samedi 21 décembre 2019

Staline (vu par Miles Mathis)


Nouvelle étude d'un homme célèbre. Miles Mathis se penche sur le cas de cet horrible personnage qu'a été Staline. Une recherche généalogique fouillée et des études de photos vont vous révéler qui était réellement cet homme et quel a été son rôle dans l'histoire mondiale.

Joseph Staline

Par Miles Mathis (16 avril 2019)
Traduit par Apolline

Nous commencerons par le nom, Joseph Staline. Ce n'est pas son vrai nom, bien entendu. C'est un nom de code et c'est admis. Ça signifie "L'homme d'acier". Non, pas possible. Vous allez dire, "comme Superman ?" Ouais. Vous pouvez déjà juger du niveau des auteurs du canular. Toute l'histoire est à peu près aussi crédible que celle de Beaver Cleaver [une série américaine] et pas plus intelligente.

Quelle impression cela vous ferait-il de découvrir que le vrai nom de Donald Trump n'est pas du tout Donald Trump mais un nom de code ? Cela ne vous rendrait-il pas très méfiant encore plus méfiant que vous ne l’étiez déjà ?

Demandez-vous juste pourquoi le premier homme d'état d'un pays a besoin d'exister sous un "nom de code". Ça vous semble logique ? Ce sont normalement les agents secrets qui ont un nom de code, n'est-ce pas, et pas les dirigeants d'un pays.

On nous dit que le patronyme réel de Staline était Djugachvili. Faites-moi une faveur et essayez de le dire à haute voix. Qu'entendez-vous ? Quelque chose comme Jew [juif]-gash-vili ? Non, ça ne peut pas être aussi facile, d'accord ? Bon, si vous ne me croyez pas, allez sur Wikipédia [en anglais], où ils l'orthographient fort à propos Jughasvili. Cela montre l'importance qu'ils accordent à votre intelligence. Ça se voit comme le nez au milieu de la figure. Encore une fois c'est bien Ju-gash-vili.

La généalogie de Staline est bien sûr presque complètement expurgée sur Geni, le seul indice est que sa grand-mère maternelle était une Chomezurashvili. Ce qui paraît louche. Nous pouvons probablement laisser tomber la fin du nom et ça nous donne Chomez, une variante de Gomez, qui est aussi un nom juif. La plus ancienne résidence juive aux US est la maison Gomez. Comme nous l'avons vu dans mon article sur Philippe III Le Hardi (Traduction par le BBB), le nom Gomez était au départ Gometz et ces gens étaient comtes de Troyes et du Vexin en remontant à Charlemagne. On les retrouve avant dans l'est, au voisinage de l'Arménie. Ils font donc partie de la famille qui a dirigé l'Europe dès le début. 

  Wikitree expurge Staline encore plus que Geni, en ne listant que ses parents. Ethnicelebs admet que la terminaison du nom réel de Staline a été ajoutée plus tard, le nom d'origine étant Jugayev, qu'on nous dit être Ossète. Mais c'est une fausse piste, car Jugayev n'est pas Ossète, c'est Juif. Ethnicelebs nous mène sérieusement en bateau ici, ils prennent le temps de mentionner que des gens ont prétendu que Staline était juif. Leur réponse : ces sites sont anti-juifs et ne fournissent aucune preuve que Staline était juif. Mais vous noterez qu'ils ne fournissent aucune preuve que Staline n'était pas juif. Ils n'en disent pas plus. Ou leur preuve est de ce calibre : la ville natale de Staline, Gori, se trouve près de la frontière de l'Ossétie du sud, il est donc Ossète. C'est comme dire que je suis né au Texas, qui est près du Mexique, donc je suis Mexicain. Mais vous pouvez voir immédiatement qu'ils vous mènent en bateau si vous regardez une carte. Staline est natif de la Géorgie, la partie la plus septentrionale de l'ancienne Union Soviétique, juste au nord de la Turquie, dans ce petit couloir entre la Mer Noire et la Mer Caspienne. Et qu'y-a-t-il juste sous la Géorgie, à environ 80 km au sud de Gori ? L'Arménie. Il y a eu une très forte présence juive là-bas pendant des milliers d'années, même si cela a souvent été caché dans les livres d'histoire et l'est toujours. 
 
De nombreux sites ont été créés pour nous dire que des Ossètes portent le nom Jugayev. Bien sûr qu'ils le portent parce que ce sont des Juifs vivant en Ossétie. Donc ça ne prouve rien. C'est comme dire qu'il y a beaucoup de Cohen vivant aux US et qu'ils sont par conséquent américains, pas juifs. C'est un argument bidon. Le courant officiel a caché ou détruit toutes les archives authentiques concernant Staline, ils n'ont donc pas la possibilité de prouver que Staline était un Ossète non-juif. Ils se contentent de le dire. Et si vous ne les croyez pas sur parole, ils insinuent que vous avez une démarche non-scientifique. Mais vous auriez une démarche vraiment non-scientifique en les croyant sans preuve. Surtout quand on sait qu'ils sont des menteurs. L'accumulation de mes preuves suggère que Staline était juif.

Vous ne me croyez toujours pas ? Allez donc sur Jweekly (Jewish News of Northern California) où ils admettent que Staline était marié à une femme juive dont le nom de jeune fille était Rubinstein. Sa bio est expurgée, normal. Pourquoi ai-je surligné le nom en rouge ? Parce qu'il peut nous conduire vers Jack Ruby, qui était réellement un Rubinstein de Russie. Lisez mon article sur lui pour plus d'informations. Ce mariage avec une Juive porte un coup dur à l'accusation d'anti-sémitisme qu'on attribue souvent à Staline. 
 
Mais il y a plus. Si nous allons sur la base de données des victimes de l'Holocauste et utilisons le "soundex" [algorithme phonétique d'indexation des noms] pour le nom Jugayev, nous obtenons beaucoup d'entrées. Celui qui correspond le mieux, c'est Pavel Chuguyev. On peut imaginer que lorsque Staline est devenu célèbre dans les années 1920, un mémo a probablement été envoyé à tous les Jugayev dans le monde pour les inciter à changer rapidement l'orthographe de leur nom de famille. Nous avons vu qu'une chose semblable s'est produite avec le nom Hitler. La base de données de l'holocauste nous apporte donc maintenant une petite preuve que le nom Jugayev/Chuguyev est Juif. C'est déjà une preuve plus solide que celle d'Ethnicelebs, de Wikipédia ou des autres sites qu'on nous donne. 
 
Mais il y a plus. Si nous restons sur la base de données de l'Holocauste mais faisons une recherche plus générale sur Chuguyev, nous obtenons de nombreux résultats qui n'étaient pas sortis avec la recherche soundex. Comme Schugaev, Khugaev, Chagaev, Chuvaev et Shugaev. Même si nous éliminons les noms qui collent le moins, nous avons toujours des concordances proches avec Shugaev et Schugaev. En fait, la correspondance Shugaev est si proche que quelqu'un a décidé de mettre le nom en caractères cyrilliques, comme pour le camoufler. 
 
Ce qui nous incite à essayer les noms débutant par Dzhu, car c'est orthographié ainsi sur de nombreux sites officiels. Une recherche nous donne deux nouvelles possibilités : Kugaev et Dzugaj. On a plusieurs Dzugaev listés sur la base de données Holocauste et je considère qu'on peut garder celui-là. 
 
Emmenons maintenant Shugaev, Dzugaj et Chuguyev sur d'autres sites pour voir ce que nous trouvons. La première découverte est tout à fait inattendue. J'ai essayé Wikipédia, mais pas de résultat pour Dzugaj. Il m'a envoyé sur "les Dzoungar". Comme ce sont des Mongols de l'ouest, appelés aussi Oïrat ou Kalmouk, j'ai tout d'abord pensé qu'il n'y avait aucun lien. Mais je me suis alors souvenu de cette fameuse photo de Staline avec la petite fille mongole. 


