Bistro Bar Blog

samedi 3 mars 2018

Généalogie d'Hitler (par Miles Mathis) - 4ème et dernière partie

La dernière partie de ce très long article de Miles Mathis. Vous apprendrez tout à la fin d'où vient, selon lui, le mot "nazi".

Miles a publié en janvier 2018 un autre article avec décodage de photos d'Hitler en compagnie de ses "amis comédiens", plus d'autres petites choses intéressantes. Ce qui fera l'objet bientôt d'une nouvelle traduction. 

Première partie
Deuxième partie
Troisième partie

Source
Traduit par Hélios


La plupart des photos d'Himmler sont mal truquées. En voici quelques-unes :

Tout simplement atroce. Sur la première, notez la démarcation entre son cou et son col. C'est un collage évident. Sur la deuxième, notez comme son cou est large et comparez-le à d'autres photos de lui. Il n'a jamais eu un cou aussi large. Ce n'était pas un athlète, c'était un acteur homosexuel. Notez aussi les insignes au revers, qui semblent ajoutés sur les deux photos. Étudiez-les sur toutes les photos publiées d'Himmler : elles semblent toutes des faux.

Ces deux-là, postées ensemble, rendent la fraude très visible. Sur la première, son cou est plutôt court. Sur la seconde, son cou est extrêmement long. Il a gagné presque 7 cm de haut par rapport à son col. C'est du très mauvais travail. Je vous recommande d'utiliser cet indice pour étudier toutes les photos d'Himmler en ligne. Sur toutes, son cou passe de très court à très long et de large à étroit, sans qu'il n'ait vraiment pris ou perdu du poids.

Voilà un autre collage. Deux choses à regarder d'abord : premièrement, les ombres sous la visière ne correspondent pas. La visière de son ami projette une ombre foncée et tranchée d'environ 2,5 cm de haut, pendant que la sienne projette une ombre imprécise moitié moins haute. Deuxièmement, le contour du visage ne colle pas. Le visage d'Himmler est assez tranché en limite de l'arrière-plan, alors que celui de son ami est plus flou. Et notez que le menton de l'ami ne projette pas une ombre logique sur son col. Finalement, remarquez combien il faisait juif-russe quand il était jeune et mince.
C'est un autre faux ridicule. Pourquoi leurs uniformes ont-ils trois différentes nuances de noir ? Le général de brigade à votre droite (Kaltenbrunner) a-t-il ajouté trop d'eau de Javel en lavant son uniforme, ou le soleil ne brille-t-il que sur lui ? Et la position des insignes ne correspond pas non plus. Celui de Kaltenbrunner est accroché sur son revers gauche, celui d'Himmler sur son revers droit. Je vois aussi trois badges différents sur les poches. Le service des accessoires de théâtre nazi semble un peu négligent. Quelqu'un semble avoir reconnu le problème, car nous trouvons également ceci :
Vous voyez ce qu'ils ont fait ? Quelqu'un a "photoshoppé" la photo, l'a recadrée et a égalisé le contraste, pour que leurs uniformes soient assortis. Faire ça a malheureusement conduit à un autre problème. Regardez l'arrière-plan. C'est maintenant évident qu'il est fabriqué.

 

Himmler a été impliqué dans le canular du Putsch de la Brasserie, que j'ai déjà déconstruit. Cela n'a aucun sens, comme vous pourrez le voir.

Honnêtement, après, le reste de sa bio ne vaut même pas une lecture ou une analyse. C'est de la fiction dès le premier mot. Il est plus utile de retourner à sa généalogie. Revenons donc au père d'Himmler pour le moment. Son nom complet est donné comme Johann Konrad Clemens Matthaus Himmler. Ça nous rappelle Samuel Clemens, n'est-ce pas ? Les lignées s'achèvent peu après sur Geni et nous n'avons pas d'autre indice. Mais cela pourrait nous indiquer pourquoi Mark Twain se trouvait si souvent à Heidelberg et en Europe avant la première guerre, travaillant supposément comme journaliste.

