30 novembre 2010

La recette d'Henri Fabre pour le "pipi au lit"

J'aime beaucoup les textes d'Henri Fabre. C'est un jeune monsieur de 85 ans qui consacre sa retraite à aider les gens grâce à la radiesthésie. 
C'est toujours très simple et débordant de générosité, comme le prouve le texte ci-dessous.

 PIPI AU LIT
 
"Oui, je sais, je devrais employer un mot plus savant … mais je conserve ce « pipi au lit » que nous avons entendu … et retenu depuis notre plus jeune enfance. 
Nous nous intéresserons seulement à ce manque de contrôle de l’évacuation normale de notre vessie pendant les jeunes années et qui affecte aussi bien garçonnets et fillettes, sans distinction.
Tant que le cerveau primitif ne fait pas le distinguo entre la nuit et le jour les parents se soucient peu de ce passage « humide » qui accompagne les premiers mois de notre arrivée sur terre … en attendant que des ordres viennent gentiment éduquer notre système urinaire à se conformer à une évacuation diurne … si possible …et ensuite à contrôler que l’opération se fasse  une fois les vêtements mis en dehors du circuit humide !
La principale cause de ce dérangement est l’insuffisance (parfois le manque absolu) d’affection et de caresses. La risque est de voir le sujet ne pas changer ses habitudes lorsqu’il atteint l’âge de raison lui permettant de vraiment se ressaisir de façon naturelle … et définitive.
Passé le cap de la pré-adolescence une fois franchi, la conservation de ce dysfonctionnement se complique d’un sentiment de mise à l’écart, chose connue des pensionnaires passant la nuit lorsqu’ils étaient regroupés en chambrées !
Il n’existe pas de recette applicable pour corriger le pipi au lit … la mise d’une culotte absorbante n’étant qu’un palliatif  venant principalement au secours du matelas !
Poser le problème en tenant compte de la composition électromagnétique du corps humain permet de rechercher la fréquence de correction et de la mettre en application avec l’accord du sujet.
Il semblerait que la fréquence passe-partout résultant de 4 composants soit commune à tous les sujets . Ces fréquences constitutives inscrites dans un cercle zodiacal constituent l’émetteur devant être porté la nuit pour remettre la fréquence défaillante à son niveau de fonctionnement normal.
Très rapidement, en quelques jours, le corps réhabitué au contrôle, l’on peut définitivement arrêter le port de  l’émetteur statique que voici :

 pipi

Dans bien des cas, les géniteurs rejettent cette méthode trop simpliste et de plus gratuite, alors que très souvent ils sont à la source de cette complication (par manque d’affection) … il arrive que la grand-mère étant en confiance avec le petit enfant n’impose surtout pas, mais lui propose de traiter par l’application de ce dessin … ce qui ce fait  certaines fois en cachette de papa et maman !
Il suffit donc, avec le plein accord du sujet, de lui conseiller de placer le petit dessin ramené à 4 cm de côté, en prenant soin que le côté imprimé soit au contact de la peau … la mise en place se fait sur un côté de la poitrine. Le'émetteur est maintenu par un simple scotch. Le dessin est enlevé le matin pour être réutilisé lors de la nuit suivante.
 Le résultat positif est à la clé."



3 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas, c'est bon à savoir
    Merci Hélios!

    RépondreSupprimer
  2. bonsoir,
    intéressant, mais en y regardant de plus prés, il suffit de retourner la feuille,les nombres se transforment en 666 le nombre de satan...
    perso, j'y réfléchirais à deux fois avant de mettre ce "papier" sur mon gosse !!!

    RépondreSupprimer