mercredi 14 octobre 2020

Le toujours inexistant virus

Alors, nous savions déjà que le test PCR n'était pas prévu pour détecter des maladies infectieuses, comme l'évoque son créateur, Kary Mullis, dans cette vidéo (sous-titrée par Fils de Pangolin) ICI. Mais l'affaire se corse car maintenant on va découvrir que l'existence du nouveau virus a été établie par ce test non prévu pour. Jon Rappoport, grâce à deux récentes découvertes dans les études officielles du CDC (l'équivalent du Conseil Scientifique gouvernemental en France.) nous l'explique dans cet article.

*******

(J'en profite pour ajouter que le président Trump est évidemment au courant de ces fraudes. Il a mis en scène son bref épisode Covid-19, d'abord pour des raisons politiques inhérentes à la campagne présidentielle, mais aussi et surtout pour épargner aux américains le très dangereux vaccin ARN de Bill Gates.)

Nouvel exemple de l'inexistence du virus; ils ont menti et confiné la terre entière

Par Jon Rappoport (13 octobre 2020)

Traduit par Apolline

On a inventé un autre magnifique test PCR Covid sans avoir de coronavirus ; les fondations du frauduleux édifice Covid s'effondrent.

"Nous savons exactement ce que nous faisons, mais nous n'avons aucun virus sous la main." J'ai exposé le fait que le CDC (Centre of Disease Control) a admis, en juillet de cette année, dans un document, qu'ils…

… n'avaient pas de virus SARS-CoV-2. Qu'il n'était pas "disponible".

[Jon parle de ce document : https://www.fda.gov/media/134922/download énonçant à la page 39 :

"La sensibilité analytique des évaluations du rPT-PCR a été déterminée à la limite des études de détection. Comme aucun isolat quantifié du virus 2019-nCoV n'est actuellement disponible, les essais prévus pour la détection de son ARN ont été testés avec des stocks caractérisés d'ARN transcrit in vitro..."]

Ce qui veut dire qu'ils n'ont pu obtenir un spécimen isolé du virus. La seule raison en est… que le virus n'a pas été isolé. Et cela signifie que personne n'a pu prouver l'existence du virus.

Et maintenant, j'ai découvert UN AUTRE document-clé. Celui-ci aurait constitué la base du premier test PCR prévu pour détecter le virus COVID partout dans le monde.

LISEZ CE QUE DIT CETTE ÉTUDE. Ces citations devraient être gravées dans la pierre, au-dessus de l'entrée du musée consacré à l'histoire de la fraude médicale. 

"Nous avons l'intention de développer et de déployer une solide méthodologie de diagnostic à l'usage des laboratoires médicaux sans avoir de matériel viral sous la main".

TRADUCTION : Nous souhaitons développer un test pour détecter le nouveau virus COVID sans avoir de virus.

"Nous présentons ici un processus validé de diagnostic pour le 2019-nCoV, son concept repose sur la proche relation génétique entre le 2019-nCoV et le coronavirus SARS, grâce à la technologie de l'acide nucléique synthétique."

TRADUCTION : Nous AVONS développé un test de diagnostic pour détecter le nouveau virus COVID. Nous SUPPOSONS que ce nouveau virus est en lien étroit avec un coronavirus plus ancien. Nous SUPPOSONS savoir COMMENT ils sont reliés. Nous le SUPPOSONS parce que nous n'avons pas le nouveau virus COVID. Toutes nos suppositions reposent donc sur du vent. En fait, nous n'avons aucune preuve de l'existence d'un nouveau coronavirus.

"Le processus détecte assurément le 2019-nCoV et fait en outre la distinction entre le 2019-nCoV et le SARS-CoV."

TRADUCTION : Notre nouveau test pour détecter le nouveau virus ? Nous n'avons pas le nouveau virus. Nous ne l'avons jamais observé. Nous ne pouvons l'étudier directement. Il n'existe aucune preuve de son existence. Mais nous allons utiliser le test pour le détecter.

L'étude s'intitule, "Détection du nouveau coronavirus 2019 par le RT-PCR en temps réel". (Euro Surveill, 25 janvier 2020) https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/31992387/

Ces citations extraites de l'étude sont stupéfiantes. Un test de diagnostic pour le virus, mais il n'y a pas de virus. Aucun standard sur lequel s'appuyer pour comparer et établir la fiabilité du test.

Les auteurs supposent allègrement qu'ils peuvent déduire l'existence du virus dès le départ sans en avoir isolé de spécimen.