Nous trouvons une information intéressante ici [lien disparu], quand la petite-nièce d'Himmler est interviewée en 2007 par un journal, le Northern Echo. Il y est admis qu'elle est "la femme d'un juif israélien". Assez curieux en soi. Sommes-nous supposés penser que cette famille a viré de 180 degrés en une génération ? Improbable. En fin d'article, nous découvrons que cette Katrin Himmler a écrit un livre, The Himmler Brothers [les frères Himmler], publié par Fisher en Allemagne et Macmillan au Royaume-Uni. Nous pouvons être sûr qu'on cherche à nous désorienter. Pourquoi ? Tout d'abord, elle ne nomme pas son mari. Elle laisse entendre que c'est pour se protéger, mais c'est ridicule. Je suppose qu'elle cache son nom parce que ça ferait foirer tout son récit.

[Ajout du 28 janvier 2017 : un lecteur d'Allemagne m'a envoyé aujourd'hui un lien qui vaut de l'or, à l'appui du paragraphe ci-dessus. C'est un article de 2008 du The Guardian de Londres. C'est le curieux récit de la conversion au judaïsme de fils et filles de hauts dignitaires nazis et de leur départ en Israël. Non, "curieux" est un vaste euphémisme. Je vous encourage à le lire attentivement car – non retouché – il est une preuve claire de tout ce que je vous ai dit ci-dessus. La première interview se passe avec Rabbi Aharon Shear-Yashuv, dont le père était un nazi dans les Waffen SS. J'ai lu plusieurs fois l'article pour savoir s'il avait changé de nom, mais il n'y a rien à ce sujet. Ce qui appelle une question : quel était son nom allemand ? En a-t-il même eu un ? C'est une partie très importante de l'histoire qui nous est refusée. Tous les noms des autres interviewés nous sont refusés aussi, ce qui est bien commode. Pour ceux-là, nous n'avons même pas les noms israéliens. Rien. Des recherches sont donc impossibles pour confirmer leurs dires. Mais posez-vous juste la question : avons-nous une indication que toute cette histoire n'est pas détournée d'une bien plus probable vérité, que ces gens – bien que véritables enfants de nazis – ont toujours été juifs ? Et que leurs parents l'étaient aussi ? Ce qui expliquerait immédiatement ce "phénomène" [de conversion], n'est-ce pas, sans avoir besoin d'interroger des psychologues et de fabriquer une catégorie clinique entièrement nouvelle. Avez-vous entendu parler du rasoir d'Occam ? C'est l'opinion par défaut que pour plusieurs données, on devrait toujours considérer d'abord la plus simple. Pour deux théories données, prenez toujours la plus simple à moins d'avoir une très bonne raison. Les chances seront toujours fortement en votre faveur.

Cela dit, je pense que vous voyez à quel point d'effronterie en arrivent les menteurs. Je pense qu'on pourrait même parler d'imprudence, s'il n'y avait le fait que cela semble fonctionner brillamment. Ces rédacteurs de The Guardian vous mettent la vérité sous le nez et la circonviennent ensuite. Les menteurs sont devenus si confiants après leurs succès passés qu'ils peuvent brandir la vérité puis l'éliminer et poursuivre leurs mensonges. Vous continuerez comme avant, c'est vous qui enterrerez la vérité pour eux parce qu'elle ne s'accorde pas au récit plus global dans lequel ils vous ont piégés.

Et ils ne vous disent pas uniquement ce qu'ils ont fait dans le passé ; ils disent aussi ce que sera l'avenir. Le rabbin nous dit que l'Allemagne sera effacée de la carte en raison de son faible taux de natalité et cela le fait jubiler. Mais cela nous rappelle que confronté à une telle situation, le pays en question se doit d'autoriser une immigration sauvage. Je pense que vous savez ce qui se passe en ce moment en Allemagne et dans d'autres parties de l'Europe, un peu moins aux US. On a ouvert les frontières pour autoriser expressément cet afflux. Les Européens ne comprennent pas pourquoi leurs dirigeants le permettent mais le rabbin vient juste de nous dire pourquoi. Dans de précédents articles, nous avons vu d'importantes familles juives en guerre pendant des siècles avec le Saint Empire Romain. Au 20ème siècle, elles ont gagné les dernières phases de cette guerre. Au 21ème siècle, nous payons les pots cassés.