C'est Gelya, la fille d'Ardan Marzikov, commissaire mongol. On nous dit qu'Ardan a été exécuté quatre ans plus tard parce qu'il espionnait pour les Japonais et qu'il était trotskiste, et cette photo a dû être ré-intitulée comme si c'était une autre petite fille. Elle n'avait plus d'utilité en tant que propagande, voyez-vous. Mais, bien que pensant à une photo trafiquée, elle peut expliquer pourquoi il y a eu cette mise en scène et/ou ce collage. Il semblerait maintenant que Staline a pu avoir un lien étroit avec ces gens par les lignées juives et la photo a probablement aidé le père de Gelya à maintenir l'ordre dans les provinces orientales de la Russie. Je dirais qu'il est douteux qu'on ait exécuté le père car il était probablement de la noblesse. Gelya a épousé plus tard un Cheskov, orthographié aussi Chekhov et les Chekhov avaient des liens étroits avec les maisons dirigeantes de Russie. Lisez plus bas pour en savoir plus.

Mais il nous faut encore vérifier ces autres noms. Il n'y a pas de page Shugaev sur wiki mais le nom apparaît sur plusieurs pages web. La première est celle sur le Service Fédéral pour la Coopération militaro-technique en Russie. Le directeur actuel se nomme Dmitry Shugaev.

La page suivante est celle du KGB de Biélorussie, où nous trouvons Sergei Shugaev comme chef du contre-espionnage. C'est donc instructif. Je parierais qu'il est apparenté à Staline. 
 
Nous trouvons aussi l'auteur dramatique Vyacheslav Shugaev, qui appartenait à l'Institut Gorky de Littérature dans les années 1960. 

Une recherche wiki sur Chuguyev donne Chuguev, une ville et un district en Ukraine. Elle a été construite par Ivan le Terrible et est devenue un centre militaire. C'est le siège d'une immense base aéronavale. Tout se tient, comme d'habitude. Je pense maintenant que c'est l'orthographe de départ et que Jugayev est une faute délibérée. Je pense que Staline était un Chuguev et que sa famille était d'Ukraine et non de Géorgie.

Élargissons maintenant notre recherche. Une recherche générale Google pour Chuguyev nous envoie sur Jewishgen.org [généalogie juive], le troisième de la liste. Pourquoi une recherche sur ce mot seul nous emmène si rapidement sur un site juif ? La page ne nous le dit pas, mais elle nous donne bien un tas de nouvelles orthographes, comme l'orthographe Yiddish Tshuhuyev, l'orthographe polonaise Czugujew et bien d'autres. Notez cette dernière orthographe. Ce qui me ramène à la base de données de l'Holocauste, où j'ai au départ ignoré de nombreuses ré-orthographies de Jugayev parce qu'elles ne me paraissaient pas assez proches. Maintenant je vois pourquoi l'ordinateur les avait fait sortir comme étant en correspondance. On trouve des Schukajew, Zogojew, Sagajew, Dsachojew, Schachajew et Sachajew. Si vous souhaitez faire une recherche plus poussée sur le nom Jugayev, il en reste beaucoup. Je pense cependant avoir atteint mon objectif. Alors continuons.

[Henry Makow, juif lui-même, déclare carrément que Staline était juif. Lire ICI dans le paragraphe intitulé "L’expérience Illuminati de l’URSS – fut une «catastrophe sociale»]
 
Il est admis que Staline faisait du théâtre pendant ses études. Alors, encore une fois, un acteur. Il est entré ensuite au séminaire, il a donc dû recevoir une formation de moine ou de prêtre, d'accord ? Mais on nous dit qu'il abandonne et devient athée. Il travaille peu après comme météorologue. Quoi ? Ai-je loupé quelque chose ? Quand exactement a-t-il étudié cette discipline ? On ne laisse pas tomber le séminaire pour devenir météorologue. Surtout si on est le fils d'un pauvre cordonnier et d'une lavandière. Mais voilà ce qu'on a dans cette fausse biographie.

Je vous encourage aussi à visiter la page wiki sur Joseph Staline. Pour autant que je sache, aucune photo n'y est authentique. Elles sont toutes truquées, la plupart de manière très évidente. Comment est-ce possible ? Comment une personne telle que Staline peut-elle exister derrière un si grand stock de fausses photographies ?

Voici la première de la page : [on ne trouve pas exactement les mêmes photos sur le wiki anglais et le wiki français, voici le LIEN vers le wiki que Miles consulte]
Cela vous semble-t-il une vraie photo ? Ce qu'ils ont fait, ils l'ont téléporté sur la lune, ramené puis ils ont photographié l'image fantôme sur un moniteur TV ? Où est la résolution ? Pourquoi a-t-il l'air de se dissoudre dans le brouillard ? Regardez sa main en bas ! Que se passe-t-il là ? Et regardez le trait dur à la jonction entre son cou et le col de la chemise. Qui a déjà vu un trait comme ça sur une vraie photo ? La tête a été collée sur la chemise et ce trait a été dessiné à la main. Pour quel besoin ? On n'était pas dans les années 1850, juste après l'invention de la photographie. Elle date de 1937, alors que les appareils photo étaient déjà bien perfectionnés. 
 
Voici la suivante, à l'âge supposé de 15 ans :
De nouveau une photo sacrément truquée. Presque tout a été peint, à commencer par les cheveux et la chemise. Ses oreilles sont carrées et ses paupières sont dessinées au feutre noir.
 
En voici une autre, supposée être sa photo d'identité en 1902. [supprimée depuis sur la page wiki en anglais]

Encore un très évident faux. Vraiment mauvais. Les noirs de la tête ne sont pas aussi noirs que ceux de son manteau et il est très facile de dire que la tête a été collée sur ce corps. On a ensuite rajouté les deux dans un arrière-plan. Pourquoi ? S'ils avaient une photo de sa tête à cet âge-là, pourquoi ne pas utiliser un corps et un arrière-plan quelconques ? Je suppose parce qu'il aurait été encore plus visible que ce n'était pas une photo d'identité. Peut-être portait-il des pyjamas en soie ou y avait-il une fontaine de champagne dans le fond. Mais même telle quelle, il est tout à fait évident que ce n'est pas une photo d'identité. Un pauvre fils de blanchisseuse et de révolutionnaire communiste porte-t-il un foulard rayé en soie pour sa photo d'identité ? On rigole. 
 
Mais ça devient pire. Réalisant qu'ils avaient un problème, les faussaires ont décidé de truquer une vue de profil pour la faire ressembler davantage à une photo d'identité. Voici ce qu'ils ont présentement à Biography.com :
OK, permettez-moi de vous dire ce qu'ils ont fait. Sur la première photo, ce n'est pas le même gars. Ils ont trouvé quelqu'un qui ressemblait un peu à Staline à cet âge-là et l'ont collé dans ce manteau. Mais ils ont tout faux pour le nez et pour le reste. Mais ils ont eu un bien plus gros problème que le nez. Pouvez-vous me dire quoi ? Ce sont les cheveux, qui ne correspondent plus du tout. Alors le peintre qu'ils ont embauché a dû aller dans la 2ème photo et repeindre entièrement les cheveux, pour tenter de les faire coïncider avec la nouvelle photo. Il a fait un horrible boulot car non seulement les cheveux ne ressemblent pas à la photo originale ci-dessus, ils ne ressemblent pas non plus à de vrais cheveux. Ils sont trop rigides, avec les bords qui sont trop tranchés. Pour tenter de masquer le problème, qu'a-t-il fait ? Il est allé repeindre tout le visage pour qu'il soit conforme aux cheveux. Ce qui n'a fait qu'empirer les choses. Il avait aussi besoin de repeindre le visage pour une autre raison : le nouveau profil est assez net alors que l'ancienne vue de face est très floue. Il a donc essayé d'ajouter beaucoup de netteté à l'ancienne photo. Le seul moyen était de le repeindre entièrement. Malheureusement, il n'a pas juste changé la netteté, il a changé la forme des choses. Les sourcils ne sont plus les mêmes, les yeux sont devenus protubérants, le nez est une catastrophe, la barbe est manifestement peinte et les oreilles paraissent fausses. Comparez la nouvelle oreille à votre droite avec l'originale. Aucun rapport. 
 