Ils supposent ensuite qu'ils peuvent comprendre la structure d'un virus absent.

Le virus n'est pas là. Il N'A PAS été isolé. Il N'A PAS été séparé d'un autre matériel. Il n'a donc pas été observé et son existence n'a pas été prouvée.

Et malgré tout, le test qu'ont développé ces auteurs a été lancé, partout dans le monde, pour détecter ce virus ; pour promouvoir la notion non prouvée qu'il y a une pandémie ; pour créer une base de comptage des cas de COVID ; et finalement pour justifier tous les confinements qui ont fait s'effondrer l'économie mondiale et détruit des millions et des millions de vies.

Une grande confusion a été créée par les scientifiques qui parlent maintenant du "nouveau virus" comme s'ils comprenaient sa structure et connaissaient sa séquence. Non. Ils ont INTERPRÉTÉ cette structure génétique. Et une fois leurs interprétations faites, ils utilisent leur jargon pour l'expliquer.

C'est comme un homme qui possède une chambre forte en acier très épais. Il prétend qu'il s'y trouve un trésor. Mais personne ne peut ouvrir la porte de la chambre forte. Des gens se présentent avec toutes sortes d'outils sophistiqués pour faire indirectement des mesures. Puis ils déclarent avec autorité de ce qu'il y a dans la chambre forte.

Mais personne ne peut y entrer. C'est une chambre forte magique, voyez-vous. On ne peut pas la percer. On ne peut pas la faire exploser. Mais dans son voisinage, toutes sortes d'arnaqueurs se rassemblent. Et ils PONTIFIENT. Ils sortent leur bla-bla. Ils brandissent leurs diplômes. Les journalistes les interviewent. Les gouvernements suivent leurs recommandations.

Et c'est tout. C'est ce genre de cinéma.

Il existe aussi une confusion sur le sens du mot "isoler" quand on parle des virus. DIRE qu'on a isolé un virus ne signifie pas qu'on l'a.

Ça signifie que vous PENSEZ avoir un virus à l'intérieur d'un fouillis de matériel composé de nombreuses séquences génétiques différentes avec plein de débris cellulaires et dieu sait quoi d'autre.

Certains scientifiques parlent d'un "fouillis moins copieux" et s'autorisent à déclarer qu'ils ont "isolé" le virus.

D'autres scientifiques prétendent que puisqu'ils peuvent cultiver, dans une boîte de Pétri, ce qu'ils CROIENT être un virus, c'est la "preuve" que le virus existe.

Ils se trompent.

D'autres scientifiques encore diront qu'ils "ont un virus en culture" au labo et ils le savent parce que le virus détruit certaines cellules dans la soupe de la boîte de Pétri. Mais dans cette soupe il y a une foule de produits chimiques ajoutés aptes à détruire facilement des cellules.

Ils se trompent donc aussi.

Comme l'a écrit le chercheur indépendant David Crowe : "Et le mot 'isolation' a été tellement galvaudé par les virologues qu'il ne veut plus rien dire (c'est à dire ajouter des matériaux impurs dans une culture de cellule, observer la mort de la cellule et dire que c'est une 'isolation').

C'est pourquoi on a introduit en tant que science ce qu'ils appellent expériences dans le monde réel. Des expériences sorties des laboratoires sont arrivées dans l'arène de la vie d'humains réels.

Dans mon précédent article, j'ai décrit exactement le genre d'expérience qu'on aurait dû initier cinq minutes après l'annonce des scientifiques sur l'existence d'une "épidémie" en Chine. C'est une étude à grande échelle impliquant des humains diagnostiqués avec une "maladie épidémique". Des échantillons de tissu auraient été prélevés sur 500 de ces patients et analysés correctement via la photographie sous microscope électronique.

Mais des études de ces dimension et précision n'intéressent pas des scientifiques qui vivent dans un laboratoire. De telles études sont trop dangereuses. Il y a toutes les chances que, au grand jour, tous leurs avertissements concernant une pandémie massive se révèlent faux. Faux et ridicules. Absurdes. Et démentiels.

Ces "experts" ne veulent pas saisir cette occasion.

Alors ils trafiquent et magouillent dans leur laboratoire et ils font des déclarations sauvages basées sur du vide, sur un VIRUS INEXISTANT.

Pour eux, il n'existe pas une chose comme un VIRUS INEXISTANT. Il doit toujours y en avoir un. Ils vont de circonvolution en circonvolution pour se justifier, PAR DÉFINITION.