Certains ne comprennent toujours pas ce que ces Juifs ont contre l'Allemagne ou pourquoi j'ai dit que cela se passait "moins" aux US. C'est parce que ces familles n'ont pas de rancune envers les US. Comme nous l'avons vu, les US sont leur propriété depuis le début. Israël n'est pas la première Sion, ce sont les US. Israël n'est qu'un avant-poste. Dans ces récents articles ils nous disent que les Juifs haïssent les Allemands pour leurs récents crimes mais nous savons que ce n'est pas vrai. Ils ont bataillé contre l'Allemagne pendant des siècles, la rancune est donc très ancienne. Cette guerre a perduré pendant mille ans ou plus. Le rabbin et les rédacteurs du Guardian considèrent manifestement que la guerre est gagnée. Nous sommes totalement soumis et on peut jouer maintenant avec nous.

C'est ce qui se passe quand l'auteur répète plusieurs fois que "quelque chose semble manquer à cette histoire". Il reflète votre propre malaise et vos doutes, sachant que c'est ce que vous ressentez. Mais il est si sûr de son contrôle qu'il peut dire ce qu'il fait tout en le faisant. Il dit même ceci :
Ils parlent de mépriser la Trinité et les choses terribles que les Allemands ont infligées aux Juifs, mais on dirait qu'ils parlent d'un génocide qui n'existe pas, même dans leurs souvenirs.
Tout ce que je peux dire, c'est BRAVO. Il faut des c…les pour mettre ça dans cet article. Les nouveaux écrivains ne mettent pas juste la vérité sous votre nez, ils la descendent jusqu'à votre gorge, presque jusqu'à votre estomac avant de faire machine arrière.

Mais je peux prouver que cette histoire du Guardian est fausse. Je peux le faire parce que je sais calculer. La dernière interview est avec un gars prétendant que le second mari de sa grand-mère était Hans Hitler junior, fils de Aloïs junior. Il dit dans l'interview que lorsque sa mère est revenue à la maison après la victoire des Alliés, on l'a dénoncée comme étant nazie et que son appartement a été saisi. Cela aurait dû se produire en 1945, d'accord ? Si elle avait un appartement, cela voulait dire qu'elle n'était pas un enfant. Nous pouvons donc supposer qu'elle est née un peu avant 1925. Son grand-père était Aloïs junior, né en 1882. Nous savons par sa bio que ce dernier a quitté Liverpool pour retourner en Autriche en 1914 et qu'il a pris une deuxième femme à cette époque. Si nous supposons que c'est de là que venait ce Hans, alors Hans n'a pas pu naître avant 1914. Si nous cherchons Hans Hitler, nous ne trouvons rien. Mais il y a un Heinz Hitler, né en 1920. Il ne peut être le père de cette femme, à moins de l'avoir eue quand il avait environ cinq ans. Même en retournant en 1914 et en insérant un autre fils nommé Hans, ça ne marche toujours pas parce que ça ne donne qu'un Hans de 11 ans. Nous devrions retourner avant l'arrivée d'Aloïs en Angleterre et son mariage avec la femme Dowling. Il n'existe malheureusement aucune archive d'un enfant, légitime ou non, dans cette période. Si The Guardian souhaite réécrire l'histoire, il devrait présenter quelque preuve convaincante sur cet homme sans nom d'Israël.

Une autre chose découverte dans cette recherche. Dans un article en lien de 2013 du magazine juif Aish.com, nous avons une mise à jour, apprenant que la femme de Hans Hitler se serait appelée Erna Patra Hitler. Nous apprenons aussi qu'elle changea son nom en Hiler après la guerre. Ça corrobore ma supposition ci-dessus [voir partie 1 de la traduction], n'est-ce pas ? Mais on a encore mieux : dans un article de Die Zeit de la même année sur le même gars, il est dit qu'Erna changea en fait son nom en Hiller.]