Pendant que nous y sommes, je vous prie de lire le paragraphe proche de la photo originale sur Wikipédia, où l'on nous dit qu'il travaillait dans l'entrepôt d'une raffinerie Rothschild. Quoi, comme météorologue ? Les Rothschild avaient-ils peur que des météorites frappent leur raffinerie ? Ou avaient-ils juste besoin de prévisions météo pour la sécurité de leur entrepôt ? Et quelles sont les chances de voir les Rothschild apparaître ici ? Plutôt bonnes, car c'est pratiquement l'aveu que Staline était leur création. Il travaillait pour eux au début de sa carrière ! Souvenons-nous d'Eichmann qui travaillait pour les Rockefeller (Standard Oil) quand il est entré au parti nazi. Dans le même paragraphe, ils admettent même carrément que des gens sur place pensaient que Staline n'était ni météorologue ni ouvrier d'entrepôt, mais un agent provocateur travaillant pour le gouvernement. Non, pas possible ! Bien sûr qu'il l'était car c'est ce que tous les marxistes étaient, sont et ont toujours été. C'était un acteur juif et une taupe, une façade pour les magnats milliardaires qui gouvernaient le pays sous couvert de communisme. C'est ce qu'il était en 1902 et ce chaque année de sa vie ensuite.

Voici une autre photo de lui, datée de 1915 :
Hé, regardez cette main ! Elle pourrait non seulement attraper un ballon de basket et même un médecine-ball. Et pourquoi sa main est-elle cinquante fois plus claire que son visage ? Blanchissait-il sa peau comme Michael Jackson en commençant seulement par sa main ? Et encore, le manque de résolution est ridicule. L'a-t-on photographié depuis le ballon dirigeable Goodyear, dans le brouillard ? Les dents sont aussi bien trop blanches. Celui qui trafiqué ça est un abruti. Nous avons maintenant ce réconfortant faux que j'ai déjà ridiculisé dans un article précédent :
Touchant, n'est-ce pas, de voir Staline se pencher vers Lénine pour se réchauffer et Kalinine mettant apparemment sa cuisse droite sous la fesse gauche de Lénine, pour la même raison ? Ces communistes aimaient leur petit confort douillet.

Celle-ci serait de 1925, avec Mikoyen et Ordzhonikidze :
Un inepte faux que n'importe quel amateur pourrait détecter. J'attire votre attention sur la main de Staline, derrière la cigarette. Et sur l'espace blanc entre Staline et Mikoyen [Mikoyen est à droite de Staline]. Et sur les mains de Mikoyen. Et sur la botte de Mikoyen. Et sur la main et la chemise d'Ordzhonikidze. Et sur les jambes de Staline et sur la manière dont ils se tiennent assis. Et sur la jonction entre les têtes et l'arrière-plan. Horrible, sur toute la ligne. 
 
Voici la photo "bien connue" de Staline avec Yezhov [orthographié Lejov sur le wiki français], Molotov et Voroshilov.
Il est admis qu'on a enlevé plus tard la photo de Yezhov (le jeune gars), mais il est aisé de dire qu'on l'y avait inséré au départ. Regardez le liseré très visible autour de sa silhouette, dans l'eau peinte. Le canal tout entier est peint et tout le monde peut le constater. Mais tous les autres ont été insérés aussi. L'éclairage des trois autres têtes ne correspond pas et leur taille respective n'a même pas été respectée. Un atroce ratage. Notez aussi la main dans la veste, nous disant qu'il est Juif. [Je pense que c'est aussi un signe de reconnaissance de franc-maçonnerie, voir cet article du BBB où l'on retrouve la photo de Staline. Mais l'un n'exclut pas l'autre.] 

Il n'est pas encore admis que Yezhov était Juif, mais sa femme était une très active femme juive. Étrange qu'ils tentent de faire passer Yezhov comme un nabot sanguinaire, qui a tué des millions de gens, dont beaucoup de Juifs. 

Vous rappelez-vous celle-ci qu'on voit dans mon article sur Lénine ? [Miles y démontre l'origine juive de Lénine dont le vrai nom était Vladimir Illitch Oulianov. Le wiki français nous embrouille royalement sur ses origines familiales] 
Un faux extravagant. Regardez sa main sur son bras ! Je ne sais pas où ils ont dégotté cette petite fille mais je soupçonne que nous pourrions la trouver dans un vieux film d'Hollywood des années 30 ou 40. Peut-être dans "Miracle sur la 34ème rue" ou dans quelque chose du même genre. 

En voici une un peu meilleure :
Ils ont au moins engagé un professionnel pour truquer celle-ci. Il faut être attentif pour repérer l'erreur. Nous remarquons d'abord que la casquette de Staline semble bizarre, comme si elle était perchée sur sa tête. Nous voyons ensuite que la démarcation entre sa tête et l'arrière-plan n'est pas naturelle. Puis nous remarquons que son visage est plus flou que celui des deux autres visages, avec moins de contraste. Si nous pensons à faire une analyse des ombres, nous voyons que les noirs de Staline sont bien plus clairs que ceux de sa fille. Staline avait des cheveux très noirs, bien sûr, mais nous voyons que les noirs de la petite fille sont beaucoup plus noirs, sans raison valable. Et il apparaît enfin que Staline est bien trop petit. On le donne souvent comme un homme de taille conséquente pour l'époque : regardez la photo ci-dessus avec Yezhov près du canal. Mais ici sa tête est plus petite que celle d'un garçon de 12 ans et d'une petite fille de 8 ans. Staline était en fait petit, il mesurait 1,63m environ, mais même dans ce cas sa tête devrait être plus grosse que celle d'une petite fille. Cette photo est un faux.

Cette fameuse photo avec la fillette de Mongolie est aussi un terrible faux :
Regardez ce gars derrière. On dirait qu'on le voit à travers un écran.
C'est supposé être Staline avec des révolutionnaires Bolchéviques en 1915 [le 3ème en partant de la gauche, rang du fond]. Mais il y a un mauvais et très choquant collage de toutes les têtes, ça ne vaut pas mieux que la couverture de Sgt. Pepper's. [des Beatles, bien sûr]

En voici une autre auprès d'une enfant, où chacun est de la mauvaise taille et mal positionné.
Juste pathétique. Est-elle supposée mesurer 1,63 m à 7 ans ? Notez comme elle semble en 2D, sans profondeur ? C'est ce qui se produit quand vous collez une photo. On a une photo dans une photo, ce qui fait perdre l'illusion de 3D qu'on aurait autrement.
Il y en a une autre amusante. Ne dirait-on pas qu'il est comme plastifié ? C'est parce que l'ensemble a été fait à l'aérographe. C'est une peinture d'après une photo et non une photo. C'est fait pour pouvoir faire des retouches ou des suppressions. Peut-être portait-il son badge du syndicat des acteurs ou son tee-shirt de la Walt Disney Company. Pour la dernière photo, retournons à celle en dessous du titre. Peut-être la pire du lot.
Il est certain que vous pourrez "dépecer" celle-là tout seul. À commencer par les mains qui sont une tragédie. Mais rien n'est correct dans la photo. C'est un boulot de copie-collage-peinture du niveau d'un écolier.

Et pourquoi diable auraient-ils eu besoin de truquer une photo de Staline avec sa fille [Svetlana] ? Probablement parce que tout ce qu'on nous a raconté sur sa famille est faux. Comme pour les Kennedy, c'est un monstrueux mensonge, fourgué à coup de tonnes de fausses photos et de récits de fiction. Wikipédia nous dit qu'il a eu trois épouses mais ne s'embête pas à nous dire ce qu'est devenue la première. Il l'a épousée en 1906 et elle a ensuite disparu. La deuxième épouse apparaît de nulle part, on ne donne pas de dates et ensuite elle disparaît aussi, d'un suicide en 1932, paraît-il. Les faux historiens nous disent que Staline avait beaucoup d'amoureuses mais il n'y a bien entendu aucune preuve. Nous avons bien plus de preuves existantes de ses relations avec des hommes comme Yezhov, que Staline nommait sa "petite mûre". Hmmm. Ne me dites pas, laissez-moi deviner… Staline était-il en fait un acteur juif homosexuel ? [Henry Makow, que j'ai cité ci-dessus, ajoutait que Staline était bisexuel. Et j'ai lu ailleurs que c'était le cas pour Yezhov.]

