20 juillet 2011

Crimes et prédictions

Police prédictive: Madame Irma au rapport
La police prédictive, kesako ? En gros, la police pourrait prédire des crimes qui n’ont pas encore eu lieu. La chose résumée ainsi est à faire frémir un droit-de-l’hommiste. Il y verrait l’aura d’un certain K. Dick. Heureusement, le procédé n’a rien de nominatif ou de personnel car il s’applique au crime en général. Mais, il faut reconnaître que la réalité prend encore un peu plus la teinte d’un roman d’anticipation.
Aux USA, la classe dirigeante est de plus en plus encline à développer ce projet sécuritaire. Les budgets sont attribués et sur les traces de la police de Chicago (CPD),et Los Angeles (LAPD), d’autres villes devraient emboiter le pas. Slate expliquait dans un article publié en janvier 2011 que la science de la Police Prédictive repose sur une nouvelle manière d’interpréter les données et statistiques. Grâce à un modèle mathématique et des algorithmes, les policiers peuvent cartographier les anciens délits et tenter de prédire la prochaine tendance de crime.

Cette méthode déjà appliquée au monde de l’entreprise pour anticiper les mouvements des marchés trouve un débouché pour le moins inattendu. Et un certain écho au livre de Pablo Mancini et à l’article de Sylvain Parasie. Ils prônent l’avènement du hacker-journaliste qui pourrait se révéler un contrepoids devant l’éminence de cette "Société des données".
Source

3 commentaires:

  1. Tiens, cela me fait penser au film de SF avec Tom Cruise c'est exactement cela (le titre?)
    Les ordis de la bourse utilise aussi des algorithmes pour la spéculation et on voit le résultat...

    RépondreSupprimer
  2. dootjeblauw
    Je suppose que tu parles de Minority Report?

    RépondreSupprimer
  3. oui Chantalouette c'est cela, c'est le titre du film auquel je pensais, seulement je ne voyais pas le rapport avec la minorité et la prédiction d'un crime.

    Kiss et bonne journée!

    RépondreSupprimer