[Ajout du 16 février 2017 : Une autre confirmation de l'analyse ci-dessus est arrivée d'Israël grâce à Josh, mon écrivain invité. Il a découvert que l'homme israélien qui prétendait être un parent d'Hitler s'appelle Michael Mach de l'université de Tel Aviv. Le problème, c'est que Josh a aussi trouvé sa page sur Wikitree, indiquant que Hans Hitler s'appelait en réalité Johannes Theodor (Hans) Hitler, né en 1906. "Hans" n'était qu'un petit nom, alors pourquoi ne nous ont-ils pas donné le vrai nom dès le départ ? Eh bien, ce pourrait être parce que ce Hans Hitler n'est absolument pas le fils d'Aloïs. Il est répertorié comme le fils de Johann et Maria. Et qui sont-ils ? Johann serait-il un autre frère d'Adolf Hitler? Si oui, il n'est pas répertorié dans l'arbre généalogique de Wikipédia. Il n'y a aucun Hans ni aucun Johannes. Le seul Johann répertorié est le grand-père d'Adolf, et ce Johann épousa aussi une Maria. Il semble donc qu'on nous mène encore une fois en bateau avec des parents imaginaires et des noms recyclés. Nous avons aussi des photos imaginaires :
Josh a trouvé ça sur Pinterest. La légende annonce Hans et Erna [les deux personnes à notre gauche] avec Aloïs et Hedwig. Mais bien qu'étant d'accord pour dire que le troisième personnage donné comme Aloïs junior (juste plus âgé) correspond à la photo donnée plus haut [dans la 1ère partie traduite], je ne confirme rien d'autre. La photo est un évident montage, blagues entre amis incluses. Vous remarquerez que les deux premières personnes [à notre gauche] sont mystérieusement plus grandes que les deux autres, alors qu'elles se tiennent près les unes des autres. Et je ne veux pas dire qu'elles sont plus grandes en taille ou plus grosses. Je veux dire qu'elles ne sont pas à la bonne échelle. Nous avons un problème de perspective ici, car les deux premières personnes semblent (au premier regard) être en avant des deux autres. Étant un plus près, elles devraient être en gros plus grandes de quelques pour cents. Mais si vous regardez de nouveau, Erna est censée placer les deux hommes sur le même alignement. La perspective ne devrait donc pas jouer. Hans est simplement trop grand, de même que la tête d'Erna est trop grosse. Ce qui nous amène à étudier les contours de Hans. Regardez la démarcation entre sa veste et l'arrière-plan. C'est un collage manifeste. Et en s'en rendant compte, on revient à la grosse tête d'Erna. Notez d'abord que ses ombres sont plus foncées que celles des autres. Les ombres de tous se trouvent à votre gauche, mais Erna a une ligne sombre en bas à sa gauche. Pourquoi ? Parce que sa tête a été rajoutée. Et une fois compris cela, vous pouvez regardez encore plus attentivement. On pourrait penser à elle comme à une femme tout à fait ordinaire, mais vous vous trompez. C'est un homme. C'est ce que je voulais dire en parlant de "blagues entre amis incluses".

Vous ne me croyez pas ? Regardez donc la photo qui suit :

Sa tête à "elle" possède à l'évidence plus de contraste que sa tête à lui. Autrement, le contour gauche de Hans correspondrait aux nuances foncées de la "femme". Et avec un agrandissement, il est encore plus facile de dire que c'est un homme. C'est une énorme tête à la mâchoire massive. Elle sort de l'ordinaire. Étudiez comment la tête rejoint le cou du côté droit. Observez un moment et vous commencerez à voir comment la tête a été rapportée. C'est probablement pourquoi elle est floue. Sans ce flou, il serait encore plus facile de dire que c'est un collage.

Bien que Josh ait inclus cette photo dans son email, j'ai fait une recherche de mon côté pour voir si je pouvais découvrir une meilleure version. Je n'en ai pas trouvé mais j'ai trouvé ça :
C'est supposé être Hitler au mariage des Schonmann en 1937. Comment croire qu'ils osent toujours publier cet truc ? C'est un flagrant montage. Hitler est là à flotter comme si un écolier avait collé sa photo et ce n'est pas lui le pire. Regardez la dame âgée aux cheveux blonds, la cinquième en partant de la gauche. Maintenant cherchez son ombre. Elle n'en projette pas, d'accord ? Le flash a été positionné légèrement à gauche pour cette photo, car les ombres portées se trouvent à droite. Tous ceux qui se trouvent réellement là devraient projeter une ombre dans la même direction. Mais alors que le gars derrière est pleinement éclairé à l'endroit où devrait se trouver l'ombre de la femme, il n'y en a pas. Ce qui signifie que l'un ou l'autre a été collé. À mon avis, c'est lui et il masque ce qui devrait être l'ombre de la femme. Il est identifié comme le Dr Morell, ce doit être Théodore Morell, le médecin d'Hitler. Ils l'ont ajouté pour confirmer, je pense, la présence d'Hitler.