Sûrement pas, dites-vous ? Il ne reste qu'à quitter les pages nettoyées de Wikipédia pour en avoir des preuves. Lisez cet article de 2009 de l'Independant,  qui montre une large collection de photos de nus appartenant à Staline, sur lesquelles il a écrit diverses blagues. Les auteurs et les historiens le critiquent pour son humour cru mais minimisent le fait que Staline collectionne ce genre de photos. Aucun homme hétérosexuel ne manifesterait de l'intérêt pour ce genre de photos, quelle que soit leur présentation. On nous dit que les photos trahissent un sens militaire de l'humour. Oui, un sens militaire gay de l'humour. 
 
Voici une photo de Staline prétendument avec sa première épouse :
Mais c'est un faux comme tout le reste. Ils sont éclairés différemment et ne semblent même pas savoir qu'ils sont ensemble. Pourquoi n'avons-nous pas de photos authentiques de cet homme ?

Quelqu'un a posé la question de l'homosexualité sur Quora et malgré un faible nombre de réponses, c'est répertorié sur la page d'accueil de Google. On l'a donc mis en évidence : c'est une fausse piste complète de la part des mêmes faux historiens de Wikipédia. Ils régurgitent simplement la même bouillie officielle. Quelqu'un d'assez effronté nous raconte que nous nous ferions tabasser par des Russes en colère si nous posions cette question. Euh, vraiment ? Nous sommes donc supposés croire que les Russes d'aujourd'hui adorent le Joseph Staline de jadis ? Ils adorent l'homme qui a fait assassiner leurs grand-parents et arrière-grand-parents et qui n'a cessé de vendre leur pays aux capitalistes ? Seuls de stupides Américains le croiraient. Les Russes d'aujourd'hui feraient mieux de casser la figure de ce Dmitriy Genzel (manifestement juif et probablement homosexuel), qui leur raconte de tels mensonges. [celui qui gère le site Quora.]

Vous avez dû maintenant comprendre que Quora est une façade pour la CIA, comme Snopes et presque tout le reste sur internet. Ils posent ces questions uniquement pour pouvoir répéter ces mensonges standard. Puis ils suppriment les réponses qu'ils n'aiment pas. Un peu comme sur les pages de discussion de Wikipédia. 
 
Cette page Quora ne fait que ramener la ribambelle d'histoires qu'on nous a ressassées ces dernières années sur les Russes qui adorent de nouveau Staline. Aucune de ces histoires n'est malheureusement crédible. Allez lire cet article de 2017 sur Newsweek qui prétend la même chose. Le problème ? Celle qui fait la déclaration, c'est Nina Khroutchev, l'arrière-petite-fille [par adoption] de Nikita Khroutchev. Cela rend-il les choses crédibles ? Eh bien non, pas vraiment, car elle travaille pour la New School for Social Research à Manhattan, façade reconnue de la CIA. 
 
On nous raconte que la Russie soviétique était très homophobe mais l'article de ForeignPolicy.com  dit la vérité. Le plus important site de "drague" des homosexuels de Moscou à l'époque soviétique se situait sur la place du théâtre, près de la statue de Marx. Les statues de Lénine étaient aussi des points chauds et les homosexuels appelaient Lénine "Tante Léna". On dirait qu'ils savaient des choses qu'on ignore. Sur le lien, on nous remet aussi en mémoire l'article d'Arthur Matthew de 1953 intitulé "L'homosexualité est la bombe atomique de Staline pour détruire l'Amérique". Demandez-vous ceci : si la Russie soviétique avait la réputation d'être homophobe, comment Staline pouvait-il espérer nuire aux Américains de cette façon ? Comme le Parti Communiste était de la même fabrication truquée que le Parti Nazi, composé d'acteurs juifs, nous pouvons supposer que les acteurs communistes étaient – comme les nazis – une bande de "pédales". [Je reprends le vocabulaire de Miles…] Ce qui expliquerait pourquoi les épouses et les enfants de Staline devaient être fabriqués. Nous avons vu la même chose avec les nazis, en particulier avec Eichmann. 
 
Nous avons vu plus haut que les épouses de Yezhov et de Staline étaient juives. Et nous nous souvenons qu'ils admettent maintenant que de nombreux généraux et maréchaux d'Hitler étaient juifs. Bon, ils l'admettent aussi pour l'entourage de Staline. Les Juifs eux-mêmes l'admettent. Voyez ici sur ynetnews.com. Nous y entendons parler de Genrikh Iagoda, chef du NKVD [Commissariat du peuple aux affaires intérieures de 1934 à 1936, qui organisa la "grande purge" et fut exécuté en 1938] sous Staline. Il a fait assassiner "au moins 10 millions de gens" et "ses adjoints juifs mirent en place et gérèrent le système du Goulag". Il était juif. Un autre homme de main de Staline s'appelait Lazar Kaganovich, juif. En tant que membre réputé du Comité Central, il vota pour la plupart des pires atrocités du régime. Voyez aussi Leonid Reichman, juif, chef du département spécial du NKVD, une sorte de grand inquisiteur. "Selon les statistiques publiées en Union Soviétique en 1934", presque 40 % des postes supérieurs de l'apparatus de sécurité admettaient être juifs. Notre auteur juif de ynetnews.com l'admet. Si nous ajoutons les crypto-juifs, ça se monte à… combien ? … 90 % ? 100 % ?

Alors pourquoi un magazine juif admet-il ceci ? Parce que c'est majoritairement faux. D'accord, ces gars étaient juifs mais la plupart des récits ne sont pas vraies. Par exemple, on nous dit que Iagoda a présidé la Grande Purge pendant laquelle d'anciens leaders bolchéviques comme Kamenev et Zinoviev ont été exécutés. Comme ces gars étaient aussi des acteurs juifs, des façades pour les capitalistes gouvernant le pays dans l'ombre, il n'y a aucune chance pour que ce soit vrai. Voyez mon article sur Lénine pour en savoir davantage sur ces gars. Amusant, ils admettent que les procès de Kamenev, Zinoviev et des autres étaient des procès-spectacles, mais ils ne s'attendent pas à ce que vous remarquiez la signification en clair : c'étaient des simulacres de procès. Ils vous disent en face que c'est un vrai procès, mais la plupart ne captent pas toujours le message. Le terme "procès-spectacle" vient en fait de ces événements et ils admettent qu'un procès-spectacle est une forme de propagande. Ils omettent juste de vous dire que c'est de la fiction. C'est un spectacle, comme à la TV. 
 
Pour preuve qu'il n'était qu'un acteur, notez qu'ils admettent que l'épouse de Yagoda était la nièce de Zinovi Peshkov. Vous souvenez-vous de Peshkov ? C'était le "fils adoptif", en réalité l'amoureux, de Maxime Gorki. Gorki n'avait que 16 ans de plus que Peshkov et il ne vivait pas avec sa "femme" à l'époque, alors l'adoption devrait sembler étrange. Gorki avait 28 ans et Peshkov 12. En fait, selon Geneanet, il n'était pas marié du tout. Certains sites parlent d'un mariage précoce mais pas Geneanet. Pour vous rendre compte de la somme de fausses pistes, allez sur myheritage.com [site visible sur abonnement], nous apprenant qu'il y a des documents montrant que Gorki a épousé trois femmes en 1896, y compris Maria Andreyeva – qu'il n'avait pas encore rencontrée. On ne trouve pas ces documents. Et pourtant cette page sort en deuxième position pour une recherche sur la généalogie de Gorki. Le vrai nom de Peshkov était Yeshua Zalman Sverdlov et sa mère était Elizaveta Solomonovna Averback. En d'autres mots, elle était une Auerback, fille de Solomon. Ce n'est pas russe, c'est allemand. Ils admettent que Peshkov était juif. Il devint plus tard général en France du temps de de Gaulle et il fut ambassadeur au Japon. [Ici quelques phrases dans un langage assez cru que je ne traduis pas. Allez les lire en anglais dans le texte si vous voulez.]

