visages de ses élèves, idéalistes aux yeux brillants qui voulaient utiliser la loi pour améliorer le monde. Maintenant, il étudie les listes soumises par le gouvernement, mémorise des profils de jeunes militants sans regard, et aider à déterminer ceux qui peuvent être mis à mort.

Ces lignes sont extraites du livre choc que publie ce mardi 5 juin aux Etats-Unis le journaliste d'investigation Daniel Klaidman, sous le titre à la fois long et un peu énigmatique Tuer ou Capturer: La Guerre contre la Terreur et l'âme de la Présidence Obama. 300 pages d'un récit qui se lit comme un véritable thriller et une pluie de révélations livrées par deux cent témoins privilégiés de l'exercice du pouvoir par le 44ème président des Etats-Unis. Daniel Klaidman, correspondant spécial de Newsweek au Moyen-Orient, est un journaliste d'investigation réputé, couronné par la profession pour sa couverture du 11 septembre 2001 et de ses conséquences. Surtout, c'est l'un des meilleurs spécialistes américains du terrorisme et des questions de sécurité nationale. Et c'est bien pourquoi ce livre commence à produire une onde de choc à travers les médias américains.

D'emblée, Daniel Klaidman pose la question qui demeure la plus taboue de toutes depuis l'arrivée du successeur de George W. Bush à la Maison Blanche en 2008, à la fois aux Etats-Unis mais également parmi les puissances occidentales alliées de ce pays: « Barack Obama est-il un idéaliste ou un pragmatique impitoyable? » L'auteur assène sèchement: « Il a promis de fermer Guantanamo, de mettre fin aux interrogatoires coercitifs et aux tribunaux militaires, et de restaurer les principes américains de la justice; pourtant, au cours de son premier mandat, il a fait marche arrière sur chacune de ces promesses, fait monter en puissance la guerre secrète des attaques de drones et les opérations clandestines. En coulisses, les débats déchirants entre « faucons » et « colombes » - ceux qui tueraient par rapport à ceux qui captureraient - a été un test pour le noyau même de l'identité du président. »

 
Lorsque Newsweek a publié les premiers extraits de cet ouvrage jeudi dernier, le grand quotidien populaire USA Today a titré que l'Amérique venait de découvrir « Un nouveau devoir présidentiel: la kill-list ». David Jackson évrit: « Au début de son mandat, le président Obama, le conseiller anti-terrorisme John Brennan, et le Général James Cartwright ont formé ce que l'auteur Daniel Klaidman appelle "une sorte de troïka spéciale sur les exécutions ciblées" de présumés membres d'Al-Qaïda et d'autres terroristes."Les trois hommes prenaient des décisions de vie ou de mort, désignant les objectifs, rejetant ou acceptant les noms proposés par l'armée, frayant leur chemin vers un nouveau type de guerre - la guerre d'Obama», écrit Klaidman. »
 
Pour lire la suite, LIEN

11 commentaires:

  1. Pour s'approprier les plus hautes places du Pouvoir, tout est bon. Après les élections, c'est comme avant. Ce depuis des lustres ! Pauvres humains que nous sommes. ♥

    RépondreSupprimer

  2. Regardez attentivement les vidéos d'il y a quelques années et les actuelles, cherchez les différence, l’erreur on la voit bien...
    Alors ? Clone, sosie, robiologique, androïde à la technique martienne ...?

    RépondreSupprimer
  3. en parlant de vidéos,regardez celle ci svp,1956..

    http://www.youtube.com/watch?v=D-DZUnh8-Ro&feature=youtu.be

    RépondreSupprimer
  4. Réponses
    1. les frères musulmans ne sont-ils une émanation du M.I.6

      Supprimer
  5. lasorciererouge5 août 2012 à 20:48

    http://www.wikistrike.com/article-le-logo-du-programme-de-la-us-navy-pour-la-technologie-des-drones-est-l-ange-de-la-mort-108799571.html

    RépondreSupprimer
  6. http://la-dissidence.org/2012/09/05/barack-obama-jai-fais-le-choix-disrael/

    ...no comment !!

    RépondreSupprimer
  7. http://www.wikistrike.com/article-assange-obama-est-un-loup-deguise-en-mouton-112246006.html

    RépondreSupprimer
  8. http://spread-the-truth777.blogspot.fr/2013/01/lady-gaga-lors-de-sa-prestation-au-bal.html?showComment=1358973711484

    RépondreSupprimer
  9. http://rustyjames.canalblog.com/archives/2013/06/25/27508872.html#utm_medium=email&utm_source=notification&utm_campaign=rustyjames

    Obama, le bide !!

    RépondreSupprimer
  10. http://spread-the-truth777.blogspot.fr/2013/07/des-drones-concu-pour-nous-entendre-et.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed:+blogspot/vRGh+%28SPREAD+THE+TRUTH%29&utm_content=Yahoo!+Mail

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.