Bistro Bar Blog

mercredi 20 août 2014

Promouvoir un remède contre l'Ebola sur internet est interdit par la FDA


Voilà où on en est aux USA.

Si vous faites la promotion d'un remède contre l'Ebola, des hommes en arme pourraient se montrer à votre porte



17 août 2014, par Michael Snyder ,du site End of the American Dream


Extraits traduits par Hélios pour le BBB.


Si j'avais un remède contre l'Ebola, je ne pourrais jamais vous le vendre. Je n'ai bien sûr pas de remède, mais même si j'en avais un, je ne pourrai jamais en parler. Et si vous aviez un remède contre l'Ebola et que vous commenciez à en faire la promotion sur internet, des hommes armés pourraient bientôt se montrer à votre porte. Je ne plaisante pas, malheureusement. Même si vous avez fait une découverte qui pourrait sauver potentiellement des millions de vies, vous ne gagneriez pas un gramme de clémence de la part de la FDA [Food and Drug Administration, organisme qui gère les médicaments aux US]. En fait, la FDA vient de publier une déclaration qui contient un avertissement qui fait froid dans le dos adressé à tous ceux qui prétendent connaître un moyen de prévenir ou de guérir l'Ebola. Et sans doute, les bureaucrates de la FDA ratissent en ce moment internet pour tout ce qui ressemblerait à un remède ou un traitement contre l'Ebola. S'ils en découvrent un, ils sont susceptibles de sévir très durement. Donc si vous avez vraiment un remède contre l'Ebola, vous feriez bien d'être très prudent. Vous pourriez vous retrouver devant des hommes avec des armes automatiques qui font une descente chez vous quand vous vous y attendez le moins.

(…) La dure réalité est que nous sommes en 2014 et que nous vivons à une époque où notre gouvernement est dirigé par des obsédés paranoïaques du contrôle.

Le 14 août, la FDA a publié un avertissement qui cible spécifiquement ceux qui prétendent savoir comment prévenir ou guérir l'Ebola. Ce qui suit est un extrait de cet avertissement...



La FDA conseille aux consommateurs d'être attentifs aux produits vendus en ligne qui prétendent prévenir ou guérir le virus Ebola. Depuis l'apparition du virus Ebola en Afrique de l'ouest, la FDA a vu et reçu des plaintes de consommateurs concernant divers produits prétendant soit prévenir le virus Ebola soit traiter l'infection.
Il n'existe actuellement aucun vaccin approuvé par la FDA ni médicaments pour prévenir ou guérir l'Ebola. Bien qu'il y ait des vaccins et des traitements expérimentaux en cours de création, ces produits à l'étude en sont au premier stade de production, n'ont pas encore été pleinement testés au plan de la sécurité ou de l'efficacité et leur approvisionnement est très limité. Il n'existe aucun vaccin, médicament ou produit à l'essai spécifique contre l'Ebola commercialisé sur internet. Selon la loi, les compléments alimentaires ne peuvent prétendre empêcher ou guérir la maladie.
Les individus qui font la promotion de ces produits non approuvés et frauduleux doivent prendre des mesures immédiates pour corriger ou enlever ces affirmations ou faire face à une action possible de la FDA.
Il est important de noter que selon les Centres de Contrôle et de Prévention des Maladies (CDC), l'Ebola ne présente aucun risque important pour le public américain. Malheureusement, pendant les situations d'épidémies, des produits frauduleux qui prétendent traiter ou guérir une maladie, apparaissent trop souvent sur le marché. La FDA fait une surveillance de ces produits frauduleux et fausses déclarations et prend les mesures appropriées pour protéger les consommateurs.
Quoi donc a provoqué tout ceci ?

Eh bien, le New York Times nous a donné un indice. Selon ce journal, le gouvernement est particulièrement inquiet concernant un produit connu sous le nom de Nano Silver qui est encouragé par la Natural Solutions Foundation...
Au cours d'une discussion sur l'expédition vers le Liberia d'un médicament expérimental qu'un panel a ratifié, le Zmapp, le ministre de la santé du Nigeria, Onyebuchi Chukwu, a dit qu'un scientifique nigérien non identifié qui vit outremer s'est arrangé pour que le Nigeria obtienne un produit expérimental différent, selon les nouvelles venant du Nigeria. Ils l'ont identifié comme le Nano Silver, un complément offert par la Natural Solutions Foundation, qui a dit qu'il contenait des particules microscopiques d'argent, bien que, en tant que complément alimentaire, il n'ait pas été testé par les agences de régulation. L'argent tue certains microbes en surface et dans les blessures, mais il peut être toxique et n'est pas approuvé par la FDA pour un usage systémique contre les virus.
Personnellement, j'ai un profond respect pour la Natural Solutions Foundation. Et le Dr Rima Laibow a travaillé très dur pour partager ce qu'elle sait avec la communauté mondiale d'internet...