Comme Hitler, Gorki avait fait du théâtre. Alors qu'Hitler avait intégré le Théâtre Royal prussien grâce à Dietrich Eckhart et à son directeur artistique, le comte Georg von Hulsen-Häseler, Gorki venait du théâtre d'art de Moscou, où il était le protégé de Nemirovich-Danchenko. Gorki créa son propre théâtre à Nijni-Novgorod en 1904. Il avait épousé l'année précédente la célèbre actrice Maria Fodorovna Andreyeva, fille de Fyodorov-Yurkovsky, directeur du théâtre Alexandrinsky. Maria fut aussi l'épouse du milliardaire Andrei Zhelyabuzhsky. Mais il y a plusieurs problèmes ici, comme le fait qu'il n'y ait aucune preuve que Maria ait divorcé de Zhelyabuzhsky. Il était encore en vie en 1903 et on n'a aucune procédure de divorce, encore moins de certificat. L'autre gros problème, c'est que Gorki était homosexuel. Leur relation était donc une totale fiction.

Gorki et ses copains, comme Peshkov, passèrent sept ans à folâtrer dans les bars homosexuels de Capri, bien que les faux historiens tentent de le décrire comme un exil ou comme la création d'une sorte de parti ouvrier. D'accord. Il essaient en plus de nous convaincre que Gorki, le provocateur, était homophobe, encourageant les lois homophobes de 1934. Ce qui en soi suffit à prouver que l'ensemble était un autre canular. Ils ont pu passer ou non de telles lois, mais nous pouvons être sûrs qu'ils ne les ont pas appliquées contre les homosexuels. Ils les ont peut-être appliquées contre leurs ennemis, en falsifiant les accusations, mais ils n'ont probablement même pas fait cela. Cet épisode n'est qu'un autre grand mensonge, une inversion de l'histoire réelle. Les liens de Staline à Gorki et à son équipe sont une confirmation supplémentaire qu'il était homosexuel. Ce qui nous emmène vers une autre photo truquée de Staline :
Pourquoi se penche-t-il toujours vers les gens ? Ici, il est penché vers Gorki comme le ferait une adolescente. Devons-nous penser qu'il a le vertige ou qu'il est juste super-amical quand il "fait du genou" à un gars ? Mais, sérieux, ce sont de nouveau nos mauvais "colleurs", insérant des gens à d'étranges angles. Nous avons vu plusieurs personnes célèbres gitant dangereusement à bâbord ou à tribord et c'est ce qu'on a ici.

Voici Iagoda en 1930 qui fait de son mieux pour ressembler à Aleister Crowley :

Cette photo est à l'évidence une production du département cinématographique, jusqu'à l'éclairage d'ambiance et le flou artistique. Nous sommes supposés croire qu'en 1937, Iagoda a été arrêté puis exécuté pour avoir fait de la contrebande de diamants, espionné pour les Allemands, empoisonné Gorki et Peschkov, etc. Encore du théâtre. Iagoda et Bukharin ont été accusés d'avoir empoisonné Gorki mais comme Gorki était un acteur juif homosexuel qui a simulé sa mort, personne ne pouvait être accusé de son meurtre. Et pourquoi Staline ferait-il un procès à ces gars, soi-disant ennemis de Gorki, quand Gorki était supposé, au moment de sa mort, assigné à demeure par Staline ? Les compte-rendus comportent, comme d'habitude, plein d'évidentes lacunes. Ces procès étaient truqués uniquement pour créer et répandre la peur et empêcher un soulèvement du vrai peuple. Les banquiers juifs voulaient faire croire aux Russes que Staline était un monstre, qui a tué des millions de gens et ensuite ses propres gens dans des procès injustes. Quand le fait est que Staline, tout comme Hitler, était un autre acteur juif qui truquait des événements majeurs. 
 
Mais je souhaite revenir pendant un moment à Gorki. Il est en fait un personnage plus intéressant que Staline, ayant au moins produit de la littérature. Ce sont les ancêtres de Gorki qui m'intéressent, car ils sont (presque) complètement cachés dans les bio habituelles. On nous évite le coup habituel de l'adoption, et Gorki était supposé orphelin à l'âge de 11 ans. Wiki nous dit qu'il a été élevé par sa grand-mère, mais nous n'avons pas son nom. Tout ce que nous savons, c'est qu'il venait de Nijni-Novgorod. C'est pourtant un énorme indice, suffisamment gros en soi pour construire une théorie. Nijni-Novgorod était un grand centre de commerce dans les années 1800, dirigé par des Juifs. Les personnes les plus riches de la ville étaient les Stroganov, également des crypto-juifs, et ils étaient parmi les gens les plus riches de l'Europe de l'est. Je pense que la mère de Gorki était une Stroganov, ce qui explique l'ascension et la constante promotion de son fils, jusqu'à nos jours. Pouvons-nous le confirmer ? Eh bien, Geni a une page sur lui mais c'est en russe. Faisons appel à un traducteur. Il est malgré tout bien expurgé. Tout ce que nous trouvons, c'est que sa grand-mère maternelle était une Ivanov. C'est pourtant suffisant pour continuer, car les Ivanov de Nijni-Novgorod étaient des parents proches des … Romanov. ScienceMag.org, un des occasionnels ennemis de mon site scientifique, va nous aider ici. En 2004, ils ont publié une histoire concernant une recherche d'Alec Knight de Stanford, qui prouvait que les tests ADN de départ sur les Romanov étaient faux. Knight a prouvé scientifiquement que l'hypothèse présentée dans mon précédent article sur Lénine était exacte : les échantillons ADN des Romanov étaient contaminés, c'est à dire faux. Et qui a fait la recherche originale à Moscou que détruit Knight ? Pavel Ivanov. Nous voyons ainsi pourquoi Ivanov a faussé la recherche : il était parent des Romanov. Malgré ça, cinq ans plus tard, l'histoire officielle ignore Knight comme s'il n'avait jamais existé. Un article de l'Independant de 2009  rapporte uniquement les découvertes d'Ivanov. Knight n'y est même pas mentionné. 
 
[Suit un paragraphe présentant des personnages en lien avec les Ivanov dont beaucoup de la noblesse russe.]

(…) Cela indique que j'avais raison pour Gorki, car les Ivanov, Romanov et Stroganov ont tous des liens de parenté étroits. Voyez la grande duchesse Maria Romanov, fille de Nicolas Ier, qui épousa le comte Grigori Stroganov en 1856. J'ai juste visé un peu bas avec Gorki. Il n'était pas seulement un Stroganov, il était probablement aussi un Romanov. 
 
Mais retournons à Staline. Sa bio se lit assez bien comme celle d'Hitler : que des âneries. Il aurait été meneur de grèves à Batoumi puis aurait attaqué la prison. Il a été sous mandat d'arrêt à Tbilissi pour les mêmes activités mais nous devons croire que les autorités de Batoumi n'étaient pas au courant. On l'a finalement arrêté et condamné à trois ans en Sibérie, ce qui semble très indulgent mais il ne les a même pas purgés. Il se serait évadé presque immédiatement, retournant à Tbilissi. Je suppose que les mandats d'arrêts y expirent en quelques mois seulement et que la police perd la mémoire tous les ans en fin d'année.

En 1905, nous sommes supposés croire que Staline se trouvait à Bakou,
Les escouades de combat de Staline désarmèrent la police et les troupes locales, attaquèrent les arsenaux du gouvernement et extorquèrent des fonds aux entreprises et mines locales grâce à des chantages à la protection. Ils lancèrent des attaques contre les troupes du gouvernement cosaque et les ultra-nationalistes pro-tsaristes, coordonnant certaines de leurs opérations avec la milice Menchevik.
Ouais, mais bien sûr. Bien qu'étant hors-la-loi, Staline s'est rendu à visage découvert à une conférence à St Saint-Pétersbourg en tant que délégué bolchévique. Je pense que les autorités n'y étaient pas au courant que Staline avait attaqué les arsenaux du gouvernement à Bakou et qu'il avait une réputation internationale de voleur et de révolutionnaire. Il n'y avait aucun journal à l'époque ni de police ou de communication militaire.
Après son retour à Tbilissi, Staline organisa le braquage d'une grosse livraison d'argent à la Banque Impériale en juin 1907. Son gang tendit un guet-apens au convoi de l'armée à Yerevan avec des fusils et des bombes faites maison. 40 personnes furent tuées mais il n'y eut aucune perte dans son gang. Après le cambriolage, Staline s'installa à Bakou avec sa femme et son fils. Les Mencheviks y affrontèrent Staline à propos du braquage et votèrent pour l'expulser du RSDLP [parti ouvrier social-démocrate de Russie], mais il n'en tint pas compte.
Qui va vraiment croire ça ? Les gens savent-ils encore lire ou regardent-ils tous Game of Thrones ?