Vous en voulez plus ? Voyez-vous le montage pour Hitler ? Non ? Bon, essayez ça. Le flash vient d'en avant à gauche, comme nous l'avons déterminé. Alors pourquoi Hitler a-t-il une ligne sombre tout le long de son profil gauche ? Notez surtout la tache sombre entre la base de son cou et son col. Personne d'autre n'en a, n'est-ce pas ? Même pas le gars juste derrière lui. Vous en voulez encore ? Qu'en est-il du contour de sa veste à votre gauche ? Étudiez la ligne qui va du col à l'épaule en descendant vers la manche. Trop parfait. L'épaule est bien trop carrée et la ligne de la manche a été découpée d'un coup aux ciseaux. Vous en voulez encore ? Quel âge a Hitler là ? On est en août 1937, il devrait avoir 48 ans. Fait-il 48 ans ? Non, il semble faire autour de 35. Ce qui nous conduit à observer de nouveau le Dr Morell. Morell n'avait que trois ans de plus qu'Hitler, il devrait donc avoir 51 ans sur la photo. Paraît-il avoir trois ans de plus qu'Hitler ? Encore une fois, non. Morell semble avoir autour de 50 ans, mais il fait au moins 15 ans de plus qu'Hitler, voire davantage. Vous en voulez encore ? Hitler était-il aussi mince à 48 ans ? Pas selon les autres photos truquées. L'homme qu'ils ont collé ici est très svelte, avec une taille fine et un torse étroit. Il est également petit dans l'ensemble. Bien qu'il soit l'homme le plus grand de la photo, il est à peine plus grand que les femmes autour de lui. Ceux qui ont trafiqué ces photos ne semblent pas réaliser que les hommes sont plus grands que les femmes, pas seulement en hauteur mais en taille de tête. Nous avons vu le même problème sur les photos manipulées de la famille Kennedy, où la tête de Joe junior était toujours trop petite. Ces photos ont été faites pour duper les gens qui n'ont jamais étudié de photo ou l'anatomie humaine.

Ça ne vous suffit pas ? Eh bien, laissez-moi "photoshopper" la photo en changeant juste un peu les niveaux de saturation. Je n'ai fait que changer le contraste et la saturation. Je n'ai rien fait de spécial pour Hitler.
Vous voyez comme il paraît plat ? Les noirs de son smoking ne présentent aucune nuance. Il fait penser à une silhouette en carton, n'est-ce pas ? C'est parce que c'est le cas. Notez aussi que certaines personnes prennent une couleur violette et d'autres non. C'est une nouvelle indication sur la présence ou non des gens.

Voici un autre horrible montage sur la même page de Fold3.com :

Terrible résolution, mais un montage manifeste à n'importe quelle résolution. Étudiez simplement les femmes à sa gauche et à sa droite. Alors que le visage de l'une est fortement contrasté, celui de l'autre l'est beaucoup moins. Celle à votre droite porte probablement du blanc comme celle de gauche, mais on a diminué le contraste pour elle tout en l'augmentant pour l'autre. Si vous les enlevez de cette photo et les photoshoppez séparément puis accordez les niveaux de contraste, les robes seront du même ton de blanc. Mais ici, il semble que la femme de droite porte du gris clair ou du lilas, par exemple. Pourquoi ? Parce c'est supposé être une photo de mariage. C'est supposé être le mariage de Gretl [une des sœurs d'Eva Braun] en 1944. La dame de gauche ne peut donc porter aussi du blanc, d'accord ? On ne concurrence pas la mariée le jour de son mariage. Ce qui prouve que la photo est truquée sans même avoir besoin de regarder Hitler.]