Récemment, le médecin directeur de la fondation, le Dr Rima E. Laibow, a publié une "lettre ouverte aux chefs des états touchés par l'Ebola", en date du 29 juillet, affirmant que le Nano Silver guérissait l'Ebola. Elle a aussi affirmé s'être adressée à 47 ministres africains de la santé lors d'une conférence en 2007 et être en contact avec "les gouvernements ouest-africains et leurs conseillers".
Le Dr Laibow n'a pu être jointe pour des commentaires. Vendredi après-midi, après que le New York Times ait envoyé par email une série de questions, deux de ses sites web sont devenus temporairement indisponibles, puis sont réapparus avec un en-tête disant qu'ils étaient "sous attaque" et ils redirigeaient les lecteurs vers d'autres sites vendant un produit différent, une solution d'argent.
Mais finalement, cela ne va pas poser du tout de problèmes à la FDA si ce que dit le Dr Laibow est vrai ou non.

La seule chose qui va compter est que ce médecin soutient des alternatives qui ne proviennent pas du cartel pharmaceutique.

Et quand vous croisez la FDA, ils ne font pas que vous envoyer une lettre de menace par messagerie.

Comme je le mentionnais ci-dessus, des hommes en arme pourraient se montrer à votre porte.

(…) Donc pour l'instant voilà où nous en sommes. La FDA dit qu'il n'y a aucun moyen de prévenir ou de guérir l'Ebola, et il vaut mieux ne pas dire non plus qu'il y en a.

Pendant ce temps, il semble que l'Ebola se soit encore répandu à d'autres pays et que l'épidémie continue à grandir à un rythme exponentiel. En fait, l'OMS vient de publier une déclaration dans laquelle est énoncée que "les chiffres des cas et décès rapportés sous-estiment largement la magnitude de l'épidémie".

Si vous n'avez pas pris l'Ebola au sérieux, il va falloir le faire.

Pour moi, le tournant a été pris quand plusieurs personnels de santé ont commencé à être contaminés par le virus. Plus de 170 personnels de santé ont été infectés par l'Ebola jusqu'ici. Et rappelez-vous que ces gens prennent d'extraordinaires mesures pour se garder hors d'exposition de la maladie. Par exemple, vous pouvez voir ICI à quoi ressemble une unité d'isolement.

S'ils attrapent la maladie aussi facilement, quelle chance le reste d'entre nous a-t-il ?

Il semble malheureusement que cette crise va continuer à empirer pendant un certain temps.

Et vous feriez mieux de ne pas mentionner que vous pourriez avoir une solution, parce que sinon des hommes en arme pourraient se montrer à votre porte.

***********

Note d'Hélios : 

En Europe,c'est depuis 2012 qu'il est interdit de faire la promotion d'un produit à usage médical non approuvé par la commission européenne.
 
L'auteur de l'article finit sur une pointe négative, l'Ebola n'est contagieux que dans certaines conditions bien précises et sur un terrain prédisposé par une mauvaise hygiène alimentaire (manque de vitamine C dans l'organisme entre autres, donc terrain pré-scorbutique), une mauvaise hygiène de vie et par la peur qui affaiblit les défenses immunitaires. 
Plusieurs sites expliquent que de fortes doses de vitamine C et de l'argent colloïdal sont suffisants pour guérir de ce virus s'il arrivait effectivement chez nous, ce qui n'est pas prouvé. 


12 commentaires:

  1. les hommes armés arrivent helios ,si non un autre methode par le chlorure de sodium est en circulation ,
    bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suppose que tu parles du chlorure de magnésium et non de sodium ?
      Oui, je pense que ce peut être efficace aussi.

      Supprimer
    2. Oh, dans ce cas, je vais mettre mon sel de table ds mon sac! Oh, c 1 boutade! :)

      Supprimer
  2. Hélios, ton commentaire est le plus important de l'article : tu comprends le pouvoir des mots, et des pensées correspondantes. (Attention aussi à certains articles de Jane Bürgermeister qui est parfois particulièrement négative, j'irais aujourd'hui jusqu'à dire toxique, puisque le pouvoir des mots-pensées commence à être perçu et que j'ai plus de chances de me faire comprendre.)