Kato, la première épouse de Staline [Ekaterina Svanidzé, surnommée Kato] apparaît juste un an dans l'histoire. Elle arrive de nulle part en 1906, il l'épouse immédiatement, Iakov naît, puis elle décède huit mois plus tard. Pratique. Elle n'a pas dû aimer son rôle et a demandé une réaffectation.
Il reconstitua son gang à Bakou, qui poursuivit les attaques contre les ultra-nationalistes et il réunit des finances grâce au chantage, à de la fausse monnaie et à des vols. Ils kidnappèrent aussi les enfants de plusieurs personnalités richissimes pour en tirer des rançons. Début 1908, il se rendit en Suisse à Genève pour rencontrer Lénine et un marxiste russe de renom, Georgi Plekhavo, même s'il trouvait ce dernier exaspérant.
Maintenant il kidnappe les enfants de "plusieurs personnalités richissimes" dans la ville où il réside et rien n'est fait ? Qui sont ces richissimes personnalités ? Où sont passés les reportages des journaux de l'époque ? Laissez-moi deviner : ils ont été perdus pendant le grand incendie de Bakou en 1920 ?
En mars 1908, Staline fut arrêté et interné dans la prison Bailov. Là, il dirigea les bolchéviques emprisonnés, organisa des groupes de discussion et ordonna l'exécution d'informateurs suspects. Il fut finalement condamné à deux ans d'exil dans le village de Solvychegodsk, dans la province de Vologda où il arriva en février 1909. Il s'évada du village en juin et parvint à Kotlas déguisé en femme et de là à Saint-Pétersbourg. En mars 1910 il fut de nouveau arrêté et renvoyé à Solvychegodsk. Il y fréquenta deux femmes au moins ; sa logeuse, Maria Kuzakova, qui donna naissance plus tard à son second fils, Konstantin. En juin 1911, on lui donna la permission d'aller à Vologda où il resta deux mois, vivant une aventure avec Pelageya Onufrieva. Il s'évada et revint à Saint-Pétersbourg, où il fut arrêté en septembre 1911 et condamné à trois nouvelles années d'exil à Vologda.
Ils imaginent à mon avis que si vous avez marché jusque-là, vous croirez n'importe quoi, alors pourquoi s'embêter à être crédible ? Il dirige une émeute en prison et ordonne des meurtres et il est condamné pour cela à deux ans d'exil – dans un village si mal gardé qu'il s'en évade presque immédiatement déguisé en femme ? Ce qu'on nous a dit ailleurs sur la rigueur du temps des tsars semble un mythe. Il n'y avait aucune sécurité et les gens faisaient apparemment ce qu'ils voulaient. Notez aussi qu'on le fait passer pour un homme à femmes, même dans ce paragraphe des évasions de prison avec un déguisement de femme. Voyons, cela fait deux évasions en deux ans, avec par-dessus le marché les émeutes en prison, les contrats de meurtre et bien sûr les accusations de départ de révolutionnaire majeur et de voleur : cambriolage de banques, attaque d'avant-postes et kidnapping d'enfants. Pour tout ça, il a 3 ans d'exil supplémentaire à Vologda ? Pourquoi pas 3 ans d'exil à Capri avec la distribution exclusivement mâle de "La croisière s'amuse" ? [série télévisée américaine diffusée entre 1977 et 1987]

Et devinez quoi ? Il s'échappe encore. Était-il fait en pâte à modeler pour qu'aucune prison ou maison ne puisse le retenir ? On l'arrête de nouveau bientôt et il s'échappe encore une fois. Ont-ils envisagé une fois de mettre des verrous sur les portes ? Ou lui ont-ils fait promettre de rester dans la pièce ? 
 
Peu après il a traversé la frontière polonaise pour rencontrer Lénine. Il n'y avait bien entendu aucun contrôle de frontière et personne ne recherchait cet homme qui s'était échappé 15 fois de prison. Staline a ensuite joué son faux rôle dans les révolutions de 1917 et 1918, ce que j'ai déjà exposé comme étant une fiction dans mon article sur Lénine. Nous sauterons donc cet épisode et la période Lénine également. Nous irons directement à l'ascension de Staline avec cette pépite :
Pour renforcer son image de fervent léniniste, Staline donna neuf conférences à l'université Sverdlov sur les "fondements du léninisme", qui seront publiées ensuite sous la forme d'un livre. Lors du 13ème congrès du parti, un "testament de Lénine" fut lu aux hauts responsables. Embarrassé par son contenu, Staline offrit sa démission de secrétaire général ; cet acte d'humilité le sauva et on le maintint dans cette fonction.
Impossible de garder son sérieux ! Le humble Staline. Et on ne dit pas qui "a maintenu" Staline dans sa fonction, n'est-ce pas ? Parce que tout ça se tient : nous savons tous que "les hauts responsables du parti" ont à cœur de manifester de l'humilité et qu'ils s'en congratulent entre eux.
Autre chose d'informatif :
Malgré l'inquiétude de Zinoviev pour l'autorité grandissante de Staline, il lui apporta son soutien au 13ème congrès en tant que contrepoids de Trotski, qui menait maintenant une faction du parti nommée opposition de gauche. Cette faction pensait que la NEP [nouvelle politique économique de Lénine] faisait trop de concessions au capitalisme ; on appelait Staline "homme de droite" pour son soutien à cette politique.
Hum… Ils ne vous disent pas cela d'habitude, d'accord ? Ils dissimulent ici du mieux qu'ils peuvent. Comment le parti communiste de l'Union Soviétique peut-il faire trop de concessions au capitalisme ? Concéder quoi et à qui ? Ce n'est pas dit, mais mes lecteurs le savent déjà. 
 
Bien sûr que cette fausse bataille entre Staline et Trotski n'est que du théâtre, car ils ont été tous deux des outils des capitalistes, s'affrontant pour voir qui serait le plus rapide pour s'accaparer les ressources de la Russie. Comme ces capitalistes étaient membres de la même famille, c'est dit encore trop gentiment. Ils étaient tous deux des couvertures pour les mêmes familles juives milliardaires qui se sont réparties la Russie. Ils ont été choisis pour leur capacités d'acteurs et d'orateurs et nous pouvons supposer que Staline a été choisi comme Reagan, pour sa coupe de cheveux surtout. Je soupçonne que Trotski a été choisi pour la même raison :
C'est la première entrée sur Trotski pour le concours de "la plus belle photo d'identité truquée de tous les temps". Il semble qu'on ne vous demande pas de fouiller les détails. C'était il y a longtemps, vous savez.

La suite sur wiki nous amène à l'époque où Staline était le dirigeant suprême, même si Molotov était chef du gouvernement à l'époque. Wiki donne une liste des responsables du Politburo, et nous avons déjà vu Kaganovich ci-dessus. Étudions alors Sergo Ordzhonikidze. Le nom déjà ne semble pas russe. Aucun de ces gars n'a un nom russe, c'est pourquoi beaucoup d'entre eux ont vécu sous des noms de code. Mais sa photo est encore plus informative que son nom :
Comment, au nom du ciel, les Russes n'ont-ils pas compris ? En voilà une autre remarquable :
C'est Sergei Kirov assis sur les genoux d'Ordzhonikidze. Que fait Kirov avec la main dans sa poche ? Et Ordzhonikidze est une vraie beauté à moustache.