[Ajout du 18 mars 2017 : mon écrivain invité Kevin vient juste de me rappeler que pendant sa recherche sur les Folger, il a découvert que l'un des ancêtres de Peter était un Hillar/Hiller. L'arrière grand-père de Peter, Samuel Folger a épousé une Nancy Hillar/Hiller. C'était un nom courant à l'époque dans la région de Nantucket et il semble juif. Nous trouvons plusieurs personnes nommées Levi Hiller, Moïse Hiller, Hannah Hiller, Rachel Hiller, Isaac Hiller, etc. à cet endroit dans cette période. Cette page est également utile, car nous trouvons de nombreux Hiller à Holzgerlingen, Neckarkreis, Württemburg. C'est intéressant car Holzgerlinger est à environ 48 km de Unterwisheim, Baden, que vous avons vu plus haut avec Himmler/Henninger.

Un autre lecteur m'a écrit pour me faire remarquer la signature d'Hitler :

Il est étrange que pour presque toutes les signatures au-delà de 1925 environ, Hitler prenne le temps de faire une croix avec son "f" et de faire une double croix avec son "H", mais sans réussir à le faire pour son "t" – nous laissant le nom Hiller.]

Nous arrivons ensuite au nom de la grand-mère d'Himmler : Hofrichter. Nous avons déjà vu le nom Richter plus haut. Même chanson, deuxième strophe. Ils ont pu simplement le trafiquer dans la généalogie. Ce qui indique qu'Himmler était proche parent de Hess. Qu'en est-il du nom Heyder ? C'est une variante du nom Haider, que nous avons vu dans la généalogie d'Hitler. Ils admettent donc qu'Hitler était parent d'Himmler ou jouent-ils encore avec nous ? Je pense les deux. Heyder est sinon un autre nom juif, ils sont donc incroyablement effrontés. Ils vous croient stupides.

(…) Je pense avoir atteint mon but dans cet article et ne me sens pas obligé d'en rajouter sur Himmler. Je garderai d'autres analyses de photos d'Hitler pour une autre fois, car mes yeux ont besoin de repos. Mais avant de partir, je vais ajouter deux ou trois petites choses. La mort de tous les dignitaires nazis a toujours été sujette à caution, mais je ne me suis jamais penché sur celles des gens étudiés ici. Jetons un rapide coup d’œil au récit de la disparition d'Himmler. Il fut capturé après la guerre. Il a été transféré dans différents camps et fouillé deux jours plus tard pendant une garde à vue médicale. On nous dit qu'il a caché une capsule de cyanure dans sa bouche, qu'il avala ensuite. Il a été enterré dans une tombe sans inscription dans un lieu inconnu. OK. Rien ne tient la route. À part dans le monde magique de la mauvaise fiction, les choses ne se passent pas ainsi. On aurait dû fouiller Himmler immédiatement et lui demander son identité immédiatement. Pas deux jours plus tard. S'il voulait se suicider pour échapper à la justice, il devait le faire immédiatement après sa capture, avant qu'on le fouille, pour s'assurer qu'on ne trouve pas la capsule et qu'on la lui enlève. Par ailleurs, cette histoire d'une tombe sans inscription est absurde. On nous dit qu'on connaissait son identité, alors pourquoi aurait-il été enterré dans une tombe sans inscription ? Ils se sont servis de cette histoire foireuse pour dissimuler ces faux décès, et pour certaine raison personne ne l'a jamais remis en question. Les méchants sont toujours enterrés dans des tombes sans nom dans un fossé à l'extérieur d'un château ou jetés dans une rivière. C'est très pratique pour les écrivains, car toutes les preuves sont détruites. On ne peut faire de test ADN sur le cadavre d'Himmler maintenant. Dans le monde réel, ça ne fonctionne pas ainsi. C'est un très méchant gars, l'un des ennemis n°1, on veut donc être sûr que les gens croient à cette histoire et sauront où trouver ses restes. Vous souhaitez édifier un sale petit monument, en avertissant de ne pas ressembler à l'avenir à ce sale type. Vous voulez qu'il n'y ait aucun doute sur son existence, sa capture et sa mort, vous faites tout votre possible pour le vérifier, le cataloguer et le commémorer. On est supposé à la place croire exactement le contraire : les pires ennemis sont traités comme s'ils n'avaient aucune importance, enterrés comme des bâtards et oubliés.