    Parallèlement à la menace aux fournisseurs de remèdes libres, la mafia mondiale adresse clairement un message de mort au peuple : "Bien qu'il y ait des vaccins et des traitements expérimentaux en cours de création, ces produits à l'étude en sont au premier stade de production, n'ont pas encore été pleinement testés au plan de la sécurité ou de l'efficacité et LEUR APPROVISIONNEMENT EST TRÈS LIMITÉ."

    Puisse le Peuple exprimer son pouvoir en boycottant les produits "agréés".

    Brigitte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En France, je pense que la leçon de la grippe porcine de 2009 a été apprise et que les gens se méfieront instinctivement des "produits agréés".

      Supprimer
  3. Heureusement comme aurait dit M. Quinton, en Bretagne on a encore des endroit ou il y a de l'eau de mer ! ! !

    RépondreSupprimer

  4. Ô de Mer, si par hasard, du Pacifique la porte close trouverait, ventile et buée subtile, des relents fuck U chinois sans retenue tu nous ennivrera.
    Souhaitons que les vortex choisis pour pomper ladite eau de mer fasse un travail incompris par la science; (sauf celle de M T Keshe ) : se purifier
    Quand à ce que les gens se méfie.... Quand ? Après l'apéro ou les jeux de 20heures.
    Bon, allez, une bonne nouvelle, quand même:
    Après les condamnation de la reine-et-des-papes, entre autres pour crimes contre l'humanité (ce qui attend les banksters aussi d'ailleurs...) et traffic d'enfants, une opération coupde poig entre Canada et Belgique aurait permis de sauver (provisoirement) deux victimes à sacrifier (non mais j'hallucine ;-((((( !! ) et de verrouiller trois participants oute atlantique. Par contre l'info avait fuité pour le reste, à priori.
    En savoir plus ? ITCCS.org

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai lu l'article de Kevin Annett ce soir justement. Le lien (anglais) :

      http://itccs.org/2014/08/16/child-sacrificial-cult-disrupted-arrests-made-in-montreal/
      Je peux traduire s'il y a des intéressés.

      Supprimer

  5. Ben avec plaisir, Hélios, ainsi je pense que tous ceux qui ont souffert du traitement des affaires sortise dutroux et réenfouies aussi sec, avec les dossiers, dvds, témoignages et victimes. Le tout sans études adn par manque de fonds.... Je connais d'autres "trucs" sans fond...
    La frousse de certains couronnés de voir publiquement affichée leur paternité dans des affaires qu'ils nient... Bon du coup, ils démissionnent en douce; mais restent soumis à enquète et donc restent bien cloitrés (eux ou un clone) derrière cet écran de fumées sulfureuses qu'un vent kanatien commence à dissiper. Et bien, je ne rajouterai qu'une chose chers amis, pêtons ensemble (sur) la chappe honteuse; c'est toujours la même ambiance, les mêmes coupables, psychopathies et crimes qui nous retiennent tous au ban de la société galactique, comme des cancres de la vie.

    RépondreSupprimer
  6. lasorciererouge23 août 2014 à 00:06

    Des remèdes naturels existent, donc ils les interdisent en semant la peur et la terreur.
    L'omerta du cartel pharmaceutique continu allègrement sans être inquiété puisqu'il roule pour big bos, qui lui obéit aux "grandes familles" qui se sont auto proclamées depuis fort longtemps, les maîtres du monde.
    Eradication par tous les moyens, c'est fou ce qu'il peut y avoir comme virus, connus ou rares ( ceux fabriqués par docteur maboul ) qui se baladent d'un seul coup, sans compter les fioles égarées...ben, moi je leur confierait même pas mon poisson rouge à ces abrutis.
    Quand on sait que pour les transports de fonds les mecs sont armés dans des fourgons blindés...eh bien non, les vilains méchants gros virus eux on les égare même dans les transports, bonjour le sérieux..sauf, sauf, TOUT est possible avec eux, surtout le pire !
    Maintenant je me soigne avec la pharmacie de mère nature..et bingo !

    RépondreSupprimer
  7. lasorciererouge23 août 2014 à 01:30

    http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/2014/08/ebola-75-000-humains-en-quarantaine.html

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont validés après acceptation. Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.