Qu'en est-il pour Kliment Voroshilov, commissaire du peuple pour la défense ? Tout d'abord, Wikipédia admet que son nom n'était pas Voroshilov, même si son importance n'est pas précisée. Ils ne mentionnent pas ses parents. Le patronyme était Voroshilo et il était d'Ukraine. On peut découper ce nom, Voro-shilo. Shilo est un nom juif, souvent orthographié Shiloh. Shiloh [Siloh en français, situé au centre de la Palestine] était le site d'un important sanctuaire avant la construction du premier temple en 832 BC. Kliment est également un prénom étrange pour un Russe et c'est une nouvelle indication que Voroshilo était juif. Kliment = Clément. Il y a eu plusieurs papes Clément, mais le plus célèbre était probablement Clément VII, qui s’appelait en réalité Guilio de' Medici [Jules de Médicis]. Son oncle Laurent le Magnifique lui acheta la fonction papale et il reçut l'ordre de la ternir du mieux possible, ce qu'il fit. Comme l'avait fait son cousin Giovanni, fils de Laurent, qui devint le pape Léon X. Clément protégea les Juifs de l'Inquisition, ce qui n'est pas surprenant, sachant que les Médicis étaient juifs. Clément est celui qui donna Malte aux Chevaliers Hospitaliers, confirmant que c'est une autre enclave juive et un centre de pouvoir – et de trafic maritime. Ce n'est pas hors sujet ici, sachant qu'en dehors de Malte, les autres quartiers généraux des Chevaliers Hospitaliers se trouvaient à Rhodes et… à Saint-Pétersbourg, en Russie.

En dehors de son méchant caractère, Clément adorait l'art et soutint de nombreux grands artistes. Kliment Voroshilo peut avoir aussi une parenté avec Samuel Clemens, Mark Twain. Souvenez-vous, nous avons vu que Clemens avait des liens étranges et non admis avec la Russie et en particulier avec Sébastopol en Ukraine.
(…) Ce sont Kaganovich, Staline, Postyshev et Voroshiloh. La photo peut même être ou non authentique, mais je la publie juste pour que vous voyiez Postyshev. Voici votre test de reconnaissance visuelle du jour. À qui ressemble-t-il ? Enlevez la moustache. À Brad Pitt. 
 
Je pense, en fait, que la photo est un collage bien qu'il soit assez bien réalisé. Je pense que c'est un faux car, comme nous l'avons vu, Staline était petit. Ils admettent qu'il mesurait 1,63 m, ce qui veut dire probablement qu'il était encore plus petit. Mais cela signifierait que Voroshiloh ne mesurait que 1,57 m ou moins et qu'aucun de ces gars ne dépasse 1,62 m. Si c'est le cas, ça n'explique pas pourquoi Staline était si susceptible à propos de sa petite taille, comme on nous l'a dit à plusieurs endroits. Une autre raison en est la position du bras de Staline. On sait qu'il avait un bras gauche faible depuis l'enfance et qu'il n'aimait pas le soulever en raison de la douleur. Mais il a ici les deux bras à hauteur d'épaule. Il a aussi une petite tête, ce qu'on ne voit pas sur les autres photos. 
 
Une dernière chose à savoir sur Voroshiloh : le nom de jeune fille de sa femme était Golda Gorbman. Mais on la donne comme Ekaterina Davidovna dans les bios de Voroshiloh. Même les épouses de ces gens vivaient sous des faux noms et des noms de code. Wikipédia admet qu'elle était juive. 
 
Nous avons déjà vu une photo de Mikhaïl Kalinin avec Lénine et Staline. C'est celui qui ressemble à Robin Williams. Bien, ils admettent que sa femme était une juive d'Estonie. Son nom de jeune fille était Lorberg. J'ai des informations pour vous : les femmes russes sont sexy. Alors pourquoi ces dirigeants de la Russie semblent ne pas pouvoir en dégotter une ? Bon, voici un autre indice : seuls Kalinin et Voroshiloh ont adopté des enfants. Ce qui veut dire qu'ils étaient probablement mariés à la mode d'Hollywood. Comme d'habitude, les parents de Kalinin ne figurent même pas sur Wikipédia. Mais nous trouvons quelque chose d'intéressant sur la page du frère de Kalinin. Ce frère Fedor est allé à l'École de Capri. Cela vous paraît-il familier? Oui, c'était l'école pour bolchéviques, soi-disant fondée à Capri par Gorki et ses potes. C'était donc une école du parti style Miami Beach. Ou plutôt Fire Island. [connue pour les villégiatures de célébrités, mais Miles donne bien sûr un sens figuré à "l'île du feu"]

Ce qui nous ramène à cette photo que j'ai continué d'étudier.

C'est, d'une certaine façon, la meilleure photo vue jusqu'ici, mais elle continue de me tracasser. Elle est suspecte dès le départ, tout simplement parce qu'elle est trop peaufinée. Elle ne présente pas de défauts et ne semble pas ancienne. Mais elle reste quand même troublante. Qu'est-ce qui me chagrinait ? Je suis allé finalement sur la page wiki de Kalinin, où j'ai trouvé cette photo comme faisant partie d'une plus grande photo :
Mais ça n'a fait qu'ajouter des problèmes, parce qu'ils semblent maintenant avoir été collés dans cette dernière photo. Pourquoi ? Parce que la résolution et la qualité globale de cette plus grande photo sont plutôt mauvaises. Si vous zoomez, elle est vraiment floue et minable. Mais ils ont pu je ne sais comment en extraire Staline, Lénine et Kalinin et les agrandir dans cette assez bonne photo plus haut. Ça ne devrait pas être possible. 
 
Et puis ça m'a frappé ! En regardant Lénine avec insistance, je me suis aperçu qu'il n'y avait pas vraiment de ressemblance. Ses sourcils sont trop arqués, sa barbe est trop jolie et par-dessus tout, il a une trop belle apparence pour être Lénine à n'importe quel âge. Kalinin semble aussi très avenant mais je n'avais pas d'image claire de lui en tête pour comparaison. J'ai donc épluché pas mal de photos de lui, y compris celle-ci sur sa page wiki :
C'est ce à quoi ressemble une vraie photo de l'époque, avec les signes normaux de la vieillesse. Mais encore une fois, ça ne colle pas. Ce n'est pas le même gars. C'est ici le vrai Kalinin et ses yeux sont plus grands et plus éloignés l'un de l'autre que dans la première photo. Son visage est plus étroit et son menton plus pointu.

Du coup, j'ai regardé de plus près Staline dans la triple photo. Ce n'est pas non plus Staline. Le visage est trop étroit. Les yeux sont trop beaux aussi. Staline avait toujours de petits yeux plissés. Nous avons là une photo moderne travaillée avec trois sosies ! Ils ont ensuite été insérés dans cette plus grande photo du parti communiste qui est par ailleurs tout à fait authentique. Ils ne publient pas de plus grandes versions de cette photo-là, sinon vous pourriez dire plus aisément que ce sont des collages. Vous pourriez réaliser que Staline, Lénine et Kalinin ont une bien meilleure résolution que ceux autour d'eux.

Kalinin aurait rencontré Staline grâce à la seconde épouse de Staline, Nadezhda Alliluyeva. J'ai fait des recherches sur le patronyme, mais les seules personnes dans l'histoire du monde qui le portaient sont de faux parents de Staline. Namepedia n'en a jamais entendu parler. Forebears.io n'a qu'un porteur de ce nom dans le monde entier et il est probablement un Staline. Il semble donc que les trois fausses épouses de Staline étaient juives et à mon avis elles étaient cousines, engagées pour être sa "barbe". Mais il était si détestable qu'aucune n'a voulu garder longtemps son rôle. La première n'a pas duré deux ans, comme nous l'avons vu, et la seconde a démissionné presque aussi vite. La bio de la troisième est expurgée, probablement à sa propre demande. 
 
En 1928, on nous balance un nouveau gros mensonge, en nous disant que Staline renie la NEP et écarte Trotski et Zinoviev. Celui qui croit ça devrait être mis face à un peloton d'exécution. Pensez-vous que Staline a arrêté la cabale internationale de capitalistes dépouillant la Russie ? Non, il s'en prend aux koulaks, des paysans prospères et à de petits entrepreneurs, qu'on accusait de thésauriser les céréales et autres denrées. Cela signifie qu'il s'est mis à les extorquer pour le bénéfice de ses maîtres capitalistes – rendus furieux par la lenteur du pillage du pays. Ils ne voulaient rien partager avec les petits gars qui les représentaient sur le terrain
 
Staline a-t-il, selon moi, exterminé les koulaks ? Oui, je le pense, même si je doute des rapports concernant le modus operandi. Nous pouvons être sûrs qu'il les a éliminés en mettant sur la paille une classe toute entière. Beaucoup le méritait sans doute, c'étaient tous ces petits voyous et ces voleurs qui collectaient pour les big boss. Comme cela n'a pas stoppé le vol, mais l'a plutôt augmenté, il est pourtant difficile d'applaudir l'action. Comme les koulaks étaient des natifs, ils dépensaient leur argent localement, ce qui a entrainé quelques "retombées". Mais après l'élimination des koulaks, l'argent volé est davantage parvenu entre les mains des millionnaires et des milliardaires, qui n'étaient pas de la région. La richesse de la Russie a été entièrement et définitivement aspirée. Elle est partie vers les banquiers allemands, britanniques ou américains.

