Bistro Bar Blog

jeudi 7 juin 2012

Coïncidences et synchronicités (suite 1)


La suite des expériences de Mike Perry.

Coïncidences et synchronicités - Exemple 3 

 

Voici le troisième exemple de ce que j'appelle expériences de coïncidence ou synchronicité. C'est quelque chose qui est arrivé l'année dernière.
Ma femme et moi étions partis un week-end prolongé et sur le chemin du retour je décidais de prendre une route touristique plus longue, qui passait par la côte nord de Cornouailles. Il était environ 11 heures et je vis un panneau indiquant un village bien connu nommé Boscastle.

Je demandais à ma femme si elle voulait le visiter, nous pourrions y prendre un thé ou un café en regardant la mer. Elle ne savait pas bien mais je tournais quand même pour Boscastle et me garais sur le seul parking existant.

Comme on était fin septembre l'immense parking était virtuellement vide, nous pûmes donc trouver un endroit en plein milieu. Pendant que je me garais une autre voiture s'arrêta juste derrière nous, mais trois rangs en arrière. Je regardais dans le rétroviseur et me dis que la voiture me semblait familière mais cela s'arrêta là.

Ma femme se dirigea à l'arrière de la voiture pour faire du thé. Je regardais à nouveau dans le rétroviseur et fis remarquer à ma femme que l'homme dans la voiture ressemblait à Mick, un ami connu depuis trente ans.

Pour faire court, c'était bien notre ami et sa femme.

Ils habitent aujourd'hui à 330 km de chez nous et de même à notre insu étaient également partis en week-end prolongé. Ils étaient tous les deux sur le chemin du retour, à 500 km de chez eux. Nous étions également sur le chemin du retour, à environ 160 km de chez nous.

Les étranges coïncidences ont été que
  1. Ils sont arrivés juste quelques minutes après nous
  2. Ils se sont garés directement derrière nous, alors qu'ils pouvaient se mettre n'importe où sur le grand parking. S'ils ne l'avaient pas fait, nous aurions très bien pu nous louper.
  3. Aucun des deux ne savait que l'autre se trouverait quelque part près de Boscastle.
  4. En arrivant sur le parking Mick et sa femme Janet étaient en train de parler de coïncidences.
Chacun de nous aurait donc reçu une sorte de message télépathique que nous nous dirigions vers Boscastle ? Était-ce purement par hasard ou un exemple de synchronicité ? Mais nous passâmes un bon moment agréable ensemble.
Je me pencherai sur les théories concernant de tels événements dans des articles ultérieurs.

Coïncidences et synchronicités - Exemple 4 


Aujourd'hui mes exemples personnels de coïncidence ou de synchronicité font intervenir des rêves et la manière dont ils prédisent le futur.


(1) Le premier remonte à 1976 mais je m'en souviens distinctement parce que j'ai rêvé du gagnant au Derby britannique (course célèbre de chevaux, NdT).

Le truc à ce sujet, c'est que je ne connaissais absolument rien aux courses de chevaux, je n'étais jamais allé voir une course ou connaissais les noms des ''bons'' chevaux. Pourtant en 1976 je me suis réveillé et j'ai dit à ma femme que je savais qui gagnerait le Derby ce jour-là. J'ai dit que ce serait Empery. Elle m'a juste jeté un étrange regard, à la manière dont le font parfois les épouses.


Ce matin-là nous sortîmes et passâmes près d'un bookmaker (équivalent de notre PMU, NdT) avec de quoi se garer et ma femme dit que par jeu je devrais parier sur Empery en raison de mon rêve. Je ne le fis pas bien que j'avais dit que je n'avais aucune idée sur la question et que par ailleurs, ''qui croit aux rêves ?''

Pas besoin de dire que Empery gagna le derby cet après-midi là à 10 contre 1.

(2) En 1983, même chose. Cette fois j'ai rêvé du gagnant du Grand National. De nouveau j'ai donné à ma femme le nom du gagnant : Corbière. J'ai également ceci à un ami, avant la course.

Encore une fois je n'ai pas parié sur la course et Corbière fut le gagnant.

Il y a deux étranges choses pour ces deux rêves – les deux seuls que j'ai jamais eus concernant les gagnants des courses de chevaux. Bien que n'ayant jamais vu une liste de chevaux participant aux courses ou n'ayant aucun intérêt aux courses, les noms des chevaux ont des liens avec moi.

(a) Empery est mon nom, en quelque sorte. Je m'appelle M. Perry, qu'on prononce donc empery.

(b) J'ai habité auparavant Avenue Corbière.

Qu'est-ce que tout cela veut dire ? Il y a bien une synchronicité exacte entre le nom des chevaux et moi. Les ai-je connu d'une manière ou d'une autre par un quelconque moyen ? Ce n'est qu'un autre mystère dans le monde des coïncidences et des synchronicités.

L'univers/le Monde nous parlerait-il et nous guiderait parfois avec des coïncidences ? J'ai déjà eu, par exemple, d'autres rêves qui semblent avoir annoncé le futur.

3 commentaires:

  1. Comme quoi, les voix du Seigneurs sont parfois impénétrables.... pour nous humains ! Après avoir lu le 1er article, qui m'a fait cogiter ! Ce jour, fatiguée et me forçant a aller à pieds faire 3 courses (pour revenir avec 5.... ) à un endroit spécifique, je pense au 1er article des coïncidences, et je me dis ; "ça fait bien longtemps que je n'ai plus rien trouvé au sol!" Sur le chemin du retour.....Pile à l'endroit où j'ai pensé ça, une pièce de 2 € scintillait de tous ses feux sous un rayon de soleil ! Ceci m'a fait beaucoup sourire.... et même un peu plus ;-) Je vais donc penser, très fort, trouver des lingots d'or.... LOL ! Pourtant je prie, et pense très très fort à l'harmonie sur terre, RIEN ne se passe, c'est pas juste ! ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être que l'harmonie sur Terre n'est pas ce qui est "attendu" !
      Ou que Rien ne se passe est ce que la Terre souhaite !
      Et c'est ce qui arrive ?

      Supprimer
  2. Bof déjà penser que nous sommes la boule de bowling qui existe ?

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.