Quand tout est dit et fait, voilà à quoi ils jouent. "Nous créons toutes les définitions et nous pouvons ainsi conclure tout ce que nous voulons conclure. Et nous disons que c'est de la science."

C'est ce qui se passe en ce moment.

Je détecte les arnaques et je les révèle.

Je parle aussi des scientifiques qui sont assez honnêtes pour dénoncer l'arnaque.

Videz la maison de la virologie moderne ; ouvrez les fenêtres et laissez-y entrer l'air pur ; nous vivrons ensuite dans un monde bien meilleur.

Et, oh oui, poursuivez en justice ces chercheurs qui ont conçu un test pour un virus qu'ils n'ont jamais découvert. Poursuivez-les pour crimes contre l'humanité et envoyez-les en prison.

5 commentaires:

  1. Bonjour, et merci du transcript. Si je comprends bien, quand Raoult prétend détecter 4 souches différentes, il ne peut en être sûr ? Peut-on conclure qu'aucune maladie particulière n'est apparue ? Et qu'en l'absence de soins dispensés habituellement (macrolides etc.) les effets attribués au Covid (tempête citokinique etc.) se seraient développés d'eux-mêmes à travers différentes pathologies préexistantes ? Ou est-ce que ces effets feraient suite à des changements de facteurs environnementaux (5G, nanoparticules etc.) et/ou d'ingénierie sociale (psychosomatisation de peurs provoquées par les médias par ex) selon vous ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. M. Raoult (et tous ces autres sympathiques professeurs de médecine) avec tout le respect que je lui dois, est un médecin pasteurien. Pour lui les microbes et virus viennent "attaquer" de l'extérieur. Pour lui, les virus sont contagieux. Pour lui, il faut combattre les virus à coups de médicaments et les prévenir à coups de vaccins.
      Du pur Pasteur avec un ajout de Big Pharma. Les virus n'étant pas la cause mais la conséquence de la maladie, tout ceci est absurde.

      À ce sujet, vous pouvez voir ou revoir l'émission l'Info en questions de jeudi dernier. Tal Schaller et JJC abordent ce double sujet de Raoult et des virus ne causant pas la maladie:

      https://www.youtube.com/watch?v=mLFtHH4K2mc

      À 1h39'de la vidéo

      Supprimer
  2. Bonjour Apolline. Merci pour tout ce que tu publies et traduis, c'est vraiment super intéressant ! Par quel moyen puis-je te contacter ? Je n'ai pas sauvegardé certains textes de Joël Labruyère, notamment celui sur les énergies pseudo-renouvelables et je voulais voir avec toi si tu les avais. Bien à toi

    RépondreSupprimer

  3. Scénario non-confirmé: Le plan-COVID de Justin Trudeau selon un lanceur d'alerte du PLC
    https://forum.chaudiere.ca/viewtopic.php?f=16&t=1783&fbclid=IwAR2vnfgQnJytB7CIsC4le1006AhWOikoOzRE2_Wjl1w0-vHhDQoeNWgeU4M

    Ce qui suit est un texte provenant du site web "The Canadian Report" et il explique comment un participant libéral fédéral au Comité de planification stratégique du premier ministre canadien, Justin Trudeau, dévoile un plan HORRIBLE, contre les Canadiens.

    Et ce plan viendrait directement de Justin Trudeau et de sa garde politique rapprochée.

    Je vous fais un copié-collé (corrigé et amélioré) en anglais, d'abord pour ne pas perdre les subtilités des explications mais plus bas, vous aurez aussi une version française.

    Sans savoir si cette information est vraie ou non, il importe d'en prendre connaissance immédiatement afin de pouvoir demeurer vigilants sur ce front et conscients qu'un tel agenda pourrait être discuté, derrière des portes closes.....

    La fin de l'année risque d'être ? :
    Ennuyeuse ..................................... Réponse A
    Agitée ........................................ Réponse B
    Explosive...................................... Réponse C

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est monstrueux ! Je vais voir avec JJC s'il est au courant. Il en parlera peut-être à l'info en questions de ce soir.
      Merci pour l'horrible info.

      Supprimer

JE RAPPELLE QU'IL Y A UNE MODÉRATION DES COMMENTAIRES. TOUS CEUX À VISÉE PUBLICITAIRE PARTENT DIRECTEMENT À LA POUBELLE !