Toujours en 1928, nous voyons le premier plan quinquennal, avec une industrialisation forcée, des nouvelles mines, de nouveaux canaux pour charrier le minerai etc. En d'autres mots, une dévastation accélérée du pays, aussi bien de ses ressources que de ses gens. Les paysans subirent un esclavage forcé dans des fermes, ce qu'on appelait collectivisation. Ceux qui fuyaient dans les villes y étaient mis en esclavage forcé aussi. Tout le pays s'est en fait retrouvé dans une économie de pillage au profit des milliardaires internationaux – qui dès lors saignèrent la Russie comme une horde de vampires. Ce n'est pas une coïncidence si les Rothschild et autres familles de milliardaires devinrent si riches qu'ils ne pouvaient plus faire le compte de leur fortune. Ils se sont retirés de l'arène et de la vie publique. Ils ne font pas les gros titres sauf pour quelques minimes reportages. On est supposé croire que tous ces gens ainsi que les Rockefeller, Vanderbilt et autres familles ont lâché presque tout leur argent pour des œuvres philanthropiques, mais si vous croyez encore une fois cela, vous êtes bons pour le peloton d'exécution soviétique.

Nous découvrons ensuite la démolition délibérée de la cathédrale Christ-Sauveur à Moscou en 1931 [reconstruite à l'identique entre 1995 et 2000]. Demandez-vous ceci : les bolchéviques démolissent-ils vraiment des cathédrales à dessein ? C'est ce qu'on nous a dit, mais je n'y crois plus. Seuls des Juifs ou des Lucifériens démoliraient de belles cathédrales. Est-ce ce qui s'est passé pour Notre-Dame de Paris ? Possible. Soit ça ou une sorte de fraude à l'assurance et du vol d'objets d'art. Vous pouvez être sûrs que ce n'était pas un accident. 
 
Puis on nous apprend que H.G. Wells et George Bernard Shaw étaient impressionnés par Staline. Ce qui vous dit tout ce que vous devez savoir sur eux. Je pense qu'ils étaient aussi fans de Mordor. 

En 1936, Staline déclara que le socialisme, première étape du communisme, était réalisé. Signifiant que le pays était devenu un camp de travaux forcés au bénéfice des milliardaires planqués. Pour détourner l'attention, ces familles de milliardaires ont compris qu'elles devaient impliquer la Russie dans une guerre mondiale illico presto. Par chance, ils en avaient planifié une depuis un moment car les Allemands commençaient aussi à piger l'imposture en cours. La solution : fabriquer une arnaque tellement énorme que personne ne la soupçonnerait. Ils étaient passés maitres en cet art, après en avoir mené une à bien, la première guerre mondiale. Mais la seconde serait encore plus spectaculaire sur le plan de l'audace, de la fourberie et de la cinématographie. 
 
Comme j'ai déjà dénoncé leurs acteurs principaux, je n'y reviendrai pas. Je soulignerai que la page Wikipédia admet que Staline a "purgé" l'armée en 1940-41, en préparation de la guerre. Ça semble un plan brillant, d'accord ? Débarrassez-vous de tous vos officiers juste avant une grande guerre pour que votre leadership soit totalement décimé ? Mais c'était une partie du plan des milliardaires. Ils voulaient une armée russe faible pour pouvoir débarquer et mettre mère Russie exsangue encore une fois, la guerre servant de prétexte. Ce qu'ils ont fait bien sûr.
 
Souvenez-vous que les Russes n'ont même pas pu défaire les Finlandais au début de la guerre. C'était ce à quoi les milliardaires ne s'attendaient pas. Ils pensaient que la Finlande tomberait comme la Pologne : une sorte de cadeau d'inauguration. L'armée allemande aurait pu être envoyée contre la Finlande, mais elle était occupée ailleurs à l'époque, alors les Finlandais l'échappèrent belle. 
 
Nous sommes supposés croire que Staline a été pris par surprise quand l'Allemagne a envahi la Russie en 1941 mais c'était le plan depuis le début et il le savait. Il était là pour s'assurer que la porte était ouverte. Et il fut leur meilleur homme sur le terrain car c'est lui qui avait ordonné la destruction de l'infrastructure et du ravitaillement en vivres. Cela était supposé nuire aux Allemands, mais ce sont les Russes qui en ont le plus souffert. C'étaient leur nourriture et leur infrastructure, après tout.

Il semble qu'une nouvelle fois les choses ne se sont pas déroulées comme prévu et les Allemands n'ont pu prendre la Russie comme ils l'avaient fait pour la Pologne. Bien que Staline ait fait ce qu'il pouvait pour laisser le champ libre, mère Nature et les Russes n'ont pas suivi. Les Allemands ont dû se retirer et les milliardaires se sont vus forcés d'utiliser leur plan B : que Staline continue à plumer la Russie pour les banquiers internationaux à la place de l'armée allemande.
 
Les milliardaires finirent par arrêter les frais pour leurs acteurs nazis, l'Allemagne avait implosé et toute l'Europe sauf l'Angleterre fut bientôt soumise et sur les genoux. L'Allemagne avait dépouillé le reste de l'Europe, Staline avait dépouillé la Russie, Churchill et Roosevelt pouvaient maintenant arriver et plumer l'Allemagne, sur les ordres de leurs maitres milliardaires. 90 % de l'Europe venaient d'être pillés par les banquiers et autres capitalistes, avec une guerre fabriquée comme excuse. Cerise sur le gâteau, les plumeurs Juifs devinrent les premières victimes.


Avant de finir, je voulais vous signaler le livre de Staline, Falsificateurs de l'Histoire. Il a été considéré comme une propagande soviétique, écrit pour contrer la propagande américano/britannique publiée dans le livre Relations Nazi-soviétiques. Mais nous savons maintenant que les deux livres ont été écrits par les même comités, car toute la guerre a été mise en scène. L'après-guerre et la Guerre Froide seront mises en scène aussi, par les mêmes personnes et pour les mêmes raisons de base : le maintien de l'hégémonie mondiale et le maintien d'un dépouillement constant via le contrôle financier. Ce qui rend le titre du livre de Staline doublement riche. Nous avons finalement vu les falsificateurs de l'histoire et l'étendue de la falsification.


3 commentaires:

  1. Heureusement qu'il y a internet sinon ont croirait encore aux contes de fées.

    RépondreSupprimer
  2. Ça c'est un cadeau de Noël !!! La vache.....

    RépondreSupprimer
  3. Au nom d'Allah Le Tout Miséricordieux, Le Très Miséricordieux,

    1. Quand la terre tremblera d'un violent tremblement,

    2. et que la terre fera sortir ses fardeaux ,

    3. et que l'homme dira : "Qu'a-t-elle?"

    4. ce jour-là, elle contera son histoire,

    5. selon ce que ton Seigneur lui aura révélé [ordonné].

    6. Ce jour-là, les gens sortiront séparément pour que leur soient montrées leurs oeuvres.

    7. Quiconque fait un bien fût-ce du poids d'un atome, le verra,

    8. et quiconque fait un mal fût-ce du poids d'un atome, le verra.

    Quran Sourate 99

    Oui, elle contera son histoire. Et on verra, et on saura !

    RépondreSupprimer

JE RAPPELLE QU'IL Y A UNE MODÉRATION DES COMMENTAIRES. TOUS CEUX À VISÉE PUBLICITAIRE PARTENT DIRECTEMENT À LA POUBELLE !