Comme bonus d'adieu, je vais vous dire comment interpréter un dernier mystère. Il n'a jamais été expliqué d'où venait le mot "nazi". Wikipédia nous dit aujourd'hui qu'il vient de la prononciation allemande du mot "national" [nazional]. D'accord. Et vous le croyez ? Sachant ce que nous avons appris plus haut, vous pouvez peut-être maintenant déceler la vérité : nazi est simplement le raccourci du mot Ashkenazi.

[Pour d'autres preuves de ma thèse ici – que tous les nazis étaient des crypto-juifs – vous pouvez consulter mon récent article sur l'épouse de Marx , où j'ai découvert que des chercheurs juifs officiels admettent dans des journaux renommés comme le London Telegraph, qu'environ 140 dignitaires officiers nazis étaient juifs, dont au moins deux maréchaux, quinze généraux et 23 colonels. Dans 20 cas au moins, des officiers connus comme étant juifs ont été récompensés de la plus haute distinction nazie, la Croix de Chevalier de la croix de fer. Étant donnée la version actuelle de l'histoire, comment est-ce possible ? Mais ça colle parfaitement avec ma thèse, n'est-ce pas?]
Croix de Chevalier (C'est moi qui ai ajouté la photo)

4 commentaires:

  1. Pas plus tard qu'hier j'ai lu la très courte (à mon sens) page wiki de l'auteur du coup d'état manqué du 20 juillet 1944.

    Bien que connaissant l'ensemble des infos en ayant vu le film dix ans plus tôt (mais en étant encore ado + sans la pensée conspis), à la relecture ça m'a sauté sans surprise directement à la figure.

    Claus von Stauffenberg vient d'une très très riche famille aristocrate. On nous vend comme toujours ce mélange de paranormal/providence pour expliquer l'incroyable chance d'Hitler.

    Stauffenberg est éxécuté à Berlin (après avoir pris un vol depuis la tannière du loup) le soir même avec ses principaux complices sans avoir subie quelconque torture ! (on nous dit que l'ordre vient du général Fromm, accusé par la suite d'être complice vu sa passivité et/ou son rôle troublà là dedans) Corps entérrés le lendemain et aussitôt incinérer sur ordres d'Hitler. Pratique, aucun moyen de pouvoir vérifier. Tout le passage sur l'antisémtisme supposé ou non de Claus von S. est assez risible. Et un des principaux biographes est un israëlien.

    https://prnt.sc/im6qlk
    https://prnt.sc/im6s0w
    https://prnt.sc/im6t2f
    https://prnt.sc/im6u7u

    (screens de la page wiki en question)

    Par contre ce qui n'est pas pipeau c'est la répression qui a suivi derrière (5000 morts) dont officiellement on admets que beaucoup de victimes n'avaient aucun lien supposé avec la tentative de coup d'état.

    Et même en supposant que Hitler serait bien mort, je vois pas comment le putsch tel que présenté aurait pu duré plus que quelques jours.

    RépondreSupprimer
  2. dur à retrouver, néanmoins Mathis va se faire un plaisir de comparer le portrait de dolfi avec celle d'howard carter :
    http://p4.storage.canalblog.com/46/99/110219/94563805_o.png
    trouvée sur
    http://shangols.canalblog.com/archives/2014/03/14/29429665.html

    http://www.griffith.ox.ac.uk/gri/4carter_p1924.homme

    comme un lien de parenté a donner la pulsion de meurtre du père, pendant une nuit de longs couteau - lire Le matin des magiciens de Louis pauwels

    ze blague naze :

    pour quelle raison les crypto-youpies ont le nez long ?
    Pour éviter d'éternuer en sentant la choucroute garnie sur la tête de leur femme ....

    bonne suite

    william 1er de bretagne

    RépondreSupprimer
  3. dans cet article on retrouve une interview d'Alois, il y parle de son soulagement de retrouver son nom Hiller. intéressant
    intéressant aussi que l’auteur du blog mette un bémo sur la véracité du texte, étant donné l'absence de recoupement
    et aussi dans un commentaire il y a une article allemand- avec photos (traduit dans un autre commentaire) qui met en doute ce récit larmoyant d'Alois.

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.